Tina Turner n'est plus américaine

Proposé par
le

Tous les commentaires (36)

a écrit : Ah ben oui tiens, ça n'a sûrement rien à voir avec le fait qu'elle vit en Suisse avec son mari. elle peut vivre en Suisse sans devoir abandonner sa nationalité américaine!
Je confirme que sa démarche montre bien des intérêts fiscaux.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Elle est en Suisse depuis 1986. Un américain n'a absolument aucun intérêt à vivre en Suisse pour des raisons fiscal, ils doivent continuer à payer leur impôts au USA en plus de la Suisse (donc doublement imposés) et pire le fisc américain sont extrêmement pointilleux avec eux. 1986 - 2013 ça fait beaucoup d'année avec une double imposition.

Non, la raison est simple, en Suisse à la différence des USA ou de la France, les stars peuvent vivre dans une paix royale (ou plutôt confédérée). Un journaliste ou photographe n'ira jamais faire des photos sans leur accord, la vie privée est extrêmement protégée et sacrée en Suisse.
Afficher tout
Som mari et elle vivent en Suisse, ok. Mon commentaire ne concerne que le fait qu'elle a abandonné sa nationalité américaine. Peut importe où elle vit.

Si elle garde sa nationalité US, en tant qu'américaine elle continue à payer des impôts aux US donc double imposition!
Puisqu'elle a abandonné sa nationalité, elle bénéficie donc du régime fiscal helvète sans être assujétie à la double imposition...
Elle vit en Suisse depuis 30 ans, cela tombe pour elle bien vu que la fiscalité suisse est plus douce que l'américaine.

Ceci s'ajoute aussi à ce que vous avez dit par rapport à la vie privée.

Posté le

android

(5)

Répondre

Il y a 2 ans, j'ai ouvert un livret A pour mon fils âgé de 5 ans aujourd'hui. Il y a 3 mois, mon banquier m'a demandé de passer en urgence afin de signer un déclaration comme quoi mon fils n'avait aucun lien avec les USA !

a écrit : Je me demande quelles ont été les démarches pour renoncer à la nationalité américaine, sachant que les Etats-Unis ont tendance à la considérer comme étant un privilège incroyable que tout le monde devrait s'estimer heureux d'avoir... Elle écrit une lettre au ministère de la justice en déclarant qu'elle a une autre nationalité pour ne pas se retrouver apatride et puis ça suffit. Si elle gardait la nationalité américaine elle aurait du payer des impots aux usa encore.

Quitter le lieu où on s'est fait un max de pognon en abandonnant ceux qui ont contribué au succès, renié tout ça pour rejoindre un paradis fiscal, je trouve ça vraiment sans morale, les loi international devraient encadré ça, ces gens qui amassent sans limite et sans nécessité pour appauvrir les autres.

a écrit : La source de @Pierrot9 est très intéressante. Elle montre qu'au contraire, la nationalité américaine s'acquiert comme nulle part ailleurs ; le "droit de naissance" suffit et ce sont les seuls, semble t-il, à ce point.
Problème : cette "nationalité" est aussi "fiscale"... d'où les problèmes de certains.
Ah bon ! En France, droit du sol et droit du sang.

a écrit : La source de @Pierrot9 est très intéressante. Elle montre qu'au contraire, la nationalité américaine s'acquiert comme nulle part ailleurs ; le "droit de naissance" suffit et ce sont les seuls, semble t-il, à ce point.
Problème : cette "nationalité" est aussi "fiscale"... d'où les problèmes de certains.
Meme si tu nés au USA, que tes parents sont étrangers et que tu quittes le pays dans la semaine, tu es américain de force. L'acte de naissance suffit à te donner la double nationalité.

En France tu peux y naître venant de 2 parents étranger, si tu n'as pas eu 5 ans de scolarité française (voir 10) sur une certaine période (en France ou dans ailleurs) et que tu fais la demande de nationalité à ta majorité : ben tu n'es pas français !

a écrit : Som mari et elle vivent en Suisse, ok. Mon commentaire ne concerne que le fait qu'elle a abandonné sa nationalité américaine. Peut importe où elle vit.

Si elle garde sa nationalité US, en tant qu'américaine elle continue à payer des impôts aux US donc double imposition!
Puisqu'elle a
abandonné sa nationalité, elle bénéficie donc du régime fiscal helvète sans être assujétie à la double imposition...
Elle vit en Suisse depuis 30 ans, cela tombe pour elle bien vu que la fiscalité suisse est plus douce que l'américaine.

Ceci s'ajoute aussi à ce que vous avez dit par rapport à la vie privée.
Afficher tout
Certes vu comme cela, mais sérieusement payer pendant 30 ans la double impositions puis dire dans la presse Suisse qu'elle n'a plus d'attachement avec les USA alors qu'elle aurait pu demander la nationalité 10 ans après son arrivée en Suisse. Je lui pardonne son choix :-)

a écrit : elle peut vivre en Suisse sans devoir abandonner sa nationalité américaine!
Je confirme que sa démarche montre bien des intérêts fiscaux.
Et je ne dis pas le contraire. Payer ses impôts deux fois plaît effectivement à peu de gens.

Mais il y a une énorme différence entre démontrer des intérêts fiscaux et une démarche "purement fiscale" comme vous l'affirmiez tantôt. Merci d'avoir mis de l'eau dans votre vin!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Quitter le lieu où on s'est fait un max de pognon en abandonnant ceux qui ont contribué au succès, renié tout ça pour rejoindre un paradis fiscal, je trouve ça vraiment sans morale, les loi international devraient encadré ça, ces gens qui amassent sans limite et sans nécessité pour appauvrir les autres. Eh ben... En tant que Suissesse, j'aimerais bien habiter un paradis fiscal, moi! (Si je me marie, mes impôts augmentent. C'est marrant comme "paradis fiscal", non ?)

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Eh ben... En tant que Suissesse, j'aimerais bien habiter un paradis fiscal, moi! (Si je me marie, mes impôts augmentent. C'est marrant comme "paradis fiscal", non ?) Je confirme, la suisse n'est pas un paradis fiscal pour le peuple en tout cas ( suffit de voir rien que les primes d'assurances (comptez au moins 300 par mois pour une assurance maladie basique) et le coût de la vie en général). Par contre on a effectivement une très bonne démocratie, on vote 3x par an environ ( la dernière foi le 21 mai sur la stratégie énergétique 2050), ce qui donne une très grande liberté au peuple mais rend le système législatif particulièrement lent...( ladite stratégie a été développée en réaction à Fukushima, 6 ans de processus pour une loi c'est long!)

a écrit : Meme si tu nés au USA, que tes parents sont étrangers et que tu quittes le pays dans la semaine, tu es américain de force. L'acte de naissance suffit à te donner la double nationalité.

En France tu peux y naître venant de 2 parents étranger, si tu n'as pas eu 5 ans de scolarité française (voir 10
) sur une certaine période (en France ou dans ailleurs) et que tu fais la demande de nationalité à ta majorité : ben tu n'es pas français ! Afficher tout
En même temps ils ont quand même droit à pas mal d avantages sociaux n'étant pas"francais"...bien plus que la plupart de nos retraités qui ont travaillé dur pour notre pays...alors qu'aux states c est différent...

Posté le

android

(0)

Répondre

Moi je dis qu'elle est allée là bas pour fuir sa belle fille Afida.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Tina Arena est Australiennes pas Américaine On parle de Tina TURNER dans l'anecdote pas ARENA ;)