La Tanzanie a une île refuge pour les albinos

Proposé par
le
dans

L'île d'Ukerewe en Tanzanie est un refuge pour les humains albinos. Dans le reste du pays, cette condition est vécue comme une malédiction et ils sont persécutés voire assassinés, car des parties de leurs corps peuvent être utilisées pour faire de la sorcellerie. Depuis 2000, environ 160 attaques auraient été répertoriées en Tanzanie contre eux.


Commentaires préférés (3)

Selon les sources, un corps d'albinos peut valoir jusqu'à 65000€. Certains n'hésitant pas a déterrer des cadavres d'albinos afin de revendre corps ou organes.
Il est précisé que sur 200000 habitants de l'île, on recense 75 albinos, soit une portion proche de la moyenne nationale.
Cette île était au départ utilisée pour se débarrasser des albinos qui, selon les croyances local sont maudits ou portent malheur.
Même sur cette île la discrimination envers les albinos est très présente mais reste moins violente, s'arrêtant généralement a des menaces.
La seconde et la troisième source manquent a mon sens de pertinence par rapport au sujet.
Je paraphrase un peu pour ceux qui auront la flemme de lire les sources.
Fin du pavé, bonne journée a tous (bonne rentrée pour nos enfants :) )

Posté le

android

(195)

Répondre

Commentaire supprimé Enfin là, ils sont tout blancs en l'occurrence. Non, on est marginal lorsque l'on sort des rails. D'ailleurs, c'est amusant que ceux qui pratiquent la magie ne soient pas persécutés...

Posté le

android

(71)

Répondre

Bien qu'aucun meurtre n'ait été commis à l'encontre des 75 habitants albinos de l'île, des exhumations de tombes d'albinos ont été recensées. Apparemment les profanes auraient arraché les cheveux des morts pour en faire des rites sorciers qui doivent soi-disants apportés paix et richesse.

La plupart, s'ils ne sont pas tués à la naissance ou abandonnés par leurs parents, fuient, comme le dit l'anecdote, les violences voire les tentatives de meurtre de la population envers eux.

La "légende" de l'île dit que les premiers albinos chassés réfugiés sur l'île y ont vécu une vie "normale" (ou plutôt moins violente). La médiatisation de cet endroit fait que les albinos de l'île vivent "en paix" au milieu des 200.000 habitants de l'île surtout grâce à l'action de l'Association des albinos d'Ukerewe qui joue un rôle de tampon entre les personnes albinos et les habitants, encore en proie à la culture anti-albinos.

Cela vient de la première source qui, comme le dit N1nj4, est nettement plus complète que les 2 autres.

Posté le

android

(84)

Répondre


Tous les commentaires (21)

C'est un peu la même chose avec cette grande île au dessus de la manche, qu'on appel Grande-Bretagne, pour les roux.

Selon les sources, un corps d'albinos peut valoir jusqu'à 65000€. Certains n'hésitant pas a déterrer des cadavres d'albinos afin de revendre corps ou organes.
Il est précisé que sur 200000 habitants de l'île, on recense 75 albinos, soit une portion proche de la moyenne nationale.
Cette île était au départ utilisée pour se débarrasser des albinos qui, selon les croyances local sont maudits ou portent malheur.
Même sur cette île la discrimination envers les albinos est très présente mais reste moins violente, s'arrêtant généralement a des menaces.
La seconde et la troisième source manquent a mon sens de pertinence par rapport au sujet.
Je paraphrase un peu pour ceux qui auront la flemme de lire les sources.
Fin du pavé, bonne journée a tous (bonne rentrée pour nos enfants :) )

Posté le

android

(195)

Répondre

Commentaire supprimé Enfin là, ils sont tout blancs en l'occurrence. Non, on est marginal lorsque l'on sort des rails. D'ailleurs, c'est amusant que ceux qui pratiquent la magie ne soient pas persécutés...

Posté le

android

(71)

Répondre

Bien qu'aucun meurtre n'ait été commis à l'encontre des 75 habitants albinos de l'île, des exhumations de tombes d'albinos ont été recensées. Apparemment les profanes auraient arraché les cheveux des morts pour en faire des rites sorciers qui doivent soi-disants apportés paix et richesse.

La plupart, s'ils ne sont pas tués à la naissance ou abandonnés par leurs parents, fuient, comme le dit l'anecdote, les violences voire les tentatives de meurtre de la population envers eux.

La "légende" de l'île dit que les premiers albinos chassés réfugiés sur l'île y ont vécu une vie "normale" (ou plutôt moins violente). La médiatisation de cet endroit fait que les albinos de l'île vivent "en paix" au milieu des 200.000 habitants de l'île surtout grâce à l'action de l'Association des albinos d'Ukerewe qui joue un rôle de tampon entre les personnes albinos et les habitants, encore en proie à la culture anti-albinos.

Cela vient de la première source qui, comme le dit N1nj4, est nettement plus complète que les 2 autres.

Posté le

android

(84)

Répondre

Cette anecdote me fait penser à une image ou on voit un bec bunsen où dessus il y a marqué: "peur" qui chauffe un flacon intitulé: "ignorance" pour au final distiller un liquide dénommé: "haine"
Le lien:
goo.gl/images/PD81DX

Posté le

android

(21)

Répondre

L'albinisme est génétique, ainsi si aucun des parents n'a le gène les enfants n'auront pas le gène non plus,
Si un seul parent est porteur, l'enfant aura une chance sur deux d'en héritier
Enfin si les deux parents sont porteurs, le quart des enfants seront albinos, la moitié seront porteurs du gène et un quart ne seront pas porteurs du gène.

Alors que l'albinisme est plutôt rare en France ( et en Europe) , avec un cas recensé sur 12 000(1,2 millions porteurs du gène pour 6 000 albinos )

La probabilité qu'un couple soit tous les deux porteurs est de 1/3000 (1personne sur 55 * 1/55) est donc que l'enfant issu soit albinos de 1/12 000 (1/3000 * probabilité d'albinisme 1/4).
On retombe sur nos maths.

, La maladie est cependant beaucoup plus présente en Afrique avec près de 1 cas sur 2 000.
Il y'a même des foyers ethniques comptant 1 cas pour 100/200 habitants, ce qui peut être crédité pour certains sous la théorie suivante :
Les albinos ne pouvant se mettre au soleil, ils ne partent pas aux champs durant ma journée. Ils restent donc au village avec les femmes, pendant que les autres hommes sont aux champs, ce qui leur procurerait un avantage sélectif.

a écrit : Enfin là, ils sont tout blancs en l'occurrence. Non, on est marginal lorsque l'on sort des rails. D'ailleurs, c'est amusant que ceux qui pratiquent la magie ne soient pas persécutés... Ceux qui font de la magie ne sont pas persécutés "là bas"... parce que là bas la magie n'est pas marginalisée, au contraire. Sont marginalisés, ceux qui ne sont pas "dans le moule" ; mais le moule est différent selon les époques, les lieux, les populations et/ou ceux qui les dirigent.

a écrit : Ceux qui font de la magie ne sont pas persécutés "là bas"... parce que là bas la magie n'est pas marginalisée, au contraire. Sont marginalisés, ceux qui ne sont pas "dans le moule" ; mais le moule est différent selon les époques, les lieux, les populations et/ou ceux qui les dirigent. Je sais pas pour la Tanzanie, mais chez moi en RDC, les enfants sorcier sont Très mal vus...
Y a encore des gens pour croire que le ndoki existe, mais en général cette sorcellerie reste underground et effrayante.

Posté le

android

(12)

Répondre

Commentaire supprimé et la discrimination n'est admise par le politiquement correct que lorsqu'elle est exotique. A ce moment-là, le politiquement correct invoque la relativité des coutumes, en vue de leur nécessaire acceptation par le bulot de base

a écrit : L'albinisme est génétique, ainsi si aucun des parents n'a le gène les enfants n'auront pas le gène non plus,
Si un seul parent est porteur, l'enfant aura une chance sur deux d'en héritier
Enfin si les deux parents sont porteurs, le quart des enfants seront albinos, la moitié sero
nt porteurs du gène et un quart ne seront pas porteurs du gène.

Alors que l'albinisme est plutôt rare en France ( et en Europe) , avec un cas recensé sur 12 000(1,2 millions porteurs du gène pour 6 000 albinos )

La probabilité qu'un couple soit tous les deux porteurs est de 1/3000 (1personne sur 55 * 1/55) est donc que l'enfant issu soit albinos de 1/12 000 (1/3000 * probabilité d'albinisme 1/4).
On retombe sur nos maths.

, La maladie est cependant beaucoup plus présente en Afrique avec près de 1 cas sur 2 000.
Il y'a même des foyers ethniques comptant 1 cas pour 100/200 habitants, ce qui peut être crédité pour certains sous la théorie suivante :
Les albinos ne pouvant se mettre au soleil, ils ne partent pas aux champs durant ma journée. Ils restent donc au village avec les femmes, pendant que les autres hommes sont aux champs, ce qui leur procurerait un avantage sélectif.
Afficher tout
l'albinisme n'est pas une maladie, mais une anomalie. Une anomalie n'est pas une maladie. Une maladie vous empêche de vivre, pas une anomalie. Si vous avez le coeur à droite au lieu de l'avoir à gauche, c'est une anomalie mais çà ne vous empêche pas de vivre

Commentaire supprimé Tout à fait et un refroidisseur (je ne connais pas le nom exact) aussi court et qu'en contact avec le milieu extérieur ne me semble pas très professionnel non plus ;)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Enfin là, ils sont tout blancs en l'occurrence. Non, on est marginal lorsque l'on sort des rails. D'ailleurs, c'est amusant que ceux qui pratiquent la magie ne soient pas persécutés... Il existe encore des chasses aux sorciers et sorcières dans pas mal de pays
Je ne sais plus dans quelle émission sur arte, ils en parlaient
Mais ce sont des chasses contre des personnes qui auraient sans doute voulu tuer une personne par "magie" ou que l'on soupçonne de maléfices

En tout cas toutes les discriminations dû à des malformations génétiques ,héréditaires , ou autres sont inacceptables et surtout révoltantes !!!

a écrit : Il existe encore des chasses aux sorciers et sorcières dans pas mal de pays
Je ne sais plus dans quelle émission sur arte, ils en parlaient
Mais ce sont des chasses contre des personnes qui auraient sans doute voulu tuer une personne par "magie" ou que l'on soupçonne de maléfices
Faites une recherche sur les voleurs de sexe..........

a écrit : l'albinisme n'est pas une maladie, mais une anomalie. Une anomalie n'est pas une maladie. Une maladie vous empêche de vivre, pas une anomalie. Si vous avez le coeur à droite au lieu de l'avoir à gauche, c'est une anomalie mais çà ne vous empêche pas de vivre Quand on a un rhume ou une grippe, c'est une maladie, pas une anomalie.

a écrit : Quand on a un rhume ou une grippe, c'est une maladie, pas une anomalie. Certaines personnes très fragiles peuvent mourir d'un rhume ou d'une grippe. Alors que personne ne meurt parce qu'il est albinos. Sauf assasinat. C'est la différence qu'il essayait d'expliquer entre maladie et anomalie.

Y'en a qui sont restés coincé au moyen âge... quel barbarie ...

a écrit : En tout cas toutes les discriminations dû à des malformations génétiques ,héréditaires , ou autres sont inacceptables et surtout révoltantes !!! Euh, vous auriez pu vous arrêter à "toutes les discriminations" tout court.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Il existe encore des chasses aux sorciers et sorcières dans pas mal de pays
Je ne sais plus dans quelle émission sur arte, ils en parlaient
Mais ce sont des chasses contre des personnes qui auraient sans doute voulu tuer une personne par "magie" ou que l'on soupçonne de maléfices
Et au Kazakhstan, ils font même des chasses aux Juifs. Source : je l'ai vu dans "Borat"...

Posté le

android

(0)

Répondre