La Russie dispose d'une torpille pouvant aller à 500km/h

Proposé par
Invité
le
dans

Les torpilles traditionnelles ne dépassent généralement pas les 100 km/h en raison de la résistance importante de l'eau comparé à un gaz comme l'air. Mais la Russie fut la première à développer une torpille baptisée Chkval qui peut foncer jusqu'à 500 km/h grâce au principe de la supercavitation : elle maintient une bulle de gaz en permanence au nez de la torpille en utilisant les gaz de son moteur fusée.

Très instable en raison de leur carburant, ce serait ce type de torpille qui aurait explosé accidentellement à bord du sous-marin Koursk.


Commentaires préférés (3)

on a donc une torpille ultra efficace avec 118 mort deja a son actif! ah oui mais c'est pas l'bon camp...

Posté le

windowsphone

(162)

Répondre

Pour info : Le K-141 « Koursk » est un sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière russe . Mis en service en 1994, il a sombré le 12 août 2000 avec ses 118 hommes d'équipage.

Posté le

android

(138)

Répondre

500 km/h sous l'eau... c'est tout simplement incroyable quand je vois la résistance de l'eau quand je fait un plat....

Posté le

android

(126)

Répondre


Tous les commentaires (35)

Une belle prouesse technique pour se défendre contre les baleines :)

on a donc une torpille ultra efficace avec 118 mort deja a son actif! ah oui mais c'est pas l'bon camp...

Posté le

windowsphone

(162)

Répondre

Pour info : Le K-141 « Koursk » est un sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière russe . Mis en service en 1994, il a sombré le 12 août 2000 avec ses 118 hommes d'équipage.

Posté le

android

(138)

Répondre

500 km/h sous l'eau... c'est tout simplement incroyable quand je vois la résistance de l'eau quand je fait un plat....

Posté le

android

(126)

Répondre

La lecture des sources, avec celles de l’autre anecdote du jour (les urines d’Afez Assad), nous plonge dans les films de James Bond ! Espionnage, contre espionnage, planques, trahisons, arrestations, pressions des États, libération d’espions... Mais les dates et certains évènements nous montrent que tout cela se passe encore de nos jours !
On imagine mal, depuis nos divans, devant nos télés, tout ce qui se « trame » en secret dans les milieux « autorisés » ;)

Les torpilles eau-air sont elles envoyées avec une bulle d'air qui permet à la torpille de ne pas être en contact avec l'eau

Posté le

android

(2)

Répondre

C'est fou comme les anecdotes sur les armes attirent (moi y compris) à croire que c'est une technologie à pars entière (alors que la plupart des avancées technologiques sur les armes peuvent servir dans le civil (le nucléaire pour créer de l'électricité, les recherches dans l'aviation militaire, sur les bateaux etc.)

Posté le

android

(4)

Répondre

Cette technologie a aussi été essayée par l'US Navy et la Marine allemande pendant la guerre froide .C'est grosso modo une roquette sous marine

Ce qui est marrant dans tout ça c'est que la cavitation est en général considérée comme mauvaise et tout est mis en œuvre pour lutter contre (elle détériore les hélice de bateau) et tout à coup un mec a l'idée de la provoquer en plus important pour accélérer des torpilles…

Et j'imagine que ce procédé devrait pouvoir être mis en place pour les sous-marins (bien que l'échelle doit représenter un sérieux obstacle)…

a écrit : Ce qui est marrant dans tout ça c'est que la cavitation est en général considérée comme mauvaise et tout est mis en œuvre pour lutter contre (elle détériore les hélice de bateau) et tout à coup un mec a l'idée de la provoquer en plus important pour accélérer des torpilles…

Et j'imagine qu
e ce procédé devrait pouvoir être mis en place pour les sous-marins (bien que l'échelle doit représenter un sérieux obstacle)… Afficher tout
Bien sur que c'est étudie a l’échelle d'un sous marin cf lien ci dessous:
www.opex360.com/2014/08/29/des-ingenieurs-chinois-developpent-marin-supersonique-info-ou-intox/

Et si certains sont intéressés,je vous conseille de vous renseigner sur la MHD (magneto-hydro-dynamique).
fr.wikipedia.org/wiki/Magn%C3%A9tohydrodynamique

La technique a MHD développe entre autre par un de nos plus grand scientifique français Jean Pierre Petit prévoit de pouvoir envoyer des torpilles a plus de 700km/h et des avions de chasse à plus de 10 000 km/h ...
En créant du vide sur les bords d'attaque.
Bien évidemment ce fabuleux système de propulsion existe déjà mais pour d'obscures raisons de grands lobbys pour l'instant ce n'est pas intéressant de lui donner une exploitation civile.

Posté le

android

(9)

Répondre

Si on voudrait être plus précis au niveau des noms, il faudrait dire que c'est l'URSS qui a développé cette torpille, et non la Russie, entité créée un peu plus tard ;)

a écrit : Si on voudrait être plus précis au niveau des noms, il faudrait dire que c'est l'URSS qui a développé cette torpille, et non la Russie, entité créée un peu plus tard ;) Si on "voulait" par pitié !

Posté le

android

(19)

Répondre

Ils auraient du mettre les torpilles sur un dauphin, ça aurait été tout aussi efficace... ;-)

Posté le

android

(0)

Répondre

Cette technologie est détaillée dans les techno-thrillers de Michael DiMercurio un ancien officier sous marinier de l'US Navy.

a écrit : La technique a MHD développe entre autre par un de nos plus grand scientifique français Jean Pierre Petit prévoit de pouvoir envoyer des torpilles a plus de 700km/h et des avions de chasse à plus de 10 000 km/h ...
En créant du vide sur les bords d'attaque.
Bien évidemment ce fabuleux système de propul
sion existe déjà mais pour d'obscures raisons de grands lobbys pour l'instant ce n'est pas intéressant de lui donner une exploitation civile. Afficher tout
J'ai tout de suite pensé à Jean Pierre Petit en lisant l'anecdote. Ça fait plaisir de le voir cité :)

Posté le

android

(2)

Répondre

J'ai appris une chose aujourd'hui

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour info : Le K-141 « Koursk » est un sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière russe . Mis en service en 1994, il a sombré le 12 août 2000 avec ses 118 hommes d'équipage. Pas très loin du port en plus

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : La technique a MHD développe entre autre par un de nos plus grand scientifique français Jean Pierre Petit prévoit de pouvoir envoyer des torpilles a plus de 700km/h et des avions de chasse à plus de 10 000 km/h ...
En créant du vide sur les bords d'attaque.
Bien évidemment ce fabuleux système de propul
sion existe déjà mais pour d'obscures raisons de grands lobbys pour l'instant ce n'est pas intéressant de lui donner une exploitation civile. Afficher tout
Peux tu me dire d où est ce que tu tiens ces informations sur les avions concernant les bords d attaques ? Je suis très interessé de savoir.

Posté le

android

(0)

Répondre

D'après certains articles, dont celui-ci : reseauinternational.net/cest-bien-les-americains-qui-ont-coule-le-sous-marin-nucleaire-russe-koursk/ , le Koursk était équipé de ces torpilles ainsi que d'un équipement à la pointe de la technologie. Raison pour laquelle il aurait été coulé par l'OTAN, mais également raison pour laquelle Poutine aurait refusé l'aide international. La Norvège c'était en effet proposé de remonter le navire. Poutine aurait préféré sacrifié ses hommes de peur que les secrets de l'avancée technologique du sous-marin ne soit dévoilés.

Certes, aucune preuve pour nous, simples mortels, mais cela me semble très plausible.

Posté le

android

(1)

Répondre