Le globe de la cathédrale de Florence est tombé à cause de la foudre

Proposé par
le
dans

Le globe en cuivre doré de 2,30 m de diamètre et pesant 1980 kg placé au sommet du dôme de la cathédrale Santa Maria del Fiore à Florence fut frappé par la foudre vers 1600. Il roula depuis le sommet du dôme et chuta à l'endroit exact désormais désigné par une plaque de marbre blanc, place Duomo.

Il fut remplacé 2 ans plus tard, et grâce à l'invention du paratonnerre, il n'y a plus de risque que le globe soit à nouveau touché par la foudre.


Commentaires préférés (3)

Le globe est tombé, pas le dôme. Celui-ci est d'ailleurs une merveille, d'une portée immense, qui a intrigué les architectes jusqu'à l'exploration laser permettant de le comprendre son plan en 3D. On savait que l'architecte Filippo Brunelleschi avait d'abord pensé s'inspirer du Panthéon de Rome, mais avait renoncé car la formule du ciment en avait été perdue, et intentionnellement il ne délivrait ses plans que par fragments à des maçons spécialisés, pour que personne n'ait une compréhension globale. Maintenant on l'a, mais on reste surpris que la conception ait pu être accomplie sans ordinateur.

a écrit : Le globe est tombé, pas le dôme. Celui-ci est d'ailleurs une merveille, d'une portée immense, qui a intrigué les architectes jusqu'à l'exploration laser permettant de le comprendre son plan en 3D. On savait que l'architecte Filippo Brunelleschi avait d'abord pensé s'inspirer du Panthéon de Rome, mais avait renoncé car la formule du ciment en avait été perdue, et intentionnellement il ne délivrait ses plans que par fragments à des maçons spécialisés, pour que personne n'ait une compréhension globale. Maintenant on l'a, mais on reste surpris que la conception ait pu être accomplie sans ordinateur. Afficher tout Petites précisions: la construction s'est faite sans échafaudage (le bois manquait) et les briques qui constituent l'essentiel étaient de formats spéciaux calculés spécifiquement.
Le dôme a bien résisté au séisme de 2013.

Un coup de foudre peut nous faire perdre la boule.

Posté le

android

(104)

Répondre


Tous les commentaires (8)

Le globe est tombé, pas le dôme. Celui-ci est d'ailleurs une merveille, d'une portée immense, qui a intrigué les architectes jusqu'à l'exploration laser permettant de le comprendre son plan en 3D. On savait que l'architecte Filippo Brunelleschi avait d'abord pensé s'inspirer du Panthéon de Rome, mais avait renoncé car la formule du ciment en avait été perdue, et intentionnellement il ne délivrait ses plans que par fragments à des maçons spécialisés, pour que personne n'ait une compréhension globale. Maintenant on l'a, mais on reste surpris que la conception ait pu être accomplie sans ordinateur.

a écrit : Le globe est tombé, pas le dôme. Celui-ci est d'ailleurs une merveille, d'une portée immense, qui a intrigué les architectes jusqu'à l'exploration laser permettant de le comprendre son plan en 3D. On savait que l'architecte Filippo Brunelleschi avait d'abord pensé s'inspirer du Panthéon de Rome, mais avait renoncé car la formule du ciment en avait été perdue, et intentionnellement il ne délivrait ses plans que par fragments à des maçons spécialisés, pour que personne n'ait une compréhension globale. Maintenant on l'a, mais on reste surpris que la conception ait pu être accomplie sans ordinateur. Afficher tout Petites précisions: la construction s'est faite sans échafaudage (le bois manquait) et les briques qui constituent l'essentiel étaient de formats spéciaux calculés spécifiquement.
Le dôme a bien résisté au séisme de 2013.

Pour comprendre la première phrase de mon commentaire de 10:51, il faut savoir que le titre de l'anecdote a été rectifié depuis.
Lire: "Le dôme est d'ailleurs une merveille" (à la fois esthétique et architecturale, un peu comme Sainte-Sophie).
Ce qui devient un peu hors-sujet.

Un coup de foudre peut nous faire perdre la boule.

Posté le

android

(104)

Répondre

2T !! Ca a du faire du boucan, vaut mieux pas être dessous hein :-)

On peut également y observer (à l'intérieur de la cathédrale) le solstice d'été qui laisse paraître une lueur sphérique à l'intérieur..

Je n'ai pas trouvé de photo de la fameuse plaque de marbre, même sur Google, quelqu'un aurait un lien ?

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : On peut également y observer (à l'intérieur de la cathédrale) le solstice d'été qui laisse paraître une lueur sphérique à l'intérieur..

Je n'ai pas trouvé de photo de la fameuse plaque de marbre, même sur Google, quelqu'un aurait un lien ?
operaduomo.firenze.it/blog/posts/la-caduta-della-palla-della-lanterna-del-duomo

Donne la photo: plaque circulaire sans inscription, on peut passer cent fois à côté sans rien remarquer.

Le cuivre est conducteur donc j'imagine que le globe a du être moins endommagé que son support. Ça aurait pu servir à inventer le paratonnerre avec un peu d'observation

Posté le

android

(0)

Répondre