80 000 enfants finlandais furent évacués durant la Seconde Guerre mondiale

Proposé par
le
dans

Pendant la Seconde Guerre mondiale, près de 80 000 enfants finlandais furent évacués vers d’autres pays nordiques (en Suède pour la majorité), neutres politiquement, afin de les protéger de la guerre. La plupart des enfants eurent des difficultés à revenir dans leur famille d'origine en laissant leur famille d’accueil.

Un film retrace cet épisode (Mother of mine) montrant la difficulté d’être arraché à sa famille


Commentaires préférés (3)

La décision ne visait pas à protéger ces enfants de la menace nazie, mais de l'ambition soviétique qui lorgnait sur les possessions finlandaises et qui déclencha la Guerre d'Hiver.
Possessions, vaillamment défendue par les finlandais, mais... quand ça veut pas, ça veut pas (allez lire l'article wiki sur cette guerre)...

Quel autre pays nordique que la Suède était neutre et resté inoccupé? Sauf si l'on considère l'Islande et le Groenland comme des pays nordiques.
Il y a de plus une forte minorité suédoise en Finlande. Les panneaux sont assez souvent bilingues dans le sud. Sibelius habitait en Finlande mais n'a appris le finnois qu'à sept ans.
Comme le dit Leolio84, il s'agit de la menace d'une invasion soviétique et non allemande, et de la période 1939-1940, pas "durant [toute] la seconde guerre mondiale" comme le titre laisse penser.

a écrit : Quel autre pays nordique que la Suède était neutre et resté inoccupé? Sauf si l'on considère l'Islande et le Groenland comme des pays nordiques.
Il y a de plus une forte minorité suédoise en Finlande. Les panneaux sont assez souvent bilingues dans le sud. Sibelius habitait en Finlande mais n'a appr
is le finnois qu'à sept ans.
Comme le dit Leolio84, il s'agit de la menace d'une invasion soviétique et non allemande, et de la période 1939-1940, pas "durant [toute] la seconde guerre mondiale" comme le titre laisse penser.
Afficher tout
Lorsque les Allemands attaquèrent l'URSS, la Finlande rentra de nouveau en guerre pour retrouver ses territoires perdus l'année d'avant, donc ça pourrait très bien concerner toute la guerre. C'est ainsi la seule démocratie à s'être alliée à l'Axe pendant le conflit.

D'autre part, il est vrai que la Suède est restée neutre durant toute la guerre, mais le Danemark et la Norvège sont envahis par l'Allemagne dès 1940, tandis que l'Islande et le Groenland sont eux occupés par le Royaume-Uni puis les États-Unis à partir de 1940/1941.


Tous les commentaires (14)

La décision ne visait pas à protéger ces enfants de la menace nazie, mais de l'ambition soviétique qui lorgnait sur les possessions finlandaises et qui déclencha la Guerre d'Hiver.
Possessions, vaillamment défendue par les finlandais, mais... quand ça veut pas, ça veut pas (allez lire l'article wiki sur cette guerre)...

Quel autre pays nordique que la Suède était neutre et resté inoccupé? Sauf si l'on considère l'Islande et le Groenland comme des pays nordiques.
Il y a de plus une forte minorité suédoise en Finlande. Les panneaux sont assez souvent bilingues dans le sud. Sibelius habitait en Finlande mais n'a appris le finnois qu'à sept ans.
Comme le dit Leolio84, il s'agit de la menace d'une invasion soviétique et non allemande, et de la période 1939-1940, pas "durant [toute] la seconde guerre mondiale" comme le titre laisse penser.

a écrit : Quel autre pays nordique que la Suède était neutre et resté inoccupé? Sauf si l'on considère l'Islande et le Groenland comme des pays nordiques.
Il y a de plus une forte minorité suédoise en Finlande. Les panneaux sont assez souvent bilingues dans le sud. Sibelius habitait en Finlande mais n'a appr
is le finnois qu'à sept ans.
Comme le dit Leolio84, il s'agit de la menace d'une invasion soviétique et non allemande, et de la période 1939-1940, pas "durant [toute] la seconde guerre mondiale" comme le titre laisse penser.
Afficher tout
Lorsque les Allemands attaquèrent l'URSS, la Finlande rentra de nouveau en guerre pour retrouver ses territoires perdus l'année d'avant, donc ça pourrait très bien concerner toute la guerre. C'est ainsi la seule démocratie à s'être alliée à l'Axe pendant le conflit.

D'autre part, il est vrai que la Suède est restée neutre durant toute la guerre, mais le Danemark et la Norvège sont envahis par l'Allemagne dès 1940, tandis que l'Islande et le Groenland sont eux occupés par le Royaume-Uni puis les États-Unis à partir de 1940/1941.

a écrit : Quel autre pays nordique que la Suède était neutre et resté inoccupé? Sauf si l'on considère l'Islande et le Groenland comme des pays nordiques.
Il y a de plus une forte minorité suédoise en Finlande. Les panneaux sont assez souvent bilingues dans le sud. Sibelius habitait en Finlande mais n'a appr
is le finnois qu'à sept ans.
Comme le dit Leolio84, il s'agit de la menace d'une invasion soviétique et non allemande, et de la période 1939-1940, pas "durant [toute] la seconde guerre mondiale" comme le titre laisse penser.
Afficher tout
La Suisse et le Portugal sont restés neutres et non occupés durant la seconde guerre mondiale.

Édit, je n'avais pas vu le nordique en début de phrase, désolé.

a écrit : La Suisse et le Portugal sont restés neutres et non occupés durant la seconde guerre mondiale.

Édit, je n'avais pas vu le nordique en début de phrase, désolé.
L'Espagne aussi, et c'est un pays encore plus nordique que le Portugal...

a écrit : Quel autre pays nordique que la Suède était neutre et resté inoccupé? Sauf si l'on considère l'Islande et le Groenland comme des pays nordiques.
Il y a de plus une forte minorité suédoise en Finlande. Les panneaux sont assez souvent bilingues dans le sud. Sibelius habitait en Finlande mais n'a appr
is le finnois qu'à sept ans.
Comme le dit Leolio84, il s'agit de la menace d'une invasion soviétique et non allemande, et de la période 1939-1940, pas "durant [toute] la seconde guerre mondiale" comme le titre laisse penser.
Afficher tout
Alors petite rectification mais le Groenland fait partit du Danemark
Bien qu’avant la guerre il n’était qu’une colonie de ce dernier
Ce navet qu’en 1953 qu’il est intégrer au royaume du Danemark
Voilà

a écrit : Alors petite rectification mais le Groenland fait partit du Danemark
Bien qu’avant la guerre il n’était qu’une colonie de ce dernier
Ce navet qu’en 1953 qu’il est intégrer au royaume du Danemark
Voilà
Le Groenland était une colonie danoise, mais le gouverneur a déclaré l'autonomie comme la constitution l'y autorisait.
L'ambassadeur danois (contre l'avis du gouvernement danois en exil) a autorisé la présence de soldats américains (et de métérologues), ce qui n'est pas une occupation: ils n'exerçaient aucun pouvoir sur la population ni le gouvernement.
fr.wikipedia.org/wiki/Groenland_durant_la_Seconde_Guerre_mondiale

La Suisse neutre, pour des histoire d'argent j'imagine : il faut que quelqu'un tienne les comptes. Les pays nordiques, je crois que les nazis considéraient ses habitants comme supérieurs, supérieurs aux allemands même. Mais le Portugal et l'Espagne, pourquoi ?
N'hésitez pas à me corriger. Cette histoire de neutralité m'a toujours étonné...

a écrit : La Suisse neutre, pour des histoire d'argent j'imagine : il faut que quelqu'un tienne les comptes. Les pays nordiques, je crois que les nazis considéraient ses habitants comme supérieurs, supérieurs aux allemands même. Mais le Portugal et l'Espagne, pourquoi ?
N'hésitez pas à me corriger
. Cette histoire de neutralité m'a toujours étonné... Afficher tout
Le Portugal était partagé : il avait un gouvernement proche du fascisme, mais en même temps il a toujours été un allié fidèle du Royaume-Uni. Difficile alors de choisir son camp.

L'Espagne à l'inverse, brûlait dans un premier temps de rentrer en guerre aux côtés de l'Allemagne, mais cette dernière l'en a dissuadé car elle jugeait ses revendications trop exigeantes. En effet, l'Espagne voulait de larges portions de l'empire colonial français, comme le Maroc en intégralité, et les nazis craignaient que soit la France refuse de capituler comme elle l'a fait en vrai en Juin 1940, soit que ces revendications dégénère en conflit armé entre l'Espagne et la France de Vichy, voire que cela pousse Vichy à rejoindre les alliés. Ensuite, passé 1942, là c'est l'Allemagne qui demande l'aide de l'Espagne. Mais Franco, qui sent que le vent a tourné, se garde bien d'intervenir.

a écrit : La Suisse neutre, pour des histoire d'argent j'imagine : il faut que quelqu'un tienne les comptes. Les pays nordiques, je crois que les nazis considéraient ses habitants comme supérieurs, supérieurs aux allemands même. Mais le Portugal et l'Espagne, pourquoi ?
N'hésitez pas à me corriger
. Cette histoire de neutralité m'a toujours étonné... Afficher tout
Cela m'étonnerait que les Allemands nazis aient considéré les Scandinaves comme plus qu'égaux.
Le parti nazi suédois a été fondé fin 1930, n'a atteint "que" 10000 membres, et a éclaté par suite de dissensions internes. Il n'avait pas de chef sans scrupule mais charismatique, ne pouvait prospérer dans un pays qui n'avait pas les difficultés de l'Allemagne.

La neutralité (ou plutôt la non-belligérance) s'explique pour des raisons:
- politiques,
fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Su%C3%A8de_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale
(on trouve d'ailleurs dans cette source le nombre d'enfants recueillis : 70000)
- économiques: la Suède vendait par exemple ses roulements à billes (indispensables pour les tourelles de chars) à qui les achetait et payait;
- de mentalité: la Suède a été un pays conquérant, qui a compris la Norvège, la Finlande, une partie de la Pologne (lire Charles XII de Voltaire). St-Peterbourg a été fondée dans un endroit excentré pour s'opposer à ses ambitions et imposer la présence russe en Baltique
Mais elle a dû se recroqueviller et s'est résignée, surtout après la séparation d'avec la Norvège en 1905; Nobel, mort en 1896 a vécu suédois (et l'attribution du prix se fait toujours à Stockholm, et non Oslo).
Ce serait beaucoup trop long d'analyser le caractère suédois, mais dans l'hymne national on lit des paroles révélatrices qui ne sont guère triomphantes:
Tu te reposes sur les mémoires des grands jours anciens,
Quand Ton Nom était célébré de par le monde.

Oh ma première anecdote.

Pour vous donner plus d’informations sur le sujet, je vous conseille vraiment le film mother of mine. C’est lu8 qui m’a fait connaître cet épisode de la guerre que je ne connaissais pas du tout

a écrit : Oh ma première anecdote.

Pour vous donner plus d’informations sur le sujet, je vous conseille vraiment le film mother of mine. C’est lu8 qui m’a fait connaître cet épisode de la guerre que je ne connaissais pas du tout
Il est certain que si l'on apprend une chose, c'est que l'on ne la savait pas.

Mais je me méfie des films et romans "historiques". Il faut faire du sensationnel, du croustilleux, pour vendre. Peu importe la vérité.
Combien ne connaissent quelque chose de Louis XIII et Richelieu que grâce à, ou par la faute de, Alexandre Dumas?

a écrit : Il est certain que si l'on apprend une chose, c'est que l'on ne la savait pas.

Mais je me méfie des films et romans "historiques". Il faut faire du sensationnel, du croustilleux, pour vendre. Peu importe la vérité.
Combien ne connaissent quelque chose de Louis XIII et Rich
elieu que grâce à, ou par la faute de, Alexandre Dumas? Afficher tout
c'est le but d'un film

a écrit : Il est certain que si l'on apprend une chose, c'est que l'on ne la savait pas.

Mais je me méfie des films et romans "historiques". Il faut faire du sensationnel, du croustilleux, pour vendre. Peu importe la vérité.
Combien ne connaissent quelque chose de Louis XIII et Rich
elieu que grâce à, ou par la faute de, Alexandre Dumas? Afficher tout
Les trois mousquetaires, je ne qualifierais pas ça de roman historique ! Plutôt une histoire d'aventures qui se passe dans un univers librement inspiré du règne de Louis XIII. Un vrai roman historique pourrait-être "La bataille" : une bataille napoléonienne vu par différents personnages, réels ou fictifs.