Pourquoi les cartes bancaires ont-elles encore les numéros en relief ?

Proposé par
le

En France, avant l'arrivée des cartes bancaires à puce, les commerçants utilisaient l'embossage (la mise en relief des chiffres et nom du propriétaire) afin de récupérer fidèlement les informations de paiement à l'aide d'un sabot. Malgré la volonté des banques de les faire disparaitre, le système perdure.

Le sabot est une sorte de fer à repasser permettant de recopier instantanément les informations en relief de la carte sur un papier carbone.


Tous les commentaires (54)

Le paiement par Puce RFID n'est que le commencement. On vas finir par avoir toute sa vie sur ces puces (c'est le cas par le biais des PC et smartphone' pour ceux qui ne se protège pas assez) qui pour le moment ne sont pas obligatoire mais qui je pense dans le futur le deviendrons pas par la force mais par la contraite du systeme qui voudra cela, enfin c'est une possibilité.

Je crois d'ailleur que c'est dejà le cas pour les nouveau née, je crois que c'est un choix que peuvent faire les parents, pour éviter et arretter tout enlèvement de nourrissons, à confirmer par celui qui voudra bien.

a écrit : Le problème ne se posera plus quand d'ici quelques temps nous aurons tous une puce sous la peau qui servira de carte bancaire entre autres Sans façon merci.

a écrit : Sans blague ? Tu veux essayer de me faire croire que les premières connexions informatiques n'étaient pas protégées par un mot de passe et qu'il a fallu attendre que quelqu'un se connecte sur le compte d'un autre pour que quelqu'un pense à mettre en place un mot de passe ? Je crois plutôt que la sécurité avait été envisagée à l'avance et qu'il y a toujours eu des mots de passe et quand des petits malins ont réussi à casser ces premiers mots de passe, on a mis des mots de passe plus forts et du cryptage etc. Donc les petits malins sont des suiveurs et la sécurité essaie de toujours avoir un coup d'avance. Je doute qu'il y ait quelque part des hackers qui se préparent à l'avance à casser une protection qui n'a pas encore été envisagée... D'ailleurs tu te contredis toi-même: tu dis que "la sécurité répond à un danger potentiel" donc la sécurité existerait avant ce danger qui n'existe pas encore? Alors qui est-ce qui a un coup d'avance ? C'est amusant d'admettre dans la toute derniere phrase que la démonstration qui précède est fausse ! Afficher tout Oui je confirme, la sécurité répond à un danger potentiel.
Ca veut dire "la sécurité existe parce qu'un danger, quelque part, est capable d'utiliser le système d'une manière non prévue si ladite sécurité n'est pas mise en place."
Le danger amène la protection.

Pourquoi n'existe t-il pas aujourd'hui... je sais pas moi... de police anti pommes de terre zombies mangeuses de cerveau ?
Parce qu'on n'a jamais été confronté à des pommes de terre zombies mangeuses de cerveau. Mais si un jour on en découvre une, ben on mettra peut être des sécurités en place.
Mais si, comme tu dis, la sécurité a toujours un coup d'avance, alors on devrait avoir une telle police... Puis aussi prévoir le même comportement pour les bananes, les abricots, les pastèques, etc... On s'en sort plus !
Pourquoi se retourner la tête à prévoir tout et surtout n'importe quoi si la plupart des cas ne sont jamais arrivés, voire sont considérés comme impossible ?

Effectivement, je doute que le premier compte utilisateur n'ait pas eu de mot de passe. Mais à ton avis, pourquoi ?
Peut être parce que le mec qui a développé ça s'est dit : "Tiens, si j'ai moi-même l'idée de me connecter avec le compte d'un autre, alors d'autres gens malveillants l'auront aussi" ?
Mais quel est son rôle, dans ce cas ? Ben les deux.
Il développe un outil avec la casquette du développeur. Puis il enfile la casquette du pirate et se dit "Si je voulais utiliser le compte d'un autre, comment ferais-je ?".
Puis il remet la casquette du développeur pour bloquer les failles de son système.
Danger --> Sécurité
Il réitère avec d'autres tests et au bout d'un moment, il estime avoir un système sécurisé. Puis ce sont d'autres personnes qui vont enfiler la casquette du pirate pour challenger son oeuvre. Des collègues, des automates, des amis, puis des inconnus, bienveillants ou non.

Tu penses, et corrige moi si ce n'est pas le cas, qu'un hacker voit un système comme plusieurs couches : La base + sécurité1 + sécurité2 + sécurité3 + etc... Et qu'il essaie de contourner ces sécurités.
Je pense qu'un hacker voit un système comme un ensemble, comme un tout. Il va chercher toutes les manières possibles d'utiliser ce système d'une manière que n'avaient pas prévue les développeurs.
Puis, pour l'empêcher de recommencer, les développeurs vont modifier le comportement du système.
Danger --> sécurité

Comme le dit Crocminou, c'est un peu la question de l'oeuf ou la poule...
J'ai peut être fait des affirmations insistantes, mais elles ne se basent évidemment que sur mon point de vue.
Après, si tu ne comprends pas une phrase, tu peux aussi demander une explication ou une reformulation au lieu de prendre le parti que je me contredis...

a écrit : C'est incroyable comme les gens oublient vite les anciennes technologies. Je crois que je vais me lancer dans la redaction d'autres anecdotes ppur faire resurgir le passé. Je me demande si je devrais commencer par "avant la photo numérique on fixait les images sur une pellicule en plastique recouverte d'oxyde d'argent qui nécessitait d'être développée dans des bains chimiques avant de pouvoir voir le résultat" ou "avant l'arrivée des tracteurs c'étaient des boeufs ou des chevaux qui tiraient les charrues pour labourer la terre" ? Afficher tout C'est un peu méprisant comme commentaire ça non ? Personnellement je ne connaissais pas le sabot parce que je suis peut être un peu jeune pour ça et que c'est pas un truc qu'on apprend à l'école ou qu'on voit dans les films... C'est pas pour autant que je connais pas les "anciennes technologies" dont vous parlez dans votre commentaire :)

a écrit : Être 100 % d'accord et ne pas DE poser de questions c'est naïf, mais mourir de la varicelle au 21ème siècle serait un peu ballot... Pourquoi y a-t-il des commentaires sur les vaccins/épidémies ? Un bug ?

a écrit : De même avec cette technologie ? Es tu si fragiles que ça pour porter 3 cartes dans une poche ..? du bétail... je n’aurais jamais de puce sous la peau comme ces suédois, et quand on voit les reportages sur ces gens là , on pige vite les personnalités... Évidemment que je ne veux pas de cette puce de merde sous la peau au même titre que je ne veux de l carte bleue sans contact et préfère payer tout en liquide, seulement on ne nous demande pas nôtre avis ( étonnant pour une démocratie oO ) alors crois moi que quand ça sera obligatoire tu n'aura pas ton mot à dire , tu va à l'hôpital ? Petite piqûre anodine et tu sera pucer, de même que ton nouveau né le sera également que ça te plaise ou non.

a écrit : Pourquoi y a-t-il des commentaires sur les vaccins/épidémies ? Un bug ? Non, c'était en réponse par rapport à un commentaire qui a été supprimé depuis :-)

a écrit : Oui je confirme, la sécurité répond à un danger potentiel.
Ca veut dire "la sécurité existe parce qu'un danger, quelque part, est capable d'utiliser le système d'une manière non prévue si ladite sécurité n'est pas mise en place."
Le danger amène la protection.

Pou
rquoi n'existe t-il pas aujourd'hui... je sais pas moi... de police anti pommes de terre zombies mangeuses de cerveau ?
Parce qu'on n'a jamais été confronté à des pommes de terre zombies mangeuses de cerveau. Mais si un jour on en découvre une, ben on mettra peut être des sécurités en place.
Mais si, comme tu dis, la sécurité a toujours un coup d'avance, alors on devrait avoir une telle police... Puis aussi prévoir le même comportement pour les bananes, les abricots, les pastèques, etc... On s'en sort plus !
Pourquoi se retourner la tête à prévoir tout et surtout n'importe quoi si la plupart des cas ne sont jamais arrivés, voire sont considérés comme impossible ?

Effectivement, je doute que le premier compte utilisateur n'ait pas eu de mot de passe. Mais à ton avis, pourquoi ?
Peut être parce que le mec qui a développé ça s'est dit : "Tiens, si j'ai moi-même l'idée de me connecter avec le compte d'un autre, alors d'autres gens malveillants l'auront aussi" ?
Mais quel est son rôle, dans ce cas ? Ben les deux.
Il développe un outil avec la casquette du développeur. Puis il enfile la casquette du pirate et se dit "Si je voulais utiliser le compte d'un autre, comment ferais-je ?".
Puis il remet la casquette du développeur pour bloquer les failles de son système.
Danger --> Sécurité
Il réitère avec d'autres tests et au bout d'un moment, il estime avoir un système sécurisé. Puis ce sont d'autres personnes qui vont enfiler la casquette du pirate pour challenger son oeuvre. Des collègues, des automates, des amis, puis des inconnus, bienveillants ou non.

Tu penses, et corrige moi si ce n'est pas le cas, qu'un hacker voit un système comme plusieurs couches : La base + sécurité1 + sécurité2 + sécurité3 + etc... Et qu'il essaie de contourner ces sécurités.
Je pense qu'un hacker voit un système comme un ensemble, comme un tout. Il va chercher toutes les manières possibles d'utiliser ce système d'une manière que n'avaient pas prévue les développeurs.
Puis, pour l'empêcher de recommencer, les développeurs vont modifier le comportement du système.
Danger --> sécurité

Comme le dit Crocminou, c'est un peu la question de l'oeuf ou la poule...
J'ai peut être fait des affirmations insistantes, mais elles ne se basent évidemment que sur mon point de vue.
Après, si tu ne comprends pas une phrase, tu peux aussi demander une explication ou une reformulation au lieu de prendre le parti que je me contredis...
Afficher tout
La plupart de ce que tu racontes est évident mais où est ce que tu veux en venir exactement ? Parce que je te rappelle quand même que j'ai réagit initialement au fait que tu disais que la sécurité n'a JAMAIS (en lettres capitales en plus) d'avance sur les hackers et que les mesures de sécurité sont toujours très en retard. C'est juste pas logique. Les hackers s'adaptent et apprennent à contourner les mesures de sécurité donc on ne peux pas dire que la sécurité est en retard. Tu peux dire qu'elle devient rapidement obsolète, si tu veux, car les jackers apprennent très vite, OK, mais pas qu'elle est en retard dès sa mise en place ! Elle serait en retard sur quoi à ton avis ? Sur un hacker qui saurait déjà la contourner avant même qu'elle existe ? Bravo pour la logique !

a écrit : C'est un peu méprisant comme commentaire ça non ? Personnellement je ne connaissais pas le sabot parce que je suis peut être un peu jeune pour ça et que c'est pas un truc qu'on apprend à l'école ou qu'on voit dans les films... C'est pas pour autant que je connais pas les "anciennes technologies" dont vous parlez dans votre commentaire :) Afficher tout J'ai choisi des exemples évidents pour montrer le remplacement des technologies. Le sabot à cartes bancaites avait été une révolution qui était devenu un objet de la vie de tous les jours et qui a été oublié en moins de 20 ans. Bientôt ce seront les disquettes et peut-être un jour les clés pour ouvrir les portes, etc. Et même le lecteur de puce à contacts a du souci à se faire en voyant à quelle vitesse son ancêtre a été oublié. Un jour la plupart des gens auront oublié qu'il avait fallu glisser une carte dans un lecteur ou une clé dans une serrure !

a écrit : La plupart de ce que tu racontes est évident mais où est ce que tu veux en venir exactement ? Parce que je te rappelle quand même que j'ai réagit initialement au fait que tu disais que la sécurité n'a JAMAIS (en lettres capitales en plus) d'avance sur les hackers et que les mesures de sécurité sont toujours très en retard. C'est juste pas logique. Les hackers s'adaptent et apprennent à contourner les mesures de sécurité donc on ne peux pas dire que la sécurité est en retard. Tu peux dire qu'elle devient rapidement obsolète, si tu veux, car les jackers apprennent très vite, OK, mais pas qu'elle est en retard dès sa mise en place ! Elle serait en retard sur quoi à ton avis ? Sur un hacker qui saurait déjà la contourner avant même qu'elle existe ? Bravo pour la logique ! Afficher tout Ce que je raconte est évident mais pas logique ? bravo à toi :)

Tu reposes la même question que dans ton précédent message, je t’invite donc à relire mon deuxième paragraphe et à m’expliquer pourquoi, aujourd’hui, nous n’avons pas de sécurité contre les pommes de terre zombies mangeuses de cerveau.
L’humain fonctionne comme ça.
Un danger amène une sécurité.
Un problème amène une solution.
S'il n'y a pas de problème, alors il n'existe pas de solution.
S'il y a une solution, c'est parce qu'elle répond à un problème.

Sortons un peu de l'informatique, puisque ça prête à confusion...

On a inventé la ceinture de sécurité PARCE QUE le danger au freinage était trop grand.
On a inventé le parapluie A CAUSE de la pluie.
On a inventé les portes coupe-feu A CAUSE de la trop grande propagation des incendies.
On a inventé les prisons PARCE QUE des individus étaient trop dangereux pour vivre en société.
On a inventé le parachute A CAUSE du danger de mort lors des chutes.
On a inventé le pilote automatique A CAUSE de la fatigue enduite par 15 heures de vol et des erreurs de pilotages qui peuvent en découler.

Problème ==> Solution
Danger ==> Sécurité

Je continue, ou t'as compris ?

a écrit : Ce que je raconte est évident mais pas logique ? bravo à toi :)

Tu reposes la même question que dans ton précédent message, je t’invite donc à relire mon deuxième paragraphe et à m’expliquer pourquoi, aujourd’hui, nous n’avons pas de sécurité contre les pommes de terre zombies mangeuses de cerveau.
L
’humain fonctionne comme ça.
Un danger amène une sécurité.
Un problème amène une solution.
S'il n'y a pas de problème, alors il n'existe pas de solution.
S'il y a une solution, c'est parce qu'elle répond à un problème.

Sortons un peu de l'informatique, puisque ça prête à confusion...

On a inventé la ceinture de sécurité PARCE QUE le danger au freinage était trop grand.
On a inventé le parapluie A CAUSE de la pluie.
On a inventé les portes coupe-feu A CAUSE de la trop grande propagation des incendies.
On a inventé les prisons PARCE QUE des individus étaient trop dangereux pour vivre en société.
On a inventé le parachute A CAUSE du danger de mort lors des chutes.
On a inventé le pilote automatique A CAUSE de la fatigue enduite par 15 heures de vol et des erreurs de pilotages qui peuvent en découler.

Problème ==> Solution
Danger ==> Sécurité

Je continue, ou t'as compris ?
Afficher tout
Inutile de continuer, j'ai parfaitement compris qu'il n'y a aucune logique dans tes raisonnements. Tu peux continuer à croire qu'on peut avoir de l'avance sur ce qu'on cherche à contourner. C'est toi même qui parle d'avance et de contourner. Pour la plupart des gens on ne peut contourner que ce qui est devant soi et on ne peut donc pas être en avance sur ce qu'on contourne mais ça ne te dérange pas de prétendre le contraire... Et tu cites toutes sortes d'exemples qui n'ont rien à voir sans même prendre la peine de lire et de comprendre mes messages. J'abandonne.

a écrit : Je suis pas sur que la majorité des personnes soient prêt a se faire implanter une puce pour payer. je pense qu'on verra d'autres moyens de paiements avant, comme le paiement par téléphone ou montre connecté, qui permette de payer avec un autre objet sans qu'il fasse partie de notre corps Auront-ils le choix ?! On ne sait pas

Je vis au Guatemala et beaucoup de vendeurs même dans les grandes enseignes sont surpris de me voir entrer un code pin. On me l'a d'ailleurs souvent demandé à haute voix ! Et lors de livraisons à domicile, les vendeurs copient les numéros de la carte comme décrit dans l'anecdote, ce qui m'aura valu un moment de paranoïa la première fois.

a écrit : Inutile de continuer, j'ai parfaitement compris qu'il n'y a aucune logique dans tes raisonnements. Tu peux continuer à croire qu'on peut avoir de l'avance sur ce qu'on cherche à contourner. C'est toi même qui parle d'avance et de contourner. Pour la plupart des gens on ne peut contourner que ce qui est devant soi et on ne peut donc pas être en avance sur ce qu'on contourne mais ça ne te dérange pas de prétendre le contraire... Et tu cites toutes sortes d'exemples qui n'ont rien à voir sans même prendre la peine de lire et de comprendre mes messages. J'abandonne. Afficher tout Effectivement, c'est impressionnant la mauvaise foi de ton interlocuteur ! Le débat en soi est intéressant, mais la façon qu'il a de "contourner" tes arguments et de déformer tes propos dénature totalement la discussion. Tout ça parce qu'il ne veut pas admettre que sa formulation "la sécurité" n'a JAMAIS d'avance est simplement fausse et illogique ! En fait, il part du principe que toi tu affirmes que la sécurité a TOUJOURS un coup d'avance, ce qui est faux certes et que tu n'affirmes pas :D bref, tu as raison, ne perds pas plus de temps, ça ne mènera à rien !

C'est là que t'arrives avec une visa électron.