Après les chiens pour aveugles, les chiens pour sourds

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

Concernant le processus de formation d'un chien d'aveugle, celui est long et coûteux : il faut compter 2 ans et 25.000€ pour le dressage, les soins vétérinaires et l'équipement.

Toutefois, toute personne aveugle faisant la demande bénéficie d'un chien guide gratuitement, mise à part les frais de nourriture quotidien.

À savoir que chaque chien guide est unique pour son propriétaire. Le chien va avoir à connaître des mots spécifiques pour aider son propriétaire. Par exemple, "ascenceur" signifie, soit que la personne aveugle aimerait se diriger vers un ascenseur (si la personne habite dans un immeuble par exemple) soit un escalator (si la personne n'a pas besoin de connaître le mot "ascenseur" mais prend le métro ts les jours et a besoin de prendre des escalator régulièrement). Des mots comme ca il y en a des dizaines : trottoirs, piéton,...

Je vous invite à écouter cette émission d'il y à quelques mois qui interviewait des aveugles futurs détenteurs de chien guide. Très intéressante :

www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/des-animaux-et-des-hommes-3-chien-daveugle-la-prunelle-de-mes

Posté le

android

(124)

Répondre

Il n'y a vraiment pas plus de commentaires pour un sujet aussi intéressant ?

Bon, un autre complément à mon commentaire précédent : sur SCMB-image il y avait une anecdote présentant des poneys guide d'aveugles pour remplacer les chiens pour les aveugles allergiques aux poils de chien.

Toutefois, je n'avais rien trouvé à ce sujet quand je m'y étais intéressé ... Si je me souviens bien, une femme avait tenté l'expérience mais cela était trop récent pour permettre d'avoir du recul sur les réels intérêts de ceci : "La valeur éprouvée des chiens en tant que guides d’aveugles et l’absence de preuves que les chevaux peuvent rendre les mêmes services suscitent un grand scepticisme chez les dresseurs de chiens guides." selon la source du Courrier International qui s'était penché sur le sujet en 2014.

La personne qui avait commencé à dresser des poneys guide le faisaient à titre expérimental (selon les dires même de cette personne). Le point positif étant la longévité des chevaux (30-35 ans contre une dizaine d'années pour les chiens) mais rien ne prouve que les chevaux sont d'aussi bons guides que les chiens.

D'autre part, la question qui se pose également c'est "où loger un poney ?". C'est moins discret au resto ou dans un appart qu'un chien. La personne qui avait commencé à dresser les poney a rétorqué que leur poney était discret (il avait déjà pris l'avion, signalait doucement ses envies de faire ses besoins etc). Mais c'était le tempérament inné du cheval. Peut on réellement en faire une généralité ? C'est un beau sujet et une belle expérience mais qui nécessite encore un peu de recul .

www.courrierinternational.com/article/2003/04/03/cheval-d-aveugle-un-metier-d-avenir

Posté le

android

(69)

Répondre

Je me penche rarement sur ce genre de problème (je dois l'avouer)...

Mais en tant que développeur ça me donne une idée de "montre" ou d'équipement (lunettes pour les malentendants, oreillettes pour les aveugles), qui, en fonction de l'environnement, des interactions et des besoins du patient, donneraient des instructions, des conseils, des informations et remplaceraient l'usage procédural des animaux (moins de coûts, plus d'efficacité, mais moins de cuteness, c'est sûr)

Je me met ça de côté car il y a enooooormement de boulot à faire... Et je suis seul :) si y'en a d'entre vous intéressé pour créer des objets connectés destinés au malvoyants, malentendants, n'hésitez pas à me contacter, si vous doutez de la réalisabilité, laissez moi vous dire qu'avec une position GPS, un récepteur de flux (bien paramétrés et proprement sélectionnés) et des capteurs.. On peut tout faire..


Tous les commentaires (22)

Concernant le processus de formation d'un chien d'aveugle, celui est long et coûteux : il faut compter 2 ans et 25.000€ pour le dressage, les soins vétérinaires et l'équipement.

Toutefois, toute personne aveugle faisant la demande bénéficie d'un chien guide gratuitement, mise à part les frais de nourriture quotidien.

À savoir que chaque chien guide est unique pour son propriétaire. Le chien va avoir à connaître des mots spécifiques pour aider son propriétaire. Par exemple, "ascenceur" signifie, soit que la personne aveugle aimerait se diriger vers un ascenseur (si la personne habite dans un immeuble par exemple) soit un escalator (si la personne n'a pas besoin de connaître le mot "ascenseur" mais prend le métro ts les jours et a besoin de prendre des escalator régulièrement). Des mots comme ca il y en a des dizaines : trottoirs, piéton,...

Je vous invite à écouter cette émission d'il y à quelques mois qui interviewait des aveugles futurs détenteurs de chien guide. Très intéressante :

www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/des-animaux-et-des-hommes-3-chien-daveugle-la-prunelle-de-mes

Posté le

android

(124)

Répondre

Il n'y a vraiment pas plus de commentaires pour un sujet aussi intéressant ?

Bon, un autre complément à mon commentaire précédent : sur SCMB-image il y avait une anecdote présentant des poneys guide d'aveugles pour remplacer les chiens pour les aveugles allergiques aux poils de chien.

Toutefois, je n'avais rien trouvé à ce sujet quand je m'y étais intéressé ... Si je me souviens bien, une femme avait tenté l'expérience mais cela était trop récent pour permettre d'avoir du recul sur les réels intérêts de ceci : "La valeur éprouvée des chiens en tant que guides d’aveugles et l’absence de preuves que les chevaux peuvent rendre les mêmes services suscitent un grand scepticisme chez les dresseurs de chiens guides." selon la source du Courrier International qui s'était penché sur le sujet en 2014.

La personne qui avait commencé à dresser des poneys guide le faisaient à titre expérimental (selon les dires même de cette personne). Le point positif étant la longévité des chevaux (30-35 ans contre une dizaine d'années pour les chiens) mais rien ne prouve que les chevaux sont d'aussi bons guides que les chiens.

D'autre part, la question qui se pose également c'est "où loger un poney ?". C'est moins discret au resto ou dans un appart qu'un chien. La personne qui avait commencé à dresser les poney a rétorqué que leur poney était discret (il avait déjà pris l'avion, signalait doucement ses envies de faire ses besoins etc). Mais c'était le tempérament inné du cheval. Peut on réellement en faire une généralité ? C'est un beau sujet et une belle expérience mais qui nécessite encore un peu de recul .

www.courrierinternational.com/article/2003/04/03/cheval-d-aveugle-un-metier-d-avenir

Posté le

android

(69)

Répondre

Le meilleur ami de l'homme, premier animal apprivoisé et domestiqué, avant même l'agriculture, parfois son fidèle allié en temps de guerre, et son aide la plus précieuse en temps de paix comme ici... et dire qu'on a fait une petite avancée législative que très récemment pour ne plus le considérer comme simple bien meuble... Les US sont pour le coup bien loin devant nous dans le domaine. Allez y maltraiter cet animal, ou n'importe quel autre d'ailleurs !

Je me penche rarement sur ce genre de problème (je dois l'avouer)...

Mais en tant que développeur ça me donne une idée de "montre" ou d'équipement (lunettes pour les malentendants, oreillettes pour les aveugles), qui, en fonction de l'environnement, des interactions et des besoins du patient, donneraient des instructions, des conseils, des informations et remplaceraient l'usage procédural des animaux (moins de coûts, plus d'efficacité, mais moins de cuteness, c'est sûr)

Je me met ça de côté car il y a enooooormement de boulot à faire... Et je suis seul :) si y'en a d'entre vous intéressé pour créer des objets connectés destinés au malvoyants, malentendants, n'hésitez pas à me contacter, si vous doutez de la réalisabilité, laissez moi vous dire qu'avec une position GPS, un récepteur de flux (bien paramétrés et proprement sélectionnés) et des capteurs.. On peut tout faire..

a écrit : Je me penche rarement sur ce genre de problème (je dois l'avouer)...

Mais en tant que développeur ça me donne une idée de "montre" ou d'équipement (lunettes pour les malentendants, oreillettes pour les aveugles), qui, en fonction de l'environnement, des interactions et des besoins
du patient, donneraient des instructions, des conseils, des informations et remplaceraient l'usage procédural des animaux (moins de coûts, plus d'efficacité, mais moins de cuteness, c'est sûr)

Je me met ça de côté car il y a enooooormement de boulot à faire... Et je suis seul :) si y'en a d'entre vous intéressé pour créer des objets connectés destinés au malvoyants, malentendants, n'hésitez pas à me contacter, si vous doutez de la réalisabilité, laissez moi vous dire qu'avec une position GPS, un récepteur de flux (bien paramétrés et proprement sélectionnés) et des capteurs.. On peut tout faire..
Afficher tout
Trop tard ;)

www.hearstill.fr/

Et par des français en plus !

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Trop tard ;)

www.hearstill.fr/

Et par des français en plus !
Hmmm pas forcément : faut pas se décourager quand un projet très similaire au sien est déjà en cours... Au contraire, il faut essayer de se démarquer en visant une problématique à laquelle ils n'ont pas forcément de solution... Et je suis sûr qu' il y en a, dans un domaine aussi vaste.

Posté le

android

(13)

Répondre

Quid des faux positifs? Genre le chien qui veut juste te faire un câlin un dimanche matin sans te faire sauter du lit

a écrit : Il n'y a vraiment pas plus de commentaires pour un sujet aussi intéressant ?

Bon, un autre complément à mon commentaire précédent : sur SCMB-image il y avait une anecdote présentant des poneys guide d'aveugles pour remplacer les chiens pour les aveugles allergiques aux poils de chien.

/> Toutefois, je n'avais rien trouvé à ce sujet quand je m'y étais intéressé ... Si je me souviens bien, une femme avait tenté l'expérience mais cela était trop récent pour permettre d'avoir du recul sur les réels intérêts de ceci : "La valeur éprouvée des chiens en tant que guides d’aveugles et l’absence de preuves que les chevaux peuvent rendre les mêmes services suscitent un grand scepticisme chez les dresseurs de chiens guides." selon la source du Courrier International qui s'était penché sur le sujet en 2014.

La personne qui avait commencé à dresser des poneys guide le faisaient à titre expérimental (selon les dires même de cette personne). Le point positif étant la longévité des chevaux (30-35 ans contre une dizaine d'années pour les chiens) mais rien ne prouve que les chevaux sont d'aussi bons guides que les chiens.

D'autre part, la question qui se pose également c'est "où loger un poney ?". C'est moins discret au resto ou dans un appart qu'un chien. La personne qui avait commencé à dresser les poney a rétorqué que leur poney était discret (il avait déjà pris l'avion, signalait doucement ses envies de faire ses besoins etc). Mais c'était le tempérament inné du cheval. Peut on réellement en faire une généralité ? C'est un beau sujet et une belle expérience mais qui nécessite encore un peu de recul .

www.courrierinternational.com/article/2003/04/03/cheval-d-aveugle-un-metier-d-avenir
Afficher tout
C'est bien un poney guide, au moins quand tu es fatigué tu peux t'asseoir dessus.

a écrit : Le meilleur ami de l'homme, premier animal apprivoisé et domestiqué, avant même l'agriculture, parfois son fidèle allié en temps de guerre, et son aide la plus précieuse en temps de paix comme ici... et dire qu'on a fait une petite avancée législative que très récemment pour ne plus le considérer comme simple bien meuble... Les US sont pour le coup bien loin devant nous dans le domaine. Allez y maltraiter cet animal, ou n'importe quel autre d'ailleurs ! Afficher tout Aller aux USA rien que pour maltraiter un animal, ça ne vaut pas le coup. Moi, je veux bien le faire, mais seulement si après je peux visiter le grand canyon, Epcot center et Vegas !

a écrit : Il n'y a vraiment pas plus de commentaires pour un sujet aussi intéressant ?

Bon, un autre complément à mon commentaire précédent : sur SCMB-image il y avait une anecdote présentant des poneys guide d'aveugles pour remplacer les chiens pour les aveugles allergiques aux poils de chien.

/> Toutefois, je n'avais rien trouvé à ce sujet quand je m'y étais intéressé ... Si je me souviens bien, une femme avait tenté l'expérience mais cela était trop récent pour permettre d'avoir du recul sur les réels intérêts de ceci : "La valeur éprouvée des chiens en tant que guides d’aveugles et l’absence de preuves que les chevaux peuvent rendre les mêmes services suscitent un grand scepticisme chez les dresseurs de chiens guides." selon la source du Courrier International qui s'était penché sur le sujet en 2014.

La personne qui avait commencé à dresser des poneys guide le faisaient à titre expérimental (selon les dires même de cette personne). Le point positif étant la longévité des chevaux (30-35 ans contre une dizaine d'années pour les chiens) mais rien ne prouve que les chevaux sont d'aussi bons guides que les chiens.

D'autre part, la question qui se pose également c'est "où loger un poney ?". C'est moins discret au resto ou dans un appart qu'un chien. La personne qui avait commencé à dresser les poney a rétorqué que leur poney était discret (il avait déjà pris l'avion, signalait doucement ses envies de faire ses besoins etc). Mais c'était le tempérament inné du cheval. Peut on réellement en faire une généralité ? C'est un beau sujet et une belle expérience mais qui nécessite encore un peu de recul .

www.courrierinternational.com/article/2003/04/03/cheval-d-aveugle-un-metier-d-avenir
Afficher tout
Merci l’ami c’est toujours un plaisir de te lire. Amicalement

a écrit : Je me penche rarement sur ce genre de problème (je dois l'avouer)...

Mais en tant que développeur ça me donne une idée de "montre" ou d'équipement (lunettes pour les malentendants, oreillettes pour les aveugles), qui, en fonction de l'environnement, des interactions et des besoins
du patient, donneraient des instructions, des conseils, des informations et remplaceraient l'usage procédural des animaux (moins de coûts, plus d'efficacité, mais moins de cuteness, c'est sûr)

Je me met ça de côté car il y a enooooormement de boulot à faire... Et je suis seul :) si y'en a d'entre vous intéressé pour créer des objets connectés destinés au malvoyants, malentendants, n'hésitez pas à me contacter, si vous doutez de la réalisabilité, laissez moi vous dire qu'avec une position GPS, un récepteur de flux (bien paramétrés et proprement sélectionnés) et des capteurs.. On peut tout faire..
Afficher tout
Oui moi aussi j'y avais pensé et rien n'est fait la dessus

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Hmmm pas forcément : faut pas se décourager quand un projet très similaire au sien est déjà en cours... Au contraire, il faut essayer de se démarquer en visant une problématique à laquelle ils n'ont pas forcément de solution... Et je suis sûr qu' il y en a, dans un domaine aussi vaste. Les brevets existent pour cela, justement ;) d'autres projets sont en cours pour cette entreprise. Ce genre de choses ne se développent pas en 2 semaines.. il faut des ingénieurs/développeurs, et des fonds pour payer... de grandes entreprises ont déjà investi dans ce projet.. la prochaine étape concerne le marché des particuliers, avec forcément un système adapté au quotidien. Comme précisé dans l'histoire de cette société, ces handicaps ont touchés personnellement les fondateurs (quand t'as vu et vécu, je ne pense pas que ce soit un citoyen qui n'a aucune connaissance en la matière qui va dire mieux que ces personnes ce dont ces personnes ont besoin ou non au quotidien ou dans leurs entreprises) donc le domaine est vaste, certes, mais c'est sûr que quand tu viens d'un milieu modeste, le travail que tu fournis en 5 ans tu le divises par 5 quand papa maman connaissent pierre Paul Jacques de machin truc qui amassent des millions en quelques semaines ;)

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Je me penche rarement sur ce genre de problème (je dois l'avouer)...

Mais en tant que développeur ça me donne une idée de "montre" ou d'équipement (lunettes pour les malentendants, oreillettes pour les aveugles), qui, en fonction de l'environnement, des interactions et des besoins
du patient, donneraient des instructions, des conseils, des informations et remplaceraient l'usage procédural des animaux (moins de coûts, plus d'efficacité, mais moins de cuteness, c'est sûr)

Je me met ça de côté car il y a enooooormement de boulot à faire... Et je suis seul :) si y'en a d'entre vous intéressé pour créer des objets connectés destinés au malvoyants, malentendants, n'hésitez pas à me contacter, si vous doutez de la réalisabilité, laissez moi vous dire qu'avec une position GPS, un récepteur de flux (bien paramétrés et proprement sélectionnés) et des capteurs.. On peut tout faire..
Afficher tout
Aztharos, je te remercie pour ce commentaire qui me fait penser que ce que je suis en train de faire actuellement, trouvera en ta personne un fervent utilisateur de ma plateforme. Je t'invite à me laisser un message au mail suivant pour te présenter mon projet: bouvry.mathieu@gmail.com.
Dans l'attente de ton message.

a écrit : Je me penche rarement sur ce genre de problème (je dois l'avouer)...

Mais en tant que développeur ça me donne une idée de "montre" ou d'équipement (lunettes pour les malentendants, oreillettes pour les aveugles), qui, en fonction de l'environnement, des interactions et des besoins
du patient, donneraient des instructions, des conseils, des informations et remplaceraient l'usage procédural des animaux (moins de coûts, plus d'efficacité, mais moins de cuteness, c'est sûr)

Je me met ça de côté car il y a enooooormement de boulot à faire... Et je suis seul :) si y'en a d'entre vous intéressé pour créer des objets connectés destinés au malvoyants, malentendants, n'hésitez pas à me contacter, si vous doutez de la réalisabilité, laissez moi vous dire qu'avec une position GPS, un récepteur de flux (bien paramétrés et proprement sélectionnés) et des capteurs.. On peut tout faire..
Afficher tout
Mon mari qui est déficient visuel préfère de loin son fidèle chien qui le prévient de tout danger. Marcher avec une oreillette le perturbe. Il n’entend plus les autres bruits... qui peuvent l’avertir de beaucoup de chose. Il arrive à savoir au bruit d’un moteur de voiture, à quelle distance est le véhicule. Avec une oreillette ses sens sont perturbés. Il donne toute sa confiance au chien, et son ouïe. Il existe également des cannes blanches électroniques qui vont l’avertir sur un danger immédiat. Et il faut savoir que beaucoup d’objets créés pour l’handicap sont très onéreux. Et malheureusement pas grand chose est pris en charge par la sécurité sociale et la MDPH.

a écrit : Je me penche rarement sur ce genre de problème (je dois l'avouer)...

Mais en tant que développeur ça me donne une idée de "montre" ou d'équipement (lunettes pour les malentendants, oreillettes pour les aveugles), qui, en fonction de l'environnement, des interactions et des besoins
du patient, donneraient des instructions, des conseils, des informations et remplaceraient l'usage procédural des animaux (moins de coûts, plus d'efficacité, mais moins de cuteness, c'est sûr)

Je me met ça de côté car il y a enooooormement de boulot à faire... Et je suis seul :) si y'en a d'entre vous intéressé pour créer des objets connectés destinés au malvoyants, malentendants, n'hésitez pas à me contacter, si vous doutez de la réalisabilité, laissez moi vous dire qu'avec une position GPS, un récepteur de flux (bien paramétrés et proprement sélectionnés) et des capteurs.. On peut tout faire..
Afficher tout
C’est un beau projet mais tu serais vraiment étonné de tout ce qui existe déjà. Pour beaucoup de handicap. Après il y a vraiment matière à développer puisque notre société ne fait pas grand chose pour faciliter la vie des personnes handicapées. Des lois existent bien, mais leur mise en application est sans cesse repoussée. Bref heureusement que certaines bonnes volontés s’y mettent pour permettre à tout le monde de s’intégrer au maximum, d’ailleurs les innovations viennent souvent des personnes handicapées

a écrit : Concernant le processus de formation d'un chien d'aveugle, celui est long et coûteux : il faut compter 2 ans et 25.000€ pour le dressage, les soins vétérinaires et l'équipement.

Toutefois, toute personne aveugle faisant la demande bénéficie d'un chien guide gratuitement, mise à part les
frais de nourriture quotidien.

À savoir que chaque chien guide est unique pour son propriétaire. Le chien va avoir à connaître des mots spécifiques pour aider son propriétaire. Par exemple, "ascenceur" signifie, soit que la personne aveugle aimerait se diriger vers un ascenseur (si la personne habite dans un immeuble par exemple) soit un escalator (si la personne n'a pas besoin de connaître le mot "ascenseur" mais prend le métro ts les jours et a besoin de prendre des escalator régulièrement). Des mots comme ca il y en a des dizaines : trottoirs, piéton,...

Je vous invite à écouter cette émission d'il y à quelques mois qui interviewait des aveugles futurs détenteurs de chien guide. Très intéressante :

www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/des-animaux-et-des-hommes-3-chien-daveugle-la-prunelle-de-mes
Afficher tout
Bonjour. Imac est le meilleur ami de mon mari qui est déficient visuel... je voulais juste rajouter un petit complément. Le chien est remis gracieusement . C’est un prêt. Le chien peut être retiré pour des raisons multiples, notamment la maltraitance. Et oui cela arrive. La maltraitance peut être psychologique. En principe depuis peu de temps les chiens de travail sont mis à la retraite à l’âge de huit ans. À sa retraite le chien si vous pouvez le garder est à vous. Soit vous avez la possibilité de le garder, car vous avez la place et une personne vivant avec vous pour s’occuper du chien. Sinon si quelqu’un de votre entourage veut en prendre soin , ce n’est que du bonheur, pour que les liens ne soient pas coupés. Nous avons eu la chance de pouvoir garder les chiens de mon mari. Comme vous le dîtes ils sont remis gracieusement , reste à notre charge bien évidemment la nourriture et les frais de vétérinaire. Il faut remercier les familles d’accueil qui pendant la formation du chien , s’occupent des animaux. Ces familles s’y attachent pendant deux années, et lorsque la formation est terminée doivent le remettre à une personne qui parfois ne restera pas en relation avec la famille d.accueil.
Le temps de formation est le même pour les trois handicaps...visuel, physique et auditif. Entre 18 et 24 mois. Et pour terminer se sont des boules d’amour.

Il y a beaucoup de métier qui recrute dans ces domaines, il y a la sténotypie par exemple. Les éducateur pour chien d'aveugle ect... Si vous recherchez un job ou bien une reconversion. C'est sans doute une possibilité.

a écrit : Le meilleur ami de l'homme, premier animal apprivoisé et domestiqué, avant même l'agriculture, parfois son fidèle allié en temps de guerre, et son aide la plus précieuse en temps de paix comme ici... et dire qu'on a fait une petite avancée législative que très récemment pour ne plus le considérer comme simple bien meuble... Les US sont pour le coup bien loin devant nous dans le domaine. Allez y maltraiter cet animal, ou n'importe quel autre d'ailleurs ! Afficher tout Je crois que le chat a été domestiqué avant non ? Et quid du cheval ?

a écrit : Je crois que le chat a été domestiqué avant non ? Et quid du cheval ? Nop le chien c'est entre -15000 et -30000, le chat autour de -8000 et enfin le cheval environ -4500. Ça fait bien longtemps que les pépères sont nos meilleurs amis ! Article wiki sur la "Domestication" est assez intéressant.
Puis peut-on réellement parler de la domestication du chat ? On sait tout que c'est plutôt eux qui nous ont asservis :)