Singapour est une ville particulièrement sûre

Proposé par
le
dans

Singapour est une ville très sécurisée qui connait une faible criminalité : en 2016, il y eut 135 jours sans un seul cambriolage ou vol à l'étalage. A tel point que certaines boutiques ne ferment même pas leurs portes la nuit car elles savent qu'elles ne seront pas cambriolées.


Commentaires préférés (3)

Cette anecdotes sera vraie jusqu'à ce qu'elle devienne populaire sur internet ;)

La loi y est d'ailleurs assez stricte pour ne pas troubler l'ordre public : je crois qu'il est interdit de s'embrasser dans la rue, et qu'il est interdit de mâcher des chewing-gum pour ne pas salir la rue.

J'y ai vécu 5 semaines pour le boulot. Là-bas, le principe est simple : tu fais le con, tu raques fort ! 250€ d'amende si on traverse les clous au feu rouge... 1000€ si on mange dans le métro et 2500€ si on y transporte des produits dangereux...
Et personne ne râle...


Tous les commentaires (53)

Cette anecdotes sera vraie jusqu'à ce qu'elle devienne populaire sur internet ;)

La loi y est d'ailleurs assez stricte pour ne pas troubler l'ordre public : je crois qu'il est interdit de s'embrasser dans la rue, et qu'il est interdit de mâcher des chewing-gum pour ne pas salir la rue.

Le caractère anecdotique d'une anecdote ne dépend pas de sa popularité mais du sujet qu'elle traite. Même si ce fait devient très médiatisé après la publication du Economist Intelligence Unit's Safe Cities Index for 2017 (rapport cité dans la première source classant les villes en fonction de leur criminalité), il n'en reste pas moins que la cité-état de Singapour, avec ses 6 millions d'habitants, arrive à avoir un taux de criminalité très faible.
Édit : je n'avais pas fait le lien avec ce qu'a dit Amnesious, même si ça n'arrivera probablement pas.

Selon le rapport du Economist Intelligence Unit's Safe Cities Index for 2017, la ville la plus sûre est Tokyo, Paris arrivant en 24ème position sur 60 villes classées.

a écrit : Ce qui ne sera plus le cas quand tout le monde saura que les marchands ne ferment pas les boutiques. Probablement pas puisque ce faible taux de criminalité est le fruit de patrouilles citoyennes bénévoles en plus des forces de police. Le fait que les marchands ne ferment pas à clef leur boutique est sûrement un fait déjà répandu.

a écrit : Le caractère anecdotique d'une anecdote ne dépend pas de sa popularité mais du sujet qu'elle traite. Même si ce fait devient très médiatisé après la publication du Economist Intelligence Unit's Safe Cities Index for 2017 (rapport cité dans la première source classant les villes en fonction de leur criminalité), il n'en reste pas moins que la cité-état de Singapour, avec ses 6 millions d'habitants, arrive à avoir un taux de criminalité très faible.
Édit : je n'avais pas fait le lien avec ce qu'a dit Amnesious, même si ça n'arrivera probablement pas.
Afficher tout
Ce qui ne sera plus le cas quand tout le monde saura que les marchands ne ferment pas les boutiques.

a écrit : La loi y est d'ailleurs assez stricte pour ne pas troubler l'ordre public : je crois qu'il est interdit de s'embrasser dans la rue, et qu'il est interdit de mâcher des chewing-gum pour ne pas salir la rue. En fait il me semble que le chewing-gum est totalement banni de singapour

J'y ai vécu 5 semaines pour le boulot. Là-bas, le principe est simple : tu fais le con, tu raques fort ! 250€ d'amende si on traverse les clous au feu rouge... 1000€ si on mange dans le métro et 2500€ si on y transporte des produits dangereux...
Et personne ne râle...

J'allais demander l'information la plus intéressante càd "GRÂCE À QUOI?!!!" mais les commentaires précédents ont très bien répondu, merci!
(Utiliser cette application correctement, c'est 25% de lecture des anecdotes + 75% de lecture des commentaires constructifs)

a écrit : Equilibrium Version réelle. Ou ils connaissent juste le respect.... Et n'ont pas tous les sous merde qu'on a dans notre pays....

a écrit : Ou ils connaissent juste le respect.... Et n'ont pas tous les sous merde qu'on a dans notre pays.... Je ne sais pas qui tu traites de sous merde, mais si c'est pour vivre dans un pays prison, très peu pour moi.

a écrit : J'y ai vécu 5 semaines pour le boulot. Là-bas, le principe est simple : tu fais le con, tu raques fort ! 250€ d'amende si on traverse les clous au feu rouge... 1000€ si on mange dans le métro et 2500€ si on y transporte des produits dangereux...
Et personne ne râle...
C'est très strict,ça plaît à certains, moi à d'autres, certaines disent que tout ceux qui est drôle est interdit la bas.
D'ailleurs, son président est celui qui est le mieux payé du monde, 2 millions € par an.

a écrit : Probablement pas puisque ce faible taux de criminalité est le fruit de patrouilles citoyennes bénévoles en plus des forces de police. Le fait que les marchands ne ferment pas à clef leur boutique est sûrement un fait déjà répandu. La fameuse milice de Béziers !

a écrit : Ou ils connaissent juste le respect.... Et n'ont pas tous les sous merde qu'on a dans notre pays.... Attention vous allez vous attirer toute la bien-pensance du site

a écrit : La loi y est d'ailleurs assez stricte pour ne pas troubler l'ordre public : je crois qu'il est interdit de s'embrasser dans la rue, et qu'il est interdit de mâcher des chewing-gum pour ne pas salir la rue. Interdit de vendre des chewing gums, pas d’en mâcher.

a écrit : Je ne sais pas qui tu traites de sous merde, mais si c'est pour vivre dans un pays prison, très peu pour moi. On se console comme on peut.

a écrit : J'y ai vécu 5 semaines pour le boulot. Là-bas, le principe est simple : tu fais le con, tu raques fort ! 250€ d'amende si on traverse les clous au feu rouge... 1000€ si on mange dans le métro et 2500€ si on y transporte des produits dangereux...
Et personne ne râle...
Si il y a du monde qui râle ... Mais en prison ;)

a écrit : J'y ai vécu 5 semaines pour le boulot. Là-bas, le principe est simple : tu fais le con, tu raques fort ! 250€ d'amende si on traverse les clous au feu rouge... 1000€ si on mange dans le métro et 2500€ si on y transporte des produits dangereux...
Et personne ne râle...
Tu y étais de passage quoi...