Il existe peut-être des civilisations capables d'extraire l'énergie de leur galaxie

Proposé par
le
dans

L'échelle de Kardachev a été créée en 1964 pour classer le niveau d'une civilisation en mesurant sa consommation globale d'énergie. Le type I définit une civilisation capable d'utiliser toute l'énergie disponible sur sa planète et le type III, sur toute sa galaxie. Les civilisations de type II sont quant à elles les civilisations capables d'utiliser l'énergie de leur étoile. L'humanité est classée type I.


Commentaires préférés (3)

Je ne suis pas certain qu'on ait déjà atteint le type I. Cela sous-entendrait que l'on sait exploiter TOUTE l'énergie disponible sur Terre, mais je pense qu'on en est loin. Entre le solaire, l'éolien et l'hydraulique, il y a encore une sacrée marge de manoeuvre à mon avis...

Posté le

android

(203)

Répondre

"Le type I définit une civilisation capable d'utiliser toute l'énergie disponible sur sa planète" Sachant que les progrès technologique permettent sans cesse de trouver de nouveaux moyens de produire de l'énergie, nous ne sommes, selon moi, même pas encore une civilisation de type 1.

Très utile cette échelle, je ne savais pas quoi faire aujourd'hui, je vais donc m'amuser à classer toutes les civilisations connues. Alors sachant que l'humanité est vraisemblablement, selon l'anecdote, en classe I, il me reste donc... ah, ben j'ai fini.


Tous les commentaires (75)

Pourtant les humains sont capables d'utiliser l'énergie de leur étoile c'est à dire le soleil, donc nous devrions être de type II non?

Posté le

android

(52)

Répondre

Je ne suis pas certain qu'on ait déjà atteint le type I. Cela sous-entendrait que l'on sait exploiter TOUTE l'énergie disponible sur Terre, mais je pense qu'on en est loin. Entre le solaire, l'éolien et l'hydraulique, il y a encore une sacrée marge de manoeuvre à mon avis...

Posté le

android

(203)

Répondre

"Le type I définit une civilisation capable d'utiliser toute l'énergie disponible sur sa planète" Sachant que les progrès technologique permettent sans cesse de trouver de nouveaux moyens de produire de l'énergie, nous ne sommes, selon moi, même pas encore une civilisation de type 1.

Le degré d'évolution technique ne serait-il pas plutôt mesuré par la capacité de recueillir les énergies disponibles, plutôt que leur consommation?
Un ordinateur actuel est bien plus évolué que les premiers, et consomme bien moins.
Le progrès, cest surtout de moins consommer pour un résultat identique ou meilleur.

Avec les panneaux solaires on passe pas type II ?

a écrit : Pourtant les humains sont capables d'utiliser l'énergie de leur étoile c'est à dire le soleil, donc nous devrions être de type II non? L'anecdote est mal formulée. je pense plutôt qu'une civilisation de type 2 est soit capable d'utiliser directement l'énergie issue de la fusion nucléaire du soleil, soit capable d'utiliser la totalité de l'énergie émise par un astre.

Pas seulement utiliser l'énergie de leur étoile, mais toute l'énergie.
D'apres Kardachev, la théorie serait de créer une biosphère artificielle en satellite autour de l'etoile
Sur Terre, nous serions capable de collecter dans l'ordre de grandeur du 10^12 watts , et notre valeur énergétique potentielle estimée du soleil serait de 4*10^26.
Soir un facteur de 10 milliards !!

Par ailleurs, pourquoi l'anectode cite t'elle les types dans cet ordre?

a écrit : Je ne suis pas certain qu'on ait déjà atteint le type I. Cela sous-entendrait que l'on sait exploiter TOUTE l'énergie disponible sur Terre, mais je pense qu'on en est loin. Entre le solaire, l'éolien et l'hydraulique, il y a encore une sacrée marge de manoeuvre à mon avis... Attention, alors tu va pas en revenir, mais on sait exploiter l'éolien, l'hydraulique et même le solaire. Demain je te parlerais de la géothermie. Faut déjà que tu digère tout ça Hibernatus

Très utile cette échelle, je ne savais pas quoi faire aujourd'hui, je vais donc m'amuser à classer toutes les civilisations connues. Alors sachant que l'humanité est vraisemblablement, selon l'anecdote, en classe I, il me reste donc... ah, ben j'ai fini.

Cela veut dire que l'humanité est encore à l'age de pierre par rapport à ces civilisations.

Une échelle bien ambitieuse établie à une époque bien ambitieuse où l'énergie ne coûtait rien et où on s'imaginait que les progrès technologiques seraient sans limites et qu'en 1999 on irait dans le Cosmos.

Pour répondre à tous les commentaires disant que nous devrions être de type II puisque l'on uilise l'énergie solaire, cela est dû à l'imprécision de l'anecdote. Selon une des sources, l'humanité serait de type II si nous parvenions à utiliser TOUTE l'énergie émise par notre étoile (le soleil). Il faudrait donc des panneaux solaire tout autour du soleil

Posté le

android

(30)

Répondre

On remarque un "espace" important entre les différents types. C'est pourquoi, selon les sources, d'autres physiciens ont réévalués l'échelle de Kardachev.

Par exemple, Sagan, dans les années 1970, sous-divise les types I, II et III en 1,1 ; 1,2 etc. Chaque sous partie se différenciant en fonction de la capacité de l'être à capter une certaine quantité d'énergie (par exemple : le type 1,1 est capable de mobiliser 10^17 Watts).
C'est pourquoi, selon Sagan, l'humanité traverserait sa "phase d'adolescence technique " aujourd'hui encore

Il y a d'autres réévaluations comme celle de Michio Kaku pour qui nous atteindrons le type I quand l'humanité se basera sur une économie de savoir

Je ne pas très scientifique mais les sources sont intéressantes et semblent accessibles dans les grandes lignes :)

Posté le

android

(27)

Répondre

Bonjour, ici l'OP.
Petite précision, d'importance tout de même. L'humanité n'est pas classée type I mais plutôt type 0,75 si on utilise un système avec des décimales. On peut le lire sur la première source, au paragraphe "Ou se situe l'humanité ?"

a écrit : L'anecdote est mal formulée. je pense plutôt qu'une civilisation de type 2 est soit capable d'utiliser directement l'énergie issue de la fusion nucléaire du soleil, soit capable d'utiliser la totalité de l'énergie émise par un astre. Oui tout à fait. Une civilisation de type II est capable de recueillir et d'utiliser toute l'énergie disponible de son étoile via une sphère de Dyson par exemple.

a écrit : Très utile cette échelle, je ne savais pas quoi faire aujourd'hui, je vais donc m'amuser à classer toutes les civilisations connues. Alors sachant que l'humanité est vraisemblablement, selon l'anecdote, en classe I, il me reste donc... ah, ben j'ai fini. De plus on peut remettre en cause le choix de l'énergie, par exemple une civilisation qui en consommerait très peu, donc qui n'a peut être pas d'industrie, pourrait être d'un niveau philosophique très avancé.
Le choix de consommer moins d'énergie peut aussi être un choix politique d'une civilisation très avancé qui sait comment maintenir son niveau sans trop d'énergie.
Autrement dit vu que l'échelle est très hypothétique, car on parle de civilisations imaginaires dans un espèce que l'on ne maîtrise pas, tout est possible et cette échelle perd de son intérêt.

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Pas seulement utiliser l'énergie de leur étoile, mais toute l'énergie.
D'apres Kardachev, la théorie serait de créer une biosphère artificielle en satellite autour de l'etoile
Sur Terre, nous serions capable de collecter dans l'ordre de grandeur du 10^12 watts , et notre valeur én
ergétique potentielle estimée du soleil serait de 4*10^26.
Soir un facteur de 10 milliards !!

Par ailleurs, pourquoi l'anectode cite t'elle les types dans cet ordre?
Afficher tout
Pour bien montrer que le type I se limite à la planète, et le type le plus élévé, à la galaxie

a écrit : Le degré d'évolution technique ne serait-il pas plutôt mesuré par la capacité de recueillir les énergies disponibles, plutôt que leur consommation?
Un ordinateur actuel est bien plus évolué que les premiers, et consomme bien moins.
Le progrès, cest surtout de moins consommer pour un résultat identique ou meilleur.
Oui, c'est une méthode de classement selon la consommation d'énergie. Il y a bien d'autres méthodes de classement !

a écrit : Attention, alors tu va pas en revenir, mais on sait exploiter l'éolien, l'hydraulique et même le solaire. Demain je te parlerais de la géothermie. Faut déjà que tu digère tout ça Hibernatus Attention : la totalité de l'énergie disponible sur Terre, j'ai pourtant mis le mot assez en évidence ;)

Comme je le disais, il y a encore une grosse marge de manoeuvre pour ces énergies sous-exploitées, je pense qu'on sera d'accord.

Posté le

android

(19)

Répondre

une échelle qui restera sans doute dans un coin de la cave...

Posté le

android

(12)

Répondre