On peut annuler artificiellement du son

Proposé par
le
dans

Il est possible de supprimer ou plutôt d’annuler artificiellement du son. En effet, en mettant en opposition de phase deux signaux sonores de même(s) fréquence(s), ceux-ci s’annulent l’un à l’autre. On se sert de ce phénomène notamment dans les casques antibruit actifs (c’est-à-dire avec micros).

La notion de phase en audio est assez complexe, elle illustre un décalage temporel entre deux signaux de contenu fréquentiel similaire. Ce retard engendrera une annulation ou un doublement de certaines fréquences des deux signaux combinés. L’opposition de phase est un certain type de déphasage entraînant une annulation plus ou moins importante. Certains casques antibruits disposent de micros qui vont à deux moments différents, n’étant pas positionnés au même endroit, capter le même signal. En restituant la captation, il y aura ce fameux déphasage qui permettra l’annulation de bruits indésirables. Il est utile de préciser qu’annuler totalement deux signaux complexes, par exemple un morceau de musique qu’on doublerait et décalerait l’un à l’autre, est difficile. Il n’y aura non pas une annulation totale, mais des artefacts audibles : disparition des graves, exagération de l’écho... comme lorsque vos écouteurs sont mal branchés dans votre lecteur.


Commentaires préférés (3)

a écrit : J'ai du mal à imaginer la scène, mais c'est peut-être parce que mes connaissances en ondes sont limitées.

Si deux "vagues" sont décalées l'une par rapport à l'autre, on peut arriver par addition à une annulation si je comprends bien l'anecdote. Ce que je comprends moins,
c'est comment ce son peut être annulé, je m'explique: si j'additionne les deux fréquences entre elles, ne devrais-je pas avoir un son uniforme dans le temps, mais quand-même perceptible ?

Peut-être que cette addition fait passer ces fréquences dans un domaine inaudible ?
Afficher tout
En fait t'as la courbe du son, bon ensuite on créer une courbe identique avec du son mais opposé, c'est a dire identique mais symetrique par rapport a la valeure 0, les deux son se produisants en même temps et étant parfaitement opposé, le son va s'annuler, je sais pas si j'ai été très clair le mieux serait de l'observer directement en images

Posté le

windowsphone

(41)

Répondre

a écrit : J'ai du mal à imaginer la scène, mais c'est peut-être parce que mes connaissances en ondes sont limitées.

Si deux "vagues" sont décalées l'une par rapport à l'autre, on peut arriver par addition à une annulation si je comprends bien l'anecdote. Ce que je comprends moins,
c'est comment ce son peut être annulé, je m'explique: si j'additionne les deux fréquences entre elles, ne devrais-je pas avoir un son uniforme dans le temps, mais quand-même perceptible ?

Peut-être que cette addition fait passer ces fréquences dans un domaine inaudible ?
Afficher tout
Presque. En fait une onde sonore est propagée par une distorsion du milieu qui conduit le son, généralement l'air. Tour à tour, le milieu est compressé, puis relâché. Sur un graphique, une onde sonore apparaît donc comme une sinusoïde qui va au dessus, puis en dessous d'une pression standard, un "zéro" en quelque sorte. Si ce n'était pas le cas, en guise de musique (par exemple) on entendrait un bruit continu et franchement inaudible. Si on dédouble le son et qu'on additionne les 2 ondes en les décalant d'une demi sinusoïde, le moment où une sinusoïde est à son maximum correspond au moment où l'autre sinusoïde est à son minimum. De ce fait en les additionnant, elles s'annulent plus ou moins, ce qui atténue grandement le bruit. Bien sûr, quand le son change, les 2 sinusoïdes ne s'annulent pas exactement, ce qui crée des artéfacts :)

En espérant avoir fait suffisamment clair :D

a écrit : J'ai du mal à imaginer la scène, mais c'est peut-être parce que mes connaissances en ondes sont limitées.

Si deux "vagues" sont décalées l'une par rapport à l'autre, on peut arriver par addition à une annulation si je comprends bien l'anecdote. Ce que je comprends moins,
c'est comment ce son peut être annulé, je m'explique: si j'additionne les deux fréquences entre elles, ne devrais-je pas avoir un son uniforme dans le temps, mais quand-même perceptible ?

Peut-être que cette addition fait passer ces fréquences dans un domaine inaudible ?
Afficher tout
Lorsqu'il n'y a pas de son, l'air est à pression égale en tout point. Lorsqu'une onde sonore traverse l'air, il se crée une succession de zone de faible pression et de forte pression. En ajoutant une autre onde opposé à la première, on va ajouter une zone de forte pression à l'endroit où il y avait une zone de faible pression et vice versa. Ainsi, la résultante est nulle et on "détruit le son"


Tous les commentaires (24)

J'ai du mal à imaginer la scène, mais c'est peut-être parce que mes connaissances en ondes sont limitées.

Si deux "vagues" sont décalées l'une par rapport à l'autre, on peut arriver par addition à une annulation si je comprends bien l'anecdote. Ce que je comprends moins, c'est comment ce son peut être annulé, je m'explique: si j'additionne les deux fréquences entre elles, ne devrais-je pas avoir un son uniforme dans le temps, mais quand-même perceptible ?

Peut-être que cette addition fait passer ces fréquences dans un domaine inaudible ?

a écrit : J'ai du mal à imaginer la scène, mais c'est peut-être parce que mes connaissances en ondes sont limitées.

Si deux "vagues" sont décalées l'une par rapport à l'autre, on peut arriver par addition à une annulation si je comprends bien l'anecdote. Ce que je comprends moins,
c'est comment ce son peut être annulé, je m'explique: si j'additionne les deux fréquences entre elles, ne devrais-je pas avoir un son uniforme dans le temps, mais quand-même perceptible ?

Peut-être que cette addition fait passer ces fréquences dans un domaine inaudible ?
Afficher tout
En fait t'as la courbe du son, bon ensuite on créer une courbe identique avec du son mais opposé, c'est a dire identique mais symetrique par rapport a la valeure 0, les deux son se produisants en même temps et étant parfaitement opposé, le son va s'annuler, je sais pas si j'ai été très clair le mieux serait de l'observer directement en images

Posté le

windowsphone

(41)

Répondre

a écrit : J'ai du mal à imaginer la scène, mais c'est peut-être parce que mes connaissances en ondes sont limitées.

Si deux "vagues" sont décalées l'une par rapport à l'autre, on peut arriver par addition à une annulation si je comprends bien l'anecdote. Ce que je comprends moins,
c'est comment ce son peut être annulé, je m'explique: si j'additionne les deux fréquences entre elles, ne devrais-je pas avoir un son uniforme dans le temps, mais quand-même perceptible ?

Peut-être que cette addition fait passer ces fréquences dans un domaine inaudible ?
Afficher tout
Presque. En fait une onde sonore est propagée par une distorsion du milieu qui conduit le son, généralement l'air. Tour à tour, le milieu est compressé, puis relâché. Sur un graphique, une onde sonore apparaît donc comme une sinusoïde qui va au dessus, puis en dessous d'une pression standard, un "zéro" en quelque sorte. Si ce n'était pas le cas, en guise de musique (par exemple) on entendrait un bruit continu et franchement inaudible. Si on dédouble le son et qu'on additionne les 2 ondes en les décalant d'une demi sinusoïde, le moment où une sinusoïde est à son maximum correspond au moment où l'autre sinusoïde est à son minimum. De ce fait en les additionnant, elles s'annulent plus ou moins, ce qui atténue grandement le bruit. Bien sûr, quand le son change, les 2 sinusoïdes ne s'annulent pas exactement, ce qui crée des artéfacts :)

En espérant avoir fait suffisamment clair :D

a écrit : J'ai du mal à imaginer la scène, mais c'est peut-être parce que mes connaissances en ondes sont limitées.

Si deux "vagues" sont décalées l'une par rapport à l'autre, on peut arriver par addition à une annulation si je comprends bien l'anecdote. Ce que je comprends moins,
c'est comment ce son peut être annulé, je m'explique: si j'additionne les deux fréquences entre elles, ne devrais-je pas avoir un son uniforme dans le temps, mais quand-même perceptible ?

Peut-être que cette addition fait passer ces fréquences dans un domaine inaudible ?
Afficher tout
Lorsqu'il n'y a pas de son, l'air est à pression égale en tout point. Lorsqu'une onde sonore traverse l'air, il se crée une succession de zone de faible pression et de forte pression. En ajoutant une autre onde opposé à la première, on va ajouter une zone de forte pression à l'endroit où il y avait une zone de faible pression et vice versa. Ainsi, la résultante est nulle et on "détruit le son"

Je suis le seul à ne pas avoir tout compris ?

Cette anecdote me rappelle de beaux cours de physique au lycée...

C'est ce qui a été fait dans l'A400M. Les pales de l'avion tournent dans un sens entre les moteurs de gauche et de droite. Ainsi dans la carlingue de l'engin, il y a une atténuation de bruit....

a écrit : Je suis le seul à ne pas avoir tout compris ? T as pas Free ???

a écrit : Cette anecdote me rappelle de beaux cours de physique au lycée... Et moi mes cours de Télécom!

Posté le

android

(0)

Répondre

Ce phénomène s'applique également en électricité lorsque l'on "nettoie" le réseau de certains "parasites" appelés harmoniques créer entre autre par l'électronique.

Pour donner un idée du fonctionnement de façon imagé:
Imaginez une vague, vous la voyez arriver au loin et une fois à porter vous l'écraser sur toute sa longueur (vous exercer alors une force en opposition à celle de la vague).

A quelques chose prêt c'est un peu ce fonctionnement qui est décrit dans l'anecdote à ceci prêt qu'un signal sonore, électrique etc... peut se superposer à un autre signal de fréquence différente. Voila pourquoi il est possible d'entendre un LA (440Hz) en même temps qu'un DO (396Hz).

Si vous avez en tête l'image d'un signal, imaginez alors qu'à chaque "pic", vous envoyez un signal synchro, inversé à celui-ci. Un creux à la place du pic de taille équivalente, entraînant alors une valeur nulle.

Bonjour Une façon de s'en rendre compte c'est sur audacity. Si vous mettez une piste de musique, que vous la copiez sur une autre piste en dessous mais toujours synchronisée (pas de décalage à droite ou à gauche). Lancez la lecture vous entendrez la chanson avec un volume 2 fois plus fort (normal). Sélectionnez ensuite une des pistes et faites effet > inverser, relancez la lecture vous n'entendrez plus aucun son.
Perso je m'en sers pour synchroniser les boucles de fin des chansons (sans voix) inversées avec le reste de la chanson pour faire taire l'instrumental et avoir l'acapella. Ça marche sir certaines chansons de certains genre et avec des fichiers flac attention (avec le mp3 il reste un bruit).

L'anecdote omet de préciser que les deux ondes doivent être en opposition de phase. (Mise a part dans la suite)
Et il y a aussi un emmeteur dans le casque.

Le premier exemple qui me vient est celui des casques utilisés lors de tir avec une arme à feu ( en stand,fermé ou ouvert, j entend) c est bien plus efficace qu un casque classique.

a écrit : Lorsqu'il n'y a pas de son, l'air est à pression égale en tout point. Lorsqu'une onde sonore traverse l'air, il se crée une succession de zone de faible pression et de forte pression. En ajoutant une autre onde opposé à la première, on va ajouter une zone de forte pression à l'endroit où il y avait une zone de faible pression et vice versa. Ainsi, la résultante est nulle et on "détruit le son" Afficher tout C’est un peu comme faire le négatif d’un son.

Est-ce ainsi avec certains casques de pilotes de ligne ? On a beau être á coté d'eux et lorqu'ils parlent dans le micro, comme par magie, leurs voix sont inaudibles, bien entendu c'est pour raison de confort, pour ne pas déranger le PNT qui se repose.

a écrit : Presque. En fait une onde sonore est propagée par une distorsion du milieu qui conduit le son, généralement l'air. Tour à tour, le milieu est compressé, puis relâché. Sur un graphique, une onde sonore apparaît donc comme une sinusoïde qui va au dessus, puis en dessous d'une pression standard, un "zéro" en quelque sorte. Si ce n'était pas le cas, en guise de musique (par exemple) on entendrait un bruit continu et franchement inaudible. Si on dédouble le son et qu'on additionne les 2 ondes en les décalant d'une demi sinusoïde, le moment où une sinusoïde est à son maximum correspond au moment où l'autre sinusoïde est à son minimum. De ce fait en les additionnant, elles s'annulent plus ou moins, ce qui atténue grandement le bruit. Bien sûr, quand le son change, les 2 sinusoïdes ne s'annulent pas exactement, ce qui crée des artéfacts :)

En espérant avoir fait suffisamment clair :D
Afficher tout
La vache !! je pensais être mal barré mais j'ai compris !! Hallelujah :-). Merci pour ces précisions.

a écrit : C'est ce qui a été fait dans l'A400M. Les pales de l'avion tournent dans un sens entre les moteurs de gauche et de droite. Ainsi dans la carlingue de l'engin, il y a une atténuation de bruit.... Euh ....

a écrit : La vache !! je pensais être mal barré mais j'ai compris !! Hallelujah :-). Merci pour ces précisions. De rien. Il faut croire que mon explication était suffisamment claire du coup :)