Luca Brasi, un rôle taillé sur mesure

Proposé par
Invité
le
dans

Dans le film Le Parrain, Luca Brasi est interprété par Lenny Montana, un ancien catcheur qui était surtout homme de mains de la famille Colombo, une des 5 familles mafieuses de New York. Envoyé sur place pour surveiller le tournage, il s'agissait de son premier rôle et sa nervosité à l'écran fut utilisée pour le caractère du personnage.


Commentaires préférés (3)

D'après les sources la mafia italienne était présente sur le tournage pour avoir leur mot à dire sur le film que Coppola était en train de tourner.

En effet, la mafia italienne installée à New-York, ainsi que la ligue des Droits Civils Italiano-américain (je ne suis pas sûr que ça se dise mais vous m'avez compris) n'aimait pas le cliché sur les italiens que renvoyait le film. Il a donc été décidé que le mot mafia ne serait pas présent dans le film et que ladite mafia serait sur le tournage.

Désolé pour le résumé des sources mais celles-ci sont en anglais et tout le monde ne comprend pas forcément.
Ceci n'est, dans tous les cas, qu'un bref résumé de celles-ci et d'autres faits très intéressants y sont marqués, notamment sur le futur de Lenny Montana (dont parle l'anecdote). Je vous laisse découvrir cela par vous même.

a écrit : Il ne surveillait pas le tournage si il était acteur? Il devait à la base surveiller le tournage pour les raisons susmentionnés dans mon commentaire. Mais sa taille imposante (en tant qu'ancien catcheur et il devait avoir une tête de psychopathe étant homme de main et pyromane dans la mafia la plus influente de New-York) fait que l'équipe du film lui a proposé un rôle sur mesure dans le Parrain.

(Son personnage a été écrit pour lui et n'était pas prévu dans le script initial).

J'espère que que je suis clair:)

Je suppose qu’il leur a fait une offre qu’ils ne pouvait pas refusé


Tous les commentaires (14)

D'après les sources la mafia italienne était présente sur le tournage pour avoir leur mot à dire sur le film que Coppola était en train de tourner.

En effet, la mafia italienne installée à New-York, ainsi que la ligue des Droits Civils Italiano-américain (je ne suis pas sûr que ça se dise mais vous m'avez compris) n'aimait pas le cliché sur les italiens que renvoyait le film. Il a donc été décidé que le mot mafia ne serait pas présent dans le film et que ladite mafia serait sur le tournage.

Désolé pour le résumé des sources mais celles-ci sont en anglais et tout le monde ne comprend pas forcément.
Ceci n'est, dans tous les cas, qu'un bref résumé de celles-ci et d'autres faits très intéressants y sont marqués, notamment sur le futur de Lenny Montana (dont parle l'anecdote). Je vous laisse découvrir cela par vous même.

Il ne surveillait pas le tournage si il était acteur?

Il a vraiment la gueule de l’emploi !

a écrit : Il ne surveillait pas le tournage si il était acteur? Il devait à la base surveiller le tournage pour les raisons susmentionnés dans mon commentaire. Mais sa taille imposante (en tant qu'ancien catcheur et il devait avoir une tête de psychopathe étant homme de main et pyromane dans la mafia la plus influente de New-York) fait que l'équipe du film lui a proposé un rôle sur mesure dans le Parrain.

(Son personnage a été écrit pour lui et n'était pas prévu dans le script initial).

J'espère que que je suis clair:)

Avoir à ce point la mafia sur le dos, si c'est sans doute très anxiogène, a du être aussi très grisant pour Coppola, qui se voyait d'autant immergé dans le thème du flim.

Je suppose qu’il leur a fait une offre qu’ils ne pouvait pas refusé

Petite anecdote dans l'anecdote, on peut le voir à l'écran répéter son texte lors du mariage de Connie Corleone avec le script, pour la scène suivante ou il présente ses respects au Don.

Luca Brasi Il dort avec les poissons .....

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : D'après les sources la mafia italienne était présente sur le tournage pour avoir leur mot à dire sur le film que Coppola était en train de tourner.

En effet, la mafia italienne installée à New-York, ainsi que la ligue des Droits Civils Italiano-américain (je ne suis pas sûr que ça se dise mais vous m&
#039;avez compris) n'aimait pas le cliché sur les italiens que renvoyait le film. Il a donc été décidé que le mot mafia ne serait pas présent dans le film et que ladite mafia serait sur le tournage.

Désolé pour le résumé des sources mais celles-ci sont en anglais et tout le monde ne comprend pas forcément.
Ceci n'est, dans tous les cas, qu'un bref résumé de celles-ci et d'autres faits très intéressants y sont marqués, notamment sur le futur de Lenny Montana (dont parle l'anecdote). Je vous laisse découvrir cela par vous même.
Afficher tout
Italo/Américain.

Le reste est parfait merci.

a écrit : D'après les sources la mafia italienne était présente sur le tournage pour avoir leur mot à dire sur le film que Coppola était en train de tourner.

En effet, la mafia italienne installée à New-York, ainsi que la ligue des Droits Civils Italiano-américain (je ne suis pas sûr que ça se dise mais vous m&
#039;avez compris) n'aimait pas le cliché sur les italiens que renvoyait le film. Il a donc été décidé que le mot mafia ne serait pas présent dans le film et que ladite mafia serait sur le tournage.

Désolé pour le résumé des sources mais celles-ci sont en anglais et tout le monde ne comprend pas forcément.
Ceci n'est, dans tous les cas, qu'un bref résumé de celles-ci et d'autres faits très intéressants y sont marqués, notamment sur le futur de Lenny Montana (dont parle l'anecdote). Je vous laisse découvrir cela par vous même.
Afficher tout
Un énorme merci pour cet excellent résumé des sources, Theoetjb ;)

a écrit : Il devait à la base surveiller le tournage pour les raisons susmentionnés dans mon commentaire. Mais sa taille imposante (en tant qu'ancien catcheur et il devait avoir une tête de psychopathe étant homme de main et pyromane dans la mafia la plus influente de New-York) fait que l'équipe du film lui a proposé un rôle sur mesure dans le Parrain.

(Son personnage a été écrit pour lui et n'était pas prévu dans le script initial).

J'espère que que je suis clair:)
Afficher tout
Luca Brasi est pourtant bien présent dans le roman de Mario Puzzo et est décrit comme n'ayant peur de rien ni de personne... sauf de Don Vitto.

a écrit : Il devait à la base surveiller le tournage pour les raisons susmentionnés dans mon commentaire. Mais sa taille imposante (en tant qu'ancien catcheur et il devait avoir une tête de psychopathe étant homme de main et pyromane dans la mafia la plus influente de New-York) fait que l'équipe du film lui a proposé un rôle sur mesure dans le Parrain.

(Son personnage a été écrit pour lui et n'était pas prévu dans le script initial).

J'espère que que je suis clair:)
Afficher tout
Sur la photo de la source wikipédia qui est tirée du film, je ne lui trouve pas une tête de psychopathe. Sa carrure est clairement imposante, mais lui supposer une tête de psychopathe de par sa carrière mafieuse est un raccourci erroné. D'ailleurs, bien souvent, les psychopathes ont des têtes on ne peut plus banales malheureusement...

Je pensais tout connaître sur ce film. Ca alors. Incroyable ! Quel film hors normes..