Les gladiateurs faisaient déjà de la publicité

Proposé par
Invité
le

Le placement de produits existait déjà à l'époque des gladiateurs, qui profitaient de leur notoriété pour faire de la publicité sur différents supports, et notamment des fresques. Les scénaristes du film Gladiator envisagèrent de reproduire cette réalité historique, mais y renoncèrent finalement, considérant que ce ne serait pas compris et vu comme de la publicité grossière.


Commentaires préférés (3)

Il me semble, de mémoire, que dans le film 2 heures moins le quart avant Jésus Christ, avec entre autre le regretté coluche, il y a tout un tas de publicités, traitées avec un ton humoristique comme vous pouvez vous en douter ;-) !

Posté le

android

(90)

Répondre

a écrit : Je me demande quelle type de produit ont pouvais bien annoncer sur ce support ! Peut être que les sources l'indiquent mais elles sont toutes en Anglais :s. Moi je vois bien un gladiateur bien baraqué entrer dans l'arène avec une pancarte : "Tampax Pearl, vous aide à déjouer tous les obstacles. Partenaire officiel."

a écrit : Je me demande quelle type de produit ont pouvais bien annoncer sur ce support ! Peut être que les sources l'indiquent mais elles sont toutes en Anglais :s. Les sources n'indiquent pas le type de produit vanté, d'ailleurs il n'y a qu'une source qui mentionne la publicité de ''products'', les deux autres sont sur la taille disproportionné que prenaient les paris sur les combats de gladiateurs et l'autre sur les gladiateurs en général et l'aspect historique du film Gladiator
J'ai donc fait d'autres recherches, et plusieurs sources expliquent que ce sont surtout les combats eux-mêmes qui étaient promus, plus que les gladiateurs qui faisaient leur propre pub.

"Advertisements for gladiatorial displays have survived at Pompeii[...]'' (Des publicités pour les combats de gladiateurs ont été retrouvées à Pompeii) (BBC History)

Et surtout: "À l’origine, [la publicité] est peinte ou gravée à même les murs de la cité et vante les mérites de tel homme politique, la qualité assurée de tel combat de gladiateurs."
(Cauwet, L. (2017). Les 100 mots des « Arts déco ». Dans Les 100 mots des "Arts déco" (pp. 5-114). Paris: Presses Universitaires de France. )


Tous les commentaires (22)

Je me demande quelle type de produit ont pouvais bien annoncer sur ce support ! Peut être que les sources l'indiquent mais elles sont toutes en Anglais :s.

Ça me fait penser au nouvel album d'Astérix et Obélix et la transitalique où durant leur périple les auteurs ont beaucoup insisté sur la pub justement
Je ne pensais pas que ce pouvait être une réalité historique JMCMB

Il me semble, de mémoire, que dans le film 2 heures moins le quart avant Jésus Christ, avec entre autre le regretté coluche, il y a tout un tas de publicités, traitées avec un ton humoristique comme vous pouvez vous en douter ;-) !

Posté le

android

(90)

Répondre

a écrit : Je me demande quelle type de produit ont pouvais bien annoncer sur ce support ! Peut être que les sources l'indiquent mais elles sont toutes en Anglais :s. Moi je vois bien un gladiateur bien baraqué entrer dans l'arène avec une pancarte : "Tampax Pearl, vous aide à déjouer tous les obstacles. Partenaire officiel."

a écrit : Il me semble, de mémoire, que dans le film 2 heures moins le quart avant Jésus Christ, avec entre autre le regretté coluche, il y a tout un tas de publicités, traitées avec un ton humoristique comme vous pouvez vous en douter ;-) ! Oui c'est tout à fait ça, notamment lors de la course avec le speaker.
On voit aussi ça dans Hercule de Disney avec les poupées, les sandales, les poteries ou encore la limonade.
J'imagine que l'on peut parler de sportifs professionnels et de sponsoring dans ces cas-là.

Ça ne m'étonne pas car les hommes ont toujours été ingénieux quand il s'agit de se faire du blé

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Je me demande quelle type de produit ont pouvais bien annoncer sur ce support ! Peut être que les sources l'indiquent mais elles sont toutes en Anglais :s. Les sources n'indiquent pas le type de produit vanté, d'ailleurs il n'y a qu'une source qui mentionne la publicité de ''products'', les deux autres sont sur la taille disproportionné que prenaient les paris sur les combats de gladiateurs et l'autre sur les gladiateurs en général et l'aspect historique du film Gladiator
J'ai donc fait d'autres recherches, et plusieurs sources expliquent que ce sont surtout les combats eux-mêmes qui étaient promus, plus que les gladiateurs qui faisaient leur propre pub.

"Advertisements for gladiatorial displays have survived at Pompeii[...]'' (Des publicités pour les combats de gladiateurs ont été retrouvées à Pompeii) (BBC History)

Et surtout: "À l’origine, [la publicité] est peinte ou gravée à même les murs de la cité et vante les mérites de tel homme politique, la qualité assurée de tel combat de gladiateurs."
(Cauwet, L. (2017). Les 100 mots des « Arts déco ». Dans Les 100 mots des "Arts déco" (pp. 5-114). Paris: Presses Universitaires de France. )

a écrit : Je me demande quelle type de produit ont pouvais bien annoncer sur ce support ! Peut être que les sources l'indiquent mais elles sont toutes en Anglais :s. Avant le début des combats, ces "publicitaires" brandissaient des pancartes (certains des fresques) dans les arènes en direction du public. En général, ces publicités faisaient l'apologie d'un homme politique, indiquaient les noms et dates des prochains événements à venir dans l'arène (ou ailleurs !), le nom de l'Editor qui a financé les jeux, où si des produits spéciaux et "exotiques" allaient arriver sur le marché.

La première affiche publicitaire elle, serait apparue pour la première fois en -1000 avant JC en Egypte (mais certains historiens partent plus sur du 3000 avant JC), et concernait la récompense offerte pour la capture d'un voleur.

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Les sources n'indiquent pas le type de produit vanté, d'ailleurs il n'y a qu'une source qui mentionne la publicité de ''products'', les deux autres sont sur la taille disproportionné que prenaient les paris sur les combats de gladiateurs et l'autre sur les gladiateurs en général et l'aspect historique du film Gladiator
J'ai donc fait d'autres recherches, et plusieurs sources expliquent que ce sont surtout les combats eux-mêmes qui étaient promus, plus que les gladiateurs qui faisaient leur propre pub.

"Advertisements for gladiatorial displays have survived at Pompeii[...]'' (Des publicités pour les combats de gladiateurs ont été retrouvées à Pompeii) (BBC History)

Et surtout: "À l’origine, [la publicité] est peinte ou gravée à même les murs de la cité et vante les mérites de tel homme politique, la qualité assurée de tel combat de gladiateurs."
(Cauwet, L. (2017). Les 100 mots des « Arts déco ». Dans Les 100 mots des "Arts déco" (pp. 5-114). Paris: Presses Universitaires de France. )
Afficher tout
Merci

Maximus n'utilise que la lessive Bonus ! Pour vous débarrasser des taches Commode, faites comme Maximus, faites confiance à Bonus ! Et dans chaque paquet de Bonus, retrouvez le célèbre cadeau Bonus !

a écrit : Les sources n'indiquent pas le type de produit vanté, d'ailleurs il n'y a qu'une source qui mentionne la publicité de ''products'', les deux autres sont sur la taille disproportionné que prenaient les paris sur les combats de gladiateurs et l'autre sur les gladiateurs en général et l'aspect historique du film Gladiator
J'ai donc fait d'autres recherches, et plusieurs sources expliquent que ce sont surtout les combats eux-mêmes qui étaient promus, plus que les gladiateurs qui faisaient leur propre pub.

"Advertisements for gladiatorial displays have survived at Pompeii[...]'' (Des publicités pour les combats de gladiateurs ont été retrouvées à Pompeii) (BBC History)

Et surtout: "À l’origine, [la publicité] est peinte ou gravée à même les murs de la cité et vante les mérites de tel homme politique, la qualité assurée de tel combat de gladiateurs."
(Cauwet, L. (2017). Les 100 mots des « Arts déco ». Dans Les 100 mots des "Arts déco" (pp. 5-114). Paris: Presses Universitaires de France. )
Afficher tout
Dans l'amphithéâtre d'Arles est visible une de ces publicités sur un restant de mur de la piste, elle vante les dons d'un homme politique pour la construction et l'organisation de combat dans l'amphithéâtre.

Lors de la visite guidée tout est expliqué, si vous passez dans le coin n'hésitez pas à prendre une petite heure pour la faire !

L'histoire universelle de l'intelligence...

Se rabaisser constamment au niveau des autres. Ça n'est pas pour rien que de nos jour "intello !" est considéré comme une insulte.

Rip.

a écrit : Ça ne m'étonne pas car les hommes ont toujours été ingénieux quand il s'agit de se faire du blé La preuve y a tellement de riches

Loin d'être la seule réalité historique qu'ils ont du abandonné pour réaliser ce film...

C'est sur qu'une fresque McDo dans l'arène aurait mis la puce à l'oreille du public du film :)

a écrit : Il me semble, de mémoire, que dans le film 2 heures moins le quart avant Jésus Christ, avec entre autre le regretté coluche, il y a tout un tas de publicités, traitées avec un ton humoristique comme vous pouvez vous en douter ;-) ! Un film du très regretté Jean Yanne

a écrit : Je me demande quelle type de produit ont pouvais bien annoncer sur ce support ! Peut être que les sources l'indiquent mais elles sont toutes en Anglais :s. Peut être des assurances vie.

a écrit : Je me demande quelle type de produit ont pouvais bien annoncer sur ce support ! Peut être que les sources l'indiquent mais elles sont toutes en Anglais :s. Si seulement on apprenait cette langue morte à l'école...

a écrit : Maximus n'utilise que la lessive Bonus ! Pour vous débarrasser des taches Commode, faites comme Maximus, faites confiance à Bonus ! Et dans chaque paquet de Bonus, retrouvez le célèbre cadeau Bonus ! Un coup de barre? Mars(tm) , et ça repart! ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ça me fait penser au nouvel album d'Astérix et Obélix et la transitalique où durant leur périple les auteurs ont beaucoup insisté sur la pub justement
Je ne pensais pas que ce pouvait être une réalité historique JMCMB
Quelle editeur ?