Le régime nazi avait construit une station balnéaire géante pour lui

Proposé par
le

Juste avant la Seconde Guerre mondiale, le régime nazi fit construire une immense station balnéaire pour les vacances des Allemands, mais celle-ci n'a jamais vu le moindre client. Situé en bord de mer Baltique, sur l'île de Rügen, le bâtiment faisait 4,5 km de long et pouvait accueillir 20 000 clients.


Commentaires préférés (3)

a écrit : J'aimerais bien voir des photos de cet endroit si quelqu'un en a :) Regarde la première source.

Posté le

android

(77)

Répondre

D'après un reportage que j ai vu hier soir, Hitler avait comme autre projet fou de raser complètement Moscou et d en faire un immense lac artificiel.

Posté le

android

(93)

Répondre

a écrit : Un projet de réhabilitation des quelques bâtiments de la station en complexe hôtelier de luxe a d'ailleurs été évoqué. Dormir entre des murs construits par les nazis est d'un point de vue historique glauque mais impressionnant tout de même. Pas plus que de rouler en VW ou en Ford ou d'utiliser un IBM

Posté le

android

(102)

Répondre


Tous les commentaires (26)

J'aimerais bien voir des photos de cet endroit si quelqu'un en a :)

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : J'aimerais bien voir des photos de cet endroit si quelqu'un en a :) Regarde la première source.

Posté le

android

(77)

Répondre

D'après un reportage que j ai vu hier soir, Hitler avait comme autre projet fou de raser complètement Moscou et d en faire un immense lac artificiel.

Posté le

android

(93)

Répondre

Je ne pense qu'à ce temps là, ce n'était pas vraiment le moment de penser aux vacances

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Regarde la première source. Merci beaucoup je n'avais pas regardé cette source

Posté le

android

(4)

Répondre

Sur la côte d'Azur on préfère réserver le bord de mer aux maisons des millionnaires qui de surcroît bloquent l'accès à la plage...

a écrit : D'après un reportage que j ai vu hier soir, Hitler avait comme autre projet fou de raser complètement Moscou et d en faire un immense lac artificiel. Ça doit être intéressant de savoir comment seraient devenues les villes si les allemands avaient gagné !

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : J'aimerais bien voir des photos de cet endroit si quelqu'un en a :) Comme toujours.... Tu ouvre les sources.....

Posté le

android

(0)

Répondre

Un projet de réhabilitation des quelques bâtiments de la station en complexe hôtelier de luxe a d'ailleurs été évoqué. Dormir entre des murs construits par les nazis est d'un point de vue historique glauque mais impressionnant tout de même.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Un projet de réhabilitation des quelques bâtiments de la station en complexe hôtelier de luxe a d'ailleurs été évoqué. Dormir entre des murs construits par les nazis est d'un point de vue historique glauque mais impressionnant tout de même. Pas plus que de rouler en VW ou en Ford ou d'utiliser un IBM

Posté le

android

(102)

Répondre

Tu parles, d'abord ils construisent ce truc et juste après ils entrent en guerre. Ça donne pas envie d'aller en vacances la guerre. Encore un exemple de mauvaise utilisation de l'argent public. En plus pour aller à la plage la bas faut avoir au moins 20% de sang d'ours blanc, 30% de sang de phoque et une combinaison de plongée.

Posté le

android

(30)

Répondre

Wow en regardant les photos dans la première source, je ne sais pas si je n'aurais pas pris ça pour une corvée plutôt que des vacances... Même si je suis conscient de l'état avancé des lieux avec l'âge

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Tu parles, d'abord ils construisent ce truc et juste après ils entrent en guerre. Ça donne pas envie d'aller en vacances la guerre. Encore un exemple de mauvaise utilisation de l'argent public. En plus pour aller à la plage la bas faut avoir au moins 20% de sang d'ours blanc, 30% de sang de phoque et une combinaison de plongée. Afficher tout Après avoir mis les pieds dans l'eau, ils se sont dit que finallement, ce serait mieux des p'tits bungalows sur la façade atlantique ;)

Posté le

windowsphone

(17)

Répondre

a écrit : Après avoir mis les pieds dans l'eau, ils se sont dit que finallement, ce serait mieux des p'tits bungalows sur la façade atlantique ;) Ou des hôtels sur la Costa brava.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça doit être intéressant de savoir comment seraient devenues les villes si les allemands avaient gagné ! En fait, ça aurait été supermégalo, tape "germania nazi" sur google image et tu aura une idée du projet prévu.

Pour l'anecdote, et ayant vu il y a deux ans un documentaire là dessus, je me permet d'apporter quelques précisions:

L'histoire est liée au monde moderne et à la "bagnole du peuple" (la cox) qui devait permettre, via ce complexe hôtelier, à Bibi d'aller en vacances, mais la folie d'Hitler a détourné les capitaux investis par les ouvriers pour acheter leur cox pour aller en vacances pour fabriquer des chars d'assaut et des bombes.

Pour faire simple, les crédits destinés à la paix ont étés investis dans la guerre à la barbe du peuple allemand et ce complexe de vacances n'a jamais servi à rien d'autre qu'à faire rêver un monde de paix et de doigts de pieds en éventail pendant que les enc... préparaient la guerre avec le pognon du peuple.

INCROYABLE !! JLSD grâce aux cours d'Allemand ! Ils m'ont vraiment appris quelque chose !

a écrit : Un projet de réhabilitation des quelques bâtiments de la station en complexe hôtelier de luxe a d'ailleurs été évoqué. Dormir entre des murs construits par les nazis est d'un point de vue historique glauque mais impressionnant tout de même. S'il fallait éviter tout ce qui a été construit à cause de gens glauques, il faudrait éviter une grande partie des monuments historiques. La plupart ont été bâtis à l'instigation de tyrans aussi cruels que mégalomanes.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Pas plus que de rouler en VW ou en Ford ou d'utiliser un IBM Ou prendre le TGV

a écrit : D'après un reportage que j ai vu hier soir, Hitler avait comme autre projet fou de raser complètement Moscou et d en faire un immense lac artificiel. Effectivement, il aurait prononcé ces paroles suite à la résistance acharnée des Soviétiques face à la réalisation du plan Barbarossa