La France a son élément chimique

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

a écrit : Il existe 94 éléments chimiques naturels. Le dernier n'est pas le Francium (87) mais le plutonium (94).
La rareté du Francium tient au fait de sa désintégration très rapide en radium, astatine et radon.
Il est le dernier à avoir été découvert.
D'ailleurs il a du être synthétisé parce qu'en trouver doit être impossible sur la trentaine de grammes
EDIT en effet il a été découvert dans les produits annexes d'une réaction.

Posté le

android

(153)

Répondre

Un autre élément du tableau périodique fait référence à la France et en particulier à Paris, de son ancien nom Lutèce. Le Lutécium ou Lutetium, a été découvert en 1907 par le Français Georges Urbain entre autre.
C'est un métal dont le numéro atomique est 71.

Posté le

android

(152)

Répondre

Y a également l'Einsteinium de symbole Es je pense, le Polonium, l'Americium ( de symbole Am),le neptunium (Np) le plutonium (Pu) le californium (Cf) le mendélévium (Md) l'europium (Eu) ...
À noter que ces éléments ne sont pas nécessairement découvert par le porteur de leur nom exemple : Einstein n'a pas découvert l'Einsteinium( y avait une anecdote sur ce sujet, quelque chose qui parlait de déchets nucléaires)


Tous les commentaires (37)

Il est également très radioactif mais n'a pas de grande utilité...

Posté le

android

(17)

Répondre

Il existe 94 éléments chimiques naturels. Le dernier n'est pas le Francium (87) mais le plutonium (94).
La rareté du Francium tient au fait de sa désintégration très rapide en radium, astatine et radon.

C'est Marie Curie qui avait lancé la mode des éléments qui portent un nom de pays. Lorsqu'elle a découvert le polonium, elle l'a nommé ainsi pour attirer l'attention sur la situation politique de son pays d'origine. Il y a également l'américium qui porte un nom de pays (ou de continent) dans la classification des éléments.

Posté le

android

(32)

Répondre

a écrit : Il existe 94 éléments chimiques naturels. Le dernier n'est pas le Francium (87) mais le plutonium (94).
La rareté du Francium tient au fait de sa désintégration très rapide en radium, astatine et radon.
Il est le dernier à avoir été découvert.
D'ailleurs il a du être synthétisé parce qu'en trouver doit être impossible sur la trentaine de grammes
EDIT en effet il a été découvert dans les produits annexes d'une réaction.

Posté le

android

(153)

Répondre

a écrit : Il est également très radioactif mais n'a pas de grande utilité... C'est un français, quoi

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Il est également très radioactif mais n'a pas de grande utilité... Et pourtant, quelque chose me persuade que bien connaître cet élément pourrait jouer en notre faveur, malgré sa demi-vie de 22 minutes...

a écrit : C'est Marie Curie qui avait lancé la mode des éléments qui portent un nom de pays. Lorsqu'elle a découvert le polonium, elle l'a nommé ainsi pour attirer l'attention sur la situation politique de son pays d'origine. Il y a également l'américium qui porte un nom de pays (ou de continent) dans la classification des éléments. Afficher tout Non, le gallium, découvert en 1875, a aussi été nommé en l'honneur de la France (Gallia en latin) et avant Marie Curie qui avait 8 ans.
C'est Lecoq de Boisbaudran qui l'a découvert. Cocorico!

a écrit : C'est un français, quoi Bien joué ! Ton commentaire confirme ta vanne !

Posté le

android

(14)

Répondre

Un autre élément du tableau périodique fait référence à la France et en particulier à Paris, de son ancien nom Lutèce. Le Lutécium ou Lutetium, a été découvert en 1907 par le Français Georges Urbain entre autre.
C'est un métal dont le numéro atomique est 71.

Posté le

android

(152)

Répondre

Y a également l'Einsteinium de symbole Es je pense, le Polonium, l'Americium ( de symbole Am),le neptunium (Np) le plutonium (Pu) le californium (Cf) le mendélévium (Md) l'europium (Eu) ...
À noter que ces éléments ne sont pas nécessairement découvert par le porteur de leur nom exemple : Einstein n'a pas découvert l'Einsteinium( y avait une anecdote sur ce sujet, quelque chose qui parlait de déchets nucléaires)

Non! Non! Le dernier c'est le Millénium. Il y a même un Suédois qui a écrit 3 livres sur ce truc.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Non, le gallium, découvert en 1875, a aussi été nommé en l'honneur de la France (Gallia en latin) et avant Marie Curie qui avait 8 ans.
C'est Lecoq de Boisbaudran qui l'a découvert. Cocorico!
Alors si tu te permets de répondre non à mon commentaire. Je peux le faire aussi à propos du tiens : non Gallia ne désigne pas la France mais la (ou les) Gaule(s) qui étai(en)t loin d'avoir les frontières de la France actuelle. Les Gaules englobaient notamment aussi la Belgique et une partie de la Suisse et de l'Espagne. Alors le Galium est autant en l'honneur de la Belgique que de la France et ne fait pas référence à un pays à proprement parler et son nom n'a pas été choisi pour des raisons politiques...

Posté le

android

(17)

Répondre

a écrit : Alors si tu te permets de répondre non à mon commentaire. Je peux le faire aussi à propos du tiens : non Gallia ne désigne pas la France mais la (ou les) Gaule(s) qui étai(en)t loin d'avoir les frontières de la France actuelle. Les Gaules englobaient notamment aussi la Belgique et une partie de la Suisse et de l'Espagne. Alors le Galium est autant en l'honneur de la Belgique que de la France et ne fait pas référence à un pays à proprement parler et son nom n'a pas été choisi pour des raisons politiques... Afficher tout Pas de quoi s'exciter.
Lecoq est bien français de la France profonde: né à Cognac, mort à Paris après des études à Polytechnique.
Il s'est défendu d'avoir nommé un des éléments qu'il a découverts d'après son propre nom (gallus en latin), mais déclaré que c'était en l'honneur des Gaules, et j'ai trouvé amusant de le signaler. Les délimitations ont un peu changé, mais personne ne contestera que les Gaules et la France actuelle se superposent pour l'essentiel. La principale différence venant de la Gaule Cisalpine, vallée du Pô actuelle, assez tardivement incorporée.

La raison de mon "non" est que c'est une erreur d'affirmer que "C'est Marie Curie qui avait lancé la mode des éléments qui portent un nom de pays.". Point c'est tout, on ne me répond pas là-dessus et pour cause.

Tant pis pour ceux qui ont approuvé l'erreur au lieu de la correction, ils SCPB.

a écrit : C'est un français, quoi Ca marche pas ton truc : jamais entendu mes potes belges se moquer des français en disant "et en plus ils sont trop radioactifs!"

a écrit : Pas de quoi s'exciter.
Lecoq est bien français de la France profonde: né à Cognac, mort à Paris après des études à Polytechnique.
Il s'est défendu d'avoir nommé un des éléments qu'il a découverts d'après son propre nom (gallus en latin), mais déclaré que c'était en l'honne
ur des Gaules, et j'ai trouvé amusant de le signaler. Les délimitations ont un peu changé, mais personne ne contestera que les Gaules et la France actuelle se superposent pour l'essentiel. La principale différence venant de la Gaule Cisalpine, vallée du Pô actuelle, assez tardivement incorporée.

La raison de mon "non" est que c'est une erreur d'affirmer que "C'est Marie Curie qui avait lancé la mode des éléments qui portent un nom de pays.". Point c'est tout, on ne me répond pas là-dessus et pour cause.

Tant pis pour ceux qui ont approuvé l'erreur au lieu de la correction, ils SCPB.
Afficher tout
Bon alors ton commentaire est encore plus faux car Lecoq a été effectivement soupçonné d'avoir fait un jeu de mots avec son nom donc le premier élément en l'honneur d'un pays c'est le germanium en réaction justement au gallium compte tenu des tensions entre les deux pays à l'époque et du fait que Lecoq avait fait croire que c'était en l'honneur de la France. Mon point était de signaler que Marie Curie ne l'avait pas choisi en l'honneur mais pour des raisons politiques. C'est vrai que c'était un peu approximatif de dire que c'est elle qui a lancé la mode... De la à dire qui doit s'exciter et qui va se coucher plus bête, je pense que tu mérites bien ton pseudo "grumpyman' !

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Bon alors ton commentaire est encore plus faux car Lecoq a été effectivement soupçonné d'avoir fait un jeu de mots avec son nom donc le premier élément en l'honneur d'un pays c'est le germanium en réaction justement au gallium compte tenu des tensions entre les deux pays à l'époque et du fait que Lecoq avait fait croire que c'était en l'honneur de la France. Mon point était de signaler que Marie Curie ne l'avait pas choisi en l'honneur mais pour des raisons politiques. C'est vrai que c'était un peu approximatif de dire que c'est elle qui a lancé la mode... De la à dire qui doit s'exciter et qui va se coucher plus bête, je pense que tu mérites bien ton pseudo "grumpyman' ! Afficher tout Voici ce que Wikipedia dit au sujet du germanium:
"Winkler a nommé le nouvel élément du nom de sa patrie, par analogie avec le nom de Gallium (dérivé de Gaule) choisi par le savant français Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran. Mais l'origine du nom du gallium est controversée. Il pourrait en effet dériver, non du pays, mais de la forme latinisée du nom de son découvreur gallus (coq, en latin) ; Winkler aurait alors été victime d'une méprise sémantique. Cette théorie est pourtant en opposition avec l'affirmation même de Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran dans son article sur sa découverte où il affirme avoir donné ce nom à l'élément « en l'honneur de la France »".

Arrêtons cette querelle stérile, partie du fait que Marie Curie n'a pas été la première à donner un nom de pays à un élément, que c'était une affirmation franchement erronée et non "approximative".
Je me suis amusé à me nommer "Grumpy", mais une de mes rares qualités est de reconnaître mes erreurs quand on me les signale. Je n'en vois aucune en l'occurrence, qui justifierait l'appréciation "encore plus faux". Et puis, ce pseudo montre que je ne me prends pas au sérieux, que je ne monte pas sur mes grands chevaux à la moindre critique.

Il aurait été autrement plus intéressant de citer tous les éléments rares qui entrent dans la composition des téléphones cellulaires, et permettent de les faire si petits et si puissants grâce à des propriétés quantiques singulières. Mais aussi de souligner qu'au rythme où ils sont exploités, il faudra trouver autre chose d'ici quelques décennies - il n'y en aura tout simplement plus.
Je pensais faire un commentaire à ce sujet, mais ai craint un effacement pour cause de HS.

Notre chauvinisme m'étonnera toujours :-)

Posté le

android

(5)

Répondre

Il y a aussi le gallium (no 31), trouvé par le Français Lecoq de Boisbeaudran, et appelé comme cela en l'honneur de la France (Gallia étant le nom latin de la Gaule)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a aussi le gallium (no 31), trouvé par le Français Lecoq de Boisbeaudran, et appelé comme cela en l'honneur de la France (Gallia étant le nom latin de la Gaule) Aouhhh!!!
Encore un qui ne lit pas les commentaires précédents, qui ne sait pas qu'une guerre picrocholine a fait rage tout le jour durant à ce sujet, que celui qui a proféré ça voit ses approbations systématiquement remises à zéro, on se demande par qui, et par un système de siphonage les commentaires opposés, de ceux qui ont la science infuse, voient les leurs monter simultanément en flèche.
Il y a des modérateurs, mais au sens étymologique de "présider", et non de "modérer", un peu comme un arbitre de boxe.

a écrit : Notre chauvinisme m'étonnera toujours :-) Et pour celui qui à nommé un élément en l'honneur de l'Amérique ? Et celui pour l'Allemagne ? Pour la Californie et l'Europe ? ...
Moi ce qui m'étonne c'est que beaucoup de français voit du chauvinisme chez nous lorsque chez les autres on y voit du simple patriotisme. On fait souvent des blagues sur le chauvinisme français mais honnêtement je vois pas d'où ça sort, allez voir les argentins, et on reparle après du soit disant chauvinisme français ! ^^
Exemple : les blagues foireuse (pour pas dire plus) qui joue sur l'analogie france/radioactivité plus haut.. faire ça dans la plupart des pays du monde, voir la quasi totalité, serait scandaleux, ici on y met des petits pouces, alors je chauvinisme français je le cherche encore.

Posté le

android

(17)

Répondre