Au Japon, les fruits ne sont pas courants

Proposé par
le

En France, acheter des fruits est une pratique plutôt courante. Il en est tout autre au Japon où leur consommation est plus rare. En effet, leur prix excessif empêche les Japonais d'en manger régulièrement. Au pays du soleil levant, la fraise (à l'unité) peut atteindre 10€ et le melon dépasser les 100€.

Plusieurs raisons expliquent cela : les fortes taxes à l'import, la rareté des terres arables au Japon ou encore la forte sélectivité dans la production (beaucoup de fruits considérés comme "moches" sont jetés).


Tous les commentaires (74)

Les japonais ont le plus fort taux de longévité alors qu'ils ne mangent jamais des fruits...
Je commence à penser que le slogan "pour être en bonne santé, mange cinq fruits et légumes par jour" n'est qu'un produit marketing vendu par les lobbies pour le profits des producteurs et revendeurs.
Par ailleurs, je n'ai jamais compris ce slogan : on est censé manger cinq fruits ET cinq légumes par jours ? Ou bien, 2 fruits et trois légumes ça suffit ?
Parce que, je ne sais pas pour vous, mais même en France ça fait un sacré budget.
Et si en plus ils sont BIO...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : ah bon ! J'ai vécu à Londres mais j'avais oublié ça, ou bien j'y ai pas fait attention car ça ne devait pas vraiment m'intéresser... Mais c'est bien qu'ils veulent réduire le gaspillage, je crois que les anglais aussi vendent pas seulement les légumes moins chers, mais tout, quand des produits vont bientôt périmer par exemple. Pourquoi les français n'en feraient pas de même ? Afficher tout Ça n'existe pas depuis tres longtemps et toutes les chaines de supermarché ne le font pas (Dans le cas present c'etait a Asda et si j'ai bonne memoire ils ne sont pas tres present a londres). Par contre c'est vrai pour les reductions. Mais ayant travaille en grande surface, ils gaspillent encore des quantites inimaginables. Surtout a cause des dates de peremption. Par contre si tu viens a Brighton il y a un restaurant qui ne produit aucun dechet du tout.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : C'est bien tu iras loin dans la vie. Second degré quand tu nous tiens ;)

Pourquoi les fruit et légumes moches ne servent pas en purée, sauce, jus... bref en produits transformés. Des le moment ou le produits et bon !

a écrit : 8€ un melon en France !! Tu ne dois pas souvent faire les courses. C'est environ 2,15€ le melon charentais en ce moment en France, et tous les habitués trouvent ça cher. Il a du chopper son melon au bon marche ou chez hediard ! Dés melon à 8€ ça existe mais c’est de la très bonne qualité. Mais un melon lambda vaut entre 2 et 5€

a écrit : Pourquoi les fruit et légumes moches ne servent pas en purée, sauce, jus... bref en produits transformés. Des le moment ou le produits et bon ! halalala.... quelle question ! Effectivement, si c'est moche, tu le cuisine et hop, on s'en fou ! C'est ce que nous faisons ! Mais malheureusement c'est pas aussi simple pour les transformateurs... (je ne les défends pas, hein, j'explique ;) pas taper).
Pour un defaut de gabarit pas exemple, le fruit ou legume peux ne pas être "transportable" car il ne rentre pas dans le moule du carton... Et même si on le transporte vers le transformateur, vu que le produit n'est pas calibré, il ne passe pas dans la machine ! (vu qu'elle est conçue pour du calibré !... ainsi de suite, pas mal d'explication sur le fait que ces produits ne sont malheureusement pas utilisés dans l'agro-alimentaire....
Cela me fait penser au reportage où le responsable FLEG demandé un certains calibre de melon au fournisseur. En effet, le vendant à la pièce et pas au kilo, il lui falait des pas trop gros pour gagner de l'argent, et vu que le melon est trop petit, les gens en prennent 2.... Au final y ont 2 melon moyens, alors qu'ils auraient pu acheter un melon un peu plus gros au poids ! Ah les stratégies commerciales....

Posté le

android

(2)

Répondre

Vous avez la pêche? Ah moi j'ai plutôt la banane

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Vous avez la pêche? Ah moi j'ai plutôt la banane Oui mais faut pas se faire de sushis, on ne prend pas le melon

Posté le

android

(0)

Répondre

Alors pour avoir été au Japon il y a 10 ans, j'ai souvenir de mangues à environ 60 Euros l'unité. Je n'en revenais pas et n'en reviens toujours pas. Leur climat me.semble tout de même propice à ce genre de fruits.

Posté le

android

(0)

Répondre

Je comprends mieux pourquoi ils font autant d'heures supplémentaires au Japon...

a écrit : Non on ne mange pas de durian au Japon.

Quand aux prix exorbitants c’est souvent des fruits d’exception qui viennent de certaines régions du Japon réputées.

Les melons j’en trouve dans les 800 à 1000 yens sans problème. Soit dans les environ de 8€. De mémoire c’est le même prix en France. r />
Après ça est vrai qu’en général c’est plus élevé mais pas non plus exorbitant.
Afficher tout
Entièrement d'accord et validé, les prix annoncés dans l'anecdote ne correspondent absolument aux prix de fraises ou de melons trouvés au Japon, notamment à Tokyo, ville la plus chère du pays. Anecdote erronée.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je vis au Japon et je peux vous dire que c’est tout simplement faux.
On y mange des fruits et légumes pas aussi chers que les prix exhorbitants évoqués dans l’anecdote. Si je pouvais poster des photos ici, je prendrais des photos des étalages de la rayons de supermarchés. Et encore! Ce serait des prix de Tokyo a
lors dans la campagne je peux vous assurer que les prix seraient encore moins chers.
Enfin j’une remarque générale sur SCMB, j’ai l’impression que le Japon est le pays le plus caricaturé sur ce site.
Afficher tout
De nouveau entièrement d'accord...Il est dommage de dénaturer ainsi ce pays par des anecdotes de personnes qui visiblement n'y connaissent rien. C'est dommage.

Posté le

android

(0)

Répondre

Je n'ai jamais lu, s'agissant d'une anecdote, un tel ramassis d'informations fausses et non sourcées dans les commentaires.
Tout d'abord, le fait de dire: "J'habite au Japon ou je suis allé au japon donc je connais parfaitement les prix des fruits" est un raisonnement complètement idiot. Ce serait comme de dire que les meilleurs spécialistes du marché des fruits en France était les touristes japonais. Même le Français moyen n'est pas forcément au courant des prix pratiqués.
Ensuite, on peut lire dans les commentaires que le Japon est souvent caricaturé dans SCMB (Tokyononshonin). D'abord rappelons que SCMB est un site collaboratif est n'a donc pas de ligne éditorial ou de parti pris. Ensuite rappelons que SCMB a pour but de mettre en lumière des faits insolites ou peu ordinaires. Donner un aperçu réaliste du quotidien d'un peuple ou d'une culture n'est pas, par essence, le but de ce site.
Par ailleurs, je ne comprends pas la démarche intellectuelle qui consiste à nier des faits (sourcés qui plus est) sans apporter aucune preuve. Le seul dénégateur (locodevil) qui a cité des chiffres (non sourcés), nous a confirmé que le melon se vendait 4 fois plus cher à Tokyo qu'en France.
D'autres commentateurs ( comme Lumianoctis) rappellent que les prix indiqués dans l'anecdote concernent des "fruits et légumes d'exception". Tout d'abord je me permets de rappeler à mon tour que l'anecdote ne concernent que les fruits et que l'aspect "fruits d'exception" est tout à fait abordé dans les sources (encore faut-il faire l'effort de les lire). Il n'en reste pas moins vrai que les fruits japonais de base sont bien plus chers qu'en France. Raison pour laquelle, par exemple, on offre communément des fruits aux malades à l'hôpital au Japon. Vous trouverez une illustration de cette pratique dans le tome 2 de "Quartier lointain" de Jirō Taniguchi. Manga que je recommande d'ailleurs à tous les amoureux du Japon et la BD en général. Le père du héros offre ainsi à une femme sur le point de mourir une pomme et une banane ordinaires (à nos yeux, mais pas à ceux d'un Japonais). À moins d'aller rendre visite à un cheval malade, on ne ferait jamais ça en France (les chocolats me semble plus convenables).
Enfin je conseille à ceux qui s'intéresse au sujet de consulter ce site économique japonais (en japonais et en anglais) qui donne, entre autres, les prix moyens de la fraise. Voici le lien: ichigo-en.jpmarket-conditions.com/
On peut y lire que le kg de fraises au Japon est à plus de 11€ (6€ en France).

Manifestement les gens lisent les anecdotes et les commentaires en diagonale... J'ai en effet pu constater en 2007 des mangues à environ 60 Euros. Voilà. C'est tout. N'en déplaise aux spécialistes du Japon. Cela ne fait pas de moi un spécialiste du Japon non plus. Mais, sacré nom d'un petit bonhomme, j'ai pu constater ces prix à plusieurs reprises lors de ce séjour. Et c'est tout. Après si d'autres veulent étaler leur science et expliquer qu'ils ont lu des auteurs incroyables, "mais comment tu connais pas? Mais quel inculte, mais mon dieu mais renseigne-toi un peu mon pauvre avant de poster n'importe quoi!" eh bien libre à eux. La science c'est comme la confiture... moins on en a...