La Nasa cherche à envoyer un sous-marin nucléaire dans l'espace

Proposé par
Invité
le
dans

Afin de pouvoir explorer les mers de méthane de Titan (un satellite de Saturne), la Nasa veut envoyer un sous-marin nucléaire dans l'espace. Cet appareil d'analyse scientifique, qui pourrait détecter la présence de vie éventuelle, aurait la forme des sous-marins que l'on connait, et aurait comme source d'énergie un réacteur utilisant la chaleur émise par la désintégration d'isotopes radioactifs.


Commentaires préférés (3)

La NASA a longtemps envoyé dans l'espace des mini réacteurs nucléaires, préférant aujourd'hui les panneaux solaires pour des raisons de sécurités. Dans une mer de méthane, sur un satellite éloigné du soleil, on comprend que la lumière peut manquer.

a écrit : Autrement dit, comme la plupart des sous-marins (militaires) classiques, si je ne me trompe pas... Ceci dit, vu le poids de ces derniers, impossible de les envoyer dans l'espace. Et si un sous marin robot, de quelques centaines de kilos serait lui envisageable, le combiner à un réacteur nucléaire avec suffisamment d'isolation pour éviter toute contamination extérieure me parait bien complexe... Mais si cela est réalisable, c'est vrai que ça pourrait permettre des missions bien longues, sans pour autant disposer d'énergie solaire ! :) Afficher tout Ça peut donner cette impression, mais au final très peu de marines dans le monde disposent de sous marin nucléaire.

La grande majorité sont a propulsion diesel-électrique. La raison est qu'en général un état préfère garder le "secret" de cette technologie et n'exporte que des sous marins à propulsion classique (ce que fait la France en vendant des Scorpènes diesel au reste du monde).

Désolé pour le hors-sujet

a écrit : J'espère que la fusée réussira son décollage ne retombera pas sur Terre... Sinon : champignon !!! Inquiétant quand même comme idée. Tu sais, c'est déjà arrivé, hein !
Le premier satellite nucléaire retombé sur Terre était Russe, c'était en 1978 au Canada :)
Je ne sais pas si tu faisais de l'humour mais ça en rassurera d'autres :
C'est pas parce qu'il y a "nucléaire" dans une phrase que ça explose !
Et la quantité d'éléments dangereux emportée dans ces satellites est ridiculement petite par rapport à celle d'une bombe.
Et on parle d'un réacteur nucléaire, pas d'une bombe.
T'as vu un champignon atomique pour Tchernobyl ?


Tous les commentaires (50)

La NASA a longtemps envoyé dans l'espace des mini réacteurs nucléaires, préférant aujourd'hui les panneaux solaires pour des raisons de sécurités. Dans une mer de méthane, sur un satellite éloigné du soleil, on comprend que la lumière peut manquer.

Autrement dit, comme la plupart des sous-marins (militaires) classiques, si je ne me trompe pas... Ceci dit, vu le poids de ces derniers, impossible de les envoyer dans l'espace. Et si un sous marin robot, de quelques centaines de kilos serait lui envisageable, le combiner à un réacteur nucléaire avec suffisamment d'isolation pour éviter toute contamination extérieure me parait bien complexe... Mais si cela est réalisable, c'est vrai que ça pourrait permettre des missions bien longues, sans pour autant disposer d'énergie solaire ! :)

J'espère que la fusée réussira son décollage ne retombera pas sur Terre... Sinon : champignon !!! Inquiétant quand même comme idée.

Concrètement, la désintégration d'isotope radioactif c'est une fission nucléaire non ?

c'est pas beau du tout de copier "albator" et "captain flam" et leurs son vaisseaux spatiale..

Ce n'est pas interdit d'envoyer du matériel radioactif dans l'espace aujourd'hui ?

a écrit : Autrement dit, comme la plupart des sous-marins (militaires) classiques, si je ne me trompe pas... Ceci dit, vu le poids de ces derniers, impossible de les envoyer dans l'espace. Et si un sous marin robot, de quelques centaines de kilos serait lui envisageable, le combiner à un réacteur nucléaire avec suffisamment d'isolation pour éviter toute contamination extérieure me parait bien complexe... Mais si cela est réalisable, c'est vrai que ça pourrait permettre des missions bien longues, sans pour autant disposer d'énergie solaire ! :) Afficher tout Ça peut donner cette impression, mais au final très peu de marines dans le monde disposent de sous marin nucléaire.

La grande majorité sont a propulsion diesel-électrique. La raison est qu'en général un état préfère garder le "secret" de cette technologie et n'exporte que des sous marins à propulsion classique (ce que fait la France en vendant des Scorpènes diesel au reste du monde).

Désolé pour le hors-sujet

d’ailleurs un nouveau film de science fiction aborde le sujet de la colonisation de Titan, c’est sur netflix (c’est titan le titre)

a écrit : Ce n'est pas interdit d'envoyer du matériel radioactif dans l'espace aujourd'hui ? C'est fortement déconseillé au vu des risques potentiels de retombées radioactives en cas d'explosion du lanceur.
Néanmoins, si les satellites proches de la Terre ou du Soleil bénéficient d'assez de lumière pour se contenter de panneaux solaires, certains satellites dont la destination est beaucoup plus lointaine n'ont pas cette chance.
Pour ces derniers, pas le choix, on doit utiliser un petit réacteur nucléaire.

a écrit : J'espère que la fusée réussira son décollage ne retombera pas sur Terre... Sinon : champignon !!! Inquiétant quand même comme idée. Tu sais, c'est déjà arrivé, hein !
Le premier satellite nucléaire retombé sur Terre était Russe, c'était en 1978 au Canada :)
Je ne sais pas si tu faisais de l'humour mais ça en rassurera d'autres :
C'est pas parce qu'il y a "nucléaire" dans une phrase que ça explose !
Et la quantité d'éléments dangereux emportée dans ces satellites est ridiculement petite par rapport à celle d'une bombe.
Et on parle d'un réacteur nucléaire, pas d'une bombe.
T'as vu un champignon atomique pour Tchernobyl ?

Ça me fait penser à un jeu, où les joueurs incarnent justement l'équipage d'un sous-marin dans les mers de Titan. Chacun a un rôle, avec le Capitaine, le Médecin de bord, les Machinistes etc... et il faut faire fonctionner l'appareil en survivant aux créatures dangereuses et aux éventuels problèmes techniques, aux erreurs du navigateur ou à un potentiel traître à bord. Ça s'appelle Barotrauma, je le recommande.

a écrit : La NASA a longtemps envoyé dans l'espace des mini réacteurs nucléaires, préférant aujourd'hui les panneaux solaires pour des raisons de sécurités. Dans une mer de méthane, sur un satellite éloigné du soleil, on comprend que la lumière peut manquer. Et le refroidissement ne posera pas de problème.

a écrit : Tu sais, c'est déjà arrivé, hein !
Le premier satellite nucléaire retombé sur Terre était Russe, c'était en 1978 au Canada :)
Je ne sais pas si tu faisais de l'humour mais ça en rassurera d'autres :
C'est pas parce qu'il y a "nucléaire" dans une phrase que ça e
xplose !
Et la quantité d'éléments dangereux emportée dans ces satellites est ridiculement petite par rapport à celle d'une bombe.
Et on parle d'un réacteur nucléaire, pas d'une bombe.
T'as vu un champignon atomique pour Tchernobyl ?
Afficher tout
Le champignon atomique était pas loin d arriver à Tchernobyl

a écrit : Tu sais, c'est déjà arrivé, hein !
Le premier satellite nucléaire retombé sur Terre était Russe, c'était en 1978 au Canada :)
Je ne sais pas si tu faisais de l'humour mais ça en rassurera d'autres :
C'est pas parce qu'il y a "nucléaire" dans une phrase que ça e
xplose !
Et la quantité d'éléments dangereux emportée dans ces satellites est ridiculement petite par rapport à celle d'une bombe.
Et on parle d'un réacteur nucléaire, pas d'une bombe.
T'as vu un champignon atomique pour Tchernobyl ?
Afficher tout
Je veux pas défendre son point de vue, mais Tchernobyl était assez conséquent pour avoir des conséquences dramatiques, même sans champignon :/

a écrit : Tu sais, c'est déjà arrivé, hein !
Le premier satellite nucléaire retombé sur Terre était Russe, c'était en 1978 au Canada :)
Je ne sais pas si tu faisais de l'humour mais ça en rassurera d'autres :
C'est pas parce qu'il y a "nucléaire" dans une phrase que ça e
xplose !
Et la quantité d'éléments dangereux emportée dans ces satellites est ridiculement petite par rapport à celle d'une bombe.
Et on parle d'un réacteur nucléaire, pas d'une bombe.
T'as vu un champignon atomique pour Tchernobyl ?
Afficher tout
Oui, ils poussent tout autour de la centrale, dans les sous-bois :)

Pour une fois la première phrase est entièrement suffisante. La suite est au mieux redondante (comme dire qu'il y aura des isotopes radioactifs dans un sous marin nucléaire) et au pire fantaisiste (comme dire qu'il pourrait détecter des traces de vie dans un lac de méthane à -190 °C).

je pense que certain n'ont pas compris ce qui est designé par reacteur nucleaire
on parle de Générateur thermoélectrique à radioisotope allez faire un tour sur wiki si vous ne savez pas c'est quoi.

Ce genre de générateur est utilisé quand l'énergie solaire est indisponible comme dans le cas des sondes qui explore les confins du système solaire ou la nuit pour les rovers d'exploration.

Le principe général est d'utilisé la chaleur d'un materiaux radioactif pour fournir de l'éléctricité, c'est donc des radiation alpha et beta, ce n'est pas de la fission (bon ok les radiations alpha c'est un peu une fission d'un certain point de vue), mais ca ne peu en aucun cas faire boum... mais ca peu polluer cela dit tout est relatif il n'y a que quelques kilogramme de matière radioactive.

Pour ceux qui on vue seul sur mars c'est ce type de générateur qu'il va deterrer pour avoir une source de chaleur et effectivement tant qu'il ne s'amuse pas a l'ouvrir ce n'est pas dangeureux.

a écrit : Pour une fois la première phrase est entièrement suffisante. La suite est au mieux redondante (comme dire qu'il y aura des isotopes radioactifs dans un sous marin nucléaire) et au pire fantaisiste (comme dire qu'il pourrait détecter des traces de vie dans un lac de méthane à -190 °C). En même temps, trouver de la vie est l'objectif de la mission. Pas de trace de vie probable = pas de sous-marin nucléaire de l'espace. Donc pas d'anecdote non plus.

a écrit : Le champignon atomique était pas loin d arriver à Tchernobyl Sais tu au moins ce qu'est ce fameux champignon atomique ?
Sa composition ?
Sa formation ?
Son origine ?
Ce type de nuage apparaît avec une forte explosion (bombe H, mais aussi volcan, ou autre !). Le terme est d'ailleurs apparu après l'explosion d'un navire porte-munitions en 1917.
Mais une centrale électrique nucléaire, ça n'explose pas. Ca chauffe très fort, ça déclare des incendies, ça pollue énormément mais ça n'explose pas.

a écrit : Je veux pas défendre son point de vue, mais Tchernobyl était assez conséquent pour avoir des conséquences dramatiques, même sans champignon :/ Totalement d'accord avec toi, c'est dramatique.
De toute façon, le champignon n'est jamais qu'un gros nuage de flotte avec une forme particulière. En soit il est totalement inoffensif !
Et le fait qu'un satellite hautement radioactif soit déjà retombé sur Terre n'abaisse en rien la gravité de l’événement.
J'essaie juste de relativiser un peu cette peur permanente des mots "nucléaire", "atomique" et "radioactif". Dès qu'on en parle, beaucoup de gens les lient directement à "explosion", "pollution", "guerre", "mutations", etc...