Yahoo a trouvé Google trop simple pour le racheter

Proposé par
le

En 1997, Google a voulu vendre son moteur de recherche pour la somme de 1 million de dollars à Yahoo, mais le groupe refusa car leur vision n'était pas la même : Google était "trop simple" selon eux. Aujourd'hui Google, le géant du web, vaut 200 milliards de dollars et Yahoo seulement 20.


Commentaires préférés (3)

Et dire que maintenant, Google est un véritable empire qui veut se lancer dans les voitures. Pas très visionnnaire Yahoo !

Et c'est justemeent cette simplicité qui fera en partie leur succès.Personnellement, il y a dix ans, j'utilisais Google plus pour leur interface sobre, et sans pub, que pour la performance de leur algorithmes.

Posté le

android

(188)

Répondre

a écrit : Et dire que maintenant, Google est un véritable empire qui veut se lancer dans les voitures. Pas très visionnnaire Yahoo ! La critique est toujours facile lorsqu'on contemple la situation près de vingt ans plus tard mais, en se remettant dans le contexte de l'époque, on a forcément un point de vue plus contrasté. Imaginez que Google refuse le rachat de DuckDuckGo aujourd'hui et que, d'ici une à deux décennies, ce dernier soit hégémonique. Par contre Yahoo, qui pourtant était important au début des années 2000 a sérieusement loupé le coche et s'est laissé manger à cette « petite entreprise » qu'était alors Google.


Tous les commentaires (36)

Voila vraiement ce qui s'appelle "avoir tout faux".

Posté le

android

(0)

Répondre

Et dire que maintenant, Google est un véritable empire qui veut se lancer dans les voitures. Pas très visionnnaire Yahoo !

Heureusement, j'aurai pas supporté avoir des annonces people à chaque fois que je fais une recherche.

Posté le

android

(40)

Répondre

Et c'est justemeent cette simplicité qui fera en partie leur succès.Personnellement, il y a dix ans, j'utilisais Google plus pour leur interface sobre, et sans pub, que pour la performance de leur algorithmes.

Posté le

android

(188)

Répondre

On peut dire qu'ils ont été visionnaires sur ce coup là.
Sinon, c'est sympa de ne pas acheter la "concurrence" pour établir un monopole... enfin du coup, c'est Google qui le fait à la place de Yahoo maintenant !

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Et dire que maintenant, Google est un véritable empire qui veut se lancer dans les voitures. Pas très visionnnaire Yahoo ! La critique est toujours facile lorsqu'on contemple la situation près de vingt ans plus tard mais, en se remettant dans le contexte de l'époque, on a forcément un point de vue plus contrasté. Imaginez que Google refuse le rachat de DuckDuckGo aujourd'hui et que, d'ici une à deux décennies, ce dernier soit hégémonique. Par contre Yahoo, qui pourtant était important au début des années 2000 a sérieusement loupé le coche et s'est laissé manger à cette « petite entreprise » qu'était alors Google.

Ha, si on savait d'avance...
l'action "Air-France Klm" a doublé de valeur depuis le 01/01/2017, si j'avais emprunté 15000 € à Cofidis (c'est dans les pubs envahissantes tous les jours), je pourrais aujourd'hui les rembourser, et avoir 15000 € à moi en même temps.
Et ben non, je savais pas, Yahoo ne savait pas, ni aucun autre d'entre nous : toutes ces sociétés sont cotées en bourses, et personne de ce blog n'est multi-millionnaire - ou alors, "il" cache bien son jeu
Ça ne sert à rien de pleurer après coup

"Moteur de recherche" est une mauvaise traduction de l'anglais "engine", qui a trois sens: celui primitif très général "d'outil" (venu du français "engin" qui, lui, a perdu ce sens, sauf pour un outil complexe, un engin, mais plus un outil manuel comme un marteau), celui de "moteur" (comme en français, qui utilise de l'énergie pour mettre en mouvement), et enfin celui de "locomotive".
Il fallait donc choisir "outil de recherche", puisqu'il n'y a pas de mouvement, comme pour un moteur de voiture ou muscle.
Une fois de plus, le français se fait "emprunter" un mot, l'oublie mais pas l'emprunteur, et doit le réimporter, le plus souvent avec une erreur.

a écrit : "Moteur de recherche" est une mauvaise traduction de l'anglais "engine", qui a trois sens: celui primitif très général "d'outil" (venu du français "engin" qui, lui, a perdu ce sens, sauf pour un outil complexe, un engin, mais plus un outil manuel comme un marteau), celui de "moteur" (comme en français, qui utilise de l'énergie pour mettre en mouvement), et enfin celui de "locomotive".
Il fallait donc choisir "outil de recherche", puisqu'il n'y a pas de mouvement, comme pour un moteur de voiture ou muscle.
Une fois de plus, le français se fait "emprunter" un mot, l'oublie mais pas l'emprunteur, et doit le réimporter, le plus souvent avec une erreur.
Afficher tout
Lorsque des cellules se multiplient, des fois, elles font des erreurs : c'est une mutation, et l'une des clefs de voûte de la Vie.

Ces allers-retours linguistiques, bien que je ne goûte pas spécialement les approximations qu'ils engendrent, font partie de la "vie" de la langue.

Plus dans le sujet ; c'est certain qu'à la place des décisionnaires de l'époque, je pense que j'aurais quelques nuits blanches. Toutefois, effectivement, un pari est beaucoup plus facile à faire en partant de la fin...

a écrit : La critique est toujours facile lorsqu'on contemple la situation près de vingt ans plus tard mais, en se remettant dans le contexte de l'époque, on a forcément un point de vue plus contrasté. Imaginez que Google refuse le rachat de DuckDuckGo aujourd'hui et que, d'ici une à deux décennies, ce dernier soit hégémonique. Par contre Yahoo, qui pourtant était important au début des années 2000 a sérieusement loupé le coche et s'est laissé manger à cette « petite entreprise » qu'était alors Google. Afficher tout Donc tu fais la morale et tu critiques en même temps. T'es un champion!

Posté le

android

(2)

Répondre

Pour ceux qui ne le saurait pas, google vient du nombre gogol ou googol en français, qui est un 1 suivi de cent 0. Soit 10^100. Ce nombre est énorme, et souvent comparé au nombre estimé de particules dans l'univers à 10^80.
Par ailleurs le googleplex, qui vaut 10^1google, est aussi le nom des locaux de travail de Google.
Par ailleurs différents articles sur cet endroit ont été édités et donnent sérieusement envie de se reconvertir professionnellement :)
www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/0201532527468.php

Morale : " Faites attention à qui vous trouviez moche au lycée"

Posté le

android

(27)

Répondre

En réalité Google (alphabet) vaut aujourd'hui en bourse presque 700B qui en fait la 2 capitalisation boursière derrière apple.

Posté le

android

(7)

Répondre

Si google avait été racheté par yahoo, il aurait été probablement développé differemment et n'aurait peut être pas eu le même succès.

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : Pour ceux qui ne le saurait pas, google vient du nombre gogol ou googol en français, qui est un 1 suivi de cent 0. Soit 10^100. Ce nombre est énorme, et souvent comparé au nombre estimé de particules dans l'univers à 10^80.
Par ailleurs le googleplex, qui vaut 10^1google, est aussi le nom des locaux de trav
ail de Google.
Par ailleurs différents articles sur cet endroit ont été édités et donnent sérieusement envie de se reconvertir professionnellement :)
www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/0201532527468.php
Afficher tout
Et moi qui était sur le point de m' offusquer et de dire que ça vient probablement du mot anglais "goggles"... Je Me Coucherai moins Gogol.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Pour ceux qui ne le saurait pas, google vient du nombre gogol ou googol en français, qui est un 1 suivi de cent 0. Soit 10^100. Ce nombre est énorme, et souvent comparé au nombre estimé de particules dans l'univers à 10^80.
Par ailleurs le googleplex, qui vaut 10^1google, est aussi le nom des locaux de trav
ail de Google.
Par ailleurs différents articles sur cet endroit ont été édités et donnent sérieusement envie de se reconvertir professionnellement :)
www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/0201532527468.php
Afficher tout
Du coup c'est 10^0 Google si je ne m'abuse !
Parce que 10^1 = 10
Et 10^0 = 1
(Ou alors j'ai mal compris)

a écrit : Du coup c'est 10^0 Google si je ne m'abuse !
Parce que 10^1 = 10
Et 10^0 = 1
(Ou alors j'ai mal compris)
Si tu préfères gogol tout seul n'existe pas. On parle de 1gogol.
Soit dans ce cas 10^ 1 suivi de 1 gogol de 0. En soit on ne peut pas l'écrire sous la forme décimal.

Voici une vidéo pour les grands nombres, qui expliquera plus simplement le "google"
m.youtube.com/watch?v=oqMYAVV-hsA

a écrit : Si tu préfères gogol tout seul n'existe pas. On parle de 1gogol.
Soit dans ce cas 10^ 1 suivi de 1 gogol de 0. En soit on ne peut pas l'écrire sous la forme décimal.

Voici une vidéo pour les grands nombres, qui expliquera plus simplement le "google"
m.youtube.com/watch?v=oqMYAVV-hsA
Aaah ok ! Un Googleplex c'est 10^(10^100) en fait ?
Je croyais juste que tu faisais une blague : les locaux de Google valent un Google (jeu de mot).
JMCMB du coup ;)

a écrit : Pour ceux qui ne le saurait pas, google vient du nombre gogol ou googol en français, qui est un 1 suivi de cent 0. Soit 10^100. Ce nombre est énorme, et souvent comparé au nombre estimé de particules dans l'univers à 10^80.
Par ailleurs le googleplex, qui vaut 10^1google, est aussi le nom des locaux de trav
ail de Google.
Par ailleurs différents articles sur cet endroit ont été édités et donnent sérieusement envie de se reconvertir professionnellement :)
www.google.fr/amp/s/www.lesechos.fr/amp/0201532527468.php
Afficher tout
Donner un nom à 10^100 est puéril, et c'est d'aileurs un enfant de moins de 10 ans qui l'a fait.
Mais démontrer en 2016 que le nombre 2^742207281-1 (les expressions 2^p-1 sont appelés nombres de Mersenne) est le grand nombre premier connu, et s'écrirait avec plus de 22 millions de chifres (22338618 exactement), cela a intérêt à la fois théorique et pratique (la cryptographie s'intéresse beaucoup aux nombres premiers).