Stonehenge n'est pas sous sa forme originelle

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Un autre déplacement de monument impressionnant, est celui de monuments égyptien suite a la construction d'un barrage risquant de tout inonder. Les statues ont été découpés en immense bloc de pierre et remontés plus tard a quelques kilomètres de leur lieux d'origine

Posté le

android

(145)

Répondre

A l'origine, le monument était composé de 460 pierres formant deux ronds de taille différente, le plus grand mesurant environ 30m de diamètre. A la base au centre, une pierre servant d'autel était aussi présente. Plusieurs hypothèses quant à l'utilisation de ce monument sont émises, lieu de culte, références dans la légende Arthurienne ou encore observatoire astronomique.


La dernière hypothèse et son utilisation comme calendrier solaire est la plus probable. Le soleil se lève dans l'axe de sa pierre centrale, et chaque ouverture dans le cercle extérieur correspond à un azimut solaire ou lunaire.

Pour finir, selon certains chercheurs, des fentes sont présentes dans le monument et permettraient de calculer la date de la prochaine éclipse.

Je trouve ça passionnant qu'un peuple, quel qu'il soit, puisse développer de telles connaissances en astronomie à partir de morceaux de pierres datant de plus de 4000 ans.

Posté le

android

(131)

Répondre

a écrit : Un autre déplacement de monument impressionnant, est celui de monuments égyptien suite a la construction d'un barrage risquant de tout inonder. Les statues ont été découpés en immense bloc de pierre et remontés plus tard a quelques kilomètres de leur lieux d'origine Il s'agit du temple d'Abou Simbel en Égypte en 1964 suite à la construction du barrage d'Assouan sur le Nil pour empêcher les crues de ce fleuve et augmenter la surface cultivable.
On peut d'ailleurs voir des "vestiges" de ce déplacement sur les murs du temple (numérotation et traits de la découpe).

C'est grâce à ça que la notion de "patrimoine universel" de l'Unesco naquît.

Posté le

android

(117)

Répondre


Tous les commentaires (49)

Un autre déplacement de monument impressionnant, est celui de monuments égyptien suite a la construction d'un barrage risquant de tout inonder. Les statues ont été découpés en immense bloc de pierre et remontés plus tard a quelques kilomètres de leur lieux d'origine

Posté le

android

(145)

Répondre

Pour quelles raison ont-ils altéré l'histoire de ces monuments ?

A l'origine, le monument était composé de 460 pierres formant deux ronds de taille différente, le plus grand mesurant environ 30m de diamètre. A la base au centre, une pierre servant d'autel était aussi présente. Plusieurs hypothèses quant à l'utilisation de ce monument sont émises, lieu de culte, références dans la légende Arthurienne ou encore observatoire astronomique.


La dernière hypothèse et son utilisation comme calendrier solaire est la plus probable. Le soleil se lève dans l'axe de sa pierre centrale, et chaque ouverture dans le cercle extérieur correspond à un azimut solaire ou lunaire.

Pour finir, selon certains chercheurs, des fentes sont présentes dans le monument et permettraient de calculer la date de la prochaine éclipse.

Je trouve ça passionnant qu'un peuple, quel qu'il soit, puisse développer de telles connaissances en astronomie à partir de morceaux de pierres datant de plus de 4000 ans.

Posté le

android

(131)

Répondre

a écrit : A l'origine, le monument était composé de 460 pierres formant deux ronds de taille différente, le plus grand mesurant environ 30m de diamètre. A la base au centre, une pierre servant d'autel était aussi présente. Plusieurs hypothèses quant à l'utilisation de ce monument sont émises, lieu de culte, références dans la légende Arthurienne ou encore observatoire astronomique.


La dernière hypothèse et son utilisation comme calendrier solaire est la plus probable. Le soleil se lève dans l'axe de sa pierre centrale, et chaque ouverture dans le cercle extérieur correspond à un azimut solaire ou lunaire.

Pour finir, selon certains chercheurs, des fentes sont présentes dans le monument et permettraient de calculer la date de la prochaine éclipse.

Je trouve ça passionnant qu'un peuple, quel qu'il soit, puisse développer de telles connaissances en astronomie à partir de morceaux de pierres datant de plus de 4000 ans.
Afficher tout
Selon une émission que j'ai vu il y a quelque temps, les pierres viendraient d'Irlande. La manière du transport de ses pierres restent aussi un mystère.

Posté le

android

(11)

Répondre

Le sujet est traité par un youtuber qui réalise des videos regroupant des théories sur divers sujet dont je vous recommande. youtu.be/4-EnxphTu3c

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Un autre déplacement de monument impressionnant, est celui de monuments égyptien suite a la construction d'un barrage risquant de tout inonder. Les statues ont été découpés en immense bloc de pierre et remontés plus tard a quelques kilomètres de leur lieux d'origine Il s'agit du temple d'Abou Simbel en Égypte en 1964 suite à la construction du barrage d'Assouan sur le Nil pour empêcher les crues de ce fleuve et augmenter la surface cultivable.
On peut d'ailleurs voir des "vestiges" de ce déplacement sur les murs du temple (numérotation et traits de la découpe).

C'est grâce à ça que la notion de "patrimoine universel" de l'Unesco naquît.

Posté le

android

(117)

Répondre

C'est bien beau Stonehenge, mais on va pas me dire qu'on peut mourir en paix parce qu'on a vu trois pierres rangées en cercle dans un champ.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C'est bien beau Stonehenge, mais on va pas me dire qu'on peut mourir en paix parce qu'on a vu trois pierres rangées en cercle dans un champ. Quand on a vu ça une fois dans sa vie, on peut mourir tranquille !

Et dire que j'avais vu Stonehenge écrit... J'aurais pu parier ma main gauche qu'on prononçait Stone edge.
JMCMB

a écrit : Et dire que j'avais vu Stonehenge écrit... J'aurais pu parier ma main gauche qu'on prononçait Stone edge.
JMCMB
Pour info, henge est un mot anglais (on s'en doutait...) qui parle d'un monument préhistorique composé d'un cercle de pierre ou de pièces de bois érigées. Ici, elles sont en pierre, c'est donc Stonehenge.

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Un autre déplacement de monument impressionnant, est celui de monuments égyptien suite a la construction d'un barrage risquant de tout inonder. Les statues ont été découpés en immense bloc de pierre et remontés plus tard a quelques kilomètres de leur lieux d'origine Abou simbel

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est bien beau Stonehenge, mais on va pas me dire qu'on peut mourir en paix parce qu'on a vu trois pierres rangées en cercle dans un champ. Toujours un plaisir de rencontrer un vrai fan :)

Posté le

android

(14)

Répondre

J'apprends quelque chose, là. Alors quand ob nous explique ces histoires de placements par rapport au lever du soleil au solstice du 21 dec, c'est donc au XXe siecle qu'ils en ont eu l'idée LOL ! Le reste c'est complètement bidon !!!
Et alors, mais alors tout ça donne une ttès forte envie de croire et faire davantage confiance dans les théories du complôt, fruits au moins de réflexions, et de donner de grands couos de pieds dans les CONNERIES que nous racontent ces historiens de merde.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Et dire que j'avais vu Stonehenge écrit... J'aurais pu parier ma main gauche qu'on prononçait Stone edge.
JMCMB
C'est pas tout à fait incompatible ;)

Le n et le d ont la même morphologie (essaie, tu verras, ta langue se place exactement au même endroit pour prononcer un n ou un d, ainsi qu'un t mais ce n'est pas la question ici). La différence c'est que le n est une consonne nasale sonore et le d une consonne occlusive sonore (le t est une consonne occlusive sourde). "Sonore" (ou "voisé") signifie que les cordes vocales vibrent pendant la prononciation, par opposition à "sourd".

Donc, il est parfois possible de prononcer Stonhenge "stone edge", par réflexe de simplification ou de moindre effort, tout comme "angel" devient "ind-gel" au lieu de "inn-gel" (pour faire treeees simple parce que c'est un peu difficile de retranscrire de la phonétique comme ça xD).
Le fait est que le g (prononcé comme le "j" français) est une fricative sonore, il est donc plus facile de prononcer un [d] qu'un [n] juste avant le "j", puisqu'il est plus facile de passer d'une occlusive à une fricative que d'une nasale à une fricative. C'est d'autant plus vrai pour Stonehenge, puisqu'il y a aussi avant le h qui, contrairement au français, est prononcé. Le [d] devient plus facile à sortir que le [n].

Ce n'est pas une faute, c'est naturel, et il y a des exemple de ce genre dans toutes les langues pour toutes consonnes qui se suivent. De la même manière, des consonnes sourdes peuvent devenir sonores au contact d'une consonne sonore, et inversement. Le "j" aura par exemple tendance à devenir "ch" au contact de consonnes sourdes, et le "ch" à devenir "j" au contact de sonores (quand on dit "ch'veu" au lieu de "cheveu", soit la prononciation devient "ch-feu" soit "j-veu", mais ni "j-feu" ni "ch-veu". Le choix de chfeu/jveu est d'ailleurs plutôt régional que personnel).

Aussi, dans certaines langues comme le coréen, il n'y a pas de différence sémantique entre les consonnes sourdes et sonores. Le d et le t deviennent un seul et même phonème, dont la prononciation diffère uniquement selon la place dans le mot (comme "taekwondo" : le premier est prononcé [t] sourd, car c'est en début de mot, le deuxième [d] sonore, car il suit une consonne voisée).

J'espère que cette explication est claire, dans le cas contraire j'en suis désolé et j'essaierais de faire mieux la prochaine fois ^^

a écrit : Selon une émission que j'ai vu il y a quelque temps, les pierres viendraient d'Irlande. La manière du transport de ses pierres restent aussi un mystère. Les pierres, dolérite et rhyolite, sont parfaitement identifiées comme venant du Pays de Galles. Leur mode de transport est aussi connu: il a été simulé avec succès; bateau ou traînage sur le sol "lubrifié" par des varechs.
J'en ai franchement assez de toutes ces élucubrations qui invoquent jusqu'aux extra-terrestres, alors que les personnes compétentes savent parfaitement trouver les documents montrant comment les pyramides ou les cathédrales ont été construites.

a écrit : C'est pas tout à fait incompatible ;)

Le n et le d ont la même morphologie (essaie, tu verras, ta langue se place exactement au même endroit pour prononcer un n ou un d, ainsi qu'un t mais ce n'est pas la question ici). La différence c'est que le n est une consonne nasale sonore et le d
une consonne occlusive sonore (le t est une consonne occlusive sourde). "Sonore" (ou "voisé") signifie que les cordes vocales vibrent pendant la prononciation, par opposition à "sourd".

Donc, il est parfois possible de prononcer Stonhenge "stone edge", par réflexe de simplification ou de moindre effort, tout comme "angel" devient "ind-gel" au lieu de "inn-gel" (pour faire treeees simple parce que c'est un peu difficile de retranscrire de la phonétique comme ça xD).
Le fait est que le g (prononcé comme le "j" français) est une fricative sonore, il est donc plus facile de prononcer un [d] qu'un [n] juste avant le "j", puisqu'il est plus facile de passer d'une occlusive à une fricative que d'une nasale à une fricative. C'est d'autant plus vrai pour Stonehenge, puisqu'il y a aussi avant le h qui, contrairement au français, est prononcé. Le [d] devient plus facile à sortir que le [n].

Ce n'est pas une faute, c'est naturel, et il y a des exemple de ce genre dans toutes les langues pour toutes consonnes qui se suivent. De la même manière, des consonnes sourdes peuvent devenir sonores au contact d'une consonne sonore, et inversement. Le "j" aura par exemple tendance à devenir "ch" au contact de consonnes sourdes, et le "ch" à devenir "j" au contact de sonores (quand on dit "ch'veu" au lieu de "cheveu", soit la prononciation devient "ch-feu" soit "j-veu", mais ni "j-feu" ni "ch-veu". Le choix de chfeu/jveu est d'ailleurs plutôt régional que personnel).

Aussi, dans certaines langues comme le coréen, il n'y a pas de différence sémantique entre les consonnes sourdes et sonores. Le d et le t deviennent un seul et même phonème, dont la prononciation diffère uniquement selon la place dans le mot (comme "taekwondo" : le premier est prononcé [t] sourd, car c'est en début de mot, le deuxième [d] sonore, car il suit une consonne voisée).

J'espère que cette explication est claire, dans le cas contraire j'en suis désolé et j'essaierais de faire mieux la prochaine fois ^^
Afficher tout
Commentaire très pertinent. Je n'ajoute que ne pas prononcer le "h" correctement en anglais vous déclasse immédiatement, socialement, à vie.
Dire "stonèdge" au lieu de "stone-Hedge", et vous êtes dé-classé.
Les différences culturelles se marquent en français surtout par l'orthographe - d'où des règles souvent absurdes, mais qu'il faut respecter.
En anglais, c'est essentiellement par la prononciation, et "Pygmalion" de Shaw est impossible à traduire.

a écrit : Commentaire très pertinent. Je n'ajoute que ne pas prononcer le "h" correctement en anglais vous déclasse immédiatement, socialement, à vie.
Dire "stonèdge" au lieu de "stone-Hedge", et vous êtes dé-classé.
Les différences culturelles se marquent en français surtout par l&
#039;orthographe - d'où des règles souvent absurdes, mais qu'il faut respecter.
En anglais, c'est essentiellement par la prononciation, et "Pygmalion" de Shaw est impossible à traduire.
Afficher tout
Tout à fait, j'ajouterais que les accents sont plus que régionaux au Royaume-Uni. Il y a bien-sûr des accents différents selon les localités, mais également selon la classe sociale. L'accent cockney est l'exemple le plus connu de la low-class londonienne. Plus récemment en Écosse, il y a aussi une différence d'accent selon la génération : dans les Highlands, les jeunes ont de moins en moins tendance à "rouler les R".

Quant au fait de prononcer ou non le h ne relève pas forcément d'un accent régional, mais en général plutôt étranger. Les anglophones natifs prononcent tous le h, c'est juste que parfois, selon les accents et seulement dans certains mots, ils peuvent sauter. Alors que les francophones non-entraînés oralement auront tendance à ne jamais prononcer le h (ou à l'inverse, en rajouter à tort et à travers en début de mot là où il n'y en a pas!).

Ça fait un peu hors sujet par rapport à Stonehenge, sorry ^^

a écrit : J'apprends quelque chose, là. Alors quand ob nous explique ces histoires de placements par rapport au lever du soleil au solstice du 21 dec, c'est donc au XXe siecle qu'ils en ont eu l'idée LOL ! Le reste c'est complètement bidon !!!
Et alors, mais alors tout ça donne une ttès forte envi
e de croire et faire davantage confiance dans les théories du complôt, fruits au moins de réflexions, et de donner de grands couos de pieds dans les CONNERIES que nous racontent ces historiens de merde. Afficher tout
C'est incompréhensible... Mais je vais essayer :
Vous dites "qu'on" (sans doute les professeurs) vous a dit que des choses ont été placées (lesquelles ? Stonehendge ?) par rapport aux levées du Soleil le jour du solstice d'Hiver. Après je ne comprend plus. Que daterai du XXe siècle ? La connaissance des solstices ou des cycles astronomiques ? Les hypothèses concernant Stonehedge ?

Concernant le second paragraphe, je pense qu'il est plus sage d’exercer son esprit critique et d'apprendre correctement les choses, que de rechercher une croyance immédiatement compréhensible et consommable à laquelle se rattacher.

N'importe quoi Stonehenge cest pas du tout un truc de lune ou de soleil ou tout autre idée debile , cest pour enferme Le Docteur

a écrit : Les pierres, dolérite et rhyolite, sont parfaitement identifiées comme venant du Pays de Galles. Leur mode de transport est aussi connu: il a été simulé avec succès; bateau ou traînage sur le sol "lubrifié" par des varechs.
J'en ai franchement assez de toutes ces élucubrations qui invoquent jusqu&
#039;aux extra-terrestres, alors que les personnes compétentes savent parfaitement trouver les documents montrant comment les pyramides ou les cathédrales ont été construites. Afficher tout
Je suis tout à fait d'accord avec toi sur les hypothèses plus que foireuse sur les extraterrestre ou autre idées paranormale. D'ailleurs cette émission n'en faisait pas cas. Je cite juste ce que j'ai pu voir, je suis en aucun cas archéologue, géologue ou historien. Juste curieux

Posté le

android

(20)

Répondre