L'étrange coutume des Mah Song

Proposé par
le
dans

Chaque année, les Mah Song ("chevaux possédés") se réunissent au festival végétarien de Phuket en Thaïlande. Ils se disent habités par leurs dieux, et lors d'états de transe, se transpercent le corps et les joues avec toute sorte d'objets coupants ou non, sans avoir l'air d'en souffrir. On peut ainsi voir des personnes avec les joues traversées par des câbles électriques, des mini tours Eiffel ou des guidons de vélo.

Les organisateurs et les aides médicales du festival ne dénombrent que très peu d'interventions, et la majorité des soins prodigués sont dus au fort volume sonore des pétards qui peuvent détériorer les tympans. Les participants se préparent plusieurs jours avant et suivent de règles strictes, notamment au niveau de leur alimentation et de leur hygiène.


Commentaires préférés (3)

L'hypnose y est pour quelque chose aussi ;)

Tant de chair et de sang à un festival végétarien... Et pourquoi pas une démonstration d'armes à feu à un festival pacifique... !

Bonjour, ayant posté l'anecdote, je m'excuse si les images des liens ont pu choquer, je l'avais pourtant bien précisé dans mon post envoyé à la modération, avant publication. Mon texte a été légèrement reformulé (et c'est tant mieux car il est maintenant plus intelligible, merci à la team !), mais l'avertissement a été omis...

Pour rebondir sur les autres commentaires, je pense également qu'un forme d'hypnose y est pour beaucoup.
J'ai lu également que les zones des joues étaient particulièrement préparées à grands renforts de baumes et de préparations médicinales, mais je n'ai pas trouvé plus de précisions sur ces soi-disantes recettes ou méthodes...
Et puis je me demande bien à quoi ressemblent ces personnes le reste de l'année, sont-elles largement balafrées ? Peuvent-elles cicatriser en moins d'un an et recommencer ?

Enfin, une personne isolée où spécifique aurait pu faire penser à une fraude ou une illusion, mais la multiplication de ces actes par tant d'individus différents me laisse perplexe. C'est pas comme si on avait affaire à des grands Yogis ou ascètes ayant passé toute leur vie à pratiquer... ils ont l'air de personnes "normales"... Très étrange.


Tous les commentaires (20)

L'hypnose y est pour quelque chose aussi ;)

J ai failli vomir en voyant les images... la maitrise de leur corps est impressionnante.

Tant de chair et de sang à un festival végétarien... Et pourquoi pas une démonstration d'armes à feu à un festival pacifique... !

C'est impressionnant mais personnellement je ne serai pas capable de me transpercer le corps de la sorte . qui peut me dire pourquoi ils le font ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est impressionnant mais personnellement je ne serai pas capable de me transpercer le corps de la sorte . qui peut me dire pourquoi ils le font ? Surement pour des croyances diverses et d anciennes traditions

Les photos sont juste ahurissantes !
Par contre âme sensible s'abstenir ( vraiment )

a écrit : Tant de chair et de sang à un festival végétarien... Et pourquoi pas une démonstration d'armes à feu à un festival pacifique... ! Tu associe des "blessés" à de la nourriture ?

Hôpital = supermarché non végétarien

Bonjour, ayant posté l'anecdote, je m'excuse si les images des liens ont pu choquer, je l'avais pourtant bien précisé dans mon post envoyé à la modération, avant publication. Mon texte a été légèrement reformulé (et c'est tant mieux car il est maintenant plus intelligible, merci à la team !), mais l'avertissement a été omis...

Pour rebondir sur les autres commentaires, je pense également qu'un forme d'hypnose y est pour beaucoup.
J'ai lu également que les zones des joues étaient particulièrement préparées à grands renforts de baumes et de préparations médicinales, mais je n'ai pas trouvé plus de précisions sur ces soi-disantes recettes ou méthodes...
Et puis je me demande bien à quoi ressemblent ces personnes le reste de l'année, sont-elles largement balafrées ? Peuvent-elles cicatriser en moins d'un an et recommencer ?

Enfin, une personne isolée où spécifique aurait pu faire penser à une fraude ou une illusion, mais la multiplication de ces actes par tant d'individus différents me laisse perplexe. C'est pas comme si on avait affaire à des grands Yogis ou ascètes ayant passé toute leur vie à pratiquer... ils ont l'air de personnes "normales"... Très étrange.

Et réalisé sans trucage!... enfin, normalement.... si ce sont bien des francs Mah Song...

a écrit : Bonjour, ayant posté l'anecdote, je m'excuse si les images des liens ont pu choquer, je l'avais pourtant bien précisé dans mon post envoyé à la modération, avant publication. Mon texte a été légèrement reformulé (et c'est tant mieux car il est maintenant plus intelligible, merci à la team !), mais l'avertissement a été omis...

Pour rebondir sur les autres commentaires, je pense également qu'un forme d'hypnose y est pour beaucoup.
J'ai lu également que les zones des joues étaient particulièrement préparées à grands renforts de baumes et de préparations médicinales, mais je n'ai pas trouvé plus de précisions sur ces soi-disantes recettes ou méthodes...
Et puis je me demande bien à quoi ressemblent ces personnes le reste de l'année, sont-elles largement balafrées ? Peuvent-elles cicatriser en moins d'un an et recommencer ?

Enfin, une personne isolée où spécifique aurait pu faire penser à une fraude ou une illusion, mais la multiplication de ces actes par tant d'individus différents me laisse perplexe. C'est pas comme si on avait affaire à des grands Yogis ou ascètes ayant passé toute leur vie à pratiquer... ils ont l'air de personnes "normales"... Très étrange.
Afficher tout
Merci pour l'anecdote il faut avoir l'estomac bien accroché ( je cri très fort en écrivant ce message ! ) justement je vais à Puket dans un mois je vais voir si je vois des balafres sur des locaux... mais pourquoiiiiiiîi !

Pour une fois, je n'irai pas voir les sources...

Ça doit être compliqué pour manger et boire après çà,déjà que lorsqu'on se mort la joue et qu'on a des aphtes,c'est tout juste si on saute pas au plafond.La personne qui tient les objets lourds à côté comme par exemple la fourche avec la roue,faut pas qui lâche sinon çà arrache tout je pense,respect aux adeptes de cette folle tradition.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et réalisé sans trucage!... enfin, normalement.... si ce sont bien des francs Mah Song... Bien vu le jeu de mots de second degré,je ne pense pas que ces gens-là en fassent partie.

Posté le

android

(2)

Répondre

La drogue et la colle ne doivent pas y etre pour rien non plus.

a écrit : Tant de chair et de sang à un festival végétarien... Et pourquoi pas une démonstration d'armes à feu à un festival pacifique... ! Je ne vois pas le rapport....ils ne mangent pas cette chair et ce sang....

Il y a toujours eu des rites étranges chez les Mah Song, surtout parmi les plus francs...

a écrit : Surement pour des croyances diverses et d anciennes traditions Merci je crois avoir vu des gens en Asie se transpercer le corps à l'aide d'objets métalliques(couteaux. Épées, etc) dans une émission de Morgan Freeman qui traite de l'existence de dieu et je ne sais plus si c'était en Thaïlande ou au Vietnam et ils disaient qu'ils le faisait pour des motifs religieux,et que leurs blessures disparaissaient de façon très rapide qui peut m'en dire plus ?

Posté le

android

(2)

Répondre

J'avais déjà regardé un documentaire sur le sujet. J'étais sidérée.

Posté le

android

(0)

Répondre

Si vous venez à la Réunion vous pouvez voir cela en direct c'est une coutume très pratiqué chez les hindou de l'île.
Et ceux qui se posent pleins de questions voici quelque réponse.
1 - Ils n'ont pas de séquelles à vrai dire il y en à pleins qui défilé et qui retourne travailler des le lendemain sans problèmes.
2 - Non ils ne sont pas drogués et ne trichent pas avec de la colle. Ils se transpercent bien la bouche et la peau.
3 - Oui avant de faire cela il faut bien sûr bien préparer son corps et son esprit.
Voilà en tout cas ceux qui veulent voir sa en vrai suffit de venir à la Réunion et vous pouvez le voir sa se fait tout les ans.

Quelques infos, pour avoir participé au festival à Phuket : les personnes sont en transe, dans un état second après des danses et chants hypnotiques, et la respiration d’herbes. Il y a relativement peu de sang. Les blessures sont en fait des espèces de piercing entretenus toute l’année. Il n’y a pas de « re-percement » tous les ans...