Au Japon, une méduse peut dépasser les 200 kilos

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

*cough*karma*cough*. Blague à part, combien de temps faudra-t-il pour que tout le monde se rende compte qu’une surexploitation des ressources ne peut créer que des problèmes, au-delà même de ce problème de méduse (qui reste quand même grave) ?

a écrit : *cough*karma*cough*. Blague à part, combien de temps faudra-t-il pour que tout le monde se rende compte qu’une surexploitation des ressources ne peut créer que des problèmes, au-delà même de ce problème de méduse (qui reste quand même grave) ? Un très long moment visiblement, quand on voit que le parlement européen a quand même 232 voix en faveur de la pèche électrique sur 634 votes exprimés...
Un gros tiers de nos députés européens n'en avaient visiblement rien a carrer.

Quand on voit ce genre de score en Europe (et c'est sans doute la zone la plus stricte au monde en terme de pèche), ce qui se passe en méditerranée en terme de surpêche et la situation dans le reste du monde, c'est pas gagné gagné

a écrit : Et tu crois qu'ils pêchent pour s'amuser ? Peut-être qu'il y a des bouches à nourrir. Facile de faire la morale. Je crains que tu sois rapidement la cible de réponses désobligeantes... mais d'un autre coté, on les nourris comment les bouches en question une fois qu'il n'y a plus de poisson ?


Tous les commentaires (39)

*cough*karma*cough*. Blague à part, combien de temps faudra-t-il pour que tout le monde se rende compte qu’une surexploitation des ressources ne peut créer que des problèmes, au-delà même de ce problème de méduse (qui reste quand même grave) ?

Est-ce qu'on peut la recycler en la mangeant en sushi ?

a écrit : *cough*karma*cough*. Blague à part, combien de temps faudra-t-il pour que tout le monde se rende compte qu’une surexploitation des ressources ne peut créer que des problèmes, au-delà même de ce problème de méduse (qui reste quand même grave) ? Un très long moment visiblement, quand on voit que le parlement européen a quand même 232 voix en faveur de la pèche électrique sur 634 votes exprimés...
Un gros tiers de nos députés européens n'en avaient visiblement rien a carrer.

Quand on voit ce genre de score en Europe (et c'est sans doute la zone la plus stricte au monde en terme de pèche), ce qui se passe en méditerranée en terme de surpêche et la situation dans le reste du monde, c'est pas gagné gagné

a écrit : *cough*karma*cough*. Blague à part, combien de temps faudra-t-il pour que tout le monde se rende compte qu’une surexploitation des ressources ne peut créer que des problèmes, au-delà même de ce problème de méduse (qui reste quand même grave) ? Et tu crois qu'ils pêchent pour s'amuser ? Peut-être qu'il y a des bouches à nourrir. Facile de faire la morale.

a écrit : Et tu crois qu'ils pêchent pour s'amuser ? Peut-être qu'il y a des bouches à nourrir. Facile de faire la morale. Je crains que tu sois rapidement la cible de réponses désobligeantes... mais d'un autre coté, on les nourris comment les bouches en question une fois qu'il n'y a plus de poisson ?

a écrit : Et tu crois qu'ils pêchent pour s'amuser ? Peut-être qu'il y a des bouches à nourrir. Facile de faire la morale. Personnellement je ne pense pas qu'il faille blâmer les pêcheurs qui ne font que leur boulot pour nourrir leur famille comme tu dis (quoique...), mais ce n'est plus un secret que dans le monde il y a un pb de surexploitation animale et la pêche au Japon est un gros problème, ils font n'importe quoi, s'en foutent des interdits et pour moi c'est de la barbarie (et je suis même pas végétarienne). Du coup je suis plutôt d'accord avec Mooneyes et son karma.

a écrit : Et tu crois qu'ils pêchent pour s'amuser ? Peut-être qu'il y a des bouches à nourrir. Facile de faire la morale. Y avait une autre réponse possible à l'explication de la sur-pêche mais tu n'as pas du y penser... un indice : $$$.
Demandons aux baleines, elles nous éclaireront sur la détresse de ces malheureux pêcheurs (pas seulement Japonnais).

In media res : si on pêchait trop = Plus de poisson. Si on ne pêchait plus = possibilité qu' une espèce invasive prolifère et mette en danger les autres.
Il faut rechercher l' Équilibre...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Personnellement je ne pense pas qu'il faille blâmer les pêcheurs qui ne font que leur boulot pour nourrir leur famille comme tu dis (quoique...), mais ce n'est plus un secret que dans le monde il y a un pb de surexploitation animale et la pêche au Japon est un gros problème, ils font n'importe quoi, s�39;en foutent des interdits et pour moi c'est de la barbarie (et je suis même pas végétarienne). Du coup je suis plutôt d'accord avec Mooneyes et son karma. Afficher tout Bah si justement. C'est leur boulot donc c'est les 1er à se rendre compte des dégâts qu'ils causent sur l'environnement. Et si ils veulent continuer à pouvoir pêcher il faut bien qu'il reste du poisson. Donc faut arrêter de dire oh les pauvres c'est pas leurs fautes. Si ça l'est en grande partie. Y'a d'autres moyens pour nourrir sa famille

a écrit : In media res : si on pêchait trop = Plus de poisson. Si on ne pêchait plus = possibilité qu' une espèce invasive prolifère et mette en danger les autres.
Il faut rechercher l' Équilibre...
Tu parles d'équilibre mais c'est un équilibre qu'on impose. Qu'une espèce prolifère et mette les autres en danger c'est la base même de l'évolution et ça a toujours marché comme ça. L'espèce dominante va proliférer jusqu'à ce que les autres espèces s'adaptent. L'équilibre viendra du fait que lorsqu'une des espèces deviendra trop nombreuse son impact sur son propre environnement conduira à une diminution de sa population (par manque de nourriture par exemple), permettant ainsi aux autres de se développer

a écrit : Un très long moment visiblement, quand on voit que le parlement européen a quand même 232 voix en faveur de la pèche électrique sur 634 votes exprimés...
Un gros tiers de nos députés européens n'en avaient visiblement rien a carrer.

Quand on voit ce genre de score en Europe (et c'est san
s doute la zone la plus stricte au monde en terme de pèche), ce qui se passe en méditerranée en terme de surpêche et la situation dans le reste du monde, c'est pas gagné gagné Afficher tout
C'est pas qu'ils en ont rien à carrer. C'est qu'ils représentent des régions côtières et que sans aides européennes et autorisation de surpeche, leurs électeurs vont perdre leurs emplois et ne pas les réélire.

a écrit : In media res : si on pêchait trop = Plus de poisson. Si on ne pêchait plus = possibilité qu' une espèce invasive prolifère et mette en danger les autres.
Il faut rechercher l' Équilibre...
Comme dit nanar33, la nature n'a absolument pas besoin de l'Homme pour trouver son équilibre (qui n'est pas fixe mais fluctuant) !

Quant au débat sur la culpabilité des pêcheurs, il faut simplement séparer les catégories : la surexploitation des ressources est surtout due aux grandes compagnies et à leurs bateaux de pêche immenses qui raclent les fonds et attrapent toutes les espèces sans distinction. On ne peut effectivement pas blâmer les petits pêcheurs locaux qui attrapent et revendent juste de quoi nourrir leur famille. La prise de conscience doit être collective, mais sur cette question c'est l'action des compagnies (et des gouvernements) qui aura le plus d'influence.

a écrit : Comme dit nanar33, la nature n'a absolument pas besoin de l'Homme pour trouver son équilibre (qui n'est pas fixe mais fluctuant) !

Quant au débat sur la culpabilité des pêcheurs, il faut simplement séparer les catégories : la surexploitation des ressources est surtout due aux grandes compa
gnies et à leurs bateaux de pêche immenses qui raclent les fonds et attrapent toutes les espèces sans distinction. On ne peut effectivement pas blâmer les petits pêcheurs locaux qui attrapent et revendent juste de quoi nourrir leur famille. La prise de conscience doit être collective, mais sur cette question c'est l'action des compagnies (et des gouvernements) qui aura le plus d'influence. Afficher tout
Ai-je dit que la Nature à besoin de l'homme pour rester équilibrée? Nnnope.
Nous avons raison tous les 3...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bah si justement. C'est leur boulot donc c'est les 1er à se rendre compte des dégâts qu'ils causent sur l'environnement. Et si ils veulent continuer à pouvoir pêcher il faut bien qu'il reste du poisson. Donc faut arrêter de dire oh les pauvres c'est pas leurs fautes. Si ça l'est en grande partie. Y'a d'autres moyens pour nourrir sa famille Afficher tout Les pêcheurs sont autant responsables de la surpêche que les techniciens des plateformes pétrolières sont responsables du réchauffement climatique...
Ils ne font que leur job !
Même s'ils ne sont pas d'accord et on conscience des dégâts écologiques que ça implique, on ne leur demande pas leur avis !
Et s'ils refusent de travailler, une autre bouche à nourrir sera ravie de prendre leur place pour gagner un peu d'argent.
On appelle ça "faire le sale boulot"
Parce qu'au final, qui consomme le poisson ?
Qui consomme le pétrole ?
Vous, moi, eux, nous... Tout le monde.
Nous sommes tous responsables.
Vous êtes contre ça ? Ne mangez plus de poisson.
S'il y a de la surpêche, c'est parce qu'il y a de la sur-consommation. Pas l'inverse.

a écrit : Ai-je dit que la Nature à besoin de l'homme pour rester équilibrée? Nnnope.
Nous avons raison tous les 3...
Ton commentaire laisse penser qu'il faut nécessairement pêcher un minimum pour que l'écosystème soit à l'équilibre, ce qui est faux ^^
C'est vrai que ton scénario "sans pêche" peut logiquement avoir pour effet de diminuer la population de proie (si on n'agit plus sur le prédateur), mais je partais du principe que ce n'est pas un problème dans ce scénario précis où la proie en question ne nous intéresse pas !

a écrit : Ton commentaire laisse penser qu'il faut nécessairement pêcher un minimum pour que l'écosystème soit à l'équilibre, ce qui est faux ^^
C'est vrai que ton scénario "sans pêche" peut logiquement avoir pour effet de diminuer la population de proie (si on n'agit plus sur le prédate
ur), mais je partais du principe que ce n'est pas un problème dans ce scénario précis où la proie en question ne nous intéresse pas ! Afficher tout
Mouais, pas faux mr aigle, J'aurais dû me montrer plus précis...
Mea culpa!

Posté le

android

(2)

Répondre

Pour moi, les premiers fautifs sont les consommateurs.
S'il y a surpêche au japon (ou ailleurs), c'est qui il a de la demande.
Les grosses compagnies pêchent en grosse quantités pour faire baisser les prix,ce qui entraine plus de vente et donc gagner de l'argent.
Voila ce que j'en pense.

a écrit : Et tu crois qu'ils pêchent pour s'amuser ? Peut-être qu'il y a des bouches à nourrir. Facile de faire la morale. Les Canadiens (aidés par pas mal d'Européens, faut être honnête) ont réussi à exterminer le plus grand banc de cabillauds (morues) du monde donc, au niveau pèche, ils sont devenus très tranquilles. Les associations demandaient un moratoire de 5 ans, le temps que le stock se reconstitue, mais ils n'ont pas pu se retenir, Résultat : tous les pécheurs sans boulot pour toujours, toutes les usines fermées, et disparition définitive d'une espèce (en fait, 4 espèces)
Aujourd’hui, ils nourrissent leurs bouches en coupant des arbres, ou, pour la majorité, en claquant les allocations du gouvernement