Diogène ne vivait pas dans un tonneau mais dans une amphore

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Je le savais déjà, grâce au tableau de Jean Léon Gérome ... :)

Piqûre de rappel : Diogène, c est le cynisme. Il prônait une vie simple ( d'où le fait qu' il dormait dans son amphore), complètement opposée au mode de vie athénien.

Posté le

android

(136)

Répondre

Il est connu pour son légendaire sens de la répartie: il aurait répondu au roi Alexandre le Grand après que celui ci lui ai demandé ce qu'il voulait s'il pouvait s'écarter du soleil.

a écrit : D'ailleurs, ils vivaient en marge de la société avec des chiens. Le premier punk à chiens en somme ;-)

Posté le

android

(174)

Répondre


Tous les commentaires (17)

L’exiguïté reste quasi identique...

Une amphore géante ? Un peu plus grand qu'un tonneau mais toujours aussi peu comfortable...

Posté le

android

(8)

Répondre

D'ailleurs, ils vivaient en marge de la société avec des chiens.

Je le savais déjà, grâce au tableau de Jean Léon Gérome ... :)

Piqûre de rappel : Diogène, c est le cynisme. Il prônait une vie simple ( d'où le fait qu' il dormait dans son amphore), complètement opposée au mode de vie athénien.

Posté le

android

(136)

Répondre

Il est connu pour son légendaire sens de la répartie: il aurait répondu au roi Alexandre le Grand après que celui ci lui ai demandé ce qu'il voulait s'il pouvait s'écarter du soleil.

a écrit : D'ailleurs, ils vivaient en marge de la société avec des chiens. Le premier punk à chiens en somme ;-)

Posté le

android

(174)

Répondre

a écrit : D'ailleurs, ils vivaient en marge de la société avec des chiens. Ils ne vivaient pas avec des chiens, mais comme le fondateur Antisthène (élève de Socrate) avait une mère thrace, il ne pouvait prétendre à la pleine citoyenneté athénienne, et vivait dans le Cynosarges, aux limites de la ville, ce qui pouvait prêter aux jeux de mots méprisants.
La connaissance du tonneau, inventé par les Celtes ou les Rhètes est attestée chez les Étrusques dès le VIème siècle; donc faire vivre Diogène, deux siècles plus tard, dans un tonneau n'est pas un anachronisme mais est probablement erroné (il y a peu de bois en Grèce, les jarres et amphores étaient bien plus simples à fabriquer).

a écrit : Il est connu pour son légendaire sens de la répartie: il aurait répondu au roi Alexandre le Grand après que celui ci lui ai demandé ce qu'il voulait s'il pouvait s'écarter du soleil. Le dialogue rapporté est plus violent que ça. Il aurait dit à Alexandre qui lui demandait ce qu'il voulait: "ôte-toi de mon soleil!" - "Tu ne me crains donc pas?" - "Représentes-tu le bien ou le mal? - "Le bien" - "Alors, pourquoi aurais-je peur du bien?".

a écrit : Je le savais déjà, grâce au tableau de Jean Léon Gérome ... :)

Piqûre de rappel : Diogène, c est le cynisme. Il prônait une vie simple ( d'où le fait qu' il dormait dans son amphore), complètement opposée au mode de vie athénien.
Une autre histoire explique que Diogène, prônant justement la vie la plus simple possible, se targuait de ne posséder que son écuelle et sa cuillère. Mais il jeta ces deux objets le jour où il vit un enfant boire de l'eau dans le creux de sa main et manger des lentilles avec un morceau de pain creusé !
Il ne possédait plus rien et considéra alors qu'il avait atteint le sommet de sa philosophie.

Dans mon souvenir c'est un conte raconté au moins par Racine au XVIIe, donc pas vraiment contemporain de Diogène. Aucune idée de sa véracité...

Posté le

android

(47)

Répondre

Son nom a été donné au "Syndrome de Diogène".
Troubles souvent associés à une dégénérescence psychique et/ou cognitive sénile, mais pouvant être associés à des troubles psychiatriques, notamment chez les sujets les plus jeunes.
L'ensemble des troubles associe un isolement social important, une accumulation de toute sorte de choses à son domicile, une incurie, le refus de toute aide, avec souvent des traits paranoïdes et un déni de son état.
Un des cas le plus connu est celui d'Howard Hugues, merveilleusement bien joué par Léonardo Dicaprio dans Aviator de Scorcèse.

Posté le

android

(31)

Répondre

Juste pour signaler une petite coquille, "il vécut" ne prend pas d'accent circonflexe.
"Accent circonflexe, ôte-toi de mon soleil"

a écrit : Son nom a été donné au "Syndrome de Diogène".
Troubles souvent associés à une dégénérescence psychique et/ou cognitive sénile, mais pouvant être associés à des troubles psychiatriques, notamment chez les sujets les plus jeunes.
L'ensemble des troubles associe un isolement social important, un
e accumulation de toute sorte de choses à son domicile, une incurie, le refus de toute aide, avec souvent des traits paranoïdes et un déni de son état.
Un des cas le plus connu est celui d'Howard Hugues, merveilleusement bien joué par Léonardo Dicaprio dans Aviator de Scorcèse.
Afficher tout
Sauf que Diogène était bien mal placé pour accumuler tout un tas de bordel à son domicile, puisqu'il ne possédait rien et qu'il était SDF...

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Le premier punk à chiens en somme ;-) Non en Grèce on a dit!!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Une autre histoire explique que Diogène, prônant justement la vie la plus simple possible, se targuait de ne posséder que son écuelle et sa cuillère. Mais il jeta ces deux objets le jour où il vit un enfant boire de l'eau dans le creux de sa main et manger des lentilles avec un morceau de pain creusé !
Il ne
possédait plus rien et considéra alors qu'il avait atteint le sommet de sa philosophie.

Dans mon souvenir c'est un conte raconté au moins par Racine au XVIIe, donc pas vraiment contemporain de Diogène. Aucune idée de sa véracité...
Afficher tout
Belle histoire quand même

a écrit : Il est connu pour son légendaire sens de la répartie: il aurait répondu au roi Alexandre le Grand après que celui ci lui ai demandé ce qu'il voulait s'il pouvait s'écarter du soleil. On dirai se genre de blague où le manque de ponctuation fait qu'on attend toujours la chute, qui en réalité est passé inaperçu, faute d'avoir raconté ça de manière linéaire et robotique tel mon ptit neveu de 7 ans. Mais si non c'est bien