Un Boeing a déjà heurté un poisson en plein vol

Proposé par
Invité
le
dans

Commentaires préférés (3)

D'après la première source, il arrive que des pilotes rapportent plusieurs cas de chutes de noix sur leur pare-brise au moment du décollage, car les corbeaux les laissent tomber sur une surface dure comme une piste de décollage pour les casser.

On a vraiment pris le temps de mesurer le poisson ?

La collision est survenue 400 pieds (~122 mètres) après le décollage de l'avion, donc ce n'était pas à haute altitude comme le laisse penser le "en plein vol", mais c'est plutôt "en plein décollage", on s'en doutait.


Tous les commentaires (30)

D'après la première source, il arrive que des pilotes rapportent plusieurs cas de chutes de noix sur leur pare-brise au moment du décollage, car les corbeaux les laissent tomber sur une surface dure comme une piste de décollage pour les casser.

On a vraiment pris le temps de mesurer le poisson ?

La collision est survenue 400 pieds (~122 mètres) après le décollage de l'avion, donc ce n'était pas à haute altitude comme le laisse penser le "en plein vol", mais c'est plutôt "en plein décollage", on s'en doutait.

a écrit : On a vraiment pris le temps de mesurer le poisson ? D'après la source, la taille du poisson est estimée à partir des témoignages de l'équipage.

a écrit : On a vraiment pris le temps de mesurer le poisson ? Les pilotes ont eu le temps de voir l'oiseau (un Pygargue à tête blanche) lâcher le poisson et ce dernier s'approcher rapidement d'eux avant de les heurter ; et même s'ils ne l'avaient vu que 2 secondes, c'est quand même assez facile d'évaluer la taille d'un objet de moins de 1m qui vient s'écraser juste devant nos yeux ^^ (surtout que bon, "environ 40cm" peut vouloir dire "entre 30 et 50cm", c'est pas une mesure très précise)

Lire l'anecdote du 5 mai sur l'aéroport CDG, regarder la source, piocher une autre anecdote du même site et la proposer quelques jours plus tard... C'est un peu limite quand même.

a écrit : On a vraiment pris le temps de mesurer le poisson ? Vu l'état probable du poisson, je pense qu'on a plutôt mesurer l'impact et déduit la taille du poisson

a écrit : Lire l'anecdote du 5 mai sur l'aéroport CDG, regarder la source, piocher une autre anecdote du même site et la proposer quelques jours plus tard... C'est un peu limite quand même. Pourquoi ? C'est pas fun si c'est trop facile ?

a écrit : Lire l'anecdote du 5 mai sur l'aéroport CDG, regarder la source, piocher une autre anecdote du même site et la proposer quelques jours plus tard... C'est un peu limite quand même. Et pourquoi donc ? Il n'y a le droit qu'à une anecdote par thème peut-être ? Deux anecdotes plus ou moins reliées à 3 jours d'intervalles ne satisfont pas vos désirs de culture générale diverse et variée ?

a écrit : Lire l'anecdote du 5 mai sur l'aéroport CDG, regarder la source, piocher une autre anecdote du même site et la proposer quelques jours plus tard... C'est un peu limite quand même. Je ne comprends pas en quoi c'est limite ; je veux dire, SCMB n'est pas une course à l'anecdote, il n'y a pas de récompense pour la personne qui en publiera le plus.
Même si elle a été prise sur ce site, ça m'étonnerait qu'en la lisant la personne se soit dit "super ça me fera des "like" faciles sur SCMB" mais plutôt "tiens je ne le savais pas, et ça pourrait en intéresser d'autres". Du moment que c'est intéressant et/ou instructif...

Dans l'article original de la première source ils disent que le poisson en question est présumé mort... #CaptainObvious

C'est ça qu'on appelle un poisson volant ?

a écrit : D'après la première source, il arrive que des pilotes rapportent plusieurs cas de chutes de noix sur leur pare-brise au moment du décollage, car les corbeaux les laissent tomber sur une surface dure comme une piste de décollage pour les casser. Les corbeaux sont coutumiers du fait. C'est le moyen qu'ils utilisent habituellement pour ouvrir ce qu'ils ne peuvent pas casser avec le bec...

a écrit : Lire l'anecdote du 5 mai sur l'aéroport CDG, regarder la source, piocher une autre anecdote du même site et la proposer quelques jours plus tard... C'est un peu limite quand même. Je ne l'avais pas vu ailleurs. Je suis donc content de l'avoir lu ici pour ma part.

a écrit : La collision est survenue 400 pieds (~122 mètres) après le décollage de l'avion, donc ce n'était pas à haute altitude comme le laisse penser le "en plein vol", mais c'est plutôt "en plein décollage", on s'en doutait. Je me disais bien que des aigles à 35000 pieds ça devait pas être courant, merci pour la précision :)

Jesus était dans les parages ?

Suite aux commentaires du jour (supprimés), don't feed the troll les amis !
On a chaque année un excité, souvent jeune, qui pense être un génie de l'informatique et ne rien avoir à craindre parce qu'il utilise un proxy (ou parfois même pas) et pouvoir se permettre d'insulter les lecteurs, et surtout moi-même.
Malheureusement, vient un temps où il doit généralement assumer ses propos/actions devant des juges que cela fait moins rire (car au bout de presque 10 ans, on commence à être rodés et à avoir différentes manière d'identifier les concernés avec le concours de la justice, et celui du jour n'échappe pas à la règle). En général, cela finit en me suppliant de ne pas saisir la justice. Laissez filer, je m'en occupe.

a écrit : Et pourquoi donc ? Il n'y a le droit qu'à une anecdote par thème peut-être ? Deux anecdotes plus ou moins reliées à 3 jours d'intervalles ne satisfont pas vos désirs de culture générale diverse et variée ? Aucune raison de prendre cet air! C'est juste un peu redondant pour les quelques personnes qui ont visité le site en question.

Par ailleurs et totalement hors sujet, il y a un petit bug sur l'appli: plus de 2000 commentaires sur cette anecdote ça fait beaucoup.

a écrit : Suite aux commentaires du jour (supprimés), don't feed the troll les amis !
On a chaque année un excité, souvent jeune, qui pense être un génie de l'informatique et ne rien avoir à craindre parce qu'il utilise un proxy (ou parfois même pas) et pouvoir se permettre d'insulter les lecteurs, et s
urtout moi-même.
Malheureusement, vient un temps où il doit généralement assumer ses propos/actions devant des juges que cela fait moins rire (car au bout de presque 10 ans, on commence à être rodés et à avoir différentes manière d'identifier les concernés avec le concours de la justice, et celui du jour n'échappe pas à la règle). En général, cela finit en me suppliant de ne pas saisir la justice. Laissez filer, je m'en occupe.
Afficher tout
Merci Philippe pour votre intervention, il y en avait besoin !
Juste une petite question, est-ce que vous êtes toujours joignable par mail ? Ça fait un petit moment que j'essaie de vous contacter mais je reste sans réponse. :(