Les Etats-Unis ont dépensé 2 milliards de dollars dans un accélérateur de particules, en vain

Proposé par
Invité
le
dans

Les Etats-Unis ont voulu construire un accélérateur de particules comme celui dont dispose l'Europe avec le CERN à la frontière franco-suisse, mais 25 ans avant. Après avoir commencé les travaux au Texas en creusant des tunnels, le projet fut finalement abandonné, après 2 milliards de dépenses, notamment pour des problèmes de financement.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci Le fonctionnement est un peu compliqué a expliquer alors je t'invite à aller voir par toi même ^^ Ensuite le but c'est d'accélérer des particules pour voir ce qu'il se passe, quand elles se brisent par exemple, apres tu amasse les donnees avec des engins extremement precis bref c'est de la physique poussée, et c'est pas en faisant se percuter 2 frigo qu'on en saura mieux ahah

Posté le

android

(128)

Répondre

a écrit : Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci Ça accélère les particules (des hadrons par exemple) pour qu'elles entrent en collision libérant ainsi des particules subatomiques et de l'énergie qu'on a très envie d'étudier. On cherche à déconstruire l'atome pour mieux le comprendre. Par exemple le mystérieux boson de Higgs prévu par le modèle standard mais qu'on avait jamais réussi à «voir». Avec le LHC européen c'est chose faite.
Très scientifiques les anecdotes aujourd'hui, dommage celle ci ne parle pas de docteur comme les deux autres pour faire strike !
Edit : mon voisin du dessus a déjà répondu, désolé du doublon

Posté le

android

(100)

Répondre

a écrit : Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci Ils peuvent servir a plein de choses. d'ailleurs, ils ne sont pas tous aussi gros que le CERN, il existes des tas de modèles, de formes et de taille différentes (en gros i y a les circulaires et les linéaires, et la taille dépend de ton budget). Il servent dans pleins de domaines, comme la physique bien sur (et l'armée, puisqu'on peut faire des études sur les armes nucléaires avec), mais également la médecine (radiothérapie) ou l'archéologie(datation et autres).Par exemple, l'Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire permet au musée du Louvre l'analyse de la composition en éléments chimiques d'un objet, sans le detruire


Tous les commentaires (36)

On me chuchote dans l'oreille que c'est maintenant un repaire d'anciens nazi (ceux ayant raté le lancement pour la base sur la face cachée de la Lune)

Posté le

android

(2)

Répondre

Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci Le fonctionnement est un peu compliqué a expliquer alors je t'invite à aller voir par toi même ^^ Ensuite le but c'est d'accélérer des particules pour voir ce qu'il se passe, quand elles se brisent par exemple, apres tu amasse les donnees avec des engins extremement precis bref c'est de la physique poussée, et c'est pas en faisant se percuter 2 frigo qu'on en saura mieux ahah

Posté le

android

(128)

Répondre

a écrit : Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci Ça accélère les particules (des hadrons par exemple) pour qu'elles entrent en collision libérant ainsi des particules subatomiques et de l'énergie qu'on a très envie d'étudier. On cherche à déconstruire l'atome pour mieux le comprendre. Par exemple le mystérieux boson de Higgs prévu par le modèle standard mais qu'on avait jamais réussi à «voir». Avec le LHC européen c'est chose faite.
Très scientifiques les anecdotes aujourd'hui, dommage celle ci ne parle pas de docteur comme les deux autres pour faire strike !
Edit : mon voisin du dessus a déjà répondu, désolé du doublon

Posté le

android

(100)

Répondre

a écrit : Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci Ils peuvent servir a plein de choses. d'ailleurs, ils ne sont pas tous aussi gros que le CERN, il existes des tas de modèles, de formes et de taille différentes (en gros i y a les circulaires et les linéaires, et la taille dépend de ton budget). Il servent dans pleins de domaines, comme la physique bien sur (et l'armée, puisqu'on peut faire des études sur les armes nucléaires avec), mais également la médecine (radiothérapie) ou l'archéologie(datation et autres).Par exemple, l'Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire permet au musée du Louvre l'analyse de la composition en éléments chimiques d'un objet, sans le detruire

a écrit : Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci Il faut une énorme quantité d'énergie pour accélérer des particules qui n'ont quasiment aucune masse, à une vitesse très proche de celle de la lumière, alors pour un "objet", aussi petit qu'il soit, on ne pourrait pas le faire, pas assez d’énergie disponible.(ni même le matériel)

Au Texas ? Arrêté à cause des problèmes de financement ?

Hum... C'est quoi le truc... Les mexicains ont pas voulu payer ?

Posté le

android

(2)

Répondre

Sheldon cooper si tu me lis, désolé mon vieux mais si tu veux voir un accélérateur de particules, va vraiment falloir aller en Suisse.

Posté le

android

(8)

Répondre

2 milliards
Moi qui hésitait à en construire un

Posté le

android

(2)

Répondre

25 ans plus tôt ils ont tenté de construire un accélérateur 3 fois plus puissant que le LHC.

Sachant que ce dernier a coûté environ 9 millards de dollars... Je me demande à combien ils avaient évalué leur "Desertron" pour décider de l'abandonner après avoir perdu 2 mds...

a écrit : Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci On accélère différents types de particules (ions, électrons, protons, du moment que ça a une charge électrique pour qu'ils puissent réagir aux champs électromagnétiques qui permettent de les faire accélérer).
Les applications sont diverses, au CERN par exemple on les utilise pas mal pour faire des collisions à des vitesses proches de celle de la lumière, dans le but de recréer les conditions de la naissance de l'Univers et ainsi mieux comprendre sa formation; on peut aussi récupérer leur rayonnement de freinage (comme au Synchrotron à Grenoble) pour plein d'expériences du type sonder des échantillons de matière, faire de la microradiographie.
En médecine on les utilise notamment en protonthérapie, pour cibler des tumeurs à détruire : on règle le faisceau (direction, énergie) de sorte que les particules déposent leur énergie pile au niveau de la tumeur et la détruisent.
En gros :)

a écrit : Sheldon cooper si tu me lis, désolé mon vieux mais si tu veux voir un accélérateur de particules, va vraiment falloir aller en Suisse. Y'en a un plus petit à Grenoble

a écrit : Je n'ai jamais compris le principe d'un accélérateur de particules, quelqu'un peut il m'expliquer ? Et pourquoi on se limite à faire accélérer "seulement" des particules et pas des objets entier ? Merci Bin si tu veux l'idée, c'est départiculiser quelqu'un ou un objet (comme le Terminator par exemple), pour pouvoir faire voyager toutes ses particules à la vitesse de la lumière et à la fin du trajet remettre toutes les particules en ordre, soit reparticuliser la personne. A l'heure actuelle on ne sait même pas remettre à coup sûr deux particules dans l'ordre de départ, or c'est essentiel si on ne veut pas tuer de voyageur voire créer des explosions. Il faut aussi que les milliards de particules voyagent bien en même temps, c'est à dire que celles du bout du nez voyagent exactement à la même vitesse que celles de derrière le crâne, et compte-tenu des obligations de dé-re-particulation on ne sait pas bien comment faire (surtout au freinage). C'est une question centrale qui oppose deux grandes écoles de pensée. Cela étant si on arrive au bout des recherches on pourra se télétransporter, ce qui sera la fin des retards au boulot et des embouteillages. A condition bien sûr d'avoir une source d'énergie adéquate: ces transports nécessiteront d'aller à la vitesse de la lumière (en réalité un peu plus, pour éviter des phénomènes de pertes de mémoire du voyageur).

a écrit : Bin si tu veux l'idée, c'est départiculiser quelqu'un ou un objet (comme le Terminator par exemple), pour pouvoir faire voyager toutes ses particules à la vitesse de la lumière et à la fin du trajet remettre toutes les particules en ordre, soit reparticuliser la personne. A l'heure actuelle on ne sait même pas remettre à coup sûr deux particules dans l'ordre de départ, or c'est essentiel si on ne veut pas tuer de voyageur voire créer des explosions. Il faut aussi que les milliards de particules voyagent bien en même temps, c'est à dire que celles du bout du nez voyagent exactement à la même vitesse que celles de derrière le crâne, et compte-tenu des obligations de dé-re-particulation on ne sait pas bien comment faire (surtout au freinage). C'est une question centrale qui oppose deux grandes écoles de pensée. Cela étant si on arrive au bout des recherches on pourra se télétransporter, ce qui sera la fin des retards au boulot et des embouteillages. A condition bien sûr d'avoir une source d'énergie adéquate: ces transports nécessiteront d'aller à la vitesse de la lumière (en réalité un peu plus, pour éviter des phénomènes de pertes de mémoire du voyageur). Afficher tout xhaza a encore maché trop de khat ! Terminator carrément lol

Posté le

android

(4)

Répondre

Hmmm. .. je sens un peu de schadenfreude. Pas de collaboration avec ces p'tit larves les eurofags! ...Hmmm.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Au Texas ? Arrêté à cause des problèmes de financement ?

Hum... C'est quoi le truc... Les mexicains ont pas voulu payer ?
Non, c’était à l’époque de la guerre froide. Le progrès technique était encore un truc important à l’époque, à cause de la guerre.

Sauf qu’en 1989-90, le bloc Soviétique s’effondra et la paix éclata en Europe. Du coup ils ont commencé à couper le financement pour un truc dont ils ne voyaient plus l’intérêt.

Car il faut le rappeler, le premier moteur économique et technique, c’est la guerre. C’est ça qui a permis d’envoyer des gens sur la Lune : quelle meilleur exemple d’un « gros missile pour impressionner l’URSS » que d’en faire un qui envoie des gens sur la Lune et les ramène vivant ?

Notre premier moteur économique et technologie étant celui de se foutre sur la gueule, ça montre que notre civilisation est encore loin d’être « sage » et « intelligente », quoi qu’on en dise…

a écrit : Non, c’était à l’époque de la guerre froide. Le progrès technique était encore un truc important à l’époque, à cause de la guerre.

Sauf qu’en 1989-90, le bloc Soviétique s’effondra et la paix éclata en Europe. Du coup ils ont commencé à couper le financement pour un truc dont ils ne voyaient plus l’intérêt
.

Car il faut le rappeler, le premier moteur économique et technique, c’est la guerre. C’est ça qui a permis d’envoyer des gens sur la Lune : quelle meilleur exemple d’un « gros missile pour impressionner l’URSS » que d’en faire un qui envoie des gens sur la Lune et les ramène vivant ?

Notre premier moteur économique et technologie étant celui de se foutre sur la gueule, ça montre que notre civilisation est encore loin d’être « sage » et « intelligente », quoi qu’on en dise…
Afficher tout
Les militaires sont aussi à la base des satellites météo et télécom : à la base pour photographier le terrain ennemi, ils s’en servent maintenant pour détecter les cyclones et protéger les civils.

Même remarque pour le GPS.

Idem pour Internet : c’était à la base un petit projet pour décentraliser les télécommunications américaines.

Pareil aussi pour l’énergie nucléaire, les avions, les trains, les bateaux, la constructions de forteresses, la chimie, la médecine (si ce n’était pour soigner les nombreux blessés de guerre, jamais on n’aurait inventé de quoi soigner un bras cassé).

Tout ça a été inventé et construit pour les militaires, et c’est après que c’est devenu un truc de civil.

Je ne dis pas que le guerre c’est bien, je dis qu’il ne faut pas oublier d’où viennent les innovations passées.

Manquer de l'argent après avoir dépensé 2 milliards de dollars ? Je parie que le devis a été fait par quelqu'un à qui on a versé des millions.