Un instrument de musique classique fait près de 4 mètres de haut

Proposé par
le
dans

Dans la famille des violons, contrebasses et violoncelles, il existe un instrument imposant : l'octobasse. Ressemblant à un violoncelle, elle fait près de 4 mètres de haut. Son utilisation est assez rare mais le compositeur Berlioz par exemple l'utilisa dans la pièce "Te Deum".


Commentaires préférés (3)

Ahah j'imagine en cours de solfège , l'enfant de 8 ans qui ramène son octobasse ...

Posté le

android

(91)

Répondre

Petite erreur:
La contrebasse ne fait pas partie de la même famille, mais de la famille des violes (épaules tombantes, fond plat, accord en quarte et non en quinte)
Si vous regardez les différents orchestres, vous noterez d'ailleurs que les allemands ne la jouent pas avec l'archet positionné de la même façon mais bel et bien comme avec un archet de viole et non de violon.

Posté le

android

(58)

Répondre

Étant moi-même violoniste j'ai eu la chance de pouvoir tester cet incroyable instrument à la Cité de la musique de Paris.
L'octobasse fut créée par le luthier français JB Vuillaume (dont les instruments sont très réputés et très chers, les grands interprètes les placent facilement au même niveau voire au dessus des célèbres Stradivarius !).

L'instrument est joué à l'aide d'un petit tabouret, et les notes sont enclenchées grace à un système de mécanismes et leviers, la touche étant inaccessible pour l'homme.
Sur les cordes les plus graves, la fréquence utilisée est si basse que l'oreille humaine n'est même pas capable de saisir les notes qui en ressortent.
Le Philarmonique de Montréal a récemment intégré une octobasse dans son orchestre, aidant à soutenir les lignes de basses (violoncelle, contrebasse...)

On peut compter les octobasses dans le monde sur les doigts d'une main, et un seul musicien-interprète peut se gausser de savoir vraiment en jouer, Eric Chappell.

Pour information, Berlioz était fanatique de l'orchestre. Il a d'ailleurs écrit un traité là dessus : le "Traité d'instrumentation et d'orchestration", évoquant les placements d'orchestre, tessitures des instruments, timbres etc, qui a révolutionné le système de l'orchestre et a été utilisé comme référence pendant très longtemps. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Berlioz ait voulu innover en y insérant une "petite" octobasse.

Posté le

android

(104)

Répondre


Tous les commentaires (12)

Déjà qu'il est difficile pour les contrabassiste de transporter leur instrument, là il faut quasiment un convoi exceptionnel !

Ahah j'imagine en cours de solfège , l'enfant de 8 ans qui ramène son octobasse ...

Posté le

android

(91)

Répondre

Petite erreur:
La contrebasse ne fait pas partie de la même famille, mais de la famille des violes (épaules tombantes, fond plat, accord en quarte et non en quinte)
Si vous regardez les différents orchestres, vous noterez d'ailleurs que les allemands ne la jouent pas avec l'archet positionné de la même façon mais bel et bien comme avec un archet de viole et non de violon.

Posté le

android

(58)

Répondre

Étant moi-même violoniste j'ai eu la chance de pouvoir tester cet incroyable instrument à la Cité de la musique de Paris.
L'octobasse fut créée par le luthier français JB Vuillaume (dont les instruments sont très réputés et très chers, les grands interprètes les placent facilement au même niveau voire au dessus des célèbres Stradivarius !).

L'instrument est joué à l'aide d'un petit tabouret, et les notes sont enclenchées grace à un système de mécanismes et leviers, la touche étant inaccessible pour l'homme.
Sur les cordes les plus graves, la fréquence utilisée est si basse que l'oreille humaine n'est même pas capable de saisir les notes qui en ressortent.
Le Philarmonique de Montréal a récemment intégré une octobasse dans son orchestre, aidant à soutenir les lignes de basses (violoncelle, contrebasse...)

On peut compter les octobasses dans le monde sur les doigts d'une main, et un seul musicien-interprète peut se gausser de savoir vraiment en jouer, Eric Chappell.

Pour information, Berlioz était fanatique de l'orchestre. Il a d'ailleurs écrit un traité là dessus : le "Traité d'instrumentation et d'orchestration", évoquant les placements d'orchestre, tessitures des instruments, timbres etc, qui a révolutionné le système de l'orchestre et a été utilisé comme référence pendant très longtemps. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Berlioz ait voulu innover en y insérant une "petite" octobasse.

Posté le

android

(104)

Répondre

a écrit : Étant moi-même violoniste j'ai eu la chance de pouvoir tester cet incroyable instrument à la Cité de la musique de Paris.
L'octobasse fut créée par le luthier français JB Vuillaume (dont les instruments sont très réputés et très chers, les grands interprètes les placent facilement au même niveau voire
au dessus des célèbres Stradivarius !).

L'instrument est joué à l'aide d'un petit tabouret, et les notes sont enclenchées grace à un système de mécanismes et leviers, la touche étant inaccessible pour l'homme.
Sur les cordes les plus graves, la fréquence utilisée est si basse que l'oreille humaine n'est même pas capable de saisir les notes qui en ressortent.
Le Philarmonique de Montréal a récemment intégré une octobasse dans son orchestre, aidant à soutenir les lignes de basses (violoncelle, contrebasse...)

On peut compter les octobasses dans le monde sur les doigts d'une main, et un seul musicien-interprète peut se gausser de savoir vraiment en jouer, Eric Chappell.

Pour information, Berlioz était fanatique de l'orchestre. Il a d'ailleurs écrit un traité là dessus : le "Traité d'instrumentation et d'orchestration", évoquant les placements d'orchestre, tessitures des instruments, timbres etc, qui a révolutionné le système de l'orchestre et a été utilisé comme référence pendant très longtemps. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Berlioz ait voulu innover en y insérant une "petite" octobasse.
Afficher tout
Nicola Moneta célèbre contrebassiste en joue régulièrement aussi

Posté le

android

(2)

Répondre

Robert Wadlow aurait pu en jouer :)

Pas convaincu par le son et la justesse... en tout cas dans la vidéo. Malgré tout un instrument impressionnant qui méritait sa chance.

Et ben... C'est pas très beau tout ça !!

Posté le

android

(3)

Répondre

Une pensée émue à mes ami-e-s altiste dont l'instrument est toujours oublié ! ("Entre" le violon et le violoncelle, il existe l'alto, qui est plus représentatif de cette famille que la contrebasse d'ailleurs)

a écrit : Étant moi-même violoniste j'ai eu la chance de pouvoir tester cet incroyable instrument à la Cité de la musique de Paris.
L'octobasse fut créée par le luthier français JB Vuillaume (dont les instruments sont très réputés et très chers, les grands interprètes les placent facilement au même niveau voire
au dessus des célèbres Stradivarius !).

L'instrument est joué à l'aide d'un petit tabouret, et les notes sont enclenchées grace à un système de mécanismes et leviers, la touche étant inaccessible pour l'homme.
Sur les cordes les plus graves, la fréquence utilisée est si basse que l'oreille humaine n'est même pas capable de saisir les notes qui en ressortent.
Le Philarmonique de Montréal a récemment intégré une octobasse dans son orchestre, aidant à soutenir les lignes de basses (violoncelle, contrebasse...)

On peut compter les octobasses dans le monde sur les doigts d'une main, et un seul musicien-interprète peut se gausser de savoir vraiment en jouer, Eric Chappell.

Pour information, Berlioz était fanatique de l'orchestre. Il a d'ailleurs écrit un traité là dessus : le "Traité d'instrumentation et d'orchestration", évoquant les placements d'orchestre, tessitures des instruments, timbres etc, qui a révolutionné le système de l'orchestre et a été utilisé comme référence pendant très longtemps. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Berlioz ait voulu innover en y insérant une "petite" octobasse.
Afficher tout
Commentaire très instructif!
Juste un petit détail: lui seul peut se "targuer" (=vanter) de savoir en jouer. Se gausser veut dire: rire, se moquer.

a écrit : Étant moi-même violoniste j'ai eu la chance de pouvoir tester cet incroyable instrument à la Cité de la musique de Paris.
L'octobasse fut créée par le luthier français JB Vuillaume (dont les instruments sont très réputés et très chers, les grands interprètes les placent facilement au même niveau voire
au dessus des célèbres Stradivarius !).

L'instrument est joué à l'aide d'un petit tabouret, et les notes sont enclenchées grace à un système de mécanismes et leviers, la touche étant inaccessible pour l'homme.
Sur les cordes les plus graves, la fréquence utilisée est si basse que l'oreille humaine n'est même pas capable de saisir les notes qui en ressortent.
Le Philarmonique de Montréal a récemment intégré une octobasse dans son orchestre, aidant à soutenir les lignes de basses (violoncelle, contrebasse...)

On peut compter les octobasses dans le monde sur les doigts d'une main, et un seul musicien-interprète peut se gausser de savoir vraiment en jouer, Eric Chappell.

Pour information, Berlioz était fanatique de l'orchestre. Il a d'ailleurs écrit un traité là dessus : le "Traité d'instrumentation et d'orchestration", évoquant les placements d'orchestre, tessitures des instruments, timbres etc, qui a révolutionné le système de l'orchestre et a été utilisé comme référence pendant très longtemps. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Berlioz ait voulu innover en y insérant une "petite" octobasse.
Afficher tout
Faut toujours qu'il y ai quelqu'un qui s'y connaisse qui la ramène !! Et bah franchement, ne le prend pas mal, mais c'est super intéressant ! Merci à toi.