Le dopage est aussi présent dans l'Esport

Proposé par
le
dans

A l'instar du sport traditionnel, le dopage a fini par faire son apparition au sein des compétitions d'Esport, dans le but d'améliorer la concentration des joueurs. Pour traiter ce fléau, l'Electronic Sports League a décidé d'instaurer des contrôles antidopage afin de tenter d'éradiquer ce problème aux multiples risques sanitaires et éthiques.


Commentaires préférés (3)

Un des produits dopants que certains joueurs utilisent s'appelle l'Adderall, nom commercial d’un psychostimulant. Ce produit a des propriétés proches de la méthamphétamine.

Je sais que certains, sans dire beaucoup, ont du mal à comprendre en quoi et pourquoi l'esport est en train de prendre une place de plus en plus importante dans la compétition sportive, mais il faut comprendre que ça a les mêmes tenants et aboutissants que toute compétition, ça requiert des entraînements rigoureux, des connaissances solides des nombreux patterns possibles et des capacités spécifiques développées exprès pour le jeu en question (souvent une excellente vision périphérique, une vitesse de réaction et d'adaptation qui dépasse largement la normale, mais ça peut également être pour les jeux de stratégie une capacité à réfléchir à de multiples tâches simultanément, ou encore une endurance importante - je pense notamment à des jeux où les parties sont très longues, ou alors à des jeux où la course mondiale se joue en quelques jours ou semaines à la sortie d'un nouveau contenu, et où les plus grosses équipes jouent 10 à 15 heures par jour durant ce laps de temps, c'est extrêmement éprouvant)

Voilà félicitations pour ceux qui liront ce pavé, et en espérant que ça aura pu éclaircir un peu certains points pour les plus sceptiques même si c'est très résumé !

Posté le

android

(228)

Répondre

a écrit : Je sais que certains, sans dire beaucoup, ont du mal à comprendre en quoi et pourquoi l'esport est en train de prendre une place de plus en plus importante dans la compétition sportive, mais il faut comprendre que ça a les mêmes tenants et aboutissants que toute compétition, ça requiert des entraînements rigoureux, des connaissances solides des nombreux patterns possibles et des capacités spécifiques développées exprès pour le jeu en question (souvent une excellente vision périphérique, une vitesse de réaction et d'adaptation qui dépasse largement la normale, mais ça peut également être pour les jeux de stratégie une capacité à réfléchir à de multiples tâches simultanément, ou encore une endurance importante - je pense notamment à des jeux où les parties sont très longues, ou alors à des jeux où la course mondiale se joue en quelques jours ou semaines à la sortie d'un nouveau contenu, et où les plus grosses équipes jouent 10 à 15 heures par jour durant ce laps de temps, c'est extrêmement éprouvant)

Voilà félicitations pour ceux qui liront ce pavé, et en espérant que ça aura pu éclaircir un peu certains points pour les plus sceptiques même si c'est très résumé !
Afficher tout
À noter que les grands clubs de football se créent des équipes de e-sport. En Corée du sud le e-sport est très très développé ,très populaire, avec des joueurs qui gagnent bien leurs vies

Posté le

android

(77)

Répondre


Tous les commentaires (37)

Un des produits dopants que certains joueurs utilisent s'appelle l'Adderall, nom commercial d’un psychostimulant. Ce produit a des propriétés proches de la méthamphétamine.

Je sais que certains, sans dire beaucoup, ont du mal à comprendre en quoi et pourquoi l'esport est en train de prendre une place de plus en plus importante dans la compétition sportive, mais il faut comprendre que ça a les mêmes tenants et aboutissants que toute compétition, ça requiert des entraînements rigoureux, des connaissances solides des nombreux patterns possibles et des capacités spécifiques développées exprès pour le jeu en question (souvent une excellente vision périphérique, une vitesse de réaction et d'adaptation qui dépasse largement la normale, mais ça peut également être pour les jeux de stratégie une capacité à réfléchir à de multiples tâches simultanément, ou encore une endurance importante - je pense notamment à des jeux où les parties sont très longues, ou alors à des jeux où la course mondiale se joue en quelques jours ou semaines à la sortie d'un nouveau contenu, et où les plus grosses équipes jouent 10 à 15 heures par jour durant ce laps de temps, c'est extrêmement éprouvant)

Voilà félicitations pour ceux qui liront ce pavé, et en espérant que ça aura pu éclaircir un peu certains points pour les plus sceptiques même si c'est très résumé !

Posté le

android

(228)

Répondre

a écrit : Je sais que certains, sans dire beaucoup, ont du mal à comprendre en quoi et pourquoi l'esport est en train de prendre une place de plus en plus importante dans la compétition sportive, mais il faut comprendre que ça a les mêmes tenants et aboutissants que toute compétition, ça requiert des entraînements rigoureux, des connaissances solides des nombreux patterns possibles et des capacités spécifiques développées exprès pour le jeu en question (souvent une excellente vision périphérique, une vitesse de réaction et d'adaptation qui dépasse largement la normale, mais ça peut également être pour les jeux de stratégie une capacité à réfléchir à de multiples tâches simultanément, ou encore une endurance importante - je pense notamment à des jeux où les parties sont très longues, ou alors à des jeux où la course mondiale se joue en quelques jours ou semaines à la sortie d'un nouveau contenu, et où les plus grosses équipes jouent 10 à 15 heures par jour durant ce laps de temps, c'est extrêmement éprouvant)

Voilà félicitations pour ceux qui liront ce pavé, et en espérant que ça aura pu éclaircir un peu certains points pour les plus sceptiques même si c'est très résumé !
Afficher tout
Complètement d'accord, on peut même rajouter que les carrières en e-sport sont extrêmement courte ! Dès 23/24 ans les performances chutes (baisse de la rapidité de réflexion et du temps de réaction).
Et même si ces baisses paraissent très faible pour une personne normal, c'est significatif dans le monde du e-sport.

a écrit : Je sais que certains, sans dire beaucoup, ont du mal à comprendre en quoi et pourquoi l'esport est en train de prendre une place de plus en plus importante dans la compétition sportive, mais il faut comprendre que ça a les mêmes tenants et aboutissants que toute compétition, ça requiert des entraînements rigoureux, des connaissances solides des nombreux patterns possibles et des capacités spécifiques développées exprès pour le jeu en question (souvent une excellente vision périphérique, une vitesse de réaction et d'adaptation qui dépasse largement la normale, mais ça peut également être pour les jeux de stratégie une capacité à réfléchir à de multiples tâches simultanément, ou encore une endurance importante - je pense notamment à des jeux où les parties sont très longues, ou alors à des jeux où la course mondiale se joue en quelques jours ou semaines à la sortie d'un nouveau contenu, et où les plus grosses équipes jouent 10 à 15 heures par jour durant ce laps de temps, c'est extrêmement éprouvant)

Voilà félicitations pour ceux qui liront ce pavé, et en espérant que ça aura pu éclaircir un peu certains points pour les plus sceptiques même si c'est très résumé !
Afficher tout
À noter que les grands clubs de football se créent des équipes de e-sport. En Corée du sud le e-sport est très très développé ,très populaire, avec des joueurs qui gagnent bien leurs vies

Posté le

android

(77)

Répondre

a écrit : Je sais que certains, sans dire beaucoup, ont du mal à comprendre en quoi et pourquoi l'esport est en train de prendre une place de plus en plus importante dans la compétition sportive, mais il faut comprendre que ça a les mêmes tenants et aboutissants que toute compétition, ça requiert des entraînements rigoureux, des connaissances solides des nombreux patterns possibles et des capacités spécifiques développées exprès pour le jeu en question (souvent une excellente vision périphérique, une vitesse de réaction et d'adaptation qui dépasse largement la normale, mais ça peut également être pour les jeux de stratégie une capacité à réfléchir à de multiples tâches simultanément, ou encore une endurance importante - je pense notamment à des jeux où les parties sont très longues, ou alors à des jeux où la course mondiale se joue en quelques jours ou semaines à la sortie d'un nouveau contenu, et où les plus grosses équipes jouent 10 à 15 heures par jour durant ce laps de temps, c'est extrêmement éprouvant)

Voilà félicitations pour ceux qui liront ce pavé, et en espérant que ça aura pu éclaircir un peu certains points pour les plus sceptiques même si c'est très résumé !
Afficher tout
Personnellement, quand je dois expliquer ça, j'utilise les compétitions d'échecs. La comparaison est assez facile je trouve.

Posté le

android

(17)

Répondre

Commentaire supprimé Si tu cherches quelque chose pour te doper, je doute Fort que tu penses à Marie-Jeanne en premier...

N'oubliez pas les enfants : "Winners don't use drugs" !
(Slogan qu'on pouvait voir au début de certains voeux jeux d'arcade )

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : À noter que les grands clubs de football se créent des équipes de e-sport. En Corée du sud le e-sport est très très développé ,très populaire, avec des joueurs qui gagnent bien leurs vies Les grand clubs ... la Corée du sud... que fais la police ?

a écrit : Je sais que certains, sans dire beaucoup, ont du mal à comprendre en quoi et pourquoi l'esport est en train de prendre une place de plus en plus importante dans la compétition sportive, mais il faut comprendre que ça a les mêmes tenants et aboutissants que toute compétition, ça requiert des entraînements rigoureux, des connaissances solides des nombreux patterns possibles et des capacités spécifiques développées exprès pour le jeu en question (souvent une excellente vision périphérique, une vitesse de réaction et d'adaptation qui dépasse largement la normale, mais ça peut également être pour les jeux de stratégie une capacité à réfléchir à de multiples tâches simultanément, ou encore une endurance importante - je pense notamment à des jeux où les parties sont très longues, ou alors à des jeux où la course mondiale se joue en quelques jours ou semaines à la sortie d'un nouveau contenu, et où les plus grosses équipes jouent 10 à 15 heures par jour durant ce laps de temps, c'est extrêmement éprouvant)

Voilà félicitations pour ceux qui liront ce pavé, et en espérant que ça aura pu éclaircir un peu certains points pour les plus sceptiques même si c'est très résumé !
Afficher tout
Par contre il y a 2 valeurs que l'esport n'encourage pas à mon avis : le développement social et physique. Ce que font les autres sports dit traditionnels. Je m'interroge sur les valeurs que vont véhiculer l'esport (aux enfant notamment) si c'est présent aux JO par exemple.

a écrit : Par contre il y a 2 valeurs que l'esport n'encourage pas à mon avis : le développement social et physique. Ce que font les autres sports dit traditionnels. Je m'interroge sur les valeurs que vont véhiculer l'esport (aux enfant notamment) si c'est présent aux JO par exemple. Je sais pas, que le sport est aussi un état d’esprit, le dépassement de soi, la recherche de performance, l’esprit d’équipe... bizarre ton interrogation

Dans une société où les enfants passent de plus en plus de temps devant un écran, je pense que ces sports virtuels nous dénature complètement. J’ose imaginé notre société dans 50 ans.

a écrit : Je sais pas, que le sport est aussi un état d’esprit, le dépassement de soi, la recherche de performance, l’esprit d’équipe... bizarre ton interrogation Je n'ai pas dit qu'il n'y avais aucune valeur dans l'esport

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Je n'ai pas dit qu'il n'y avais aucune valeur dans l'esport L’esprit d’équipe c’est le social.

a écrit : L’esprit d’équipe c’est le social. Peut être pour celui qui fait de la compétition mais pour un ado fan de esport il va juste jouer dans sa chambre et l'aspect social se résume à son casque et son micro

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Si tu cherches quelque chose pour te doper, je doute Fort que tu penses à Marie-Jeanne en premier...

N'oubliez pas les enfants : "Winners don't use drugs" !
(Slogan qu'on pouvait voir au début de certains voeux jeux d'arcade )
Et pourtant : www.sport-equipements.fr/sport-cannabis/

Je pense d’ailleurs que si la recherche de THC sur les contrôles était abandonnée, le taux de soustractions aux contrôles anti-dopage diminuerait fortement !

a écrit : Dans une société où les enfants passent de plus en plus de temps devant un écran, je pense que ces sports virtuels nous dénature complètement. J’ose imaginé notre société dans 50 ans. Eh bien dans 50 ans quand tu voudras faire des courses tu mettra ton casque de réalité virtuelle et tu choisira le magasin ou tu veux aller et tu te baladera dans les rayons en sélectionnant tes articles et tu passera à la caisse tranquillou et à la fin du paiement le livreur sera déjà sur la route et tu sera livré dans les 30 minutes.
Tout ça depuis ton canapé.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Par contre il y a 2 valeurs que l'esport n'encourage pas à mon avis : le développement social et physique. Ce que font les autres sports dit traditionnels. Je m'interroge sur les valeurs que vont véhiculer l'esport (aux enfant notamment) si c'est présent aux JO par exemple. Il est vrai qu'il n'encourage pas le développement physique à proprement parler, bien qu'il ne l'empêche pas, loin de là. Toutefois je vous encourage, toi et ceux qui pensent de la même façon, à reconsidérer votre vision de la relation sociale. Ce n'est pas parce que pour certains le social c'est serrer des mains et boire des coups, que pour d'autres c'est sortir faire des activités sportives, ou encore se jeter à corps perdu dans le travail en entreprise, que ça signifie que l'une de ces visions vaut plus ou moins que s'amuser sur un jeu vidéo avec des gens que l'on côtoie régulièrement par exemple.

Chacune des visions qui ont été dépeintes ici ont leurs points forts et leurs points faibles et je vous encourage tous à élargir votre esprit aux nouveaux modes de vie. Pas nécessairement de les adopter, mais au moins d'essayer de les comprendre.

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : Il est vrai qu'il n'encourage pas le développement physique à proprement parler, bien qu'il ne l'empêche pas, loin de là. Toutefois je vous encourage, toi et ceux qui pensent de la même façon, à reconsidérer votre vision de la relation sociale. Ce n'est pas parce que pour certains le social c'est serrer des mains et boire des coups, que pour d'autres c'est sortir faire des activités sportives, ou encore se jeter à corps perdu dans le travail en entreprise, que ça signifie que l'une de ces visions vaut plus ou moins que s'amuser sur un jeu vidéo avec des gens que l'on côtoie régulièrement par exemple.

Chacune des visions qui ont été dépeintes ici ont leurs points forts et leurs points faibles et je vous encourage tous à élargir votre esprit aux nouveaux modes de vie. Pas nécessairement de les adopter, mais au moins d'essayer de les comprendre.
Afficher tout
Je ne doute pas que certains ont pu développer leur vie sociale grâce aux jeux videos mais j'ai aussi pu voir aussi les dégâts que ça fait chez d'autres. On sait que chez les enfants/ado le rapport au jeux video peut être addictif.
Bref je ne suis pas anti jeux video loin de là ce qui me dérange c'est de l'assimiler à du sport classique.

a écrit : Je ne doute pas que certains ont pu développer leur vie sociale grâce aux jeux videos mais j'ai aussi pu voir aussi les dégâts que ça fait chez d'autres. On sait que chez les enfants/ado le rapport au jeux video peut être addictif.
Bref je ne suis pas anti jeux video loin de là ce qui me dérange c
9;est de l'assimiler à du sport classique. Afficher tout
C'est le jeu vidéo à haut niveau qui est considéré comme du sport, pas le reste. Pour le coup il y a une réelle différence dans le monde du jeu vidéo à l'heure actuelle. Ça évoluera peut être après mais toujours est-il qu'un joueur amateur ne pratique pas un sport de quelque considération que ce soit actuellement.

On comprend évidemment qu'il y a une réelle différence entre les pros et les amateurs dans ce domaine, tandis que pour du sport physique il y a un effort, un investissement et un retour en contrepartie assez évident. Je tiens quand même à rappeler que même avec l'esport mis à part il n'y a pas que des sports physiques. Les échecs, les fléchettes, le billard, le snooker et j'en passe n'encouragent à priori pas le développement physique non plus. Le premier est un sport de réflexion, les autres des sports encourageant à la fois la réflexion et la précision plus que le physique qui n'est pas du tout nécessairement acéré à un niveau professionnel.

Posté le

android

(13)

Répondre

Et que dire du dopage dans les grandes écoles ? C’est un peu plus grave.

Là c’est plus « gagner une compétition » mais tout l’avenir professionnel qui est en jeux.

Après, les grandes écoles ont toujours eu comme rôle de sélectionner la caste bourgeoise plutôt que les compétents. Mais ça va de plus en plus devenir ouvertement vrai : ceux qui auront les moyens et l’accès aux meilleurs médecin-droguistes ou aux meilleurs améliorations humaines (donc ceux qui auront le plus gros portefeuille) seront les sélectionnés pour diriger.

Même si à terme ils deviennent moins compétents que des non sélectionnés, qui n’auront pas eu le sésame.

a écrit : Je ne doute pas que certains ont pu développer leur vie sociale grâce aux jeux videos mais j'ai aussi pu voir aussi les dégâts que ça fait chez d'autres. On sait que chez les enfants/ado le rapport au jeux video peut être addictif.
Bref je ne suis pas anti jeux video loin de là ce qui me dérange c
9;est de l'assimiler à du sport classique. Afficher tout
Il est u Rôle du parent de ne pas laisser son enfant passer plus de temps dans le virtuel que dans le réel. Quand il sera majeur il fera ce qu'il voudra mais même si je suis pro esport, il est claire quun bon dvlpt social dans la jeunesse est importante.