Les attentats indépendantistes auraient des effets durables sur l'économie

Proposé par
le

Selon plusieurs économistes et économètres, la longue série d'attentats commis par les indépendantistes basques de l'ETA dans les années 70-80 aurait eu des conséquences néfastes durables sur cette région. Elle passa en effet de la 3e région la plus prospère d'Espagne à la 6e en une décennie.

L'exemple de cette région intéresse particulièrement les scientifiques car il permet d'avoir une analyse par rapport à des régions similaires d'un grand pays industrialisé.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Est ce que la serie d'attentats en France depuis les événements de Charlie Hebdo est considérée comme une longue serie d'attentats ? Est ce que l'enchainement des saisons de secret story, des anges et des marseillais est consideré comme une longue série d'attentats?

a écrit : Est ce que l'enchainement des saisons de secret story, des anges et des marseillais est consideré comme une longue série d'attentats? On peut même parler de crime contre l'humanité.

a écrit : Est ce que la serie d'attentats en France depuis les événements de Charlie Hebdo est considérée comme une longue serie d'attentats ? Je ne pense pas. C'est pas du tout le même terrorisme. L'indépendantisme basque c'est des dizaines voir des centaines de petits attentats par an, ciblant essentiellement des bâtiments, plus rarement des personnes. Le terrorisme islamiste tel qu'il est actuellement à l'inverse c'est quelques attentats par an, impressionant par leur violence extrême. Il s'agit de s'en prendre aveuglément à des civils, parfois des policiers ou des militaires.

De ces deux types de terrorismes, je pense que le modèle basque est bien plus néfaste à l'économie du fait de la très grande fréquence des attentats qui font fuir les entrepreneurs.


Tous les commentaires (28)

Est ce que la serie d'attentats en France depuis les événements de Charlie Hebdo est considérée comme une longue serie d'attentats ?

a écrit : Est ce que la serie d'attentats en France depuis les événements de Charlie Hebdo est considérée comme une longue serie d'attentats ? Rien à voir avec le pays Basque en tout cas

a écrit : Est ce que la serie d'attentats en France depuis les événements de Charlie Hebdo est considérée comme une longue serie d'attentats ? Est ce que l'enchainement des saisons de secret story, des anges et des marseillais est consideré comme une longue série d'attentats?

Pour ceux qui se demanderai, un économètre est un économiste qui utilise la méthode de l'économétrie dans ses recherches. C'est à dire une analyse empirique à partir d'une grande quantité de données statistiques notamment.

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : Est ce que l'enchainement des saisons de secret story, des anges et des marseillais est consideré comme une longue série d'attentats? On peut même parler de crime contre l'humanité.

Je reste perplexe.
Concrètement, en quoi une longue série d'attentat peut perturber l'économie d'un pays entier ?
J'ai lu les sources et je n'arrive toujours pas à imaginer un lien direct concret entre les deux.
"Les attentats changeraient le comportement économique des individus en agissant sur la peur et l’aversion au risque."
Les sources mentionnent que "ses effets restent difficiles à cerner dans la pratique", quelqu'un pour éclairer ma lanterne.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Est ce que la serie d'attentats en France depuis les événements de Charlie Hebdo est considérée comme une longue serie d'attentats ? Je ne pense pas. C'est pas du tout le même terrorisme. L'indépendantisme basque c'est des dizaines voir des centaines de petits attentats par an, ciblant essentiellement des bâtiments, plus rarement des personnes. Le terrorisme islamiste tel qu'il est actuellement à l'inverse c'est quelques attentats par an, impressionant par leur violence extrême. Il s'agit de s'en prendre aveuglément à des civils, parfois des policiers ou des militaires.

De ces deux types de terrorismes, je pense que le modèle basque est bien plus néfaste à l'économie du fait de la très grande fréquence des attentats qui font fuir les entrepreneurs.

Et après les indépendantistes vont dire que l'état central est méchant avec eux et empêche la région de se développer économiquement, alors qu'ils sont eux mêmes responsables de leur propre mouise.

Ce truc là pend au nez des indépendantistes, minoritaires, catalans qui terrorisent les 70% de la population qui désire rester liée à l'Espagne. Les boites qui créent de la "richesse" ont besoin de stabilité politique et sociale

a écrit : Je reste perplexe.
Concrètement, en quoi une longue série d'attentat peut perturber l'économie d'un pays entier ?
J'ai lu les sources et je n'arrive toujours pas à imaginer un lien direct concret entre les deux.
"Les attentats changeraient le comportement économique des i
ndividus en agissant sur la peur et l’aversion au risque."
Les sources mentionnent que "ses effets restent difficiles à cerner dans la pratique", quelqu'un pour éclairer ma lanterne.
Afficher tout
Personnellement, ce que je comprend, c'est qu'une région où il y a un risque d'attentat est beaucoup moins attractive:
- Il y a moins de tourisme (plus d'argent liés au tourisme)
- Les entreprises n'investissent pas (moins d'emplois)
- Le seul truc qui augmente, c'est les assurances
Cela reste un point de vue perso, je peux me trompé.

a écrit : Je reste perplexe.
Concrètement, en quoi une longue série d'attentat peut perturber l'économie d'un pays entier ?
J'ai lu les sources et je n'arrive toujours pas à imaginer un lien direct concret entre les deux.
"Les attentats changeraient le comportement économique des i
ndividus en agissant sur la peur et l’aversion au risque."
Les sources mentionnent que "ses effets restent difficiles à cerner dans la pratique", quelqu'un pour éclairer ma lanterne.
Afficher tout
A mon avis c'est parce que les attentats bouleverse l'économie de la région et donc par ricochet le pays tout entier: si la région est riche c'est parce que elle a des ressources à vendre au reste du pays mais les attentats empêche la région de récupérer et donc revendre ses ressources au reste du pays (les habitants de la région fuis la région et donc la main d'oeuvre pars) du coup le pays est forcés d'acheter les ressources manquantes ailleurs et sûrement plus cher.
(Je viens de m'apercevoir que c'est pas aussi clair que je le voulais, j'espère que tu as quand même compris ce que je veux dire :))

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Est ce que l'enchainement des saisons de secret story, des anges et des marseillais est consideré comme une longue série d'attentats? A ce stade nous ne parlons plus de simples d attentats mais bien de crimes contre l'humanité..

Ni le pays basque, ni la Catalogne, ne sont limités par la frontière franco-espagnole.

a écrit : A ce stade nous ne parlons plus de simples d attentats mais bien de crimes contre l'humanité.. Déjà dis

a écrit : Pour ceux qui se demanderai, un économètre est un économiste qui utilise la méthode de l'économétrie dans ses recherches. C'est à dire une analyse empirique à partir d'une grande quantité de données statistiques notamment. C'est pourquoi on dit en anglais : Econometrics brought rigor to economics, but unfortunately it also brought mortis...

Ah bin ... tant mieux, comme ça moins d'españols viennent investir et taffer, en mettant le basque en minorité sur sa propre terre. Façon de voir. On aurait fait un referendum pour eviter les bombes? Façon de voir.

@ Alainrichard:

La citation correcte de Kenneth E. Boulding est:
“Mathematics brought rigor to economics. Unfortunately it also brought mortis.”

Allusion évidente à la "rigor mortis" que connaissent les médecins.

Rien à voir avec "econometrics", terme utilisé en statistiques, connaissances dont la méconnaissance par certains a causé des victimes sur ce site.

a écrit : Est ce que la serie d'attentats en France depuis les événements de Charlie Hebdo est considérée comme une longue serie d'attentats ? Pas du tout. Pendant près de 10 ans l'ETA causa plus de 100 morts pas an simplement dans le Pays Basque Espagnol, et un parfois plus en comptant les attentats hors de cette région. Pour en savoir plus je vous invite à lire le papier de Abadie et al. dans l'AER.

a écrit : A mon avis c'est parce que les attentats bouleverse l'économie de la région et donc par ricochet le pays tout entier: si la région est riche c'est parce que elle a des ressources à vendre au reste du pays mais les attentats empêche la région de récupérer et donc revendre ses ressources au reste du pays (les habitants de la région fuis la région et donc la main d'oeuvre pars) du coup le pays est forcés d'acheter les ressources manquantes ailleurs et sûrement plus cher.
(Je viens de m'apercevoir que c'est pas aussi clair que je le voulais, j'espère que tu as quand même compris ce que je veux dire :))
Afficher tout
J'ai compris les grandes lignes de ton commentaire je te remercie ;)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Personnellement, ce que je comprend, c'est qu'une région où il y a un risque d'attentat est beaucoup moins attractive:
- Il y a moins de tourisme (plus d'argent liés au tourisme)
- Les entreprises n'investissent pas (moins d'emplois)
- Le seul truc qui augmente, c'
;est les assurances
Cela reste un point de vue perso, je peux me trompé.
Afficher tout
"Le seul truc qui augmente, c'est les assurances", ainsi que leurs taux, drastiquement. Merci pour l'explication :)

Posté le

android

(4)

Répondre