Les chiens n'ont pas froid aux pattes

Proposé par
Invité
le
dans

On pourrait penser que les chiens ont froid aux pattes par cette période de grand froid, mais il n'en est rien car ils possèdent des échangeurs thermiques à contrecourant dans leurs coussinets. Le sang qui arrive chaud aux pattes est réchauffé lorsqu'il remonte vers le coeur par le sang qui arrive. Ce système, qui se retrouve chez les espèces habituées au froid, fonctionne jusqu'à -35 degrés !


Commentaires préférés (3)

C est le sang qui remonte des pattes qui est rechauffé par les artères qui viennent du coeur si j ai bien compris la source... c est bizarrement expliqué ici. Mais en tout cas je pense que nous humains nous sommes dépourvus de ce système malheureusement...

a écrit : C'est bien ce que tu viens de lire, ça facilite l'intégration de le répéter avec tes propres mots mais pas sûr que l'on en ait tous besoin. En fait il a un peu raison. C'est mal formulé dans l'anecdote et il a l'intelligence de le reformuler pour les autres.

Mais ca devait être trop subtil...

a écrit : Petite question en ce temps glacial : pourquoi les hommes ont un zizi qui se fait tout discret lorsqu'il fait froid et un zizi qui se la raconte quand il fait meilleur ?? C'est un muscle pourtant... Erreur, ce n'est pas un muscle mais un tissu érectile car il se gonfle de sang.
La stratégie de l'organisme soumis au froid est d'abandonner successivement les parties de moins en moins vitales pour protéger en dernier lieu cœur et cerveau.

Inversement, le chameau a un échangeur de chaleur dans le museau pour que le sang qui arrive au cerveau ne soit pas trop chaud.


Tous les commentaires (53)

C est le sang qui remonte des pattes qui est rechauffé par les artères qui viennent du coeur si j ai bien compris la source... c est bizarrement expliqué ici. Mais en tout cas je pense que nous humains nous sommes dépourvus de ce système malheureusement...

a écrit : C est le sang qui remonte des pattes qui est rechauffé par les artères qui viennent du coeur si j ai bien compris la source... c est bizarrement expliqué ici. Mais en tout cas je pense que nous humains nous sommes dépourvus de ce système malheureusement... C'est bien ce que tu viens de lire, ça facilite l'intégration de le répéter avec tes propres mots mais pas sûr que l'on en ait tous besoin.

Posté le

android

(0)

Répondre

Ils ont l'option toit ouvrant aussi ou pas ?

A noter également que "Une seconde adaptation anatomique impliquant un plexus veineux gère la distribution du sang dans les coussinets en fonction de la température du sol"

a écrit : C'est bien ce que tu viens de lire, ça facilite l'intégration de le répéter avec tes propres mots mais pas sûr que l'on en ait tous besoin. En fait il a un peu raison. C'est mal formulé dans l'anecdote et il a l'intelligence de le reformuler pour les autres.

Mais ca devait être trop subtil...

Pourquoi on nous installe pas ça à nos pieds ?

Comment ont-ils déterminé que cela fonctionnait jusqu'à -35°C?
À -40°C les chiens leur disaient qu'ils avaient froid?

Petite question en ce temps glacial : pourquoi les hommes ont un zizi qui se fait tout discret lorsqu'il fait froid et un zizi qui se la raconte quand il fait meilleur ?? C'est un muscle pourtant...

a écrit : Petite question en ce temps glacial : pourquoi les hommes ont un zizi qui se fait tout discret lorsqu'il fait froid et un zizi qui se la raconte quand il fait meilleur ?? C'est un muscle pourtant... Erreur, ce n'est pas un muscle mais un tissu érectile car il se gonfle de sang.
La stratégie de l'organisme soumis au froid est d'abandonner successivement les parties de moins en moins vitales pour protéger en dernier lieu cœur et cerveau.

Inversement, le chameau a un échangeur de chaleur dans le museau pour que le sang qui arrive au cerveau ne soit pas trop chaud.

Petite question en ce temps glacial : pourquoi les hommes ont un zizi qui se fait tout discret lorsqu'il fait froid et un zizi qui se la raconte quand il fait meilleur ?? C'est un muscle pourtant...

La teub ? Un muscle ?
Sceptique !!!

a écrit : C'est bien ce que tu viens de lire, ça facilite l'intégration de le répéter avec tes propres mots mais pas sûr que l'on en ait tous besoin. Comment faire un reproche à quelqu'un en finissant sa phrase par "pas sûr que l'on en ait tous besoin". Cela sous entend que certaines personne en ont besoin, donc votre commentaire se contredit...

a écrit : Comment faire un reproche à quelqu'un en finissant sa phrase par "pas sûr que l'on en ait tous besoin". Cela sous entend que certaines personne en ont besoin, donc votre commentaire se contredit... C'est le principe d'un euphémisme, il faut comprendre : "personne d'autre n'en a besoin".

a écrit : C'est bien ce que tu viens de lire, ça facilite l'intégration de le répéter avec tes propres mots mais pas sûr que l'on en ait tous besoin. Je lis :" le sang qui arrive chaud aux pattes est rechauffé.. " ce n est pas ce qui est expliqué dans les sources. Mais merci pour ton commentaire.

Faudrait expliquer ça au gens qui trouvent utile le fait de mettre une veste et des chaussures à leur chien !

a écrit : Je lis :" le sang qui arrive chaud aux pattes est rechauffé.. " ce n est pas ce qui est expliqué dans les sources. Mais merci pour ton commentaire. Le sang qui arrive dans les pattes (qui y refroidi logiquement) est (ensuite) réchauffé...
Une lecture attentive me semblait suffisante et je m'excuse d'avoir paru agressif.
Sachez qu'il est parfois compliqué de rédiger les anecdotes en raison du nombre de caractères limité, ce qui parfois peut expliquer certaines tournures qui, je le reconnais, peuvent paraître scabreuses.
Passez une bonne journée tout de même

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Petite question en ce temps glacial : pourquoi les hommes ont un zizi qui se fait tout discret lorsqu'il fait froid et un zizi qui se la raconte quand il fait meilleur ?? C'est un muscle pourtant...

La teub ? Un muscle ?
Sceptique !!!
Comme disait Henri IV : "Jusqu'à quarante ans, j'ai cru que c'était un os..."

Je me suis toujours posé la question, merci!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est bien ce que tu viens de lire, ça facilite l'intégration de le répéter avec tes propres mots mais pas sûr que l'on en ait tous besoin. Moi je remercie Dimoud car l'anecdote est assez mal formulée.. Par contre ton commentaire je suis sur que personne n'en a eu besoin pour le coup

a écrit : Erreur, ce n'est pas un muscle mais un tissu érectile car il se gonfle de sang.
La stratégie de l'organisme soumis au froid est d'abandonner successivement les parties de moins en moins vitales pour protéger en dernier lieu cœur et cerveau.

Inversement, le chameau a un échangeur de cha
leur dans le museau pour que le sang qui arrive au cerveau ne soit pas trop chaud. Afficher tout
Pourtant quand on a froid, c'est rarement à cet endroit là...

a écrit : Pourquoi on nous installe pas ça à nos pieds ? Parce que contrairement aux chiens, les hommes savent fabriquer des chaussures.