Le Champagne ne s'est pas toujours appelé comme cela

Proposé par
le

Les vins de Champagne ne portent ce nom que depuis le règne du Roi Henri IV à la fin du XVIe siècle. Ces vins, appréciés à la cour de France et d'Angleterre étaient à l'origine des vins gris faiblement colorés qui vieillissaient très mal en fûts et furent mis en bouteilles vers 1660 pour conserver leurs arômes.


Commentaires préférés (3)

La bouteille de vin telle qu'on la connait était nouvelle a l'époque, puisqu'elle a été inventé en 1634 par l'anglais Kenelm Digby. Cette nouvelle bouteille avait un goulot renforcé, qui permettait l'usage de bouchons de liège.

Comment parler de Champagne sans évoquer son "Père" Dom Perignon. Il aurait decouvert la méthode permettant de faire mousser le vin en faisant exploser ses premières bouteilles. En remplaçant les bouchons fait de bois et d'étouppe, par de la cire d'abeille, il rendait ainsi la bouteille complètement hermétique. Mais avec le temps la cire d'abeille fondait et coulait dans le vin, et à cause du sucre une seconde fermentation s'effectuait augmentant la pression dans la bouteille au point de la faire exploser. C'est grâce à cette erreur qu'il aurait compris la fermentation en bouteille, et en la combinant à la methode de vinification des vins effervescents du Limoux il aurait fait naître le Champagne que nous connaissons aujourd'hui.
Il n'est pas le seul à y avoir participé, comme le dit l'anecdote, les anglais y ont fortement contribué. Ce ne sera qu'un siècle et demi plus tard que la légende de Dom Perignon sera écrite par son successeur à L'abbaye St Pierre d'Hautvilliers. Dom Perignon c'est plutôt le "Père" de l'oenologie qui prenait soin de confectionner ses breuvages en tenant compte des arômes des différents cépages. Il enseignera d'ailleurs sa technique à un certain Thierry Ruinart...

Posté le

android

(138)

Répondre

Pour compléter les 2 excellents commentaires précédents :

La France a toujours eu une "renommée viticole" grâce aux romains qui plantèrent les premieres vignes dans l'actuel département de la Marne et elles ont été suffisamment bien entretenue par le clergé et les évêchés de Chalon et Reims.

Il est dit aussi selon les sources que le thème de "Champagne" a mis un certain temps à être accepté par le milieu viticole en raison de sa connotation péjorative avec la raison de la Champagne (alors assimilée à une terre d'élevage et non viticole)

Tout cela vient des sources

Philippe : pq mettre ces 2 sources si ce sont exactement les mêmes.... Au mot près... ? Autant n'en mettre qu'une et éventuellement chercher une seconde qui completerait la première ?
Ceci est dit sans méchanceté :)

Posté le

android

(67)

Répondre


Tous les commentaires (11)

La bouteille de vin telle qu'on la connait était nouvelle a l'époque, puisqu'elle a été inventé en 1634 par l'anglais Kenelm Digby. Cette nouvelle bouteille avait un goulot renforcé, qui permettait l'usage de bouchons de liège.

Comment parler de Champagne sans évoquer son "Père" Dom Perignon. Il aurait decouvert la méthode permettant de faire mousser le vin en faisant exploser ses premières bouteilles. En remplaçant les bouchons fait de bois et d'étouppe, par de la cire d'abeille, il rendait ainsi la bouteille complètement hermétique. Mais avec le temps la cire d'abeille fondait et coulait dans le vin, et à cause du sucre une seconde fermentation s'effectuait augmentant la pression dans la bouteille au point de la faire exploser. C'est grâce à cette erreur qu'il aurait compris la fermentation en bouteille, et en la combinant à la methode de vinification des vins effervescents du Limoux il aurait fait naître le Champagne que nous connaissons aujourd'hui.
Il n'est pas le seul à y avoir participé, comme le dit l'anecdote, les anglais y ont fortement contribué. Ce ne sera qu'un siècle et demi plus tard que la légende de Dom Perignon sera écrite par son successeur à L'abbaye St Pierre d'Hautvilliers. Dom Perignon c'est plutôt le "Père" de l'oenologie qui prenait soin de confectionner ses breuvages en tenant compte des arômes des différents cépages. Il enseignera d'ailleurs sa technique à un certain Thierry Ruinart...

Posté le

android

(138)

Répondre

Pour compléter les 2 excellents commentaires précédents :

La France a toujours eu une "renommée viticole" grâce aux romains qui plantèrent les premieres vignes dans l'actuel département de la Marne et elles ont été suffisamment bien entretenue par le clergé et les évêchés de Chalon et Reims.

Il est dit aussi selon les sources que le thème de "Champagne" a mis un certain temps à être accepté par le milieu viticole en raison de sa connotation péjorative avec la raison de la Champagne (alors assimilée à une terre d'élevage et non viticole)

Tout cela vient des sources

Philippe : pq mettre ces 2 sources si ce sont exactement les mêmes.... Au mot près... ? Autant n'en mettre qu'une et éventuellement chercher une seconde qui completerait la première ?
Ceci est dit sans méchanceté :)

Posté le

android

(67)

Répondre

a écrit : La bouteille de vin telle qu'on la connait était nouvelle a l'époque, puisqu'elle a été inventé en 1634 par l'anglais Kenelm Digby. Cette nouvelle bouteille avait un goulot renforcé, qui permettait l'usage de bouchons de liège. C'est-à-dire qu'ainsi le goulot résiste à la force appliquée lors du bouchonnage? Sais-tu si c'est l'Anglois qui inventa également les tire-bouchons traditionnels et queue de cochon (les traditionnels sont deux languettes en métal qui passent entre le bouchon et le goulot, très pratique mais ça marche qu'avec les "vrais" bouchons en vrai liège").

Je me demande aussi pourquoi elle a été inventée, si par exemple ça a avoir avec le climat en Angleterre ou le développement du commerce international?

Quand aux Portugais, n'utilisaient-ils pas le liège avant tout le monde pour faire les bouchons?

Voilà, si toi ou des gens peuvent apporter des éléments de réponse, mon prochain levé de coude sera à leur santé!

a écrit : C'est-à-dire qu'ainsi le goulot résiste à la force appliquée lors du bouchonnage? Sais-tu si c'est l'Anglois qui inventa également les tire-bouchons traditionnels et queue de cochon (les traditionnels sont deux languettes en métal qui passent entre le bouchon et le goulot, très pratique mais ça marche qu'avec les "vrais" bouchons en vrai liège").

Je me demande aussi pourquoi elle a été inventée, si par exemple ça a avoir avec le climat en Angleterre ou le développement du commerce international?

Quand aux Portugais, n'utilisaient-ils pas le liège avant tout le monde pour faire les bouchons?

Voilà, si toi ou des gens peuvent apporter des éléments de réponse, mon prochain levé de coude sera à leur santé!
Afficher tout
je ne sais pas pour le Champagne. Il possible que cette invention soit du fait d'un besoin...
par exemple, le vin de Porto est si sucré car il y a rajout de sucre qui le fait se préserver plus longtemps, utile pour le voyage en bateau entre le Portugal et l'Angleterre au XIXe siècle.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est-à-dire qu'ainsi le goulot résiste à la force appliquée lors du bouchonnage? Sais-tu si c'est l'Anglois qui inventa également les tire-bouchons traditionnels et queue de cochon (les traditionnels sont deux languettes en métal qui passent entre le bouchon et le goulot, très pratique mais ça marche qu'avec les "vrais" bouchons en vrai liège").

Je me demande aussi pourquoi elle a été inventée, si par exemple ça a avoir avec le climat en Angleterre ou le développement du commerce international?

Quand aux Portugais, n'utilisaient-ils pas le liège avant tout le monde pour faire les bouchons?

Voilà, si toi ou des gens peuvent apporter des éléments de réponse, mon prochain levé de coude sera à leur santé!
Afficher tout
Un tire bouchon pour du Champagne??
Vous me faites peur là...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Un tire bouchon pour du Champagne??
Vous me faites peur là...
Le comm' de kepotx ne parlait pas spécifiquement de la bouteille de champ', mais de "la bouteille de vin telle qu'on la connait aujourd'hui".

Alors au lieu de faire le malin, expliquez-moi plutôt ce qu'est un vin gris! ;-)

Et tant qu'à faire, expliquez-moi pourquoi y a-t-il si peu de commentaires sur un sujet si noble et si français? Je suis surpris.

a écrit : Pour compléter les 2 excellents commentaires précédents :

La France a toujours eu une "renommée viticole" grâce aux romains qui plantèrent les premieres vignes dans l'actuel département de la Marne et elles ont été suffisamment bien entretenue par le clergé et les évêchés de Chalon et Reims
.

Il est dit aussi selon les sources que le thème de "Champagne" a mis un certain temps à être accepté par le milieu viticole en raison de sa connotation péjorative avec la raison de la Champagne (alors assimilée à une terre d'élevage et non viticole)

Tout cela vient des sources

Philippe : pq mettre ces 2 sources si ce sont exactement les mêmes.... Au mot près... ? Autant n'en mettre qu'une et éventuellement chercher une seconde qui completerait la première ?
Ceci est dit sans méchanceté :)
Afficher tout
Juste une petite correction. C'est Châlons. Mais ça ne gâche en rien le fond de cet excellent commentaire... ;-)

Posté le

android

(5)

Répondre

mais... on n'a pas l'autre nom du champagne dans la suite de l'annecdote ?... ou bien j'ai rien compris ?

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : C'est-à-dire qu'ainsi le goulot résiste à la force appliquée lors du bouchonnage? Sais-tu si c'est l'Anglois qui inventa également les tire-bouchons traditionnels et queue de cochon (les traditionnels sont deux languettes en métal qui passent entre le bouchon et le goulot, très pratique mais ça marche qu'avec les "vrais" bouchons en vrai liège").

Je me demande aussi pourquoi elle a été inventée, si par exemple ça a avoir avec le climat en Angleterre ou le développement du commerce international?

Quand aux Portugais, n'utilisaient-ils pas le liège avant tout le monde pour faire les bouchons?

Voilà, si toi ou des gens peuvent apporter des éléments de réponse, mon prochain levé de coude sera à leur santé!
Afficher tout
Je crois avoir lu dans une anecdote que le format de 75cl était lié au commerce avec les Anglais. Une caisse de 6x75cl faisait ainsi un gallon anglais (4,5L environ), et comme ça tout le monde s'y retrouvait.

En tout cas merci pour vos commentaires précis et intéressants les amis, et moi qui trouvait l'anecdote un poil incomplète...

Posté le

android

(1)

Répondre

Excellente anecdote qui nous apprend que les anglais ont eu une grande influence dans le succès du Champagne ... merci pour ces informations