Donnez votre sang : c'est bon pour votre santé

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

Est-ce à dire que la saignée avait finalement des vertus ?

a écrit : Est-ce à dire que la saignée avait finalement des vertus ? Elle en avait bien, et elle en a encore. Le problème était qu'on avait une mauvaise conception de la médecine (avec la théorie des humeurs notamment), et l'utilisait donc parfois à outrance. On l'associe au moyen-age mais on la pratiquait aussi durant l'antiquité et la renaissance. On était bien conscient que ça affaiblissait le patient, et la pratique a toujours été critiqué, que ce soit par des médecins ou des gens comme Moliere dans le malade imaginaire.
On pratique encore la saignée pour certaines maladies comme l’hémochromatose, qui est d’ailleurs du a une surcharge de fer dans le sang


Tous les commentaires (71)

Ça devrait être expliqué plus souvent, ça devrait pas mal aider à convaincre de donner ! Je n'étais pas au courant en tout cas, superbe anecdote !

Je parle d'expérience, je donne depuis longtemps mais il ne s'agit pas simplement de "sang" mais le plus souvent de "plasma". A plusieurs reprises j'ai terminé ma journée dans un état physique déplorable: tout blanc (meme si je suis deja tres blanc de base T_T), transpiration intense, fatigue extreme et tremblement de la jambe. (les tr
Je suis persuadé que le don de sang plasma et autres est vital pour notre société et je continuerai de le faire, mais faites attention (état physique et psychologique), ne le faite pas n'importe quand !

PS : toutes mes excuses pour les nombreuses fautes d'orth.

Est-ce à dire que la saignée avait finalement des vertus ?

a écrit : Je parle d'expérience, je donne depuis longtemps mais il ne s'agit pas simplement de "sang" mais le plus souvent de "plasma". A plusieurs reprises j'ai terminé ma journée dans un état physique déplorable: tout blanc (meme si je suis deja tres blanc de base T_T), transpiration intense, fatigue extreme et tremblement de la jambe. (les tr
Je suis persuadé que le don de sang plasma et autres est vital pour notre société et je continuerai de le faire, mais faites attention (état physique et psychologique), ne le faite pas n'importe quand !

PS : toutes mes excuses pour les nombreuses fautes d'orth.
Afficher tout
Chacun réagit différemment à la suite d'un don de sang, c'est pour ça qu'il y a à boire et à manger avant et après le don (c'est pour certains une source de motivation supplémentaire pour donner son sang ^^) pour éviter d'avoir les symptômes que tu décris .

a écrit : Est-ce à dire que la saignée avait finalement des vertus ? Elle en avait bien, et elle en a encore. Le problème était qu'on avait une mauvaise conception de la médecine (avec la théorie des humeurs notamment), et l'utilisait donc parfois à outrance. On l'associe au moyen-age mais on la pratiquait aussi durant l'antiquité et la renaissance. On était bien conscient que ça affaiblissait le patient, et la pratique a toujours été critiqué, que ce soit par des médecins ou des gens comme Moliere dans le malade imaginaire.
On pratique encore la saignée pour certaines maladies comme l’hémochromatose, qui est d’ailleurs du a une surcharge de fer dans le sang

a écrit : Est-ce à dire que la saignée avait finalement des vertus ? Oui, la saignée a des vertus si elle est pratiquée dans les bonnes conditions.

Cette anecdote est vraie et fausse à la fois. La viscosité (l'hématocrite) et le taux de fer sont régulés naturellement par le corps : pas besoin de perdre du sang pour ça. Il arrive que dans certaines pathologies ils soient en excès (comme l'hémochromatose pour le fer) et dans ce cas une saignée peut-être nécessaire. Mais à l'inverse, trop donner son sang peut mener à une anémie et une carence en fer. C'est pour cela que les dons doivent-être espacés de deux mois légalement.

a écrit : Je parle d'expérience, je donne depuis longtemps mais il ne s'agit pas simplement de "sang" mais le plus souvent de "plasma". A plusieurs reprises j'ai terminé ma journée dans un état physique déplorable: tout blanc (meme si je suis deja tres blanc de base T_T), transpiration intense, fatigue extreme et tremblement de la jambe. (les tr
Je suis persuadé que le don de sang plasma et autres est vital pour notre société et je continuerai de le faire, mais faites attention (état physique et psychologique), ne le faite pas n'importe quand !

PS : toutes mes excuses pour les nombreuses fautes d'orth.
Afficher tout
Quand je pense qu'à l'unique don que j'ai fait, l'infirmière avait été d'une lourdeur avec moi parce que j'ai eu quelques vertiges pour m'être lever trop rapidement !

Pour éviter que ce genre de choses arrivent, il faut bien dormir avant, beaucoup boire et beaucoup manger

a écrit : Chacun réagit différemment à la suite d'un don de sang, c'est pour ça qu'il y a à boire et à manger avant et après le don (c'est pour certains une source de motivation supplémentaire pour donner son sang ^^) pour éviter d'avoir les symptômes que tu décris . Je reconnais etre un bon mangeur mais je fait mes "gros" repas le soir générallement, ce qui je le concede est loin d'etre optimale pour donner son sang en debut milieu de journée.
Je ferais attention de prendre un ENOOORME petit dej la prochaine.

a écrit : Je parle d'expérience, je donne depuis longtemps mais il ne s'agit pas simplement de "sang" mais le plus souvent de "plasma". A plusieurs reprises j'ai terminé ma journée dans un état physique déplorable: tout blanc (meme si je suis deja tres blanc de base T_T), transpiration intense, fatigue extreme et tremblement de la jambe. (les tr
Je suis persuadé que le don de sang plasma et autres est vital pour notre société et je continuerai de le faire, mais faites attention (état physique et psychologique), ne le faite pas n'importe quand !

PS : toutes mes excuses pour les nombreuses fautes d'orth.
Afficher tout
Il faut de tout pour faire un monde, perso avec un peu plus d'eau que de coutume une séance de sport après le don me fait un bien fou.

a écrit : Est-ce à dire que la saignée avait finalement des vertus ? Oui. J'ai trop de fer dans le sang, je suis atteint dune hémochromatose, qui est la maladie génétique la plus commune. J'ai donc régulièrement des saignées (tous les mois ou tous les 2 mois) pour faire diminuer ce taux - avec des volumes similaires à celui prélevé pour un don de sang- , car le sang régénèré à moins de fer. C'est le seul traitement commun efficace. Cette maladie n'est pas très grave si elle est détectée tôt, la saignée vise à rendre négligeable ses effets sur le long terme, les saignées sont donc purement préventives dans mon cas.
En france, je ne peux pas donner mon sang.

J'aimerais bien donner. Mais étant gay nous n'avons pas le droit (si avec une année d'abstinence), alors je présume qu'il y a assez de donneurs et qu'il n'y a aucune pénurie.

a écrit : Est-ce à dire que la saignée avait finalement des vertus ? Moi et mon père souffrons d'hematochronatose, ce qui fait qu'on a un taux de fer vraiment trop élevé. La seule solution pour nous est le don de sang 4 fois par an, et des saignées... Donc, oui, la saignée a des vertus...

a écrit : Est-ce à dire que la saignée avait finalement des vertus ? Je dirai même plus elle est encore utilisée de nos jours pour traiter certaines maladies où le taux d'hémoglobine est trop élevée : maladie de vaquez ou hemochromatose en sont des exemples

a écrit : Je parle d'expérience, je donne depuis longtemps mais il ne s'agit pas simplement de "sang" mais le plus souvent de "plasma". A plusieurs reprises j'ai terminé ma journée dans un état physique déplorable: tout blanc (meme si je suis deja tres blanc de base T_T), transpiration intense, fatigue extreme et tremblement de la jambe. (les tr
Je suis persuadé que le don de sang plasma et autres est vital pour notre société et je continuerai de le faire, mais faites attention (état physique et psychologique), ne le faite pas n'importe quand !

PS : toutes mes excuses pour les nombreuses fautes d'orth.
Afficher tout
Oui ça dépend des gens, personnellement je donne régulièrement sang et plasma et je n'ai jamais eu de problème à la suite d'un don.

Le don du sang est-il toujours scandaleusement interdit aux homosexuels ?

a écrit : Le don du sang est-il toujours scandaleusement interdit aux homosexuels ? Il y a eu une mesurette l'année dernière : les homos peuvent donner à condition qu'il y ait un an d'abstinence. Autant dire que ça change pas grand chose dans les faits

Petite question qui va probablement me valoir des "va voir dans le dictionnaire" et un total de vote négatif mais ça veut dire quoi philanthropique?

a écrit : Le don du sang est-il toujours scandaleusement interdit aux homosexuels ? Il me semble qu'il n'y a aucune mesure pour les homosexuels féminin.
On parle seulement des homosexuels hommes.

Le traitement different repose sur un risque 115x supérieur pour le VIH dans la population HSH.

Il faut mesurer le risque de laisser passer une poche de sang contaminé et voir s'il est acceptable. 1/3millions à l'heure actuelle.

Donneur régulier qui positive ses tests entre 2 dons du sang... 62% sont des HSH qui n'ont pas respecté les Contre indications existantes.
Le risque est une réalité, reste encore à le quantifier et voir s'il est acceptable.

www.conseil-etat.fr/Actualites/Communiques/Don-de-sang
Voilà l'avis du conseil d'État.
On peut ne pas être d'accord, mais ça reste argumenté ...