Les cochons et la boue, une histoire vitale d'amour

Proposé par
Invité
le
dans

Les cochons ne sont pas dotés de glandes sudoripares (qui sécrètent la sueur et permettent la transpiration) et sont donc incapables de réguler leur température corporelle en fonction du temps extérieur. Ils se rafraîchissent alors et se protègent du Soleil grâce aux bains de boue, mais une étude suggère que ce serait également un signe de bien-être.


Commentaires préférés (3)

"une étude" .... Ca serait bien de préciser de qui ne serait-ce par respect pour le chercheur :
donc il s'agit d'une étude "réalisée par le docteur Marc Bracke de l’université de Wageningen, aux Pays-Bas". (2011?)

Elle a été menée pour comprendre pourquoi les cochons se roulent-ils dans la boue en été mais aussi en hiver. Le fait est que la raison évoquant le fait de se protéger du soleil n'est pas valable en hiver. Les cochons montreraient ainsi leur bien être par cela.

Posté le

android

(123)

Répondre

Il ne faut donc plus employer l’expression « suer comme un gros porc ».
JMCMB.

Ils se roulent peut-être aussi dans la boue pour se débarrasser des parasites,non? Éléphants,hippopotames et bien d'autres animaux le font bien.

Posté le

android

(41)

Répondre


Tous les commentaires (24)

Ahah, exactement la même chose pour moi en festival :D

Posté le

android

(3)

Répondre

"une étude" .... Ca serait bien de préciser de qui ne serait-ce par respect pour le chercheur :
donc il s'agit d'une étude "réalisée par le docteur Marc Bracke de l’université de Wageningen, aux Pays-Bas". (2011?)

Elle a été menée pour comprendre pourquoi les cochons se roulent-ils dans la boue en été mais aussi en hiver. Le fait est que la raison évoquant le fait de se protéger du soleil n'est pas valable en hiver. Les cochons montreraient ainsi leur bien être par cela.

Posté le

android

(123)

Répondre

a écrit : "une étude" .... Ca serait bien de préciser de qui ne serait-ce par respect pour le chercheur :
donc il s'agit d'une étude "réalisée par le docteur Marc Bracke de l’université de Wageningen, aux Pays-Bas". (2011?)

Elle a été menée pour comprendre pourquoi les cochons se
roulent-ils dans la boue en été mais aussi en hiver. Le fait est que la raison évoquant le fait de se protéger du soleil n'est pas valable en hiver. Les cochons montreraient ainsi leur bien être par cela. Afficher tout
J'avais dans l'idée qu'ils se roulaient dans la boue en hiver pour se tenir chaud. Non ?

Il ne faut donc plus employer l’expression « suer comme un gros porc ».
JMCMB.

a écrit : Il ne faut donc plus employer l’expression « suer comme un gros porc ».
JMCMB.
My whole life was a lie

Posté le

android

(10)

Répondre

Ils se roulent peut-être aussi dans la boue pour se débarrasser des parasites,non? Éléphants,hippopotames et bien d'autres animaux le font bien.

Posté le

android

(41)

Répondre

a écrit : Il ne faut donc plus employer l’expression « suer comme un gros porc ».
JMCMB.
Ou justement l'utiliser en cas de transpiration quasi ou totalement inexistante. Bien que cela puisse prêter à confusion, c'est un moyen comme un autre de développer la culture de ses interlocuteurs.

Posté le

android

(5)

Répondre

je me demande si c'est idem pour le sanglier.

Tiens, je le savais déjà et pensais l'avoir appris sur ce site. Étrange

Posté le

android

(1)

Répondre

Il y a une grosse erreur… la sueur est une chose et la transpiration une autre…

La transpiration est liée à la respiration mitochondriale lors de la «combustion» du sucre pour en tirer de l'énergie…

La sueur sert à dissiper plus de chaleur et est l'apanage de peux d'animaux (c'est d'ailleurs ce qui a sauvé nos ancêtres puisqu'ils pouvaient courir plus longtemps que leurs prédateurs…)…

Au sujet de l'anecdote… les cochons ont également la peau très sensible aux coups de soleil…

a écrit : Il y a une grosse erreur… la sueur est une chose et la transpiration une autre…

La transpiration est liée à la respiration mitochondriale lors de la «combustion» du sucre pour en tirer de l'énergie…

La sueur sert à dissiper plus de chaleur et est l'apanage de peux d'animaux (c&
#039;est d'ailleurs ce qui a sauvé nos ancêtres puisqu'ils pouvaient courir plus longtemps que leurs prédateurs…)…

Au sujet de l'anecdote… les cochons ont également la peau très sensible aux coups de soleil…
Afficher tout
Je me demande qui fait une grosse erreur... Ce commentaire me parait infondé, je me demande d'où sort cette définition de la transpiration ?

Posté le

android

(7)

Répondre

La boue en hiver c'est pas pour se protéger du froid ( ou frais ) ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il y a une grosse erreur… la sueur est une chose et la transpiration une autre…

La transpiration est liée à la respiration mitochondriale lors de la «combustion» du sucre pour en tirer de l'énergie…

La sueur sert à dissiper plus de chaleur et est l'apanage de peux d'animaux (c&
#039;est d'ailleurs ce qui a sauvé nos ancêtres puisqu'ils pouvaient courir plus longtemps que leurs prédateurs…)…

Au sujet de l'anecdote… les cochons ont également la peau très sensible aux coups de soleil…
Afficher tout
Si j'ai bien compris, les causes sont différentes, mais les conséquences les mêmes... on est mouillé mais pas pour les mêmes raisons?

a écrit : "une étude" .... Ca serait bien de préciser de qui ne serait-ce par respect pour le chercheur :
donc il s'agit d'une étude "réalisée par le docteur Marc Bracke de l’université de Wageningen, aux Pays-Bas". (2011?)

Elle a été menée pour comprendre pourquoi les cochons se
roulent-ils dans la boue en été mais aussi en hiver. Le fait est que la raison évoquant le fait de se protéger du soleil n'est pas valable en hiver. Les cochons montreraient ainsi leur bien être par cela. Afficher tout
Ton commentaire peut remplacer l'anecdote sans problème.

a écrit : Je me demande qui fait une grosse erreur... Ce commentaire me parait infondé, je me demande d'où sort cette définition de la transpiration ? Dans le processus de photosynthèse il y a stockage d'énergie sous forme de glucides selon l'équation simplifiée 6 x H2O + 6 x CO2 = 1 x C6H12O6 + 6 x O2... Jusque là nous sommes d'accord ? Dans les mitochondries c'est le processus inverse (6 x O2 + 1 x C6H12O6 = 6 x CO2 + 6 x H2O) qui permet de récupérer cette énergie et qui génère de la chaleur dissipée par l'évaporation d'eau issue de la dégradation des glucides... C'est la transpiration qui a lieu 24/24h même s'il fait -20°... aussi bien dans les cellules végétales qu'animales et que l'organisme est au repos total. La sudation quand à elle n'intervient que lorsque le corps est soumis à de fortes chaleurs et/ou à des efforts (plus quelques autres cas liés aux émotions)...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Ils se roulent peut-être aussi dans la boue pour se débarrasser des parasites,non? Éléphants,hippopotames et bien d'autres animaux le font bien. Ou parce que ce sont des gros cochons !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dans le processus de photosynthèse il y a stockage d'énergie sous forme de glucides selon l'équation simplifiée 6 x H2O + 6 x CO2 = 1 x C6H12O6 + 6 x O2... Jusque là nous sommes d'accord ? Dans les mitochondries c'est le processus inverse (6 x O2 + 1 x C6H12O6 = 6 x CO2 + 6 x H2O) qui permet de récupérer cette énergie et qui génère de la chaleur dissipée par l'évaporation d'eau issue de la dégradation des glucides... C'est la transpiration qui a lieu 24/24h même s'il fait -20°... aussi bien dans les cellules végétales qu'animales et que l'organisme est au repos total. La sudation quand à elle n'intervient que lorsque le corps est soumis à de fortes chaleurs et/ou à des efforts (plus quelques autres cas liés aux émotions)... Afficher tout Je me demande si tu es pas le seul à employer transpiration dans ce sens ? C'est très bien de connaître le fonctionnement des mitochondries mais une langue a de l'intérêt surtout si elle permet à plusieurs personnes de se comprendre en employant les mêmes mots pour les mêmes choses.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je me demande si tu es pas le seul à employer transpiration dans ce sens ? C'est très bien de connaître le fonctionnement des mitochondries mais une langue a de l'intérêt surtout si elle permet à plusieurs personnes de se comprendre en employant les mêmes mots pour les mêmes choses. Je le savais déjà pour les cochons, mais je me coucherais moins bête pour la « transpiration/sudation »

Le mot technique bloque un peu, mais ça va plus loin que l’intérieur de la cellule.

La transpiration signifie (si j’ai bien compris) la « respiration »  par la peau (pas vraiment respiration, mais évacuation d’air avec de l’eau)

Qui n’est que très rarement associé à la capacité de « sudation » de cette même peaux pour se refroidir. Donc d’émettre de grosses gouttes en plus, dont l’évaporation à l’air libre consomme de la chaleur.


Nous qualifions mal la « transpiration » en parlant de la sueur alors qu’il s’agit de « sudation » (on parle d’ailleurs bien de sueur, pas de « transpeur »)

Cet abus de langage devient source d’erreur lorsque nous disons que les autres animaux ne transpirent pas. Alors qu’on devraient dire qu’ils ne -suent- pas.

Ça n’est pas qu’une correction scientifique, c’est aussi une correction de Français. ^^
( Pour une fois que ça va ensemble, ça devrait plaire à tout le monde. :p )

a écrit : Je le savais déjà pour les cochons, mais je me coucherais moins bête pour la « transpiration/sudation »

Le mot technique bloque un peu, mais ça va plus loin que l’intérieur de la cellule.

La transpiration signifie (si j’ai bien compris) la « respiration »  par la peau (pas vraiment respiration
, mais évacuation d’air avec de l’eau)

Qui n’est que très rarement associé à la capacité de « sudation » de cette même peaux pour se refroidir. Donc d’émettre de grosses gouttes en plus, dont l’évaporation à l’air libre consomme de la chaleur.


Nous qualifions mal la « transpiration » en parlant de la sueur alors qu’il s’agit de « sudation » (on parle d’ailleurs bien de sueur, pas de « transpeur »)

Cet abus de langage devient source d’erreur lorsque nous disons que les autres animaux ne transpirent pas. Alors qu’on devraient dire qu’ils ne -suent- pas.

Ça n’est pas qu’une correction scientifique, c’est aussi une correction de Français. ^^
( Pour une fois que ça va ensemble, ça devrait plaire à tout le monde. :p )
Afficher tout
Apparemment il y a des personnes allergiques aux dictionnaires sur ce site. Il suffit de consulter un dictionnaire pour vérifier ce qu'un mot veut dire et ça peut être différent de ce qu'il devrait vouloir dire à votre avis. Certes les échanges gazeux à travers la peau et la production d'énergie par les mitochondries sont des merveilles de la nature mais ça ne veut pas dire que c'est ce que désigne le mot transpiration. D'ailleurs différentes choses peuvent transpirer, même un secret mal gardé.

Posté le

android

(1)

Répondre

@ Alainric… Dans le dictionnaire il n'y a pas de différence entre «gazon» et «pelouse» et pourtant techniquement il y en a une…