La France n'a pas la palme des fonctionnaires

Proposé par
le
dans

La France passe souvent pour être la championne de l'emploi public. C'est vrai en valeur absolue en Europe, mais, avec un taux de 14% d'emploi public dans la population active, notre pays se situe seulement dans la moyenne haute. La palme revient à la Norvège, où un quart de la population en âge de travailler est fonctionnaire ou assimilé.


Tous les commentaires (96)

a écrit : Chuis nul en maths mais quand même !

Ta source donne 5,6M auxquels on retranche les 1M et des poussières contractuels et vacataires (si ceux ci sont comptés) pour ne garder que les fonctionnaires / stagiaires et poum tu tombes à 15%...
J'ai jamais dit qu'il fallait les ajouter !

> EDIT regardes le début du com de Fbelleton qui résumes bien tout. Afficher tout
Mais il faut les ajouter. Fbellonton les ajoutes aussi..tu te perds.

Les modèles sont différents selon les pays. En France ont à le système de la carrière avec des fonctionnaires, en Allemagne on à le système de l'emploi avec des contractuels. Pour comparer il faut qu'il y est un dénominateur commun : l'emploi public. Donc en France il faut rajouter aux fonctionnaires tout les autres : contractuels, fonctionnaire non statutaire etc. En Allemagne par exemple c'est l'inverse tu rajoutes aux contractuelle les quelques fonctionnaires. Et tu arrives à 5,6M en France. Ce n'est pas ma source qui le dit mais TOUTE y compris celles de l'anecdote. Pour arrivé à 14% l'anecdote utilise aussi ce chiffre !!! Il y a consensus sur ce chiffre. Et 5,6 ça fait 20% de la pop active.

Maintenant regarde les liens que j'ai mis.

Woulala comme vous m'avez tous embrouillé là avec vos sources !
Alors si je récapitule : Si on compare au total de la population active pour chaque pays (France et Norvège)

Si on parle de FONCTIONNARIAT, regroupant fonctionnaires (titulaires et stagiaires) uniquement soit 4,48M en France, nous somme à 15,7%, contre +-25% pour la Norvège.

Si on parle d'EMPLOI PUBLIC c'est à dire tout compris, fonctionnaires / stagiaires + contractuels et vacataires, 5,6M en France : on arrive à 19,6% pour la France pour +-30% pour la Norvège.

Donc en conséquence, l'anecdote n'est pas fausse, mais si on veut pinailler ou pourrait dire que pour être plus juste, l'anecdote ne devrait parler QUE des fonctionnaires (pas d'emplois publics, qui déforment les totaux et l'écart entre les deux pays)

OUF !

Dites moi si je suis bon ou si je vais au coin ;)

a écrit : Incroyable cette manipulation !

14% de fonctionnaires oui, mais auxquels il faut ajouter plus d'un million de "contractuels".
D'autre part, le modèle de travail des fonctionnaires en France fait que la majeure partie des tâches courantes sont "sous-traitées" : contrairem
ent à d'autres pays, ce ne sont pas nos fonctionnaires qui construisent des ronds points ou même changent l'ampoule de leur bureau qui a grillé : non, c'est sous-traité, et eux se contentent de "superviser". Et cela coûte une fortune, contribuant à l'endettement de la France, et surtout réduisant à néant nos capacités d'investissement et d'innovation.
Pour couronner le tout, la plupart des "services publics" français sont de mauvaises qualité, à l'image de la sécu, qui ne rembourse rien, coute une fortune aux français et reste déficitaire.

Pour couronner le tout, la cours des comptes a calculé que les fonctionnaires, à poste équivalent, sont payés 22% de plus que dans le privé (mais chut... faut pas que ça se sache, voire même continuons à affirmer l'inverse)

Quant à la Norvège, c'est un pays qui reviendra au moyen-âge quand leurs revenus indécents dûs au pétrole s'arrêteront. Les norvégiens sont tellement "emprisonnés" par leurs fonctionnaires qu'ils en ont fait une série (Lylihammer avec Van Zandt) : ce pays est vraiment un enfer à vivre !
Afficher tout
Petite correction la cour des comptes a estimé qu'un fonctionnaire coûter 22% de plus qu'un privé pas qu'il était payer 22% plus chère

a écrit : Peu importe la fiabilité de ta source, il faut comparer ce qui est comparable, (il faut si tu préfères appliquer les mêmes modes de calcul pour chaque État). Heureusement quelqu'un l'a fait pour toi:

www.observatoiredesgaspillages.com/2014/10/part-des-fonctionnaires-dans-la-population-ac
tive/

Là, on arrive à 22% d'emploi public en France mais 30,5% en Norvège !: chiffre qui me semblent assez irréalistes, mais la France est, dans ce classement, toujours 4ème et la Norvège 1ère, loin devant.
Afficher tout
En plus d'être invraisemblable ce chiffre ne prend en compte que les fonctionnaires sous statuts et non les emplois public (donc tu te contredis), justement c'est comparé ce qui n'est pas comparable (car différent modèle entre pays).

Maintenant regarde les liens que j'ai mis.

a écrit : Et la tu dois te dire qu'il y a un blem : France 4ème alors que l'anecdote dit que la France est dans la moyen haute.
Et tu discrédites toi même ta source
Quand le 1er a un taux représentant 150% le tien et que le second est à 116%, on peut pas dire que tu sois dans les 1ers.

a écrit : Woulala comme vous m'avez tous embrouillé là avec vos sources !
Alors si je récapitule : Si on compare au total de la population active pour chaque pays (France et Norvège)

Si on parle de FONCTIONNARIAT, regroupant fonctionnaires (titulaires et stagiaires) uniquement soit 4,48M en France, nous
somme à 15,7%, contre +-25% pour la Norvège.

Si on parle d'EMPLOI PUBLIC c'est à dire tout compris, fonctionnaires / stagiaires + contractuels et vacataires, 5,6M en France : on arrive à 19,6% pour la France pour +-30% pour la Norvège.

Donc en conséquence, l'anecdote n'est pas fausse, mais si on veut pinailler ou pourrait dire que pour être plus juste, l'anecdote ne devrait parler QUE des fonctionnaires (pas d'emplois publics, qui déforment les totaux et l'écart entre les deux pays)

OUF !

Dites moi si je suis bon ou si je vais au coin ;)
Afficher tout
Non je ne pinaille pas. Toi même tu viens de montrer que l'anecdote est fausse.

L'anecdote parle d'emploi publique et dis 14%, hors même toi tu le dis maintenant que c'est 20%. Voilà point l'anecdote est fausse. Elle confond fonctionnaires et emplois publics.

Et non l'anecdote doit justement parler comme elle le fait d'emploi public, c'est en parlant de fonctionnaire que ça deformerait !

a écrit : Woulala comme vous m'avez tous embrouillé là avec vos sources !
Alors si je récapitule : Si on compare au total de la population active pour chaque pays (France et Norvège)

Si on parle de FONCTIONNARIAT, regroupant fonctionnaires (titulaires et stagiaires) uniquement soit 4,48M en France, nous
somme à 15,7%, contre +-25% pour la Norvège.

Si on parle d'EMPLOI PUBLIC c'est à dire tout compris, fonctionnaires / stagiaires + contractuels et vacataires, 5,6M en France : on arrive à 19,6% pour la France pour +-30% pour la Norvège.

Donc en conséquence, l'anecdote n'est pas fausse, mais si on veut pinailler ou pourrait dire que pour être plus juste, l'anecdote ne devrait parler QUE des fonctionnaires (pas d'emplois publics, qui déforment les totaux et l'écart entre les deux pays)

OUF !

Dites moi si je suis bon ou si je vais au coin ;)
Afficher tout
Par exemple le RU à seulement 5% des emplois publics qui sont statutaires, lorsque la France 80% des emplois publics sont statutaires.

Si on ne prenait que les fonctionnaires 95% des agents publics du RU ne rentrerait pas dans le calcul.

a écrit : Non je ne pinaille pas. Toi même tu viens de montrer que l'anecdote est fausse.

L'anecdote parle d'emploi publique et dis 14%, hors même toi tu le dis maintenant que c'est 20%. Voilà point l'anecdote est fausse. Elle confond fonctionnaires et emplois publics.

Et non l
'anecdote doit justement parler comme elle le fait d'emploi public, c'est en parlant de fonctionnaire que ça deformerait ! Afficher tout
Ola tout doux bijou !

Premièrement je ne t'ai pas visé personnellement dans le "on peut pinailler", désolé que tu te sois senti visé.
Deuxièmement, je ne démontre pas que l'anecdote est fausse, mais, qu'au pire, elle est bancale à cause d'un seul terme : EMPLOI PUBLIC.
Si Nomatters avait mis directement "les fonctionnaires" personne n'aurait cillé.

Ensuite l'anecdote parle bien, au fond, de la disproportion de fonctionnaires en France (que les gens ont tendance à basher alors qu'au final il n'y en a pas tant que ça : 15% de la Pop Active) par rapport à des pays comme la Norvège.

Pour finir : Je t'ai seulement expliqué qu'en France :
4,48M de fonctionnaires soit 15% de la PA
5,6M d'emplois publics (donc avec les 1,9M de contractuels et vacataires) soit 19,6% de la PA.

a écrit : En plus d'être invraisemblable ce chiffre ne prend en compte que les fonctionnaires sous statuts et non les emplois public (donc tu te contredis), justement c'est comparé ce qui n'est pas comparable (car différent modèle entre pays).

Maintenant regarde les liens que j'ai mis.
Lis-tu toi-même les sources que tu me conseilles de lire ?? Je viens de lire la 1ère: La Norvège est classée 2ème (taux emploi public/emploi total) et la France 14ème !! Ce qui confirmes et même accentue l'esprit de l'anecdote.

a écrit : Ola tout doux bijou !

Premièrement je ne t'ai pas visé personnellement dans le "on peut pinailler", désolé que tu te sois senti visé.
Deuxièmement, je ne démontre pas que l'anecdote est fausse, mais, qu'au pire, elle est bancale à cause d'un seul terme : EMPLOI PUBLIC.r /> Si Nomatters avait mis directement "les fonctionnaires" personne n'aurait cillé.

Ensuite l'anecdote parle bien, au fond, de la disproportion de fonctionnaires en France (que les gens ont tendance à basher alors qu'au final il n'y en a pas tant que ça : 15% de la Pop Active) par rapport à des pays comme la Norvège.

Pour finir : Je t'ai seulement expliqué qu'en France :
4,48M de fonctionnaires soit 15% de la PA
5,6M d'emplois publics (donc avec les 1,9M de contractuels et vacataires) soit 19,6% de la PA.
Afficher tout
Pardon si j'ai semblé agressif ce n'était pas le cas.

Le truc c'est que tu as raison sur les chiffres, donc -et apparemment sans t'en rendre compte- tu dis bien que l'anecdote est fausse..

Enfin bref tant qu'on en arrive qu'il y a bien une couille, ce que je me tue à dire depuis le début, ca me va.

a écrit : Lis-tu toi-même les sources que tu me conseilles de lire ?? Je viens de lire la 1ère: La Norvège est classée 2ème (taux emploi public/emploi total) et la France 14ème !! Ce qui confirmes et même accentue l'esprit de l'anecdote. Oui la Norvège est 2ème, l'anecdote dit 1er...elle dit 14% en France c'est 20%...donc elle est fausse. Esprit ou pas : le fond ne résiste pas à la forme.

Mais oui l'esprit est vrai et sûrement que les gens vont retenir que ça, donc tout ça n'a que peut d'intérêt.Finalement peut être que je pinaille. Au début je savais que 14% c'était faux donc je l'ai dis et ça c'est emballé.

Je me suis rendu compte en faite que j'avais moi même publié une anecdote qui était vrai dans l'esprit avec des éléments faux dans le contenu et je me sens un peu ridicule d'un coup mdr donc mea culpa j'aurai du m'arrêter à dire que c'est 20 et pas 14%.

a écrit : Mais oui l'esprit est vrai et sûrement que les gens vont retenir que ça, donc tout ça n'a que peut d'intérêt.Finalement peut être que je pinaille. Au début je savais que 14% c'était faux donc je l'ai dis et ça c'est emballé.

Je me suis rendu compte en faite que j'avais m
oi même publié une anecdote qui était vrai dans l'esprit avec des éléments faux dans le contenu et je me sens un peu ridicule d'un coup mdr donc mea culpa j'aurai du m'arrêter à dire que c'est 20 et pas 14%. Afficher tout
J'avoue moi-même, même si l'esprit est conservé, ne pas comprendre les divergences de taux d'une source à l'autre.

a écrit : J'aurais plutôt dit l'inverse le problème sont ceux qui réussissent un concours alors qu'ils ne font pas l'affaire.

Je suis personnellement catégorie C (tout en bas) et ne souhaite pas passer B ou A car je doute avoir les capacités requises. Mes finances s'en font ressentir mais p
our l'instant je ne me sens pas "les épaules" pour assumer un poste avec plus de responsabilités (et mes horaires me conviennent).

Mon raisonnement est rare et semble idiot, mais je me dit qu'au moins je ne fais pas comme les gens qui passent et réussissent un concours pour se retrouver dans un poste où ils sont noyés et perdent pied, leurs incapacités impactant sur le travail des autres collègues.
Malheureusement ils sont légions, souvent poussés par l'appât du "gain" entre guillemets, car c'est pas Byzance, non plus...
Afficher tout
En effet, Leolio.

Ce paradoxe est le thème du "Principe de Peter", que je te laisse le soin de découvrir. C'est assez amusant, bien que parfois tristement correcte.

fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter

a écrit : En effet, Leolio.

Ce paradoxe est le thème du "Principe de Peter", que je te laisse le soin de découvrir. C'est assez amusant, bien que parfois tristement correcte.

fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Peter
Cette discussion à déjà eu lieu ici-même à l'occasion de la publication de l'anecdote sur le principe de Peter (je vous laisse decouvrir cette anecdote à l'aide de la fonction de recherche du site).

a écrit : En général, les plus gros adversaires des fonctionnaires sont ceux qui ont raté un (ou des) concours de la fonction publique. Ou ceux qui sont les vaches a lait de l’état et qui constate que l efficacité des services de l état est déplorable.
Si les entreprises privées étaient aussi désorganisées et lourdes dans la gestion elles fermeraient certainement!

a écrit : Oui enfin ce n'est pas parce qu'ils sont TRÈS administrés, c'est parce qu'ils sont MIEUX administrés. Déjà l'état là bas leur fournit matériel et argent en quantité suffisante, contrairement à chez nous où ils sont constamment obligés de faire avec les moyens du bord. Certes là bas ils ont les moyens mais ils savent où les placer intelligemment. Ensuite, il me semble que c'est de notoriété publique que les différents gouvernements des pays scandinaves oeuvrent souvent en faveur de la populace, contrairement à la France où ils oeuvrent surtout en faveur de leur portefeuille et de leur petite carrière. En somme, sans vouloir y mettre de connotation avec des partis français, ils font beaucoup plus de social que nous. Afficher tout "La populace" ?

a écrit : J'aurais plutôt dit l'inverse le problème sont ceux qui réussissent un concours alors qu'ils ne font pas l'affaire.

Je suis personnellement catégorie C (tout en bas) et ne souhaite pas passer B ou A car je doute avoir les capacités requises. Mes finances s'en font ressentir mais p
our l'instant je ne me sens pas "les épaules" pour assumer un poste avec plus de responsabilités (et mes horaires me conviennent).

Mon raisonnement est rare et semble idiot, mais je me dit qu'au moins je ne fais pas comme les gens qui passent et réussissent un concours pour se retrouver dans un poste où ils sont noyés et perdent pied, leurs incapacités impactant sur le travail des autres collègues.
Malheureusement ils sont légions, souvent poussés par l'appât du "gain" entre guillemets, car c'est pas Byzance, non plus...
Afficher tout
Ca me rappelle une ancienne anecdote sur le principe de Peter.
Si vous ne connaissez pas, c’est à lire.

a écrit : c'est pourtant clair : 14% de la population active est composée d'agents de la fonction publique
Fonction hospitalière (comme son nom l'indique)
fonction d'état (éducation nationale, police, armée, justice, finances etc)
fonction territoriale (préfectures et conseils départementaux
, communes etc)
en fait, ce n'est pas trop, puisque la France est pile dans la moyenne.
Par contre, quand on veut diminuer les impôts des grosses sociétés, il faut bien trouver le fric quelque part, et le plus facile, c'est sur les salaires.donc sur les fonctionnaires..
"qui veut noyer son chien l'accuse de la rage"
Afficher tout
Simple précision : les agents des préfectures font également partie de la fonction publique de l'Etat. La fonction publique territoriale regroupe les personnels des régions, départements, communes, intercommunalités, etc.

a écrit : J'aurais plutôt dit l'inverse le problème sont ceux qui réussissent un concours alors qu'ils ne font pas l'affaire.

Je suis personnellement catégorie C (tout en bas) et ne souhaite pas passer B ou A car je doute avoir les capacités requises. Mes finances s'en font ressentir mais p
our l'instant je ne me sens pas "les épaules" pour assumer un poste avec plus de responsabilités (et mes horaires me conviennent).

Mon raisonnement est rare et semble idiot, mais je me dit qu'au moins je ne fais pas comme les gens qui passent et réussissent un concours pour se retrouver dans un poste où ils sont noyés et perdent pied, leurs incapacités impactant sur le travail des autres collègues.
Malheureusement ils sont légions, souvent poussés par l'appât du "gain" entre guillemets, car c'est pas Byzance, non plus...
Afficher tout
Rassure toi tu n’es pas seule! Moi aussi je suis dans ton cas!
Je pense avoir les capacités pr passer le concours catégorie B, mais je ne me sens pas encore suffsamment à l’aise personnellement et professionnellement pr etre capable d’encadrer des personnes ou avoir + de responsabilités.
Je suis en poste cat. C depuis 3 ans et malgré les finances qui sont chaud-chaud, j’aime bien ce que je fais pr le moment et je maitrise, c’est dejà pas mal!
PS: les catégories C st souvent les moins reconnus, mais c’est pourtant ceux qui sont le * au contact avec la population et souvent on en supprime alors qu’il y a parfois bcp trop de chefs inutiles que de catégorie C...