La révolution culturelle en Chine voulait supprimer 4 vieilleries

Proposé par
le
dans

Pendant la révolution culturelle en Chine (1966-1976), les gardes rouges devaient purger la société des "quatre vieilleries" : les idées, les coutumes, la culture et les habitudes datant d'avant la création de la République populaire de Chine en 1949 par Mao Zedong. De nombreux livres, antiquités, peintures, monuments et objets culturels chinois furent détruits.

Les registres généalogiques furent brûlés, les spectacles et la musique relatant l'époque ancienne furent interdits. Les étudiants étaient incités à critiquer et humilier leurs professeurs, et de nombreux intellectuels, personnalisant le savoir sur ces 4 vieilleries, furent emprisonnés ou tués.


Commentaires préférés (3)

Comme souvent à propos de la Chine, il faut savoir relativiser. C'était un peuple opprimé depuis toujours et c'était une manière de se défouler pour beaucoup.
De plus, ne pas oublier qu'après 1789 on a tenté de faire de même avec tout ce qui touchait à la royauté ou à la noblesse et sans Napoléon puis la restauration, on n'aurait peut être pas gardé tout notre patrimoine.

Après, à posteriori, nulle doute que c'est un énorme gâchis qui a retardé une Chine qui avait déjà commencé à se développer. Son prestige international et sa position diplomatique centrale ne se sont relevés que très récemment.

Le christianisme triomphant en a fait autant pour les "vieilleries" païennes, dont l'inestimable bibliothèque d'Alexandrie, et les réformés pour les "vieilleries" papistes.
L'essentiel de ce que l'Europe connaît de son passé, elle le doit à des caliphes sages qui payaient à prix d'or tout vestige ancien, et les protestants ont fait bien plus de morts que la sainte inquisition.

Assez récemment à Palmyre on a pu voir les mêmes « demeurés » vouloir détruire toute trace du passé, pour imposer leur propre « histoire » et leurs propres dogmes... Le christianisme a fait de même en son temps, ainsi que les nazis, l’URSS, même la révolution française, j’en passe il y en a tellement... Honte à cette lie de l’humanité qui ne sait pas que pour savoir où on va, il faut savoir d’où on vient.


Tous les commentaires (44)

Résultat on se tape une génération de sous cultivés sans savoir-vivre ce qui donne des touristes infects. Mais bon pas trop leurs fautes quand on voit le sort réservé aux intellectuels...

Déçu du premier commentaire m'enfin ..

Je trouve ça fou que l'on puisse, soudainement, vouloir effacer sa propre culture, surtout une aussi vieille que celle de la Chine. Je comprends bien que ça ait été imposé, mais même, pour un esprit un minimum intellectuel on a conscience de la richesse qu'offre le passé.. Qui n'a jamais voulu se souvenir de ce qu'il a fait pendant sa dernière beuverie ?

Comme souvent à propos de la Chine, il faut savoir relativiser. C'était un peuple opprimé depuis toujours et c'était une manière de se défouler pour beaucoup.
De plus, ne pas oublier qu'après 1789 on a tenté de faire de même avec tout ce qui touchait à la royauté ou à la noblesse et sans Napoléon puis la restauration, on n'aurait peut être pas gardé tout notre patrimoine.

Après, à posteriori, nulle doute que c'est un énorme gâchis qui a retardé une Chine qui avait déjà commencé à se développer. Son prestige international et sa position diplomatique centrale ne se sont relevés que très récemment.

On se contente souvent de juger avec notre regard d'occidentaux, mais il faut voir le contexte d'une telle révolution.
Le peuple chinois connais des clivages entre les élites et le "petit peuple" bien plus importants que la plupart des autres pays, et ce depuis toujours.
Je pense que le but premier de tout ça était de mettre tous les chinois au même niveau, autant intellectuel que financier.
La où d'autres penseraient à développer la culture et les études pour tous, eux ont décidé de faire le contraire, ce qui est aussi un bon moyen de garder la main sur le peuple (ce qui a plutot bien marché jusqu'ici, rare sont les chinois qui osent se revolter)

Heureusement qu'il subsiste quand même encore des traces de cette magnifique et fascinante culture qu'est celle de la Chine ancienne !

Posté le

android

(16)

Répondre

Le christianisme triomphant en a fait autant pour les "vieilleries" païennes, dont l'inestimable bibliothèque d'Alexandrie, et les réformés pour les "vieilleries" papistes.
L'essentiel de ce que l'Europe connaît de son passé, elle le doit à des caliphes sages qui payaient à prix d'or tout vestige ancien, et les protestants ont fait bien plus de morts que la sainte inquisition.

a écrit : Le christianisme triomphant en a fait autant pour les "vieilleries" païennes, dont l'inestimable bibliothèque d'Alexandrie, et les réformés pour les "vieilleries" papistes.
L'essentiel de ce que l'Europe connaît de son passé, elle le doit à des caliphes sages qui payaient à
prix d'or tout vestige ancien, et les protestants ont fait bien plus de morts que la sainte inquisition. Afficher tout
Comme le dit si bien plus haut MarshallLaw après 1789 les républicains laïcs ont vengé les païens ! Na !

Posté le

android

(1)

Répondre

A l'heure où il est de bon ton de défendre les pauvres minorités "opprimées" par la majorité forcément "fasciste", je ferais tout de même remarquer que, souvent, les pires régimes oppresseurs ont été mis en place par une minorité ayant conquis le pouvoir d'une manière non démocratique, qui s'est ensuite appliquée à détruire toute trace de la culture qu'il y avait avant eux. On baptise généralement ces phénomènes du doux nom de "révolution". Un commentateur a rappelé plus haut que ce fut le cas, par exemple, de la minorité chrétienne, prétendument persécutée par les païens, et qui, une fois placée au pouvoir par le dictateur Constantin, a détruit toute trace de paganisme et fait condamner à mort toute personne s'adonnant aux cultes anciens

a écrit : Comme le dit si bien plus haut MarshallLaw après 1789 les républicains laïcs ont vengé les païens ! Na ! Si je comprends bien le raisonnement, c'est que deux vagues de destructions, c'est constructif ou du moins réparateur?

a écrit : Déçu du premier commentaire m'enfin ..

Je trouve ça fou que l'on puisse, soudainement, vouloir effacer sa propre culture, surtout une aussi vieille que celle de la Chine. Je comprends bien que ça ait été imposé, mais même, pour un esprit un minimum intellectuel on a conscience de la richesse qu&#
039;offre le passé.. Qui n'a jamais voulu se souvenir de ce qu'il a fait pendant sa dernière beuverie ? Afficher tout
Au contraire ça me parait assez commun. Un président nouvellement élu s'empresse de créer une rupture avec son prédécesseur. La plupart des pays ont vécu des révolutions et/ou des guerres d'indépendance, des événements violents où il a été fait table rase du passé. Certains pays se sont aussi moderniser par des générations sacrifiées, en reniant leir histoire récente. La France en est d'ailleurs un très bon exemple.

a écrit : Résultat on se tape une génération de sous cultivés sans savoir-vivre ce qui donne des touristes infects. Mais bon pas trop leurs fautes quand on voit le sort réservé aux intellectuels... Raccourci
hasardeux.... Les français ont la même réputation à l'étranger et pourtant on a des livres et des intellectuels

Assez récemment à Palmyre on a pu voir les mêmes « demeurés » vouloir détruire toute trace du passé, pour imposer leur propre « histoire » et leurs propres dogmes... Le christianisme a fait de même en son temps, ainsi que les nazis, l’URSS, même la révolution française, j’en passe il y en a tellement... Honte à cette lie de l’humanité qui ne sait pas que pour savoir où on va, il faut savoir d’où on vient.

a écrit : Si je comprends bien le raisonnement, c'est que deux vagues de destructions, c'est constructif ou du moins réparateur? Ah bah non vous n'avez pas compris, c'était ironique...

Posté le

android

(4)

Répondre

Tout prohibition, interdiction ou bannissement produit de la religion ou la politique et un saut vers l’obscurantisme, l’ignorance et la stupidité

a écrit : Raccourci
hasardeux.... Les français ont la même réputation à l'étranger et pourtant on a des livres et des intellectuels
Non mais eux c'est un autre niveau : www.youtube.com/watch?v=qBCLXZmMQNs
C'est tout sauf un raccourci, être bien élevé était une tare !

a écrit : On se contente souvent de juger avec notre regard d'occidentaux, mais il faut voir le contexte d'une telle révolution.
Le peuple chinois connais des clivages entre les élites et le "petit peuple" bien plus importants que la plupart des autres pays, et ce depuis toujours.
Je pense que le
but premier de tout ça était de mettre tous les chinois au même niveau, autant intellectuel que financier.
La où d'autres penseraient à développer la culture et les études pour tous, eux ont décidé de faire le contraire, ce qui est aussi un bon moyen de garder la main sur le peuple (ce qui a plutot bien marché jusqu'ici, rare sont les chinois qui osent se revolter)
Afficher tout
Rien ne peut justifier effacer son propre richesse culturelle au nom de « l’équité financière ».
Cette « révolution » était rétrograde à un point qui tombe dans le réalisme magique

a écrit : Le christianisme triomphant en a fait autant pour les "vieilleries" païennes, dont l'inestimable bibliothèque d'Alexandrie, et les réformés pour les "vieilleries" papistes.
L'essentiel de ce que l'Europe connaît de son passé, elle le doit à des caliphes sages qui payaient à
prix d'or tout vestige ancien, et les protestants ont fait bien plus de morts que la sainte inquisition. Afficher tout
Si je ne me trompe pas la bibliothèque d'Alexandrie a été détruite par "erreur" lorsque César et Cléopâtre on voulut s'échapper d'Alexandrie pendant la guerre civile romaine.
Mais je peux me tromper.

a écrit : Résultat on se tape une génération de sous cultivés sans savoir-vivre ce qui donne des touristes infects. Mais bon pas trop leurs fautes quand on voit le sort réservé aux intellectuels... Génération de sous cultivés ? Nous sommes exactement comme ça ici en France, qui connaît quelques choses à propos de la chine ? Nous avons la France et tout le reste en dehors c'est pas notre buisiness.

Touristes infects ? Le touriste français à l'étranger exige bien souvent que le pays hôte parle français (parce que c'est lui le touriste avec l'argent) mais quand un touriste arrive en France il doit parler français (parce que bon on est France quand même). J'ai l'habitude de voyager et crois moi lorsque je vois d'autre touriste français c'est souvent avec un sentiment de honte. Le touriste français a bien souvent aucun respect pour le pays qu'il visite.

Sans savoir-vivre ? J'ai fais 5 années d'étude avec un ami originaire de chine, en france seulement pour effectuer ses études, et c'est une des personnes les mieux élevé que je n'ai jamais vu. Quand on le compare à la majorité des français il n'y rien à dire.

Ton commentaire montre seulement une chose, la personne sous cultivés et sans savoit vivre c'est toi. Avec des préjugés et aucune connaissance de ce pays ou de son peuple.

a écrit : On se contente souvent de juger avec notre regard d'occidentaux, mais il faut voir le contexte d'une telle révolution.
Le peuple chinois connais des clivages entre les élites et le "petit peuple" bien plus importants que la plupart des autres pays, et ce depuis toujours.
Je pense que le
but premier de tout ça était de mettre tous les chinois au même niveau, autant intellectuel que financier.
La où d'autres penseraient à développer la culture et les études pour tous, eux ont décidé de faire le contraire, ce qui est aussi un bon moyen de garder la main sur le peuple (ce qui a plutot bien marché jusqu'ici, rare sont les chinois qui osent se revolter)
Afficher tout
Cool la mise à niveau, ça a bien marché.

a écrit : Comme souvent à propos de la Chine, il faut savoir relativiser. C'était un peuple opprimé depuis toujours et c'était une manière de se défouler pour beaucoup.
De plus, ne pas oublier qu'après 1789 on a tenté de faire de même avec tout ce qui touchait à la royauté ou à la noblesse et sans Napoléon
puis la restauration, on n'aurait peut être pas gardé tout notre patrimoine.

Après, à posteriori, nulle doute que c'est un énorme gâchis qui a retardé une Chine qui avait déjà commencé à se développer. Son prestige international et sa position diplomatique centrale ne se sont relevés que très récemment.
Afficher tout
Mouais, c'est surtout un comportement systématique des fascismes ou des communismes que de détruire les cultures pour atteindre un idéal de société. Les Chinois avaient également le choix des nationalistes dans les années 1920. Taïwan a d'ailleurs involontairement sauvegardé bon nombre de traditions chinoises opprimées sur le continent.