Le jeu vidéo peut être une matière dans certains lycées de Scandinavie

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Alors quand France malgré le fait que soit à la fois un grand producteur et consommateur de jeux vidéos ils sont encore vu par de très nombreuses personnes comme quelque chose d’abrutissant voir qui mènerai à des comportementviolents
Le jeux vidéo comme beaucoup de discipline fait travailler endorment de chose comme la logique? La gestion du stress et la créativité par exemple

a écrit : En France, les cours de sports se nomment EPS, pour éducation physique et sportive (je ne vous apprendre rien je l'espère).

Bien que (gros) joueur de jeux vidéo, jamais je ne considérerais des joueurs pro en tant que "sportif" au même titre qu'un joueur d'échec ou de jeu de Go qu
i sont des jeux de réflexion, stratégie etc... Afficher tout
Et pourtant, l'échec est reconnu comme sport dans plusieurs pays, ainsi que par le comité olympique, même si il n'est pas présent aux JO. Il y a cependant aux JO plusieurs épreuves de tir sportif, ne nécessitant pas plus de muscle que pour les échecs ou l'e-sport. Pour savoir si les jeux-vidéos ou les échecs sont un sport, il faudrait d'abord se mettre d'accord sur la définition du sport.
Wikipedia : "Le sport est un ensemble d'exercices physiques ou mentaux se pratiquant sous forme de jeux individuels ou collectifs pouvant donner lieu à des compétitions." => L'échec et les jeux-vidéos font bien appel a des facultés mentales : c'est un sport.
Larousse : "Activité physique visant à améliorer sa condition physique." => Une activité physique est nécessaire pour qu'il y ait sport, on sort peut être du cadre du sport. Et encore, il me semble que tout les E-sport sont basés sur les réflexes, et le stress ainsi que de longues sessions de compétition, que ce soit pour le jeux-vidéos ou les échecs peuvent être considérés comme physiques.

a écrit : Je pense même que dans certains cas, un Crusader Kings ou un Civilization sera plus compliqué à maîtriser qu'un jeu d'échec. En tout cas ça fait intervenir des capacités différentes. mais aussi de l'aléatoire... dans les échecs, il n'y a pas d'entropie, la même suite de mouvement va mener au même résultat. Dans Civilization, il y a des événements aléatoires, la carte est généré aléatoirement, les combats sont aléatoires... Dans CK2, c'est encore pire, puisqu'il y a aussi une autre grosse variable : l'IA. Même si je joue principalement a des jeux comme CIV IV ou CK2, je comprend que l'e-sport se concentre sur des jeux comme LoL, CS:GO ou Street Figther, car (du moins il me semble, n'y jouant pas je peux me tromper) l'aléatoire joue beaucoup moins sur l'issue finale, et seul le "skill" compte


Tous les commentaires (53)

Alors quand France malgré le fait que soit à la fois un grand producteur et consommateur de jeux vidéos ils sont encore vu par de très nombreuses personnes comme quelque chose d’abrutissant voir qui mènerai à des comportementviolents
Le jeux vidéo comme beaucoup de discipline fait travailler endorment de chose comme la logique? La gestion du stress et la créativité par exemple

En France, les cours de sports se nomment EPS, pour éducation physique et sportive (je ne vous apprendre rien je l'espère).

Bien que (gros) joueur de jeux vidéo, jamais je ne considérerais des joueurs pro en tant que "sportif" au même titre qu'un joueur d'échec ou de jeu de Go qui sont des jeux de réflexion, stratégie etc...

Les str étaient se bon jeux de stratégie mais ils ne sont plus en vogues, désormais ce sont les jeux de tir ou du style wow qui nécessitent beaucoup moins de réflexions

a écrit : En France, les cours de sports se nomment EPS, pour éducation physique et sportive (je ne vous apprendre rien je l'espère).

Bien que (gros) joueur de jeux vidéo, jamais je ne considérerais des joueurs pro en tant que "sportif" au même titre qu'un joueur d'échec ou de jeu de Go qu
i sont des jeux de réflexion, stratégie etc... Afficher tout
Le plus gros souci avec le jeu vidéo, c'est que c'est purement improductif. Rares sont ceux sont qui peuvent gagner leur vie avec, et il n'en ressort rien de concret, contrairement à d'autres loisirs créatifs ou sportifs. Cela dit c'est pareil lorsqu'on lit un livre ou qu'on regarde un film... Par contre certains jeux de stratégie nécessitent bien des capacités de réflexions et d'analyse selon moi dignes d'un jeu d'échec.

Certains jeux vidéos sont de véritables jeux de stratégie, même ta grand mère qui joue à la belote sur sa tablette fait un jeu de stratégie en soit. Évidemment, c'est pas en jouant à Mario que tu vas développer un esprit de stratégie hors du commun...

a écrit : En France, les cours de sports se nomment EPS, pour éducation physique et sportive (je ne vous apprendre rien je l'espère).

Bien que (gros) joueur de jeux vidéo, jamais je ne considérerais des joueurs pro en tant que "sportif" au même titre qu'un joueur d'échec ou de jeu de Go qu
i sont des jeux de réflexion, stratégie etc... Afficher tout
Pourtant les joueurs professionnels suivent un entraînement assez rigoureux pour arriver ou ils en sont : de nombreuses heures par jour derrière un écran bien sur, mais aussi deux heures de sport, élaboration de stratégies, d'exercices... Les carrières sont d'ailleurs courtes, les joueurs prenant leur retraite vers 23 ans car leurs réflexes s'ammenuisent déjà.

a écrit : En France, les cours de sports se nomment EPS, pour éducation physique et sportive (je ne vous apprendre rien je l'espère).

Bien que (gros) joueur de jeux vidéo, jamais je ne considérerais des joueurs pro en tant que "sportif" au même titre qu'un joueur d'échec ou de jeu de Go qu
i sont des jeux de réflexion, stratégie etc... Afficher tout
Et pourtant, l'échec est reconnu comme sport dans plusieurs pays, ainsi que par le comité olympique, même si il n'est pas présent aux JO. Il y a cependant aux JO plusieurs épreuves de tir sportif, ne nécessitant pas plus de muscle que pour les échecs ou l'e-sport. Pour savoir si les jeux-vidéos ou les échecs sont un sport, il faudrait d'abord se mettre d'accord sur la définition du sport.
Wikipedia : "Le sport est un ensemble d'exercices physiques ou mentaux se pratiquant sous forme de jeux individuels ou collectifs pouvant donner lieu à des compétitions." => L'échec et les jeux-vidéos font bien appel a des facultés mentales : c'est un sport.
Larousse : "Activité physique visant à améliorer sa condition physique." => Une activité physique est nécessaire pour qu'il y ait sport, on sort peut être du cadre du sport. Et encore, il me semble que tout les E-sport sont basés sur les réflexes, et le stress ainsi que de longues sessions de compétition, que ce soit pour le jeux-vidéos ou les échecs peuvent être considérés comme physiques.

a écrit : Les str étaient se bon jeux de stratégie mais ils ne sont plus en vogues, désormais ce sont les jeux de tir ou du style wow qui nécessitent beaucoup moins de réflexions Je ne suis pas d'accord, les jeux de gestion ou de stratégie sont toujours très en vogue. On a depuis quelques années un développement énorme des jeux de survie et type bac à sable. Les jeux à énigmes sont toujours existant. Apres c'est vrai qu'on a un groupe très bruyant de joueur de fifa et call of duty.

a écrit : Le plus gros souci avec le jeu vidéo, c'est que c'est purement improductif. Rares sont ceux sont qui peuvent gagner leur vie avec, et il n'en ressort rien de concret, contrairement à d'autres loisirs créatifs ou sportifs. Cela dit c'est pareil lorsqu'on lit un livre ou qu'on regarde un film... Par contre certains jeux de stratégie nécessitent bien des capacités de réflexions et d'analyse selon moi dignes d'un jeu d'échec. Afficher tout Je pense même que dans certains cas, un Crusader Kings ou un Civilization sera plus compliqué à maîtriser qu'un jeu d'échec. En tout cas ça fait intervenir des capacités différentes.

Les Suédois sont en 2028 par rapport à nous, et pas seulement sur ce point là.
On y viendra aussi, il suffit de voir à quel point l'E-sport se développe et comment les budgets ainsi que la confiance des investisseurs/sponsors augmentent chaque année.
Les joueurs de haut niveaux (qui gagnent très bien leur vie) sont de véritables sportifs, on y retrouve les caractéristiques du sport en général; la gestion du stress, l'aptitude à s'adapter aux différentes situations, les réflexes, la réflexion, la tactique, l'anticipation... etc.

a écrit : Je pense même que dans certains cas, un Crusader Kings ou un Civilization sera plus compliqué à maîtriser qu'un jeu d'échec. En tout cas ça fait intervenir des capacités différentes. mais aussi de l'aléatoire... dans les échecs, il n'y a pas d'entropie, la même suite de mouvement va mener au même résultat. Dans Civilization, il y a des événements aléatoires, la carte est généré aléatoirement, les combats sont aléatoires... Dans CK2, c'est encore pire, puisqu'il y a aussi une autre grosse variable : l'IA. Même si je joue principalement a des jeux comme CIV IV ou CK2, je comprend que l'e-sport se concentre sur des jeux comme LoL, CS:GO ou Street Figther, car (du moins il me semble, n'y jouant pas je peux me tromper) l'aléatoire joue beaucoup moins sur l'issue finale, et seul le "skill" compte

a écrit : En France, les cours de sports se nomment EPS, pour éducation physique et sportive (je ne vous apprendre rien je l'espère).

Bien que (gros) joueur de jeux vidéo, jamais je ne considérerais des joueurs pro en tant que "sportif" au même titre qu'un joueur d'échec ou de jeu de Go qu
i sont des jeux de réflexion, stratégie etc... Afficher tout
Pourtant, c'est la même chose. Quelle est la différence si ce n'est les pixels et le caractère numérique?

a écrit : Le plus gros souci avec le jeu vidéo, c'est que c'est purement improductif. Rares sont ceux sont qui peuvent gagner leur vie avec, et il n'en ressort rien de concret, contrairement à d'autres loisirs créatifs ou sportifs. Cela dit c'est pareil lorsqu'on lit un livre ou qu'on regarde un film... Par contre certains jeux de stratégie nécessitent bien des capacités de réflexions et d'analyse selon moi dignes d'un jeu d'échec. Afficher tout Il faut que les choses soient productives dans la vie pour que l’on puisse le faire ?

Je rate systématiquement mes Top1 solo à PUBG à cause du stress : je tremble et je deviens incapable de viser correctement.

Du coup je suis bien content de ne pas avoir eut cette matière ^^

a écrit : Alors quand France malgré le fait que soit à la fois un grand producteur et consommateur de jeux vidéos ils sont encore vu par de très nombreuses personnes comme quelque chose d’abrutissant voir qui mènerai à des comportementviolents
Le jeux vidéo comme beaucoup de discipline fait travailler endorment de chose c
omme la logique? La gestion du stress et la créativité par exemple Afficher tout
Ca fait travailler "endorment" de chose(s)... mais visiblement pas encore assez la syntaxe, la grammaire, la ponctuation ni l'orthographe ;). Bon, ça va les "anti-correcteurs" ; inutile de me tomber dessus. On peut sourire un peu quand même.

a écrit : Il faut que les choses soient productives dans la vie pour que l’on puisse le faire ? C'est l'avis de certains. Pas forcement l'avis de l'auteur du commentaire auquel tu réponds d'ailleurs : il en faisait simplement le constats.

Beaucoup d'activités qui ne sont pas productives, où que ne sont pas "noble", ne sont pas toujours très bien vue.

Perso je fais du wargame, du jeu de guerre sur plateau avec figurines, lesdites figurines étant à collectionner, monter, et peindre à la main. Lorsque j'en parle à des gens, c'est toujours "bof bof, tu joues au petit soldat quoi", jusqu'à que je montre quelques unes de mes figurines peintes (j'ai un bon niveau de peinture). Soudainement le regard change : on passe d'un jeu d'enfant à un loisir qui est productif, car le résultat est visible, posé sur une étagère. C'est donc bien le fait que le résultat soit tangible qui fait que le gens vont trouvé ça "bien", ou "abrutissant".

a écrit : Je rate systématiquement mes Top1 solo à PUBG à cause du stress : je tremble et je deviens incapable de viser correctement.

Du coup je suis bien content de ne pas avoir eut cette matière ^^
J'ai déjà fait perdre mon équipe à cause d'un sort lancé sur la Vayne d'en face en 4v5. Je jouais thresh et mon top poussait la voie du bas. On devait juste maintenir la pression à la voie du milieu pour gagner.

a écrit : Alors quand France malgré le fait que soit à la fois un grand producteur et consommateur de jeux vidéos ils sont encore vu par de très nombreuses personnes comme quelque chose d’abrutissant voir qui mènerai à des comportementviolents
Le jeux vidéo comme beaucoup de discipline fait travailler endorment de chose c
omme la logique? La gestion du stress et la créativité par exemple Afficher tout
Je ne nie pas que jouer ou créer des jeux fait travailler les méninges.

C'est la consommation abusive qui est décriée. C'est son côté addictif qui rend violent, insomniaque, etc.

La première semaine des dernières vacances, j'ai prouvé à mon beau-fils son addiction aux jeux en le chronomètrant quotidiennement et en le restreignant le dernier jour. Sa réaction à été virulente assortie d'un déni... :-/

a écrit : Je ne nie pas que jouer ou créer des jeux fait travailler les méninges.

C'est la consommation abusive qui est décriée. C'est son côté addictif qui rend violent, insomniaque, etc.

La première semaine des dernières vacances, j'ai prouvé à mon beau-fils son addiction aux jeux en le
chronomètrant quotidiennement et en le restreignant le dernier jour. Sa réaction à été virulente assortie d'un déni... :-/ Afficher tout
C'est pas la preuve que son comportement est addictif. C'est la preuve que tu lui as cassé les couilles.

a écrit : Les Suédois sont en 2028 par rapport à nous, et pas seulement sur ce point là.
On y viendra aussi, il suffit de voir à quel point l'E-sport se développe et comment les budgets ainsi que la confiance des investisseurs/sponsors augmentent chaque année.
Les joueurs de haut niveaux (qui gagnent très bien
leur vie) sont de véritables sportifs, on y retrouve les caractéristiques du sport en général; la gestion du stress, l'aptitude à s'adapter aux différentes situations, les réflexes, la réflexion, la tactique, l'anticipation... etc. Afficher tout
Oui on a une mauvaise vision des jeux vidéo en France.
Le jeu vidéo n'est pas seulement Call of et FIFA.
Il y'en a pour tout le monde, meme jouer au sudoku sur une tablette c'est un jeux vidéo :)