D'où vient le nom de la série Black Mirror ?

Proposé par
Invité
le

La série Black Mirror, dont chaque épisode traite d'un univers dystopique où la technologie a divers effets sur la société, tire ce nom énigmatique du fait que les appareils de visionnage actuels (tablettes, téléviseurs, smartphones), lorsqu'ils sont éteints, nous envoient notre propre reflet sur leur écran noir. Cela fait d'ailleurs écho à la thématique de la série qui peut se voir parfois comme une critique acerbe de notre société.


Commentaires préférés (3)

Pour ceux n'ayant pas vu la série, je vous la recommande ! Chaque épisode est un court métrage qui présente la technologie sous son plus mauvais jour ! Chaque épisode est unique certains sont exceptionnels d autres bons, et certains moyens ( 2 épisodes sont mêmes plutôt mauvais ! )
Dernière chose intéressante sur cette série , Charlie Brooker, l'auteur de black mirror dit à propos de la série : " J'aime ce type d'anthologies où l'on ne sait pas vraiment ce que l'on va découvrir, mais dont on sait qu'elle va vous divertir et en même temps vous déranger. C'est comme ça que l'idée de la série a vu le jour."

a écrit : Pour ceux n'ayant pas vu la série, je vous la recommande ! Chaque épisode est un court métrage qui présente la technologie sous son plus mauvais jour ! Chaque épisode est unique certains sont exceptionnels d autres bons, et certains moyens ( 2 épisodes sont mêmes plutôt mauvais ! )
Dernière chose intéressan
te sur cette série , Charlie Brooker, l'auteur de black mirror dit à propos de la série : " J'aime ce type d'anthologies où l'on ne sait pas vraiment ce que l'on va découvrir, mais dont on sait qu'elle va vous divertir et en même temps vous déranger. C'est comme ça que l'idée de la série a vu le jour." Afficher tout
En réalité, et c'est là toute la réussite de cette excellente série, Black Mirror ne critique pas la technologie elle-même, mais les excès dans son utilisation !
Il y a effectivement quelques épisodes un peu moins maitrisés ou réussis que les autres mais globalement chacun est intéressant est porte plusieurs niveaux de lecture. Avec un budget assez peu élevé, les auteurs font du très bon travail !
Je trouve d'ailleurs, mais ce n'est peut être que mon avis, que des long métrages à la production bien plus importante et visant les mêmes sujets (par exemple The Circle, l'année dernière) ne réussisse pas leur pari aussi bien que Black Mirror.

a écrit : Pour ceux n'ayant pas vu la série, je vous la recommande ! Chaque épisode est un court métrage qui présente la technologie sous son plus mauvais jour ! Chaque épisode est unique certains sont exceptionnels d autres bons, et certains moyens ( 2 épisodes sont mêmes plutôt mauvais ! )
Dernière chose intéressan
te sur cette série , Charlie Brooker, l'auteur de black mirror dit à propos de la série : " J'aime ce type d'anthologies où l'on ne sait pas vraiment ce que l'on va découvrir, mais dont on sait qu'elle va vous divertir et en même temps vous déranger. C'est comme ça que l'idée de la série a vu le jour." Afficher tout
Il est aise de dire que la série présente la technologie sous son plus mauvais jour, mais en réalité, la technologie n'est qu'un instrument de critique de l'évolution de la société en elle même. Le créateur de la série l'a affirmé : Black mirror n'est pas une série sur les dérives de la technologie, mais bien une série sur l'homme et sa façon de vivre en société... D'ailleurs certains épisodes voient une intervention assez énigmatique de la technologie (à commencer par le S01E01). D'autres mettent en avant un aspect technologique qui ne sert qu'à exacerber des comportements préexistants dans nos sociétés, pour les rendre plus visibles.
C'est aussi ce qui rend cette série intéressante : elle parle des hommes plus que du progrès technique en lui même.


Tous les commentaires (12)

Je suis dedans mais je ne peux y rentrer : le reflet du miroir ;)

Pour ceux n'ayant pas vu la série, je vous la recommande ! Chaque épisode est un court métrage qui présente la technologie sous son plus mauvais jour ! Chaque épisode est unique certains sont exceptionnels d autres bons, et certains moyens ( 2 épisodes sont mêmes plutôt mauvais ! )
Dernière chose intéressante sur cette série , Charlie Brooker, l'auteur de black mirror dit à propos de la série : " J'aime ce type d'anthologies où l'on ne sait pas vraiment ce que l'on va découvrir, mais dont on sait qu'elle va vous divertir et en même temps vous déranger. C'est comme ça que l'idée de la série a vu le jour."

a écrit : Pour ceux n'ayant pas vu la série, je vous la recommande ! Chaque épisode est un court métrage qui présente la technologie sous son plus mauvais jour ! Chaque épisode est unique certains sont exceptionnels d autres bons, et certains moyens ( 2 épisodes sont mêmes plutôt mauvais ! )
Dernière chose intéressan
te sur cette série , Charlie Brooker, l'auteur de black mirror dit à propos de la série : " J'aime ce type d'anthologies où l'on ne sait pas vraiment ce que l'on va découvrir, mais dont on sait qu'elle va vous divertir et en même temps vous déranger. C'est comme ça que l'idée de la série a vu le jour." Afficher tout
En réalité, et c'est là toute la réussite de cette excellente série, Black Mirror ne critique pas la technologie elle-même, mais les excès dans son utilisation !
Il y a effectivement quelques épisodes un peu moins maitrisés ou réussis que les autres mais globalement chacun est intéressant est porte plusieurs niveaux de lecture. Avec un budget assez peu élevé, les auteurs font du très bon travail !
Je trouve d'ailleurs, mais ce n'est peut être que mon avis, que des long métrages à la production bien plus importante et visant les mêmes sujets (par exemple The Circle, l'année dernière) ne réussisse pas leur pari aussi bien que Black Mirror.

a écrit : Pour ceux n'ayant pas vu la série, je vous la recommande ! Chaque épisode est un court métrage qui présente la technologie sous son plus mauvais jour ! Chaque épisode est unique certains sont exceptionnels d autres bons, et certains moyens ( 2 épisodes sont mêmes plutôt mauvais ! )
Dernière chose intéressan
te sur cette série , Charlie Brooker, l'auteur de black mirror dit à propos de la série : " J'aime ce type d'anthologies où l'on ne sait pas vraiment ce que l'on va découvrir, mais dont on sait qu'elle va vous divertir et en même temps vous déranger. C'est comme ça que l'idée de la série a vu le jour." Afficher tout
Il est aise de dire que la série présente la technologie sous son plus mauvais jour, mais en réalité, la technologie n'est qu'un instrument de critique de l'évolution de la société en elle même. Le créateur de la série l'a affirmé : Black mirror n'est pas une série sur les dérives de la technologie, mais bien une série sur l'homme et sa façon de vivre en société... D'ailleurs certains épisodes voient une intervention assez énigmatique de la technologie (à commencer par le S01E01). D'autres mettent en avant un aspect technologique qui ne sert qu'à exacerber des comportements préexistants dans nos sociétés, pour les rendre plus visibles.
C'est aussi ce qui rend cette série intéressante : elle parle des hommes plus que du progrès technique en lui même.

Je viens juste de finir cette série et j’en suis encore choqué,amusé,stupéfait! Chaque épisode n’a rien à voir les uns avec les autres sauf le fait de nous prédire un possible futur où les méfaits de la technologie prendront le pas sur notre besoin réel. Jetez vous dessus !

a écrit : Pour ceux n'ayant pas vu la série, je vous la recommande ! Chaque épisode est un court métrage qui présente la technologie sous son plus mauvais jour ! Chaque épisode est unique certains sont exceptionnels d autres bons, et certains moyens ( 2 épisodes sont mêmes plutôt mauvais ! )
Dernière chose intéressan
te sur cette série , Charlie Brooker, l'auteur de black mirror dit à propos de la série : " J'aime ce type d'anthologies où l'on ne sait pas vraiment ce que l'on va découvrir, mais dont on sait qu'elle va vous divertir et en même temps vous déranger. C'est comme ça que l'idée de la série a vu le jour." Afficher tout
La majorité, mais pas tous, des épisodes montrent les impacts négatifs de la technologie. Parmi les exceptions, il y a quand même un des épisodes le plus connus et réussis : san junipero

Je suis moi aussi ressorti de cette série "abasourdi". Je ne suis pourtant pas du tout "tv" ni même cinéphile. A mon sens, en plus des qualités déjà expliquées, il y a aussi le format, il s'agit bien d'une série avec des épisodes distincts et non pas d'un feuilleton avec "la suite au prochain épisode". Cette série accroche donc les personnes, qui, comme moi, souhaitent regarder une histoire un petit moment et ne souhaitent ou ne peuvent consacrer 10h pour voir le scénario aboutir. Je trouve donc que les séries modernes privilégient toujours le suspens au récit (je pense à Prison Break avec 3 épisodes pour trouver un"tournevis" par exemple). Ce n'est pas un défaut, mon problème est plutôt le manque de diversité. Le format de Black Mirror privilégie des récits denses, surtout si le réalisateur n'a qu'un seul épisode pour montrer sa patte.

Ca me fait de la peine de voir que la série fait office d'anecdote, pour une raison aussi .. anodine. Oui, on peut effectivement parler de l’étymologie du nom de la série, que ca représente l'écran de nos smartphone etc ... Mais il y a tellement d'autres choses a dire. Je trouve personnellement cette série extraordinaire pour ces morales. Comme ca été dit au-dessus de moi, la dénonciation de la société perverse est très bien amener (quoi que certains épisodes un peu moins bien que d'autres), et je reconnais la société actuelle dans quasiment chaque situation !

"Il est hélas devenu évident aujourd'hui que notre technologie ai dépassé notre humanité." Albert Einstein

Le S01E02 est pour moi un des mieux réussi de part les sujets sensibles qu'il dénonce et le cercle sans fin dont on se rend compte qu'à la fin. Bref, je recommande cette série à tout le monde. A ne pas regarder pour se détendre, mais pour réfléchir.

en tous cas , ça m'a permis de découvrir une série qui s'annonce intéressante!

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

a écrit : Il est aise de dire que la série présente la technologie sous son plus mauvais jour, mais en réalité, la technologie n'est qu'un instrument de critique de l'évolution de la société en elle même. Le créateur de la série l'a affirmé : Black mirror n'est pas une série sur les dérives de la technologie, mais bien une série sur l'homme et sa façon de vivre en société... D'ailleurs certains épisodes voient une intervention assez énigmatique de la technologie (à commencer par le S01E01). D'autres mettent en avant un aspect technologique qui ne sert qu'à exacerber des comportements préexistants dans nos sociétés, pour les rendre plus visibles.
C'est aussi ce qui rend cette série intéressante : elle parle des hommes plus que du progrès technique en lui même.
Afficher tout
Oui Et aussi que ce n'est pas la technologie ni la science qui nous "sauvera", même si l'on a tendance à prendre pour pain béni chaque évolution que l'on nous présente. Le changement doit venir de l'intérieur, d'une manière plus spirituelle (je ne parle pas de pseudo religion mais de libération vis à vis des dogmes imprégnés en nous), nous devons continuer de faire ressortir les liens qui nous unissent, nous ne sommes qu'une grande famille et toutes les notions de frontière ou d'État aujourd'hui ne sont là que pour défendre des intérêts économique d un sérail politico-capitaliste pour la majorité. Même la culture est bradé aujourd'hui.
Quand je vois une entreprise parler de "revolution" cela me révolte, non pas parceque c'est s'approprier celle que nos ancêtres ont fait pour une avancée sociale, mais plutôt parceque créer par exemple un téléphone ultra fin et ultra "performant" sur le dos de pays dont ont pillent les ressources et que l'on pollue ensuite, c'est de la schizophrénie.. ce n'est pas un cycle sain si des personnes sont tributaires de ce système dit "d'avancées technologiques", ça reste dans un rapport de dominant /dominés. Donc que l'on ne parle pas à tout va un peu partout d'évolution.. comme on dit, il faut agir localement et penser globalement. Et encore, penser sans se laisser imbiber d un discours mainstream.

Ça peut sembler hors sujet, mais je le comprends :)

Posté le

android

(8)

Répondre

Jamais je n’ai été à la fois autant séduit et dérangé par une série.