Eminem est le plus gros vendeur d'album des années 2000

Proposé par
Invité
le

Le plus gros vendeur d'albums des années 2000 est le rappeur Eminem, avec 32 millions d'albums vendus. Le second est un groupe qui n'existe plus depuis déjà longtemps : les Beatles, qui sont également en tête des ventes avec un seul album sur la décennie, avec la compilation 1.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Les Beatles sont le second plus gros vendeur d'albums des années 2000
Mais ils sont alors premiers de quelle décennie?
C'est plus clair dans la source : en fait, Eminem est celui qui a vendu le plus d'album dans la décennie, en comptant tous les opus (32,2 millions de copies contre "seulement" 30 pour les Beatles), tandis que les Beatles ont le record de vente en comptant chaque album individuellement, avec 11,5 de ventes pour la "compilation 1", alors qu'Eminem a vendu 10,2 millions de "The Marshall Mathers LP"

a écrit : Encore du chemin à faire pour Jul !!! Si Jul réussi a accomplir ce chemin je me casse de cette planète

a écrit : Encore du chemin à faire pour Jul !!! On s'éloigne un peu trop de l'anecdote, mais j'aimerais rappeler quelque chose : sur presque chaque sujet de discussion, il faut toujours que quelqu'un ramène dans le débat la version détestée par le consensus, comme une obsession (Jul en musique, Trump en politique, etc).
Sauf qu'en faisant ça, vous leur faites de la pub gratuite. J'entends parler de Jul en permanence, et pas une seule fois par un fan, ça a toujours été pour le critiquer.
Si personne n'avait cette obsession, personnellement j'aurais absolument jamais entendu parler de lui et ça aurait été tant mieux !


Tous les commentaires (34)

Respect à lui pour son parcours, ça n'a pas été facile du tout pour lui.

Les Beatles sont le second plus gros vendeur d'albums des années 2000
Mais ils sont alors premiers de quelle décennie?

a écrit : Les Beatles sont le second plus gros vendeur d'albums des années 2000
Mais ils sont alors premiers de quelle décennie?
C'est plus clair dans la source : en fait, Eminem est celui qui a vendu le plus d'album dans la décennie, en comptant tous les opus (32,2 millions de copies contre "seulement" 30 pour les Beatles), tandis que les Beatles ont le record de vente en comptant chaque album individuellement, avec 11,5 de ventes pour la "compilation 1", alors qu'Eminem a vendu 10,2 millions de "The Marshall Mathers LP"

Encore du chemin à faire pour Jul !!!

a écrit : Encore du chemin à faire pour Jul !!! Si Jul réussi a accomplir ce chemin je me casse de cette planète

a écrit : Si Jul réussi a accomplir ce chemin je me casse de cette planète Garde moi une place !!

A noter que les Beatles restent les plus gros vendeurs de disques de l'histoire avec une estimation dépassant les 1,5 milliards d'albums écoulés. Elvis Presley et Michael Jackson complètent le podium du milliard dépassé. C'est juste inimaginable.

a écrit : Encore du chemin à faire pour Jul !!! On s'éloigne un peu trop de l'anecdote, mais j'aimerais rappeler quelque chose : sur presque chaque sujet de discussion, il faut toujours que quelqu'un ramène dans le débat la version détestée par le consensus, comme une obsession (Jul en musique, Trump en politique, etc).
Sauf qu'en faisant ça, vous leur faites de la pub gratuite. J'entends parler de Jul en permanence, et pas une seule fois par un fan, ça a toujours été pour le critiquer.
Si personne n'avait cette obsession, personnellement j'aurais absolument jamais entendu parler de lui et ça aurait été tant mieux !

a écrit : On s'éloigne un peu trop de l'anecdote, mais j'aimerais rappeler quelque chose : sur presque chaque sujet de discussion, il faut toujours que quelqu'un ramène dans le débat la version détestée par le consensus, comme une obsession (Jul en musique, Trump en politique, etc).
Sauf qu'en fai
sant ça, vous leur faites de la pub gratuite. J'entends parler de Jul en permanence, et pas une seule fois par un fan, ça a toujours été pour le critiquer.
Si personne n'avait cette obsession, personnellement j'aurais absolument jamais entendu parler de lui et ça aurait été tant mieux !
Afficher tout
J'ajouterai que ceux qui critiquent Jul n'ont pour la plupart jamais ecouté un son ou autre. Alors on critique ce monsieur car on a l'impression de faire partie d'une élite etc.
Faut arrêter un peu. On aime pas. On écoute pas. Et on évite d'en parler tout le temps. Point.

a écrit : J'ajouterai que ceux qui critiquent Jul n'ont pour la plupart jamais ecouté un son ou autre. Alors on critique ce monsieur car on a l'impression de faire partie d'une élite etc.
Faut arrêter un peu. On aime pas. On écoute pas. Et on évite d'en parler tout le temps. Point.
On le laissera tranquille le jour où sa musique ne sera plus classée comme du rap...
En fait non, on le laissera tranquille le jour où il arrêtera de faire de la "musique"!

a écrit : On s'éloigne un peu trop de l'anecdote, mais j'aimerais rappeler quelque chose : sur presque chaque sujet de discussion, il faut toujours que quelqu'un ramène dans le débat la version détestée par le consensus, comme une obsession (Jul en musique, Trump en politique, etc).
Sauf qu'en fai
sant ça, vous leur faites de la pub gratuite. J'entends parler de Jul en permanence, et pas une seule fois par un fan, ça a toujours été pour le critiquer.
Si personne n'avait cette obsession, personnellement j'aurais absolument jamais entendu parler de lui et ça aurait été tant mieux !
Afficher tout
Alors oui sur le principe je suis d'accord avec toi. Le truc, c'est que si on s'intéresse un minimum au phénomène Jul, on se rend compte qu'il déjà toute la publicité qu'il lui faut (on parle de dizaines de millions de vues là).
Dire qu'il fait consensus quant à sa médiocrité, c'est une vue de l'esprit, il y a bien plus de gens qui l'apprécient que de gens qui le critiquent (et encore plus qui ignorent tout de lui).
Le biais auquel tu es confronté, c'est que tu fréquentes sans doute des médias (comme Secouchermoinsbete) qui n'attirent pas le public de Jul, donc tu ne les vois pas.

Pour revenir sur le fait de démonter en permanence ce genre de personnalité, sans en faire un combat personnel, je pense qu'on est pas obliger de s'indigner que de nos jours (comme de tout temps), il y ait une forme de rejet contre des icônes populaire dont le niveau culturel ne dépasse celui d'un veau.

Si jamais tu as des doutes quant au dit niveau (ce que je ne peux qu'encourager), je t'invite volontiers à saisir "Jul" dans la barre de recherche sur Twitter et / ou Facebook. Idiocracy a coté, c'est du Zola.

a écrit : J'ajouterai que ceux qui critiquent Jul n'ont pour la plupart jamais ecouté un son ou autre. Alors on critique ce monsieur car on a l'impression de faire partie d'une élite etc.
Faut arrêter un peu. On aime pas. On écoute pas. Et on évite d'en parler tout le temps. Point.
Justement, j'ai essayé un jour, à force d'entendre parler de cet individu dans les commentaires, toujours de façon négative. Et bien il faut croire que cela confirme le proverbe "Vox populi, vox dei", parce que c'est bien de la merde. Textes indigents, mélodies insipides émises par un guignol incapable de chanter juste sans son autotune. On comprend aisément que ceux qui apprécient secrètement ce personnage ne s'en vantent pas publiquement...

a écrit : Alors oui sur le principe je suis d'accord avec toi. Le truc, c'est que si on s'intéresse un minimum au phénomène Jul, on se rend compte qu'il déjà toute la publicité qu'il lui faut (on parle de dizaines de millions de vues là).
Dire qu'il fait consensus quant à sa médiocrité, c�
39;est une vue de l'esprit, il y a bien plus de gens qui l'apprécient que de gens qui le critiquent (et encore plus qui ignorent tout de lui).
Le biais auquel tu es confronté, c'est que tu fréquentes sans doute des médias (comme Secouchermoinsbete) qui n'attirent pas le public de Jul, donc tu ne les vois pas.

Pour revenir sur le fait de démonter en permanence ce genre de personnalité, sans en faire un combat personnel, je pense qu'on est pas obliger de s'indigner que de nos jours (comme de tout temps), il y ait une forme de rejet contre des icônes populaire dont le niveau culturel ne dépasse celui d'un veau.

Si jamais tu as des doutes quant au dit niveau (ce que je ne peux qu'encourager), je t'invite volontiers à saisir "Jul" dans la barre de recherche sur Twitter et / ou Facebook. Idiocracy a coté, c'est du Zola.
Afficher tout
En fait c'est pas exactement ça que je critique : il a énormément de fan et j'en suis conscient, chacun ses goûts après tout et il n'en serait pas arrivé là sans fans ! Et il est également bien de continuer à parler des choses qui fâchent dans certains domaines pour s'en indigner, notamment en politique.

Ce que je déplore le plus c'est surtout que certains, qui n'aiment pas un sujet (quel qu'il soit) se sentent obligés d'en parler même quand la discussion ne porte pas dessus (d'où le fait que je parle d'obsession).

Quand je parle de consensus, comme tu le dis c'est surtout dans le public fréquenté : dans ce cadre-là, si un commentaire est posté sur SCMB par exemple, c'est l'avis général des lecteurs/contributeurs du site qui est important et pas celui du monde francophone en général ^^ c'est comme mon allusion à la pub gratuite, c'est dépendant du public : les gens que je fréquente sont du genre à détester ce genre de musique donc en théorie je ne devrais même pas en entendre parler, mais comme ce sont eux qui en parlent le plus je finis par entendre parler de Jul beaucoup trop souvent à mon goût.

Après là on parle de Jul mais mon commentaire n'est évidemment pas dirigé contre la personne qui en a parlé en premier ici, c'est un constat plus général !
(sur ce, je pense pouvoir arrêter le HS :p )

Quelles sont les raisons de la perf' d'MNM, outre son grand talent, la raison principale est-elle son style très particulier, ou sa race (ou les deux)? Car il a permis à des millions de Blancs d'avoir enfin un rappeur à qui s'identifier (je compte pas Cypress Hill comme Blanc) facilement. Or, le marché représenté par les Blancs est énorme. Accessoirement j'aimerais bien savoir la répartition socio-raciale des acheteurs de l'album. Sinon en parlant de Jul, pour la musique je ne sais pas, mais moi je trouve qu'il dessine pas très très bien.

Ce n'est pas un classement très juste, sachant que les époques évoluent...par exemple un artiste d'aujourd'hui est écouté -ou tout du moins entendu- par plusieurs millions (voire milliards) d'individus avant même d'avoir éditer le moindre disque!.

a écrit : En fait c'est pas exactement ça que je critique : il a énormément de fan et j'en suis conscient, chacun ses goûts après tout et il n'en serait pas arrivé là sans fans ! Et il est également bien de continuer à parler des choses qui fâchent dans certains domaines pour s'en indigner, notamment en politique.

Ce que je déplore le plus c'est surtout que certains, qui n'aiment pas un sujet (quel qu'il soit) se sentent obligés d'en parler même quand la discussion ne porte pas dessus (d'où le fait que je parle d'obsession).

Quand je parle de consensus, comme tu le dis c'est surtout dans le public fréquenté : dans ce cadre-là, si un commentaire est posté sur SCMB par exemple, c'est l'avis général des lecteurs/contributeurs du site qui est important et pas celui du monde francophone en général ^^ c'est comme mon allusion à la pub gratuite, c'est dépendant du public : les gens que je fréquente sont du genre à détester ce genre de musique donc en théorie je ne devrais même pas en entendre parler, mais comme ce sont eux qui en parlent le plus je finis par entendre parler de Jul beaucoup trop souvent à mon goût.

Après là on parle de Jul mais mon commentaire n'est évidemment pas dirigé contre la personne qui en a parlé en premier ici, c'est un constat plus général !
(sur ce, je pense pouvoir arrêter le HS :p )
Afficher tout
Ce n'est pas un HS. En fait on parle de Jul parce que c'est lui même qui a voulu se mesurer à Eminem. Je pense juste que musicalement et artistiquement il y a un monde qui séparent ces 2 là. Et d'ailleurs les rappeurs US eux même (afro américains pour la plus part) te diront que le seul mec que tu ne verras jamais en copie et à qui faut pas se mesurer c'est le petit blond qui a changé les codes du hip hop à l'époque où c'était une musique représentée que par des blacks.

a écrit : On s'éloigne un peu trop de l'anecdote, mais j'aimerais rappeler quelque chose : sur presque chaque sujet de discussion, il faut toujours que quelqu'un ramène dans le débat la version détestée par le consensus, comme une obsession (Jul en musique, Trump en politique, etc).
Sauf qu'en fai
sant ça, vous leur faites de la pub gratuite. J'entends parler de Jul en permanence, et pas une seule fois par un fan, ça a toujours été pour le critiquer.
Si personne n'avait cette obsession, personnellement j'aurais absolument jamais entendu parler de lui et ça aurait été tant mieux !
Afficher tout
ok schtroumpf a lunettes

a écrit : On le laissera tranquille le jour où sa musique ne sera plus classée comme du rap...
En fait non, on le laissera tranquille le jour où il arrêtera de faire de la "musique"!
Pour le moment il fait sa thune pendant que des gens comme vous essaient de le casser pour se donner un genre. Mais au final ils vends et arrive à toucher un certain public.
Bref. Faut grandir un peu.

a écrit : Justement, j'ai essayé un jour, à force d'entendre parler de cet individu dans les commentaires, toujours de façon négative. Et bien il faut croire que cela confirme le proverbe "Vox populi, vox dei", parce que c'est bien de la merde. Textes indigents, mélodies insipides émises par un guignol incapable de chanter juste sans son autotune. On comprend aisément que ceux qui apprécient secrètement ce personnage ne s'en vantent pas publiquement... Afficher tout Au moins t'as essayé. Musicalement c'est particulier en effet. Mais la plupart le critique sans même connaître un seul son.
Jul fédère un certain public. Et pas que des ados. Et ça ça rends cerianes personnes "jalouses" ou autre. C'est consternant.