Le système solaire est bien plus grand que ce que l'on représente habituellement

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Une autre information pour se rendre compte de l’échelle du système solaire : on croit que la Lune est toute proche, mais on peut loger les sept autres planètes du système solaire entre la Terre et la Lune.

Voici un site qui permet de se rendre compte de l’échelle du système solaire, si la Lune ne faisait qu'un pixel. La première chose qui nous impressionne est bien sur la taille du soleil, mais je vous laisse scroller pour voir au bout de combien de temps on trouve la première planète...
www.le-systeme-solaire.net/systeme-solaire-a-l-echelle/

Les sources ne mentionnent pas la ceinture de Kuiper, à une trentaine unités astronomiques (UA, distance de la terre au soleil, soit 150 millions km), ni le nuage d'Oort, qui s'étend jusqu'à cent mille UA et est un réservoir de milliards de comètes.
Pourtant ils sont soumis à l'attraction du soleil, donc font partie de son système.


Tous les commentaires (41)

Top la vidéo d illustration

a écrit : Top la vidéo d illustration Elle est pas disponible, je ne peux pas regarder :(

Une autre information pour se rendre compte de l’échelle du système solaire : on croit que la Lune est toute proche, mais on peut loger les sept autres planètes du système solaire entre la Terre et la Lune.

Voici un site qui permet de se rendre compte de l’échelle du système solaire, si la Lune ne faisait qu'un pixel. La première chose qui nous impressionne est bien sur la taille du soleil, mais je vous laisse scroller pour voir au bout de combien de temps on trouve la première planète...
www.le-systeme-solaire.net/systeme-solaire-a-l-echelle/

Et il faudrait 1100 ans pour faire le tour de Jupiter en avion.

On comprend mieux pourquoi c'est si compliqué de trouver des planètes autour d'étoiles éloignées.

Les sources ne mentionnent pas la ceinture de Kuiper, à une trentaine unités astronomiques (UA, distance de la terre au soleil, soit 150 millions km), ni le nuage d'Oort, qui s'étend jusqu'à cent mille UA et est un réservoir de milliards de comètes.
Pourtant ils sont soumis à l'attraction du soleil, donc font partie de son système.

a écrit : Et il faudrait 1100 ans pour faire le tour de Jupiter en avion. Jupiter a un diamètre de 139.822 km. Il ne faudrait pas tout ce temps, de loin, pour en faire le tour en avion.

Alors imaginez la taille de la galaxie avec notre système solaire! Enfin non n’essayer pas,notre cerveau ne peux pas se représenté une si grande unité d’échelle...

a écrit : Jupiter a un diamètre de 139.822 km. Il ne faudrait pas tout ce temps, de loin, pour en faire le tour en avion. Ca fait une circonférence de 440 000 km. Il faudrait environ 460 heures pour un avion de ligne pour en faire le tour, soit un peu plus de 19 jours.

Notre système solaire dans lequel on a très récemment observé... Un visiteur venu de l'espace interstellaire A/2017 U1, une astéroïde de quelques centaines de mètres et dont la trajectoire révèle la provenance interstellaire.

Malheureusement elle sera partie bien avant qu'on ait le temps de l'approcher...

a écrit : Voici un site qui permet de se rendre compte de l’échelle du système solaire, si la Lune ne faisait qu'un pixel. La première chose qui nous impressionne est bien sur la taille du soleil, mais je vous laisse scroller pour voir au bout de combien de temps on trouve la première planète...
www.le-systeme
-solaire.net/systeme-solaire-a-l-echelle/ Afficher tout
J'en ai mal au doigt tellement j'ai "scrollé" pour aller jusqu'à Pluton.
En tout cas, merci pour ce lien très parlant pour appréhender les distances.

C'est surtout là taille du soleil qui en général est mal représenté dans les livres par rapport aux autres planètes.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est surtout là taille du soleil qui en général est mal représenté dans les livres par rapport aux autres planètes. Toute carte doit être symbolique et conventionnelle pour être lisible.
Le réseau ferroviaire de la France, par exemple, tient sur une page; si l'échelle des traits était respectée, les voies auraient un km de large. Inversement, l'agglomération parisienne n'est représentée que par un point.

a écrit : Jupiter a un diamètre de 139.822 km. Il ne faudrait pas tout ce temps, de loin, pour en faire le tour en avion. 500h plus ou moins alors...

Posté le

android

(5)

Répondre

Et encore, ça ce ne sont QUE les planètes !

Si Neptune se trouve à 30 fois la distance Soleil<>Terre (donc 30 UA), Pluton se trouve jusqu’à 49 UA du Soleil.

Mais même là, le système ne s’arrête pas : il y a la ceinture de Kuiper (comme la ceinture d’astéroïde, mais une autre, au delà de Neptune), qui s’étend jusqu’à 55 UA.

Et encore plus loin, beaucoup, beaucoup plus loin, se trouverait ce qu’on appelle le nuage d’Oort : une constellation de milliards de rochers, de glace, de poussière qui s’étend jusqu’à 100 000 UA (soit 14 000 milliards de kilomètres autour du Soleil), soit plus de 1 000 fois le rayon de l’orbite de Pluton.

couleur-science.eu/?d=2016/08/10/23/20/42-ceinture-dasteroides-ceinture-de-kuiper-et-autres-regions-meconnues-du-systeme-solaire

a écrit : Voici un site qui permet de se rendre compte de l’échelle du système solaire, si la Lune ne faisait qu'un pixel. La première chose qui nous impressionne est bien sur la taille du soleil, mais je vous laisse scroller pour voir au bout de combien de temps on trouve la première planète...
www.le-systeme
-solaire.net/systeme-solaire-a-l-echelle/ Afficher tout
Je me sens.... Petit... o.O

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Et encore, ça ce ne sont QUE les planètes !

Si Neptune se trouve à 30 fois la distance Soleil<>Terre (donc 30 UA), Pluton se trouve jusqu’à 49 UA du Soleil.

Mais même là, le système ne s’arrête pas : il y a la ceinture de Kuiper (comme la ceinture d’astéroïde, mais une autre, au delà de
Neptune), qui s’étend jusqu’à 55 UA.

Et encore plus loin, beaucoup, beaucoup plus loin, se trouverait ce qu’on appelle le nuage d’Oort : une constellation de milliards de rochers, de glace, de poussière qui s’étend jusqu’à 100 000 UA (soit 14 000 milliards de kilomètres autour du Soleil), soit plus de 1 000 fois le rayon de l’orbite de Pluton.

couleur-science.eu/?d=2016/08/10/23/20/42-ceinture-dasteroides-ceinture-de-kuiper-et-autres-regions-meconnues-du-systeme-solaire
Afficher tout
Merci beaucoup de ce rappel. Cela avait été posté le 10/31 à 11:04 Paris, résultat d'un cours de Stanford, mais depuis j'avais oublié ce que j'avais écrit. ;)

Pluton n'est plus considéré comme une planète, mais un des nombreux éléments de la ceinture de Kuiper.

La ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter est essentiellement rocheuse, mais l'eau abonde plus loin (comme sur certaines lunes dont Europa). Elle est d'une autre nature, et si la répartition des planètes dans presque le même plan est élucidée par la mécanique, la distribution de corps célestes de compositions très différentes selon la distance au soleil ne l'est pas encore complètement.
Il n'est pas exclu que l'abondance de l'eau sur la Terre provienne de collision avec des comètes de glace, du nuage d'Oort.

a écrit : Notre système solaire dans lequel on a très récemment observé... Un visiteur venu de l'espace interstellaire A/2017 U1, une astéroïde de quelques centaines de mètres et dont la trajectoire révèle la provenance interstellaire.

Malheureusement elle sera partie bien avant qu'on ait le temps de l'approcher...
Oui, cet astéroïde vient certainement d'ailleurs que de notre système solaire, car il a une trajectoire à la fois hyperbolique et pas du tout dans le plan des planètes.

a écrit : Une autre information pour se rendre compte de l’échelle du système solaire : on croit que la Lune est toute proche, mais on peut loger les sept autres planètes du système solaire entre la Terre et la Lune. Pas tout à fait...

Distance Terre-Lune 384'000 km

Diamètres des planètes :
Mercure 4'900 km
Vénus 12'100 km
Mars 6'800 km
Jupiter 143'000 km
Saturne 120'000 km
Uranus 51'000 km
Neptune 50'000 km
Pluton 2'300 km

Total : 390'000 km