Certains arbres sont timides envers les autres

Proposé par
le
dans

La couronne de timidité est une attitude adoptée par certaines espèces d'arbres. Ceux-ci stoppent leur croissance lorsque leurs branches (ou leurs racines) s'approchent trop d'un autre individu, laissant apparaître des espaces entre les cimes, appelés fentes de timidité.

Les spécialistes ne savent pas exactement comment les arbres font cela.


Commentaires préférés (3)

Les arbres communiquent entre eux cela a été prouvé, par leurs racines et par onde sonore il y a un livre tres intéressant a ce sujet

a écrit : Ce phénomène se produit-il aussi entre différents arbres? Oui, cela peut se produire entre différentes espèces d'arbre, tout comme cela peut se produire entre des individus d'une même espèce, voire même entre les branches d'un même arbre !

En fait, cela est dû à l'allélopathie, qui est un mécanisme de "défense" si je puis dire des arbres afin de ne pas devoir partager les ressources. Un autre exemple de ce mécanisme se trouve dans l'anecdote du Noyer. Suffit de chercher sur le site sur "allélopathie" :)

La nature ne cessera de nos étonner, n'est-ce pas :)

a écrit : Oui, cela peut se produire entre différentes espèces d'arbre, tout comme cela peut se produire entre des individus d'une même espèce, voire même entre les branches d'un même arbre !

En fait, cela est dû à l'allélopathie, qui est un mécanisme de "défense" si je puis dire des
arbres afin de ne pas devoir partager les ressources. Un autre exemple de ce mécanisme se trouve dans l'anecdote du Noyer. Suffit de chercher sur le site sur "allélopathie" :)

La nature ne cessera de nos étonner, n'est-ce pas :)
Afficher tout
On peut rajouter que cette "timidité" serait un moyen de laisser la lumière mieux pénétrer la forêt et éviter l'apparition de parasites ou de maladies contagieuses qui se développent plus facilement à l'ombre.

Il peut exister ce même phénomène entre les racines de certaines espèces d'arbres, en plus des branches, pour mieux se répartir les ressources du sol (hypothèse)


HS : je suis sûr d'avoir déjà vu cette anecdote mais impossible de savoir où....

Posté le

android

(90)

Répondre


Tous les commentaires (47)

Ce phénomène se produit-il aussi entre différents arbres?

Posté le

android

(7)

Répondre

Et bien nous avons tous besoin d'une " bulle vitale " , c'est bien connu ...

Les arbres communiquent entre eux cela a été prouvé, par leurs racines et par onde sonore il y a un livre tres intéressant a ce sujet

Je n'ai jamais observé ce phénomène en forêt. JMCMB

a écrit : Ce phénomène se produit-il aussi entre différents arbres? Oui, cela peut se produire entre différentes espèces d'arbre, tout comme cela peut se produire entre des individus d'une même espèce, voire même entre les branches d'un même arbre !

En fait, cela est dû à l'allélopathie, qui est un mécanisme de "défense" si je puis dire des arbres afin de ne pas devoir partager les ressources. Un autre exemple de ce mécanisme se trouve dans l'anecdote du Noyer. Suffit de chercher sur le site sur "allélopathie" :)

La nature ne cessera de nos étonner, n'est-ce pas :)

a écrit : Les arbres communiquent entre eux cela a été prouvé, par leurs racines et par onde sonore il y a un livre tres intéressant a ce sujet Certains experts estiment également qu'ils pourraient libérer des "gaz" pour communiquer :)

a écrit : Oui, cela peut se produire entre différentes espèces d'arbre, tout comme cela peut se produire entre des individus d'une même espèce, voire même entre les branches d'un même arbre !

En fait, cela est dû à l'allélopathie, qui est un mécanisme de "défense" si je puis dire des
arbres afin de ne pas devoir partager les ressources. Un autre exemple de ce mécanisme se trouve dans l'anecdote du Noyer. Suffit de chercher sur le site sur "allélopathie" :)

La nature ne cessera de nos étonner, n'est-ce pas :)
Afficher tout
On peut rajouter que cette "timidité" serait un moyen de laisser la lumière mieux pénétrer la forêt et éviter l'apparition de parasites ou de maladies contagieuses qui se développent plus facilement à l'ombre.

Il peut exister ce même phénomène entre les racines de certaines espèces d'arbres, en plus des branches, pour mieux se répartir les ressources du sol (hypothèse)


HS : je suis sûr d'avoir déjà vu cette anecdote mais impossible de savoir où....

Posté le

android

(90)

Répondre

Ce serait tellement bien pour les chenilles processionnaires...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On peut rajouter que cette "timidité" serait un moyen de laisser la lumière mieux pénétrer la forêt et éviter l'apparition de parasites ou de maladies contagieuses qui se développent plus facilement à l'ombre.

Il peut exister ce même phénomène entre les racines de certaines espèces d�
39;arbres, en plus des branches, pour mieux se répartir les ressources du sol (hypothèse)


HS : je suis sûr d'avoir déjà vu cette anecdote mais impossible de savoir où....
Afficher tout
Elle est sur scmb image
scmb-images.fr/f/1097a880-d959-428d-b3ba-e919bd91e27b
C'est très bien d'avoir deux applications séparées mais autant éviter que les anecdotes se recoupent.

Posté le

android

(7)

Répondre

Certains arbres peuvent même s'appuyer sur d'autres pour pousser, c'est un peu le contraire de ça.

Posté le

android

(1)

Répondre

La photo d'illustration est particulièrement réussie ^^

a écrit : Elle est sur scmb image
scmb-images.fr/f/1097a880-d959-428d-b3ba-e919bd91e27b
C'est très bien d'avoir deux applications séparées mais autant éviter que les anecdotes se recoupent.
J’étais persuadé que je l'avais déjà vu sur SCMB aussi et j'ai cherché pendant 10 minutes avec des mots clefs différents sans résultats.
En fait tu as raison c’était bien sur SCMB image ^^

Le même phénomène peut être observé dans les wagons des transport souterrains de la métropole parisienne où j'habite, en parallèle d'une épidémie de dépression faciale fortement contagieuse.
Des spécialistes ont analysé la question et ont trouvé une cause probable sous la forme d'un balai remontant l'orifice rectale des individus étudiés.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le même phénomène peut être observé dans les wagons des transport souterrains de la métropole parisienne où j'habite, en parallèle d'une épidémie de dépression faciale fortement contagieuse.
Des spécialistes ont analysé la question et ont trouvé une cause probable sous la forme d'un balai remontant
l'orifice rectale des individus étudiés. Afficher tout
D'ordinaire vos coms sont intéressants et souvent pleins d'humour. Là j'avoue que je n'ai rien compris.
Peut-être que la reprise est difficile après des vacances trop alcoolisées ou autre ce que je comprends.
Donc, par respect pour votre participation sur ce site, je vous donne l'occasion de vous expliquer.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : D'ordinaire vos coms sont intéressants et souvent pleins d'humour. Là j'avoue que je n'ai rien compris.
Peut-être que la reprise est difficile après des vacances trop alcoolisées ou autre ce que je comprends.
Donc, par respect pour votre participation sur ce site, je vous donne l'occasion de vous expliquer.
Il dit que c'est la même chose dans le métro parisien. Les gens n'ont aucun contact et ne sourient pas. Et que c'est probablement à cause de leur balais dans le cul.
Il n'y a donc aucun rapport avec l'anecdote et c'est vulgaire. Aucun intérêt.

a écrit : Il dit que c'est la même chose dans le métro parisien. Les gens n'ont aucun contact et ne sourient pas. Et que c'est probablement à cause de leur balais dans le cul.
Il n'y a donc aucun rapport avec l'anecdote et c'est vulgaire. Aucun intérêt.
D'autant que travaillant sur montparnasse je suis un habitué du metro Parisien et je trouve qu aux heures de pointes il n y a aucune zone de confort entre les voyageurs
Quant au balai je vois pas trop le rapport avec les parisiens
J entend plein de critiques sur nous mais le balai j avou que c est bien la premiere fois
Par contre trop bien l anecdote j avais jamais fais gaff !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Elle est sur scmb image
scmb-images.fr/f/1097a880-d959-428d-b3ba-e919bd91e27b
C'est très bien d'avoir deux applications séparées mais autant éviter que les anecdotes se recoupent.
Tout le monde ne consulte pas les deux applications. SCMB images est incomplet, une image et deux phrases, ca n'explique pas tout. Surtout que beaucoup d'anecdotes se terminent par "mais on ne sait pas pourquoi". Bref, c'est un format que j'aime moins, et je ne pense pas être le seul ;).

Posté le

android

(20)

Répondre

J'ai une question: comment se fait -ils que les arbres sentent qu'ils s'approchent trop d'un autre? Merci