La tour de sauvetage a pour but de sauver les astronautes

Proposé par
le
dans

La tour de sauvetage est un dispositif placé au-dessus des capsules spatiales habitées, qui a pour rôle de l’éjecter du reste de la fusée le plus rapidement possible si nécessaire, lors d'un décollage raté par exemple. Il a été utilisé une fois avec succès en 1983 lors du lancement avorté de Soyouz T10-1, la capsule passant de 0 à 500 km/h en quelques secondes, les cosmonautes encaissant alors environ 15G.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Et comme il est dit dans la source (vidéo youtube), les américains n'avaient pas équipé Challenger de ce dispositif parce que la fusée était jugée suffisamment fiable. J'avais lu un livre où ils disaient que les passagers de Challenger n'étaient pas morts dans l'explosion mais vraisemblablement la majorité sont morts à l'impact avec l'océan. On ne sait pas par contre si ils étaient conscients, la pression étant énorme et l'explosion du lanceur les ayant certainement sonné...

a écrit : Pour ceux que ça intéresse, les différents termes : cosmonautes, spationaute, astronautes et taïkonautes désignent tous le même métier mais sont de nationalités différentes. Respectivement : Russe, Français, Américain et Chinois. Non, il ne s'agit pas de la nationalité des personnes, mais de celle des vaisseaux.


Définitions Larousse :

spationaute : Occupant d'un vaisseau spatial, quelle que soit sa nationalité.

Astronaute : Pilote ou passager d'un engin spatial. (L'usage s'est établi de réserver ce terme pour désigner une personne voyageant à bord d'un vaisseau spatial américain.)

Cosmonaute : Pilote ou passager d'un engin spatial. (L'usage s'est établi de réserver ce terme pour désigner une personne voyageant à bord d'un vaisseau spatial russe.)

Taïkonaute : Occupant d'un vaisseau spatial chinois.

a écrit : Et comme il est dit dans la source (vidéo youtube), les américains n'avaient pas équipé Challenger de ce dispositif parce que la fusée était jugée suffisamment fiable. Attention, ce dispositif n'était pas applicable sur les navettes américaines. En effet, la tour de sauvetage se situe juste au dessus de la capsule qui contient les astronautes. Capsule qui est elle même fixée tout en haut de la fusée. S'il y a un problème, il suffit de détacher la capsule du reste de la fusée, et la suite vous la connaissez.
Par contre, les navettes américaines n'étaient pas ce même genre de fusée. Les astronautes étaient logés dans un cockpit, comme pour un avion. Un cockpit hi-tech, mais un cockpit quand même. Cet habitacle est totalement fusionné avec le reste de la carlingue et ne peut pas être détaché.
C'est pour cela que les américains n'ont pas ajouté de système de sauvetage dans ces machines. Il ne suffisait pas d'ajouter une tour de sauvetage sur l'appareil, mais il fallait revoir la totalité de sa structure qui n'était à la base pas prévue pour l'accueillir. Ce fût jugé trop coûteux, malheureusement pour ces valeureux explorateurs.


Tous les commentaires (22)

Ils ont eu chaud : Ils auraient subi 16G pendant une minute non stop = ad patres ...

Posté le

android

(1)

Répondre

Ah bon superbe anecdote , je pensais qu'ils n'avaient pas d'échappatoire

Posté le

android

(4)

Répondre

Et comme il est dit dans la source (vidéo youtube), les américains n'avaient pas équipé Challenger de ce dispositif parce que la fusée était jugée suffisamment fiable.

a écrit : Et comme il est dit dans la source (vidéo youtube), les américains n'avaient pas équipé Challenger de ce dispositif parce que la fusée était jugée suffisamment fiable. Donc celle qui est citée dans les sources de l’anecdote ? ;-)

a écrit : Et comme il est dit dans la source (vidéo youtube), les américains n'avaient pas équipé Challenger de ce dispositif parce que la fusée était jugée suffisamment fiable. J'avais lu un livre où ils disaient que les passagers de Challenger n'étaient pas morts dans l'explosion mais vraisemblablement la majorité sont morts à l'impact avec l'océan. On ne sait pas par contre si ils étaient conscients, la pression étant énorme et l'explosion du lanceur les ayant certainement sonné...

Pour ceux que ça intéresse, les différents termes : cosmonautes, spationaute, astronautes et taïkonautes désignent tous le même métier mais sont de nationalités différentes. Respectivement : Russe, Français, Américain et Chinois.

a écrit : Pour ceux que ça intéresse, les différents termes : cosmonautes, spationaute, astronautes et taïkonautes désignent tous le même métier mais sont de nationalités différentes. Respectivement : Russe, Français, Américain et Chinois. Non, il ne s'agit pas de la nationalité des personnes, mais de celle des vaisseaux.


Définitions Larousse :

spationaute : Occupant d'un vaisseau spatial, quelle que soit sa nationalité.

Astronaute : Pilote ou passager d'un engin spatial. (L'usage s'est établi de réserver ce terme pour désigner une personne voyageant à bord d'un vaisseau spatial américain.)

Cosmonaute : Pilote ou passager d'un engin spatial. (L'usage s'est établi de réserver ce terme pour désigner une personne voyageant à bord d'un vaisseau spatial russe.)

Taïkonaute : Occupant d'un vaisseau spatial chinois.

"L'atterrissage eut lieu à 4 km du pas de tir. Quand les secouristes les retrouvèrent, les libérèrent, et après les avoir détendus à coup de vodka, la première chose que l'équipage demanda fut de savoir s'ils repartiraient sur une autre mission. Strekalov fut affecté à Soyouz T-11 quelques mois après, tandis que Titov dut attendre 1987 où il séjourna un an à bord de Mir."

Source wikipedia

a écrit : Et comme il est dit dans la source (vidéo youtube), les américains n'avaient pas équipé Challenger de ce dispositif parce que la fusée était jugée suffisamment fiable. Attention, ce dispositif n'était pas applicable sur les navettes américaines. En effet, la tour de sauvetage se situe juste au dessus de la capsule qui contient les astronautes. Capsule qui est elle même fixée tout en haut de la fusée. S'il y a un problème, il suffit de détacher la capsule du reste de la fusée, et la suite vous la connaissez.
Par contre, les navettes américaines n'étaient pas ce même genre de fusée. Les astronautes étaient logés dans un cockpit, comme pour un avion. Un cockpit hi-tech, mais un cockpit quand même. Cet habitacle est totalement fusionné avec le reste de la carlingue et ne peut pas être détaché.
C'est pour cela que les américains n'ont pas ajouté de système de sauvetage dans ces machines. Il ne suffisait pas d'ajouter une tour de sauvetage sur l'appareil, mais il fallait revoir la totalité de sa structure qui n'était à la base pas prévue pour l'accueillir. Ce fût jugé trop coûteux, malheureusement pour ces valeureux explorateurs.

a écrit : Ils ont eu chaud : Ils auraient subi 16G pendant une minute non stop = ad patres ... C'e'st assez difficile à estimer. Les résistances à l'accélaration pour le corps humain sont en général des moyennes pour être humains en bonne santé. En général les spationautes sont physiquement dans le top 0.1% par rapport aux autres humains, et donc réellement dans la "queue" de distribution de la résistance à la force (sans compte qu'ils ont probablement des combinaisons anti-g). Mais dans tous les cas, ils doivent endurer quelque force... :)

a écrit : C'e'st assez difficile à estimer. Les résistances à l'accélaration pour le corps humain sont en général des moyennes pour être humains en bonne santé. En général les spationautes sont physiquement dans le top 0.1% par rapport aux autres humains, et donc réellement dans la "queue" de distribution de la résistance à la force (sans compte qu'ils ont probablement des combinaisons anti-g). Mais dans tous les cas, ils doivent endurer quelque force... :) Afficher tout Pas faux. Du coup le seuil de tolérance pour un spationaute aguerri est à combien? 17G? ( ca doit être dur à jauger, j'imagine )

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non, il ne s'agit pas de la nationalité des personnes, mais de celle des vaisseaux.


Définitions Larousse :

spationaute : Occupant d'un vaisseau spatial, quelle que soit sa nationalité.

Astronaute : Pilote ou passager d'un engin spatial. (L'usage s'
est établi de réserver ce terme pour désigner une personne voyageant à bord d'un vaisseau spatial américain.)

Cosmonaute : Pilote ou passager d'un engin spatial. (L'usage s'est établi de réserver ce terme pour désigner une personne voyageant à bord d'un vaisseau spatial russe.)

Taïkonaute : Occupant d'un vaisseau spatial chinois.
Afficher tout
Et les tosmonautes pour les occupants d'un vaisseau spatial portugais...

a écrit : Et comme il est dit dans la source (vidéo youtube), les américains n'avaient pas équipé Challenger de ce dispositif parce que la fusée était jugée suffisamment fiable. challenger n’est pas une fusée mais une navette ça change pas mal de choses

a écrit : C'e'st assez difficile à estimer. Les résistances à l'accélaration pour le corps humain sont en général des moyennes pour être humains en bonne santé. En général les spationautes sont physiquement dans le top 0.1% par rapport aux autres humains, et donc réellement dans la "queue" de distribution de la résistance à la force (sans compte qu'ils ont probablement des combinaisons anti-g). Mais dans tous les cas, ils doivent endurer quelque force... :) Afficher tout Ils n'ont pas de combinaison anti-G. Une combinaison anti-G ne peut pas supprimer l'accélération comme par miracle, elle fonctionne en comprimant les jambes des pilotes lors des fortes accélérations verticales vers le haut (vers le haut du corps du pilote, c'est à dire vers la tête) pour éviter que le sang afflue dans les jambes au détriment du cerveau. En effet le corps est parcouru de grosses veines et artères qui vont de haut en bas et en cas de telles accélérations le cerveau se trouve rapidement vidé de son sang, si les jambes ne sont pas comprimées en même temps, ce qui occasionne une perte de connaissance qui est très gênante pour un pilote qui doit maîtriser son avion pour qu'il ne s'écrase pas. Cette situation ne se produit qu'en cas de ressource (brusque mouvement de l'avion vers le haut). C'est donc pour les pilotes de chasse. Dans les fusées et les navettes spatiales l'accélération vient toujours dans le même sens et les spationautes peuvent donc voyager couchés par rapport au sens de cette accélération, réduisant ainsi le phénomène d'afflux de sang. De plus ils n'ont pas vraiment à piloter la fusée pour qu'elle reste en vol donc ils pourraient perdre connaissance et se réveiller un peu plus tard sans que ce soit un problème. Et enfin les spationautes subissent une sélection et un entraînement préalable dans des centrifugeuses pour voir comment leur corps réagit et l'entraîner à supporter de fortes accélérations donc ce sont certainement les personnes qui supportent le mieux les accélérations parmi tous les humains.

Les russes ont toujours été très forts pour les dispositifs de sauvetage. Ce sont également les premiers à avoir conçu un siège éjectable utilisable à très faible altitude qui avait fait preuve de son efficacité lors d'une démonstration ratée (ratée pour l'avion mais pas pour le siège éjectable) au salon du Bourget !

a écrit : Les russes ont toujours été très forts pour les dispositifs de sauvetage. Ce sont également les premiers à avoir conçu un siège éjectable utilisable à très faible altitude qui avait fait preuve de son efficacité lors d'une démonstration ratée (ratée pour l'avion mais pas pour le siège éjectable) au salon du Bourget ! À la base le système est américain, la NASA l'utilisait lors du programme Gemini puis Apollo sur la Saturn V

a écrit : À la base le système est américain, la NASA l'utilisait lors du programme Gemini puis Apollo sur la Saturn V Ce n'est pas contradictoire avec ce que j'ai écrit. Moi aussi je sais lire les sources.

a écrit : J'avais lu un livre où ils disaient que les passagers de Challenger n'étaient pas morts dans l'explosion mais vraisemblablement la majorité sont morts à l'impact avec l'océan. On ne sait pas par contre si ils étaient conscients, la pression étant énorme et l'explosion du lanceur les ayant certainement sonné... La tour n'est utilisable qu'au décollage et elle n'est pas compatible avec les navettes...