Les crypto-monnaies consomment beaucoup d'électricité

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

C'est d'ailleurs en Islande que se trouvent les plus grandes mines de crypto-monnaies, et ce, pour deux principales raisons : le coup de l'électricité très bas, et la seconde, parce-que le froid ambiant permet de ventiler à moindre coup les salles ou se trouvent les processeurs qui tournent à plein régime.

Posté le

android

(225)

Répondre

Selon les sources, chaque transaction de bitcoin permettrait d'alimenter un foyer pendant 5,5 jours...

Pour faire simple, le minage de crypto-monnaie consiste à mettre à disposition la puissance de calcul de sa machine afin d'une part de gérer les transaction mais également de récupérer le code (sorte de portefeuille mondial). En contrepartie vous récupérer quelques millième de monnaie.

La sécurisation des cryptomonnaies viennent du fait que tout le monde contribue au calcul et est donc extrêmement difficilement hackable. Pour hacker une cryptomonnaie il faudrait réussir à hacker en simultané au moins 51% de la puissance de calcul mondial.


Tous les commentaires (41)

C'est d'ailleurs en Islande que se trouvent les plus grandes mines de crypto-monnaies, et ce, pour deux principales raisons : le coup de l'électricité très bas, et la seconde, parce-que le froid ambiant permet de ventiler à moindre coup les salles ou se trouvent les processeurs qui tournent à plein régime.

Posté le

android

(225)

Répondre

Le minage c’est le procédé par lequel les transactions Bitcoin sont sécurisées.
C'est par ici pour ceux qui sont curieux : bitcoin.fr/minage/

Si je ne me trompe pas le minage consiste à prêter une partie de la puissance de calcul de son ordinateur pour faire des calculs de transactions en échange d'une certaine commission.
S'il y a des experts pour argumenter je suis preneur !

Posté le

android

(34)

Répondre

Il y a une erreur d'unité dans l'anecdote. La consommation est de 19,23 TW par heure. soit effectivement une énergie consommée au bout d'une heure de 19,23 TWH mais annuellement cela n'a plus rien à voir...

Ne pas confondre puissance consommé et énergie, c'est avec ce genre de méconnaissance que beaucoup de gens se font arnaqué par des installateurs de photovoltaïque.

L'informatique génère 2% des émissions mondiales de CO², plus que l'aéronautique.
Rien qu'une requête Google, 7 g, et il y en a 200 millions par jour.

Selon les sources, chaque transaction de bitcoin permettrait d'alimenter un foyer pendant 5,5 jours...

a écrit : Il y a une erreur d'unité dans l'anecdote. La consommation est de 19,23 TW par heure. soit effectivement une énergie consommée au bout d'une heure de 19,23 TWH mais annuellement cela n'a plus rien à voir...

Ne pas confondre puissance consommé et énergie, c'est avec ce genre de méco
nnaissance que beaucoup de gens se font arnaqué par des installateurs de photovoltaïque. Afficher tout
L'anecdote me semble correcte.
Un Watt, c'est une puissance correspondant à un Joule (unité d'énergie) divisé par une seconde.
L'énergie se mesure bien en Watt remultiplié par un temps, ici TWatt*3600 s, soit (TJoule/1 s)*3600 s = 3600 TJoule.
Le Watt est donne la puissance d'un appareil, ce qu'il consomme de manière instantané, mais ce que l'on paye est finalement des Joule; et les compteurs sont gradués en kWh parce que c'est commode, malgré l'aberration apparente de diviser par une seconde pour remultiplier par une heure.

Pour faire simple, le minage de crypto-monnaie consiste à mettre à disposition la puissance de calcul de sa machine afin d'une part de gérer les transaction mais également de récupérer le code (sorte de portefeuille mondial). En contrepartie vous récupérer quelques millième de monnaie.

La sécurisation des cryptomonnaies viennent du fait que tout le monde contribue au calcul et est donc extrêmement difficilement hackable. Pour hacker une cryptomonnaie il faudrait réussir à hacker en simultané au moins 51% de la puissance de calcul mondial.

a écrit : L'anecdote me semble correcte.
Un Watt, c'est une puissance correspondant à un Joule (unité d'énergie) divisé par une seconde.
L'énergie se mesure bien en Watt remultiplié par un temps, ici TWatt*3600 s, soit (TJoule/1 s)*3600 s = 3600 TJoule.
Le Watt est donne la puissance d'
;un appareil, ce qu'il consomme de manière instantané, mais ce que l'on paye est finalement des Joule; et les compteurs sont gradués en kWh parce que c'est commode, malgré l'aberration apparente de diviser par une seconde pour remultiplier par une heure. Afficher tout
en quoi est ce différent de ce que j'ai dit ?
Je me suis sans doute mal exprimé, l'anecdote n'est pas fausse mais manque cruellement de précision.

Les 19.23TWH est une consommation d'énergie journalière, hebdomadaire, annuel ?

a écrit : en quoi est ce différent de ce que j'ai dit ?
Je me suis sans doute mal exprimé, l'anecdote n'est pas fausse mais manque cruellement de précision.

Les 19.23TWH est une consommation d'énergie journalière, hebdomadaire, annuel ?
La seconde source est très claire: par an.

Selon certains sites le minnage n est plus rentable en france pour les particuliers.

a écrit : Pour faire simple, le minage de crypto-monnaie consiste à mettre à disposition la puissance de calcul de sa machine afin d'une part de gérer les transaction mais également de récupérer le code (sorte de portefeuille mondial). En contrepartie vous récupérer quelques millième de monnaie.

La sécurisation
des cryptomonnaies viennent du fait que tout le monde contribue au calcul et est donc extrêmement difficilement hackable. Pour hacker une cryptomonnaie il faudrait réussir à hacker en simultané au moins 51% de la puissance de calcul mondial. Afficher tout
d'ailleur, il faut bien comprendre que cette proportion est absolue. il faut depasser 50% de la puissance de calcul mondial pour avoir la majorite des donnees. et ce quelque soit la puissance de calcul mondial.

a écrit : en quoi est ce différent de ce que j'ai dit ?
Je me suis sans doute mal exprimé, l'anecdote n'est pas fausse mais manque cruellement de précision.

Les 19.23TWH est une consommation d'énergie journalière, hebdomadaire, annuel ?
Le H ne veut-il pas dire heure ? Donc par heure ? Ils sont loin les cours de physique... j'ai lu l'explication mais ça n'est pas plus clair aha

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Le H ne veut-il pas dire heure ? Donc par heure ? Ils sont loin les cours de physique... j'ai lu l'explication mais ça n'est pas plus clair aha Le TWh est une énergie, ça équivaut à 1 TW pendant 1H.
Si tu veux 1kWh c'est l'énergie utilisée par un micro-onde de 1 kW pendant 1h ou 2 kW pendant 30 min... ou 500 W pendant 2h !
La différence entre énergie et puissance est fondamentale, brûler du bois sur une longue durée peut dégager plus d'énergie qu'une explosion qui est plus puissante, mais seulement un court instant ! :)

a écrit : Le H ne veut-il pas dire heure ? Donc par heure ? Ils sont loin les cours de physique... j'ai lu l'explication mais ça n'est pas plus clair aha Dans kWh, le h est multiplicatif: on délivre une énergie de kJoule par seconde PENDANT 3600 secondes, et le résultat est bien la consommation totale en Joule.
Le fournisseur ne s'intéresse qu'au total, pas aux variations de consommation.

Dans km/h (et non kmh) le h divise; rouler à 100 km PAR heure signifie que si l'on maintient sa vitesse instantanée pendant une heure, on parcourt 100 km.
Le gendarme ne s'intéresse qu'à celle-ci, pas à la longueur ni la durée de votre trajet.

a écrit : La seconde source est très claire: par an. L'anecdote présentée ici est donc incomplète.

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : L'informatique génère 2% des émissions mondiales de CO², plus que l'aéronautique.
Rien qu'une requête Google, 7 g, et il y en a 200 millions par jour.
Sauf si c'est de l'électricité nucléaire !! Éolien ,hydraulique ou photovoltaïque

0g de C02

Mais là pas moyen de nous culpabiliser

a écrit : Sauf si c'est de l'électricité nucléaire !! Éolien ,hydraulique ou photovoltaïque

0g de C02

Mais là pas moyen de nous culpabiliser
J'ai peur que cette remarque ne dénote une mauvaise conception de ce qu'est un réseau électrique.
D'une part l'énergie est transmise non par des électrons, mais par un champ (à une vitesse de l'ordre de celle de la lumière) par un ensemble de centrales, thermiques, nucléaires, hydrauliques, etc.. Toutes y contribuent à l'unisson, on ne peut dire que le champ que je reçois chez moi a été créé par l'une ou l'autre spécifiquement. Mais l'on peut estimer la production de CO² (des seules centrales thermiques) et diviser par l'énergie totale fournie.
D'autre part, lorsque je branche mon aspirateur, les électrons contenus dans les fils n'avancent et ne reculent que de quelques millimètres, alternativement. Ils restent donc à peu près les mêmes depuis mon achat.
Cela n'aurait pas de sens de dire qu'il y a des électrons propres (d'origine éolienne par exemple) et des sales (nucléaires ou thermiques).
Les chiffres fournis sont donc valables. Même si mon ordi est alimenté en énergie par une éolienne privée, une fois raccordé à Internet je n'ai plus aucune maîtrise de l'origine des consommations des navigateurs et serveurs.

a écrit : Pour faire simple, le minage de crypto-monnaie consiste à mettre à disposition la puissance de calcul de sa machine afin d'une part de gérer les transaction mais également de récupérer le code (sorte de portefeuille mondial). En contrepartie vous récupérer quelques millième de monnaie.

La sécurisation
des cryptomonnaies viennent du fait que tout le monde contribue au calcul et est donc extrêmement difficilement hackable. Pour hacker une cryptomonnaie il faudrait réussir à hacker en simultané au moins 51% de la puissance de calcul mondial. Afficher tout
Je suis étudiant en info', et j'ai vu qu'un site marchand japonais s'est fait hacker des milliers/millions de BitCoin. Tellement gros, que le cours du BitCoin en a été sensiblement modifié, le site était le "Mt. Gown" ou quelque chose du genre.

Seulement, les hackers ne se sont pas fait attraper de ce que je sais, alors le BitCoin est pas si secure que ça, d'autant plus qu'on peut les rendre anonyme d'après un de mes collègues qui s'en sert...

Y'a du bon, et du mauvais ^^'

Posté le

android

(5)

Répondre