Néron avait son congélateur privé pour les sorbets

Proposé par
Invité
le

L’empereur Néron était un grand amateur de sorbets, et pour satisfaire à cette gourmandise, il faisait venir neige et glace de montagnes ou volcans enneigés. Des puits à neige, sorte de glacières géantes constituées d'un grand trou entouré de pierres sèches, servaient ensuite de congélateur pour les conserver durant des mois.


Commentaires préférés (3)

Il existe une glacière quasi inconnue du grand public à Montpellier, en contre bas du zoo de Lunaret.
Elle est dans un bel etat de conservation, malgré qu'elle soit à l'abandon, et qu'elle serve d'abri à des sdf.
Elle est quelques metres apres une station de traitement des eaux.
Rien ne l'indique, et j'incite à la prudence les gens tentés par la visite. Le puit est très profond, et vous risquez de tomber et de deranger des marginaux.
Incroyable que ce site ne soit pas mieux protegé.

a écrit : Ça rompt tout de suite avec le grand incendie de Rome pour lequel il a été pointé du doigt... Néron n'est pas un petit saint, mais la seule source contemporaine de ses supposés méfaits contre les chrétiens est un passage attribué à Tacite. Seulement, il est très suspect: lisez-le, en traduction et si possible en latin, et vous voyez un brusque changement de style (de très concis et élégant, il passe à diffus et terne); cela m'avait sauté aux yeux avant de savoir que d'autres avaient fait la même remarque.
Et pourquoi aurait-il accusé les chrétiens, secte minuscule alors parmi bien d'autres (surtout de Mithra, bien plus importante, voir la maison des mystères à Pompéi)?
Ce passage a sans doute été écrit par un moine plus propagandiste qu'honnête, pour le discréditer et faire passer les chrétiens pour des martyrs.

Pour en revenir à l'anecdote, non, il ne s'agissait pas de congélateur (qui fabrique de la glace), mais de conservation de la glace des Alpes recueillie en hiver: dans une cave, recouverte de paille, elle ne fond que très lentement car le passage de l'eau solide à liquide demande énormément d'énergie.

Si je ne me trompe, des cargaisons d asperges étaient également envoyées dans les Alpes afin de rester au frais et pouvoir être consommées plus longtemps pendant l année...


Tous les commentaires (21)

Ça rompt tout de suite avec le grand incendie de Rome pour lequel il a été pointé du doigt...

Posté le

android

(9)

Répondre

Il existe une glacière quasi inconnue du grand public à Montpellier, en contre bas du zoo de Lunaret.
Elle est dans un bel etat de conservation, malgré qu'elle soit à l'abandon, et qu'elle serve d'abri à des sdf.
Elle est quelques metres apres une station de traitement des eaux.
Rien ne l'indique, et j'incite à la prudence les gens tentés par la visite. Le puit est très profond, et vous risquez de tomber et de deranger des marginaux.
Incroyable que ce site ne soit pas mieux protegé.

Faire venir de la neige à Rome , la conserver puis les utiliser pour ses sorbets , il fallait y penser , j'ai entendu récemment parler de la neige que faisait venir Néron hier dans les 12 coups de midi sur TF1 , bonne année à tous

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Ça rompt tout de suite avec le grand incendie de Rome pour lequel il a été pointé du doigt... Néron n'est pas un petit saint, mais la seule source contemporaine de ses supposés méfaits contre les chrétiens est un passage attribué à Tacite. Seulement, il est très suspect: lisez-le, en traduction et si possible en latin, et vous voyez un brusque changement de style (de très concis et élégant, il passe à diffus et terne); cela m'avait sauté aux yeux avant de savoir que d'autres avaient fait la même remarque.
Et pourquoi aurait-il accusé les chrétiens, secte minuscule alors parmi bien d'autres (surtout de Mithra, bien plus importante, voir la maison des mystères à Pompéi)?
Ce passage a sans doute été écrit par un moine plus propagandiste qu'honnête, pour le discréditer et faire passer les chrétiens pour des martyrs.

Pour en revenir à l'anecdote, non, il ne s'agissait pas de congélateur (qui fabrique de la glace), mais de conservation de la glace des Alpes recueillie en hiver: dans une cave, recouverte de paille, elle ne fond que très lentement car le passage de l'eau solide à liquide demande énormément d'énergie.

Si je ne me trompe, des cargaisons d asperges étaient également envoyées dans les Alpes afin de rester au frais et pouvoir être consommées plus longtemps pendant l année...

Le 1er janvier nombreux sont les Cicéron en herbe.

- cerf-volant joyeux, chef de la tribu des fêtard.

C'est une pratique qui ne remonte pas à Néron, elle est bien plus vieille que ça ! D'ailleurs me système était tellement ingénieux qu'il était toujours d'actualité sous Louis XIV !

Il avait aussi dans son palais(gigantesque) une salle à manger tournante dont les vertiges ont été retrouvés récemment. Elle tournait sur des billes de bois encastrées dans le sol, à la manière d'un roulement à billes. Très ingénieux.

a écrit : Il avait aussi dans son palais(gigantesque) une salle à manger tournante dont les vertiges ont été retrouvés récemment. Elle tournait sur des billes de bois encastrées dans le sol, à la manière d'un roulement à billes. Très ingénieux. Effectivement ça donne le vertige..:)

a écrit : Il avait aussi dans son palais(gigantesque) une salle à manger tournante dont les vertiges ont été retrouvés récemment. Elle tournait sur des billes de bois encastrées dans le sol, à la manière d'un roulement à billes. Très ingénieux. Un très bon documentaire à ce sujet:
lejournal.cnrs.fr/videos/lincroyable-salle-a-manger-tournante-de-neron

Comme le dit manyfigue, ces vestiges donnent le vertige.

a écrit : C'est une pratique qui ne remonte pas à Néron, elle est bien plus vieille que ça ! D'ailleurs me système était tellement ingénieux qu'il était toujours d'actualité sous Louis XIV ! Le métro "Glacière", ligne 6 dans le 13eme arrondissement tient son nom d'un de ces édifices - partiellement souterrain - encore utilisé en 1820

a écrit : Merci je n'avais plus le lien. Je n'ai pas mentionné une petite erreur: le "roulement à billes" n'était pas en bois, mais en métal lubrifié par de l'argile. Comme des sphères traversées par un axe.
Mais le principe était déjà connu, et je ne voulais pas être désagréable pour un commentaire très intéressant.

a écrit : Le 1er janvier nombreux sont les Cicéron en herbe.

- cerf-volant joyeux, chef de la tribu des fêtard.
Allez, je ne veux pas mourir bête.. tu veux bien m'expliquer ton commentaire ??? Merciii

a écrit : Je n'ai pas mentionné une petite erreur: le "roulement à billes" n'était pas en bois, mais en métal lubrifié par de l'argile. Comme des sphères traversées par un axe.
Mais le principe était déjà connu, et je ne voulais pas être désagréable pour un commentaire très intéressant.
Tu ne mentionnes pas une erreur pour ne pas être désagréable.
Mais tu postes un second commentaire pour mentionner l’erreur, donc pour être désagréable puisque, si je suis ton raisonnement, mentionner une erreur est désagréable :-) ?

a écrit : Je n'ai pas mentionné une petite erreur: le "roulement à billes" n'était pas en bois, mais en métal lubrifié par de l'argile. Comme des sphères traversées par un axe.
Mais le principe était déjà connu, et je ne voulais pas être désagréable pour un commentaire très intéressant.
Pointer du doigt une erreur n'est désagréable qu' en fonction des mots qui accompagnent ce geste...
(Ça dépend si c'est dit de manière constructive ou non quoi)

Posté le

android

(3)

Répondre

Pourquoi est ce que les empereurs ne font jamais dans la simplicité ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je n'ai pas mentionné une petite erreur: le "roulement à billes" n'était pas en bois, mais en métal lubrifié par de l'argile. Comme des sphères traversées par un axe.
Mais le principe était déjà connu, et je ne voulais pas être désagréable pour un commentaire très intéressant.
Merci, ça devient rare.