La NSA a un des plus gros datacenters au monde

Proposé par
Invité
le

L'Utah Data Center est l'un des plus gros datacenters au monde, avec une capacité de stockage estimée entre 3 et 12 exaoctets, soit 3 à 12 milliards de gigaoctets. On estime que l'intégralité des communications téléphoniques des États-Unis durant un an pourrait être stockée sur à peine 2 % de la capacité de stockage de ces serveurs. Ces serveurs sont gérés et destinés à la NSA, qui les met à disposition d'autres agences américaines, telles que le FBI ou la CIA.


Commentaires préférés (3)

Étonnant qu'ils l'aient pas construit en Alaska. Ils auraient pu faire des économies vu qu'avec un climat aussi froid ça coûte moins cher de refroidir les serveurs.
Bon vu qu'ils surveillent nos communications je pense que le message est passé. You're welcome NSA :)

Posté le

android

(205)

Répondre

Selon la source Wikipedia on apprend qu'il existe 6 data centers tels que celui-là aux USA dont celui présenté est le plus important.
Pour recueillir toutes ces données, le site fait 100 000mètres carrés de surface ^^ c'est pas un petit jouet.

Mais le plus intéressant est à venir : " Le centre stockera les données issues de (...) postes d'écoutes internationationaux , de communications téléphoniques, (...) etc. Ces informations seront mises à disposition de la NSA, du FBI, de la CIA et d'autres agences dans le but de lutter contre le terrorisme, les cyberattaques ainsi que pour se livrer à de l'espionnage politique et économique à travers le monde"

C'est donc un espionnage légalisé pour préserver les valeurs de la grande démocratie... Je comprend les bien-fondés évidemment mais sous certains aspects admettons qu'il ne peut pas y avoir que de la neutralité politique ...

Posté le

android

(112)

Répondre

Ca me fait penser à l'article de The Economist qui argue que la ressource la plus lucrative aujourd'hui n'est plus l'essence, mais les données (data). Avec nos smartphones nous générons des données en permanence, et il est estimé que les voitures automatiques génèrent près de 100GB/s.
Ces données permettent aux grands de la technologie d'améliorer leurs services, ce qui attire plus de clients ou d'usagers, ce qui génère plus de données etc.
"On peut prévoir à l'aide d'algorithmes quand un client est prêt à acheter, quand un moteur d'avion a besoin d'entretien, ou quand une personne a un risque de maladie grave. Les géant de l'industrie comme General Electric ou Siemens se présentent maintenant comme des entreprises de données."


Tous les commentaires (29)

Niveau consommation énergétique ça doit pas être propre par contre

Posté le

android

(14)

Répondre

Tu m'étonnes qu'ils ont besoin de place pour stocker les données espionnées de tout le monde (merci Edward Snowden)

Posté le

android

(8)

Répondre

De quoi devenir paranoïaque... On sait déjà qu'ils espionnent, si en plus ils ont les moyens de tout enregistrer...
Si l'ensemble de la population mondiale a la même propension à téléphoner que les américains, alors les communications de l'année de l'ensemble de la planète tiendrait sur 46% approximativement du stockage disponible, soit même pas la moitié...

Posté le

android

(18)

Répondre

Honnêtement, je ne vois pas l'utilité d'une telle contenance de données immatérielles

Posté le

android

(1)

Répondre

Étonnant qu'ils l'aient pas construit en Alaska. Ils auraient pu faire des économies vu qu'avec un climat aussi froid ça coûte moins cher de refroidir les serveurs.
Bon vu qu'ils surveillent nos communications je pense que le message est passé. You're welcome NSA :)

Posté le

android

(205)

Répondre

Selon la source Wikipedia on apprend qu'il existe 6 data centers tels que celui-là aux USA dont celui présenté est le plus important.
Pour recueillir toutes ces données, le site fait 100 000mètres carrés de surface ^^ c'est pas un petit jouet.

Mais le plus intéressant est à venir : " Le centre stockera les données issues de (...) postes d'écoutes internationationaux , de communications téléphoniques, (...) etc. Ces informations seront mises à disposition de la NSA, du FBI, de la CIA et d'autres agences dans le but de lutter contre le terrorisme, les cyberattaques ainsi que pour se livrer à de l'espionnage politique et économique à travers le monde"

C'est donc un espionnage légalisé pour préserver les valeurs de la grande démocratie... Je comprend les bien-fondés évidemment mais sous certains aspects admettons qu'il ne peut pas y avoir que de la neutralité politique ...

Posté le

android

(112)

Répondre

On peut en louer une partie? Non parce que mon disque dur externe pour mes films est mort...

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Honnêtement, je ne vois pas l'utilité d'une telle contenance de données immatérielles Je suppose que l'intérêt n'est pas tellement dans le contenu (il n'est que trop facile de parler en langage, si possible rare, invisiblement codé, d'envoyer des photos imperceptiblement truquées, etc.), mais de dessiner un gigantesque graphe "qui correspond avec qui, et où sont-ils?"

J'ai lu NASA au départ, ce qui me paraissait normal puisque le nombre d'informations recueillies doit être gigantesque ! Et puis j'ai relu...

Posté le

android

(3)

Répondre

Ca me fait penser à l'article de The Economist qui argue que la ressource la plus lucrative aujourd'hui n'est plus l'essence, mais les données (data). Avec nos smartphones nous générons des données en permanence, et il est estimé que les voitures automatiques génèrent près de 100GB/s.
Ces données permettent aux grands de la technologie d'améliorer leurs services, ce qui attire plus de clients ou d'usagers, ce qui génère plus de données etc.
"On peut prévoir à l'aide d'algorithmes quand un client est prêt à acheter, quand un moteur d'avion a besoin d'entretien, ou quand une personne a un risque de maladie grave. Les géant de l'industrie comme General Electric ou Siemens se présentent maintenant comme des entreprises de données."

Et oui pour stocker tous vos gmails et les données Windows 10 il faut de la place

a écrit : Étonnant qu'ils l'aient pas construit en Alaska. Ils auraient pu faire des économies vu qu'avec un climat aussi froid ça coûte moins cher de refroidir les serveurs.
Bon vu qu'ils surveillent nos communications je pense que le message est passé. You're welcome NSA :)
Pas si étonnant que ça, ces data center ont une dimension stratégique extrêmement importante et l'Alaska est une zone assez vulnérable sur ce niveau. L'Utah par contre est en plein milieu du pays et beaucoup moins accessible pour un agresseur.
C'est d'ailleurs pour la même raison que beaucoup des capitales de ce monde dont l'emplacement n'est pas historique sont situées au centre du pays : Ottawa, Canberra, Brasilia.

Pourquoi avoir lu FBI "effebihaille" à l'américaine et CIA "céhiha" à la française ? Hein ? Pourquoi ? POURQUOI ??

Posté le

android

(22)

Répondre

Commentaire supprimé Il faut savoir faire la part des choses entre les lignes de Nasca tracées par les E.T. et les écoutes téléphonique systématisées dans un but politique et commercial. Tout les théories ne sont pas farfelues.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Honnêtement, je ne vois pas l'utilité d'une telle contenance de données immatérielles Ça ne m'étonne pas

a écrit : Il faut savoir faire la part des choses entre les lignes de Nasca tracées par les E.T. et les écoutes téléphonique systématisées dans un but politique et commercial. Tout les théories ne sont pas farfelues. Exactement, c'est pour ça que je précise bien "certains aspects de ce monde": certains "complots" n'en sont pas, comme le fait que l'on soit surveillés, tous autant que nous sommes.
Si l'espionnage du "petit peuple" vous paraît inutile, sachez que toutes nos données leur donne des informations sur nos habitudes de consommation, de déplacement, etc. dont se servent les multinationales (entre autres) pour mieux viser un certain public par exemple.
Je vous conseille le film "The Circle" même si le sujet est poussé à l'extrême il démontre très bien la réalité du sujet.
On ne va pas parler de toutes ces théories E.T et autre Terre creuse toutes plus farfelues les unes que les autres (je me demande vraiment comment ils sont arrivés à ce genre de suppositions...)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ça ne m'étonne pas En fait, ces données sont humainement inexploitables, en théorie. Mais c'est justement le travail des informaticiens, de rendre cette masse appelée Big Data exploitable.

C'est pourquoi un moteur de recherche de haut niveau et en intranet est en developpement au sein même de cet entrepôt :)
Il fonctionne rétroactivement, c'est a dire qu'il est possible de poser des "tags" qui alerteront de la présence d'une nouvelle information liée.

Bien sur, avec l'avènement de l'intelligence artificielle, je suis sûrement un peu largué contrairement a eux.

Projet Prisma, sur Google ;)

Posté le

android

(6)

Répondre

C'est dangereux car dans de mauvaises mains ce sera un outil de répression formidable. Epatant dispositif en tout cas. La France aussi est forte en surveillance systématisée des citoyens mais on n'a pas ces moyens.

a écrit : Ca me fait penser à l'article de The Economist qui argue que la ressource la plus lucrative aujourd'hui n'est plus l'essence, mais les données (data). Avec nos smartphones nous générons des données en permanence, et il est estimé que les voitures automatiques génèrent près de 100GB/s.
Ces do
nnées permettent aux grands de la technologie d'améliorer leurs services, ce qui attire plus de clients ou d'usagers, ce qui génère plus de données etc.
"On peut prévoir à l'aide d'algorithmes quand un client est prêt à acheter, quand un moteur d'avion a besoin d'entretien, ou quand une personne a un risque de maladie grave. Les géant de l'industrie comme General Electric ou Siemens se présentent maintenant comme des entreprises de données."
Afficher tout
Je n'ai pas accès à vos sources, mais un disque dur de 1To se remplirait en 10 secondes avec votre débit de 100Go/s.
Du coup... Je me demande si c'est l'article qui est fumeux ou votre interprétation.

Posté le

android

(3)

Répondre