César fit construire un pont qui impressionna ses ennemis

Proposé par
le
dans

Pendant l'expansion de l'empire romain, César fut arrêté par le Rhin en 55 av. JC. La voie maritime n'étant pas sûre, il fit construire un pont qui impressionna les Germains contre qui il se battait. Construit en bois et en 10 jours, ce pont est un chef-d'œuvre d'ingénierie militaire de par sa longueur de 400 mètres et sa largeur entre 7 et 9 mètres, enjambant un fleuve dont la profondeur était d'environ 9 mètres.


Commentaires préférés (3)

S'il vous plaît, que personne ne demande une photo... Mais vous avez des maquettes dans la source 2.

Ils étaient assez fort, ces romains.

Un autre exemple que j’aime bien, c’est le Pont du Gard. Il fait partie d’un réseau de transport de l’eau de la source vers la ville de Nîmes.

Le trajet total de l’eau se fait sur 52 km. Rien d’impressionnant pour ça, si ce n’est que le dénivelé sur toute cette distance est de seulement 12 mètres.
En gros, tous les 10 mètres, le dénivelé est de 2 millimètres tous les 10 mètres.

À ce stade là, la courbure de la Terre doit être prise en compte pour permettre à l’eau de s’écouler dans le bon sens…

Et ils n’avaient ni GPS, ni télémètres laser.

a écrit : C'est effectivement très impressionnant pour nous à notre époque. C'est sûr que de nos jours entre les quotas horaires de temps de travail, les pauses syndicales, les grèves, les délégués syndicaux qui essaient de négocier avec le patron pour pouvoir gagner plus en en fourtant moins, les salariés qui ont un sale état d'esprit et qui lambinent ce genre de construction ne serait pas prêt de voir le jour. Évidemment il faut relativiser, les conditions de travail, de vie de l'époque et la considération de l'individu étaient tout autres. Mais que je sache tout le monde ne mourrait pas d'épuisement au travail, c'est grâce à ces grands peuples passés et leur travaux considérables que l'humanité est ce qu'elle est aujourd'hui (non je suis pas un sale patron esclavagiste, je fais juste un constat), quand on voit que près de 2000 ans après certaines de leurs contructions sont toujours debout je ne crois pas qu'on pourra en dire autant des nôtres, quand on voit qu'aujourd'hui pour faire un malheureux rond point faut 2 mois et le fameux 1 qui bosse 3 qui regardent, ça fait peur. Nombre d'entre nous ne tiendrait pas une semaine de travail au rythme des romains ou d'autres civilisations d'ailleurs. Je pense que la différence fondamentale réside dans le fait que ces peuples voulaient écrire l'histoire de leur peuple et de l'humanité, alors nous aujourd'hui dans notre société individualiste nous ne voulons égoïstement écrire que la nôtre. Afficher tout Une autre différence fondamentale que tu as ommis c'est que Rome se reposait énormément sur l'esclavage. On peut critiquer beaucoup de choses dans notre société occidentale mais pas de s'être débarasser de l'esclavage.

Posté le

android

(101)

Répondre


Tous les commentaires (46)

S'il vous plaît, que personne ne demande une photo... Mais vous avez des maquettes dans la source 2.

J'étais à deux doigts de faire une remarque quant au manque de photos dans l'anecdote...

Ils étaient assez fort, ces romains.

Un autre exemple que j’aime bien, c’est le Pont du Gard. Il fait partie d’un réseau de transport de l’eau de la source vers la ville de Nîmes.

Le trajet total de l’eau se fait sur 52 km. Rien d’impressionnant pour ça, si ce n’est que le dénivelé sur toute cette distance est de seulement 12 mètres.
En gros, tous les 10 mètres, le dénivelé est de 2 millimètres tous les 10 mètres.

À ce stade là, la courbure de la Terre doit être prise en compte pour permettre à l’eau de s’écouler dans le bon sens…

Et ils n’avaient ni GPS, ni télémètres laser.

Rappelons rapidement qu'à cette époque, Rome n'est pas encore un empire (dans le sens de régime politique) mais une république.

Ps grammar nazi : la formulation "de par" est souvent à éviter en français sauf dans des cas précis.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Ils étaient assez fort, ces romains.

Un autre exemple que j’aime bien, c’est le Pont du Gard. Il fait partie d’un réseau de transport de l’eau de la source vers la ville de Nîmes.

Le trajet total de l’eau se fait sur 52 km. Rien d’impressionnant pour ça, si ce n’est que le dénivelé sur toute c
ette distance est de seulement 12 mètres.
En gros, tous les 10 mètres, le dénivelé est de 2 millimètres tous les 10 mètres.

À ce stade là, la courbure de la Terre doit être prise en compte pour permettre à l’eau de s’écouler dans le bon sens…

Et ils n’avaient ni GPS, ni télémètres laser.
Afficher tout
Génial. Merci !

Posté le

android

(3)

Répondre

C'est effectivement très impressionnant pour nous à notre époque. C'est sûr que de nos jours entre les quotas horaires de temps de travail, les pauses syndicales, les grèves, les délégués syndicaux qui essaient de négocier avec le patron pour pouvoir gagner plus en en fourtant moins, les salariés qui ont un sale état d'esprit et qui lambinent ce genre de construction ne serait pas prêt de voir le jour. Évidemment il faut relativiser, les conditions de travail, de vie de l'époque et la considération de l'individu étaient tout autres. Mais que je sache tout le monde ne mourrait pas d'épuisement au travail, c'est grâce à ces grands peuples passés et leur travaux considérables que l'humanité est ce qu'elle est aujourd'hui (non je suis pas un sale patron esclavagiste, je fais juste un constat), quand on voit que près de 2000 ans après certaines de leurs contructions sont toujours debout je ne crois pas qu'on pourra en dire autant des nôtres, quand on voit qu'aujourd'hui pour faire un malheureux rond point faut 2 mois et le fameux 1 qui bosse 3 qui regardent, ça fait peur. Nombre d'entre nous ne tiendrait pas une semaine de travail au rythme des romains ou d'autres civilisations d'ailleurs. Je pense que la différence fondamentale réside dans le fait que ces peuples voulaient écrire l'histoire de leur peuple et de l'humanité, alors nous aujourd'hui dans notre société individualiste nous ne voulons égoïstement écrire que la nôtre.

Posté le

android

(0)

Répondre

JLSD ! De mémoire le pont à été construit dans le seul but d'impressionner les germains pour qu'ils craignent Rome et arrêtent leur escarmouches en Gaule. Ça a marché ! Pour un temps en tout cas...

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : C'est effectivement très impressionnant pour nous à notre époque. C'est sûr que de nos jours entre les quotas horaires de temps de travail, les pauses syndicales, les grèves, les délégués syndicaux qui essaient de négocier avec le patron pour pouvoir gagner plus en en fourtant moins, les salariés qui ont un sale état d'esprit et qui lambinent ce genre de construction ne serait pas prêt de voir le jour. Évidemment il faut relativiser, les conditions de travail, de vie de l'époque et la considération de l'individu étaient tout autres. Mais que je sache tout le monde ne mourrait pas d'épuisement au travail, c'est grâce à ces grands peuples passés et leur travaux considérables que l'humanité est ce qu'elle est aujourd'hui (non je suis pas un sale patron esclavagiste, je fais juste un constat), quand on voit que près de 2000 ans après certaines de leurs contructions sont toujours debout je ne crois pas qu'on pourra en dire autant des nôtres, quand on voit qu'aujourd'hui pour faire un malheureux rond point faut 2 mois et le fameux 1 qui bosse 3 qui regardent, ça fait peur. Nombre d'entre nous ne tiendrait pas une semaine de travail au rythme des romains ou d'autres civilisations d'ailleurs. Je pense que la différence fondamentale réside dans le fait que ces peuples voulaient écrire l'histoire de leur peuple et de l'humanité, alors nous aujourd'hui dans notre société individualiste nous ne voulons égoïstement écrire que la nôtre. Afficher tout Une autre différence fondamentale que tu as ommis c'est que Rome se reposait énormément sur l'esclavage. On peut critiquer beaucoup de choses dans notre société occidentale mais pas de s'être débarasser de l'esclavage.

Posté le

android

(101)

Répondre

4 siècles plus tard, ce sont les Germains qui ont pu traverser le Rhin et entrer dans l'empire romain. Mais ils n'ont pas eu à construire de pont : le fleuve étant gelé, ils n'ont eu qu'à passer dessus !

a écrit : C'est effectivement très impressionnant pour nous à notre époque. C'est sûr que de nos jours entre les quotas horaires de temps de travail, les pauses syndicales, les grèves, les délégués syndicaux qui essaient de négocier avec le patron pour pouvoir gagner plus en en fourtant moins, les salariés qui ont un sale état d'esprit et qui lambinent ce genre de construction ne serait pas prêt de voir le jour. Évidemment il faut relativiser, les conditions de travail, de vie de l'époque et la considération de l'individu étaient tout autres. Mais que je sache tout le monde ne mourrait pas d'épuisement au travail, c'est grâce à ces grands peuples passés et leur travaux considérables que l'humanité est ce qu'elle est aujourd'hui (non je suis pas un sale patron esclavagiste, je fais juste un constat), quand on voit que près de 2000 ans après certaines de leurs contructions sont toujours debout je ne crois pas qu'on pourra en dire autant des nôtres, quand on voit qu'aujourd'hui pour faire un malheureux rond point faut 2 mois et le fameux 1 qui bosse 3 qui regardent, ça fait peur. Nombre d'entre nous ne tiendrait pas une semaine de travail au rythme des romains ou d'autres civilisations d'ailleurs. Je pense que la différence fondamentale réside dans le fait que ces peuples voulaient écrire l'histoire de leur peuple et de l'humanité, alors nous aujourd'hui dans notre société individualiste nous ne voulons égoïstement écrire que la nôtre. Afficher tout Juste par curiosité, quel est ton métier? Statut hiérarchique? Temps de travail? Quota de travail?

400 mètres !
Aujourd'hui je suis même pas sûr qu'on sache faire des ponts de 400 mètres en 10 jours (ou alors il est pas très résistant)
(mais après les romains avait pas véhicules aussi lours que les notre)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ils étaient assez fort, ces romains.

Un autre exemple que j’aime bien, c’est le Pont du Gard. Il fait partie d’un réseau de transport de l’eau de la source vers la ville de Nîmes.

Le trajet total de l’eau se fait sur 52 km. Rien d’impressionnant pour ça, si ce n’est que le dénivelé sur toute c
ette distance est de seulement 12 mètres.
En gros, tous les 10 mètres, le dénivelé est de 2 millimètres tous les 10 mètres.

À ce stade là, la courbure de la Terre doit être prise en compte pour permettre à l’eau de s’écouler dans le bon sens…

Et ils n’avaient ni GPS, ni télémètres laser.
Afficher tout
Salut, je suis pas vraiment d'accord en ce qui concerne la courbure de la terre... Ne suffit-il pas de faire l'avancée des travaux par palier ? Faire un dénivelé tous les 100m n'avait rien de sorcier pour les Romains.
Par ailleurs je ne suis pas spécialiste du sujet mais la courbure de la terre est elle visible sur ces 52 km ? Le plateau sur lequel le repose l'aqueduc est t"il bravent courbé ?

a écrit : Ils étaient assez fort, ces romains.

Un autre exemple que j’aime bien, c’est le Pont du Gard. Il fait partie d’un réseau de transport de l’eau de la source vers la ville de Nîmes.

Le trajet total de l’eau se fait sur 52 km. Rien d’impressionnant pour ça, si ce n’est que le dénivelé sur toute c
ette distance est de seulement 12 mètres.
En gros, tous les 10 mètres, le dénivelé est de 2 millimètres tous les 10 mètres.

À ce stade là, la courbure de la Terre doit être prise en compte pour permettre à l’eau de s’écouler dans le bon sens…

Et ils n’avaient ni GPS, ni télémètres laser.
Afficher tout
Pfff, encore un mouton qui croit que la Terre est ronde. Mais reveille toi, tu es manipulé par les gouvernements.


(Je fais bien le complotiste non? J'avoue qu'il me manque un lien vers une vidéo youtube bidon pour credibiliser le tout mais j'y travail ^^ )

a écrit : Ils étaient assez fort, ces romains.

Un autre exemple que j’aime bien, c’est le Pont du Gard. Il fait partie d’un réseau de transport de l’eau de la source vers la ville de Nîmes.

Le trajet total de l’eau se fait sur 52 km. Rien d’impressionnant pour ça, si ce n’est que le dénivelé sur toute c
ette distance est de seulement 12 mètres.
En gros, tous les 10 mètres, le dénivelé est de 2 millimètres tous les 10 mètres.

À ce stade là, la courbure de la Terre doit être prise en compte pour permettre à l’eau de s’écouler dans le bon sens…

Et ils n’avaient ni GPS, ni télémètres laser.
Afficher tout
Je n’ai rien compris... y a vraiment des trucs qui me dépassent

Et chez moi y'a un pont qui est en rénovation depuis +- 7ans -_-

a écrit : Salut, je suis pas vraiment d'accord en ce qui concerne la courbure de la terre... Ne suffit-il pas de faire l'avancée des travaux par palier ? Faire un dénivelé tous les 100m n'avait rien de sorcier pour les Romains.
Par ailleurs je ne suis pas spécialiste du sujet mais la courbure de la terre est
elle visible sur ces 52 km ? Le plateau sur lequel le repose l'aqueduc est t"il bravent courbé ? Afficher tout
Sur 52 km, si tu traces une droite, la différence de « hauteur » sera d’environ 160 mètres.

a écrit : C'est effectivement très impressionnant pour nous à notre époque. C'est sûr que de nos jours entre les quotas horaires de temps de travail, les pauses syndicales, les grèves, les délégués syndicaux qui essaient de négocier avec le patron pour pouvoir gagner plus en en fourtant moins, les salariés qui ont un sale état d'esprit et qui lambinent ce genre de construction ne serait pas prêt de voir le jour. Évidemment il faut relativiser, les conditions de travail, de vie de l'époque et la considération de l'individu étaient tout autres. Mais que je sache tout le monde ne mourrait pas d'épuisement au travail, c'est grâce à ces grands peuples passés et leur travaux considérables que l'humanité est ce qu'elle est aujourd'hui (non je suis pas un sale patron esclavagiste, je fais juste un constat), quand on voit que près de 2000 ans après certaines de leurs contructions sont toujours debout je ne crois pas qu'on pourra en dire autant des nôtres, quand on voit qu'aujourd'hui pour faire un malheureux rond point faut 2 mois et le fameux 1 qui bosse 3 qui regardent, ça fait peur. Nombre d'entre nous ne tiendrait pas une semaine de travail au rythme des romains ou d'autres civilisations d'ailleurs. Je pense que la différence fondamentale réside dans le fait que ces peuples voulaient écrire l'histoire de leur peuple et de l'humanité, alors nous aujourd'hui dans notre société individualiste nous ne voulons égoïstement écrire que la nôtre. Afficher tout Commentaire complètement hors sujet.
Et complètement faux.

a écrit : Sur 52 km, si tu traces une droite, la différence de « hauteur » sera d’environ 160 mètres. Cela dépend du terrain sur lequel tu te te trouves. Si tu traverses une chaîne montagneuse le niveau pourrait très bien monté non ?

a écrit : Cela dépend du terrain sur lequel tu te te trouves. Si tu traverses une chaîne montagneuse le niveau pourrait très bien monté non ? Ici on parle du droite posé au niveau de la mer, à 0 mètre d'altitude.