Québec a voté pour son indépendance et ce fut serré

Proposé par
Invité
le
dans

En 1995, la province de Québec n'est pas passée loin de l'indépendance. 54 200 voix d'écart (environ 1% des votes) ont fait emporter le non sur le oui. La participation fut record avec 93,5% des votants qui s'étaient déplacés.

Selon la langue d'origine, les votes furent très différents : les anglophones votèrent contre, tandis que les francophones votèrent majoritairement pour.


Commentaires préférés (3)

Pauvres québécois que nous avons perdu suite à la guerre de 7 ans. Il était plus intéressant pour le royaume de perdre le Québec qui ne fournissait que des fourrures et du bois, que de perdre les riches Antilles. Je me trompe peut être mais il me semble que c'est madame Pompadour qui influença le roi là-desssus lors du traité de Paris..

C'est suite à ce traité que l'Angleterre parvient à mettre mains sur les possessions françaises d'Amérique et d'Inde et qu'elle s'affirme en temps que puissance mondiale. A noter que sa victoire fut totale dans les colonies car la marine française a été décimé et les anglais envoyèrent une large portion de leur troupe là-bas pendant que leurs alliés les Prussiens tenaient tête à l'Alliance austro-francaise.

Cette guerre engendre une réorganisation militaire et de nombreuses réformes qui portèrent le fruit. On peut en voir les résultats lors de l'aide à l'indépendance américaine où la marine française de distingua et même durant les guerres révolutionnaires contre la coalition européenne

Posté le

android

(163)

Répondre

Les résultats étaient tellement serrés que le Canada a décidé suite à ce référundum qu'à l'avenir il faudrait une large marge en faveur du "oui" pour reconnaître l'indépendance, du style 60%

Posté le

android

(99)

Répondre

24 juillet 1967 à l'hôtel de ville de Montréal Charles de Gaulle, en uniforme de général, déclarera "Vive le Québec libre" rappelant son "Vive la France libre" de la fin de son appele du 18 juin. Donc contre une occupation.
Cet évènement créera le plus grave incident diplomatique entre le Canada et la France mais permettra d'attirer l'attention sur le Québec et donnera le Québec semi-autonome d'aujourd'hui.

De Gaulle aurait aussi déclarer en privé que la France a lâchement abandonné ses enfants du Québec et qu'il est temps de changer cela, après bon c'était en privé donc niveau source pour cette citation c'est chaud

Posté le

android

(85)

Répondre


Tous les commentaires (25)

Pauvres québécois que nous avons perdu suite à la guerre de 7 ans. Il était plus intéressant pour le royaume de perdre le Québec qui ne fournissait que des fourrures et du bois, que de perdre les riches Antilles. Je me trompe peut être mais il me semble que c'est madame Pompadour qui influença le roi là-desssus lors du traité de Paris..

C'est suite à ce traité que l'Angleterre parvient à mettre mains sur les possessions françaises d'Amérique et d'Inde et qu'elle s'affirme en temps que puissance mondiale. A noter que sa victoire fut totale dans les colonies car la marine française a été décimé et les anglais envoyèrent une large portion de leur troupe là-bas pendant que leurs alliés les Prussiens tenaient tête à l'Alliance austro-francaise.

Cette guerre engendre une réorganisation militaire et de nombreuses réformes qui portèrent le fruit. On peut en voir les résultats lors de l'aide à l'indépendance américaine où la marine française de distingua et même durant les guerres révolutionnaires contre la coalition européenne

Posté le

android

(163)

Répondre

Les résultats étaient tellement serrés que le Canada a décidé suite à ce référundum qu'à l'avenir il faudrait une large marge en faveur du "oui" pour reconnaître l'indépendance, du style 60%

Posté le

android

(99)

Répondre

La poutine, une spécialité national ?
Spécial !

En nouvelle calédonie c'est l'inverse, malgré le gel du corp électoral qui empêche les nouveaux venus de voter, la population votera à plusieurs reprises pour le non et l'ile finira independante. Voir les accords de nouméa.

Il y a un podcast de « Hondelatte raconte » de la semaine dernière sur Europe 1 qui traite ce sujet de manière très intéressante. Je le conseille

a écrit : Pauvres québécois que nous avons perdu suite à la guerre de 7 ans. Il était plus intéressant pour le royaume de perdre le Québec qui ne fournissait que des fourrures et du bois, que de perdre les riches Antilles. Je me trompe peut être mais il me semble que c'est madame Pompadour qui influença le roi là-desssus lors du traité de Paris..

C'est suite à ce traité que l'Angleterre parvient à mettre mains sur les possessions françaises d'Amérique et d'Inde et qu'elle s'affirme en temps que puissance mondiale. A noter que sa victoire fut totale dans les colonies car la marine française a été décimé et les anglais envoyèrent une large portion de leur troupe là-bas pendant que leurs alliés les Prussiens tenaient tête à l'Alliance austro-francaise.

Cette guerre engendre une réorganisation militaire et de nombreuses réformes qui portèrent le fruit. On peut en voir les résultats lors de l'aide à l'indépendance américaine où la marine française de distingua et même durant les guerres révolutionnaires contre la coalition européenne
Afficher tout
Merci pour ce com utile, concis, clair et précis !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Les résultats étaient tellement serrés que le Canada a décidé suite à ce référundum qu'à l'avenir il faudrait une large marge en faveur du "oui" pour reconnaître l'indépendance, du style 60% On distingue en général la majorité absolue (50% +1 voix) qui est suffisante pour les décisions courantes et la majorité qualifiée (2/3 des voix) nécessaire pour les sujets plus importants. A ce sujet un élu européen racontait une discussion au sein d'une commission qui se demandait si les décisions devaient être prises à la majorité absolue ou à la majorité qualifiée... Jusqu'à ce qu'il fasse remarquer que la commission comptant 6 membres, ça ne changerait rien puisque ça faisait 4 voix "pour" dans les deux cas !

Posté le

android

(16)

Répondre

24 juillet 1967 à l'hôtel de ville de Montréal Charles de Gaulle, en uniforme de général, déclarera "Vive le Québec libre" rappelant son "Vive la France libre" de la fin de son appele du 18 juin. Donc contre une occupation.
Cet évènement créera le plus grave incident diplomatique entre le Canada et la France mais permettra d'attirer l'attention sur le Québec et donnera le Québec semi-autonome d'aujourd'hui.

De Gaulle aurait aussi déclarer en privé que la France a lâchement abandonné ses enfants du Québec et qu'il est temps de changer cela, après bon c'était en privé donc niveau source pour cette citation c'est chaud

Posté le

android

(85)

Répondre

a écrit : 24 juillet 1967 à l'hôtel de ville de Montréal Charles de Gaulle, en uniforme de général, déclarera "Vive le Québec libre" rappelant son "Vive la France libre" de la fin de son appele du 18 juin. Donc contre une occupation.
Cet évènement créera le plus grave incident diplomatique entre le
Canada et la France mais permettra d'attirer l'attention sur le Québec et donnera le Québec semi-autonome d'aujourd'hui.

De Gaulle aurait aussi déclarer en privé que la France a lâchement abandonné ses enfants du Québec et qu'il est temps de changer cela, après bon c'était en privé donc niveau source pour cette citation c'est chaud
Afficher tout
Les grandes "envolées lyriques" de De Gaulle qui ont déçues des populations sont au moins au nombre de deux... On se souvient aussi du "Je vous ai compris" d'Alger, qui s'est suivi de l'"autodétermination" et de l'indépendance de l'Algérie.
Le grand homme (s'en était un au sens propre et figuré) avait ses faiblesses, comme tout le monde.

a écrit : 24 juillet 1967 à l'hôtel de ville de Montréal Charles de Gaulle, en uniforme de général, déclarera "Vive le Québec libre" rappelant son "Vive la France libre" de la fin de son appele du 18 juin. Donc contre une occupation.
Cet évènement créera le plus grave incident diplomatique entre le
Canada et la France mais permettra d'attirer l'attention sur le Québec et donnera le Québec semi-autonome d'aujourd'hui.

De Gaulle aurait aussi déclarer en privé que la France a lâchement abandonné ses enfants du Québec et qu'il est temps de changer cela, après bon c'était en privé donc niveau source pour cette citation c'est chaud
Afficher tout
Il a marqué un temps d'arrêt après "Québec" : Vive le Québec...... Liiiiibre ! C'est ce qui donne toute sa saveur à cette intervention, la foule avait commencé à applaudir après "Québec" et les applaudissements ont redoublé quand il a ajouté "libre" ! Le plus étonnant c'est que ce discours n'était pas du tout prévu au programme de la visite du Général. Il a fait savoir au dernier moment qu'il aurait aimé s'adresser à la foule qui était venue le voir et il y avait par hasard une sonorisation installée pour une autre manifestation !

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Pauvres québécois que nous avons perdu suite à la guerre de 7 ans. Il était plus intéressant pour le royaume de perdre le Québec qui ne fournissait que des fourrures et du bois, que de perdre les riches Antilles. Je me trompe peut être mais il me semble que c'est madame Pompadour qui influença le roi là-desssus lors du traité de Paris..

C'est suite à ce traité que l'Angleterre parvient à mettre mains sur les possessions françaises d'Amérique et d'Inde et qu'elle s'affirme en temps que puissance mondiale. A noter que sa victoire fut totale dans les colonies car la marine française a été décimé et les anglais envoyèrent une large portion de leur troupe là-bas pendant que leurs alliés les Prussiens tenaient tête à l'Alliance austro-francaise.

Cette guerre engendre une réorganisation militaire et de nombreuses réformes qui portèrent le fruit. On peut en voir les résultats lors de l'aide à l'indépendance américaine où la marine française de distingua et même durant les guerres révolutionnaires contre la coalition européenne
Afficher tout
La conservation est à mettre au crédit de Choiseul. Ce fut d'ailleurs assez inespéré et cela témoigne de son talent.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Les résultats étaient tellement serrés que le Canada a décidé suite à ce référundum qu'à l'avenir il faudrait une large marge en faveur du "oui" pour reconnaître l'indépendance, du style 60% Pas très démocratique tout ça. Reconnaître une majorité (pour ou contre) c’est quand même faire preuve de courage et l’audace c’est de réussir à réparer les fractures..

a écrit : La conservation est à mettre au crédit de Choiseul. Ce fut d'ailleurs assez inespéré et cela témoigne de son talent. En effet après vérification dans ses mémoires que j'avais lu il y a déjà quelques années ça mest revenu ! Mer I du commentaire :-)

Posté le

android

(2)

Répondre

Je peux me tromper mais je dirais qu'il serait préférable de dire que "...93,5% des inscrits s'étaient déplacés".
Bien que "votant" puisse s entendre comme personne ayant le droit de participer au vote...

Posté le

android

(1)

Répondre

Une chose également, le gouvernement a mis en place plusieurs moyen de transport pour des québécois vivant dans d'autre province pour voter non à l'indépendance gratuitement. Sans cela, le quebec aurai largement eu son indépendance.

Posté le

android

(7)

Répondre

En plus du résultat très serré, des controverses ont éclaté dans les médias. Tels que des votes froduleux, un nombre anormalement élèves de votes refusé et du financement illégales pour le camp du non. ( Pas besoin de vous dire de quel camp je suis).
Sans ces escroqueries, le Québec serait sûrement indépendant aujourd'hui.
Alors si je comprends bien mes amis, on se dit à une prochaine fois.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : En nouvelle calédonie c'est l'inverse, malgré le gel du corp électoral qui empêche les nouveaux venus de voter, la population votera à plusieurs reprises pour le non et l'ile finira independante. Voir les accords de nouméa. Autonome, pas indépendante

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Une chose également, le gouvernement a mis en place plusieurs moyen de transport pour des québécois vivant dans d'autre province pour voter non à l'indépendance gratuitement. Sans cela, le quebec aurai largement eu son indépendance. Pour voter il faut être inscrit sur une liste électorale d'une commune

Posté le

android

(0)

Répondre