Starbucks se cache parfois sous d'autres enseignes

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

On devrait plutôt dire la chaîne de cafés Starbucks dispose de quelques laboratoires secrets pour y mener des expériences.
Rien de cliché dans mes propos mais c'est ce que j'ai compris en lisant l'anecdote.

a écrit : Il y a le droit de faire ça ? C'est un peu étrange, parce que par exemple des anti-capitalistes pourraient refuser de boire un café dans un Starbucks et vouloir boire dans un indépendant.... mais dans le coup ils se font avoir ? Ils ont en effet subi beaucoup de critiques, puisque cette pratique s’apparente à du local-washing : on pense donner nos sous à un commerçant de quartier, participant à l’économie locale, alors qu'on engraisse une multinationale qui fait tout l'inverse

Je ne sais pas si on doit considérer ça comme honnête ou malhonnête.
En soi, c'est une bonne stratégie d'entreprise de détacher certains aspects, produits, etc, de son image de marque. Du moins, pour tout ce dont l'entreprise n'est pas sûre.
Pour le consommateur, c'est moyen niveau honnêteté : même s'il est facile de retrouver l'affiliation à Starbucks si on cherche un peu sur le net, très peu de gens se renseignent sur se genre de chose, et puis faut soupçonner le truc.

Maintenant, c'est aussi un des mécanismes qui leur sert à sortir de nouveaux produits, c'est un peu leur "département R&D". Ça me paraît intéressant, comme concept, en tant qu'étudiant ingénieur.

Posté le

android

(108)

Répondre


Tous les commentaires (27)

Il y a le droit de faire ça ? C'est un peu étrange, parce que par exemple des anti-capitalistes pourraient refuser de boire un café dans un Starbucks et vouloir boire dans un indépendant.... mais dans le coup ils se font avoir ?

Posté le

android

(14)

Répondre

On devrait plutôt dire la chaîne de cafés Starbucks dispose de quelques laboratoires secrets pour y mener des expériences.
Rien de cliché dans mes propos mais c'est ce que j'ai compris en lisant l'anecdote.

Sont ce les seuls à le faire ? Peut-être gagnent ils de l'argent autrement par ce même procédé. En effet, je n'ai jamais mis les pieds dans un Starbucks Coffee mais j'ai souvent été dans des cafés dont je ne me souviens pas du nom. Peut-être ai-je, comme beaucoup, participé à l'enrichissement de cette multinationale à mon insu.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Il y a le droit de faire ça ? C'est un peu étrange, parce que par exemple des anti-capitalistes pourraient refuser de boire un café dans un Starbucks et vouloir boire dans un indépendant.... mais dans le coup ils se font avoir ? Ils ont en effet subi beaucoup de critiques, puisque cette pratique s’apparente à du local-washing : on pense donner nos sous à un commerçant de quartier, participant à l’économie locale, alors qu'on engraisse une multinationale qui fait tout l'inverse

À noter que Starbucks tire son nom du capitaine du navire Pequods dans Moby Dick, Starbuck. Aussi, il faut savoir que plus de 87000 boissons sont réalisables grâce aux différentes combinaisons possibles.

Posté le

android

(22)

Répondre

Je ne sais pas si on doit considérer ça comme honnête ou malhonnête.
En soi, c'est une bonne stratégie d'entreprise de détacher certains aspects, produits, etc, de son image de marque. Du moins, pour tout ce dont l'entreprise n'est pas sûre.
Pour le consommateur, c'est moyen niveau honnêteté : même s'il est facile de retrouver l'affiliation à Starbucks si on cherche un peu sur le net, très peu de gens se renseignent sur se genre de chose, et puis faut soupçonner le truc.

Maintenant, c'est aussi un des mécanismes qui leur sert à sortir de nouveaux produits, c'est un peu leur "département R&D". Ça me paraît intéressant, comme concept, en tant qu'étudiant ingénieur.

Posté le

android

(108)

Répondre

C'est une bien étrange technique marketing que de mentir a ses clients..

Posté le

android

(6)

Répondre

Rien de choquant.
Boire un café, c'est enrichir une multinationale à tous les coups, alors que ce soit l'une ou l'autre...
Pour le thé, c'est pareil, sauf peut être si vous allez l'acheter sur place, parce que j'ai acheté du café dominicain à Saint-Domingue, dans une "petite" épicerie, il était déjà conditionné par une grosse boite américaine
Quant aux magasins-test de Starbuck, il leur permet d'avoir des réactions plus objectives que celles qu'ils obtiendraient sous leur enseigne, les gens y sont moins frimeurs

En littérature JK Rolling (l'auteure d'Harry Potter) a fait là même. Elle écrit un livre sous un nom d'anonyme et le mit à la vente. Évidemment le livre est resté secret (400ème dans les ventes hebdo). Puis dès qu'un journaliste annonça la nouvelle le livre fut propulser en tête des ventes !

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : C'est une bien étrange technique marketing que de mentir a ses clients.. Quel mensonge?
le seul mensonge serait de mettre une affiche sur la porte, qui dirait "vous n’êtes pas dans un Starbuck"
les gens sont libres d'aller où ils veulent, non?

On ne peut pas échapper aux multinationales. Mais on peut toujours éviter cette entreprise en ne buvant pas de café servi dans des gobelets dans lesquels ils font tout un tas de mélanges qui d'après ce que j'ai entendu ne n'attirent pas du tout et sont chers de surcroit. Allez plutôt dans des petits cafés boire un espresso à 1€ 50.

Posté le

android

(0)

Répondre

Et en réalité il est inscrit sur la porte du magasin "Inspired by starbucks"

Posté le

android

(10)

Répondre

Pourquoi ne pourraient-ils pas faire ça ? Il participe bien à l'économie locale aussi puisque les salariés ne se téléportent pas du bout du monde chaque matin.

Puis les cafés parisiens appartiennent aussi souvent en partie à des gros groupes, le plus souvent des fournisseurs de boissons et cafés qui participe à l'investissement quand une banque ne veut pas suivre le futur gérant.

a écrit : C'est une bien étrange technique marketing que de mentir a ses clients.. Que tu es naïf !

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Il y a le droit de faire ça ? C'est un peu étrange, parce que par exemple des anti-capitalistes pourraient refuser de boire un café dans un Starbucks et vouloir boire dans un indépendant.... mais dans le coup ils se font avoir ? Chaque café indépendant est une entreprise. Il y a donc un capital. Le seul moyen pour un anti capitaliste de boire un café est de faire pousser un caféier chez lui (je ne sais pas si un anticapitaliste à le droit de posséder un patrimoine privé) et de le boire à la maison.

a écrit : Il y a le droit de faire ça ? C'est un peu étrange, parce que par exemple des anti-capitalistes pourraient refuser de boire un café dans un Starbucks et vouloir boire dans un indépendant.... mais dans le coup ils se font avoir ? De toute façon les cafés concernés sont capitalistes, si ça peut te rassurer.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Quel mensonge?
le seul mensonge serait de mettre une affiche sur la porte, qui dirait "vous n’êtes pas dans un Starbuck"
les gens sont libres d'aller où ils veulent, non?
Ha Le mensonge par omission... tu trouves ça Bien ? Merde j'ai mangé de la viande à la boucherie mais je Le savais pas .. Bon Ca va.'

a écrit : Ha Le mensonge par omission... tu trouves ça Bien ? Merde j'ai mangé de la viande à la boucherie mais je Le savais pas .. Bon Ca va.' Comparaison n'est pas raison :
tu voulais un café, tu es entrée dans un établissement qui vendait du café, il t'en a été servi... où est le mensonge?
tu as précisé «je refuse le café vendu par Starbuck», malgré l'écriteau fixé à la porte? ("inspired by Starbucks."), Tes convictions t’interdisent de consommer du café passant entre leurs mains?
Tu vas à la boucherie pour acheter autre chose que de la viande? (enfin, ça serait possible, mon boucher vend des conserves de légumes et du riz)

a écrit : Sont ce les seuls à le faire ? Peut-être gagnent ils de l'argent autrement par ce même procédé. En effet, je n'ai jamais mis les pieds dans un Starbucks Coffee mais j'ai souvent été dans des cafés dont je ne me souviens pas du nom. Peut-être ai-je, comme beaucoup, participé à l'enrichissement de cette multinationale à mon insu. Afficher tout En fait c'est une stratégie de plus en plus banale dans les entreprises avec la mode de l intrapreunariat. Le salarié d'une boîte a une idée. Il la propose à son employeur qui lui donne la structure permettant de la prototyper puis de la tester sous une marque indépendante. Et si ça marche c'est banco pour l'entreprise! Plein de très grandes entreprises font ça maintenant. Si l'un de vous a un retour d'expérience là dessus ça m'intéresse. ..

Posté le

android

(6)

Répondre

Carrefour a un magasin "fantôme" de 7000 m² à Rungis

Mais il n'est pas ouvert au public, il n'y a pas de caisse, il est utilisé seulement pour voir et revoir le facing et l'organisation d'un magasin type...