Pas de mauvaises odeurs dans l'espace

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

A la NASA, on prend soin des naseaux des astronautes, même si c'est Howard Wolowitz qui s'est occupé des WC !

Ce processus de détection de mauvaises odeurs potentilles fonctionne de la manière suivante :
George Aldrich et les quatre membres de son équipe sentent les objets et les classent sur une échelle de 0 à 4, allant de non détectable (0), à peine détectable (1), facilement détectable (2), désagréable (3) et repoussant (4). Si un échantillon possède une moyenne de plus de 2,4 sur l'échelle, il échoue le test et n'est pas autorisé sur le vol.
Parmi les éléments qui ont échoués ce test figurent les pellicules photo, les feutres marqueurs, le mascara et certains types d'animaux en peluche.
George Aldrich a réalisé 765 de ces tests à ce jour.


Tous les commentaires (25)

A la NASA, on prend soin des naseaux des astronautes, même si c'est Howard Wolowitz qui s'est occupé des WC !

George Aldrich est le chef de ces missions de "reniflage" depuis plus de 40 ans. Même si ce métier peut paraître inhabituel et faire sourire, il croit sincèrement en l’importance de ce processus : "Je ne le ferais pas si je ne pensais pas que c'était important".

Ce processus de détection de mauvaises odeurs potentilles fonctionne de la manière suivante :
George Aldrich et les quatre membres de son équipe sentent les objets et les classent sur une échelle de 0 à 4, allant de non détectable (0), à peine détectable (1), facilement détectable (2), désagréable (3) et repoussant (4). Si un échantillon possède une moyenne de plus de 2,4 sur l'échelle, il échoue le test et n'est pas autorisé sur le vol.
Parmi les éléments qui ont échoués ce test figurent les pellicules photo, les feutres marqueurs, le mascara et certains types d'animaux en peluche.
George Aldrich a réalisé 765 de ces tests à ce jour.

Elle pense à tout? Sauf peut être l'essentiel. Ok pour ne pas polluer les narines des astronautes. Pour les autres pollutions, je reste perplexe......

Du coup je ne me peux pas m’empêcher de penser qu’il ne doit pas y avoir souvent avoir du cassoulet au menu...

Un peu comme le métier de "nez" en parfumerie. A force d'entraînement on arrive à aiguiser son odorat. Alors certes on n'atteindra jamais celui du chien (1000 à 10000 plus précis que le notre), mais il suffit de dépasser celui de la personne commune pour établir parfum ou objet autorisé en vol chez la NASA.

Ohw j'avais jamais imaginé cette perspective.. Du coup il vaut mieux pour les astronautes éviter d'avoir des flatulences !

a écrit : A la NASA, on prend soin des naseaux des astronautes, même si c'est Howard Wolowitz qui s'est occupé des WC ! On parle de la NASA donc peut de chance que ce soit sur une navette soyouz

Un bon gros resto mexicain la veille du départ et toute l’équipe en profite pendant 6 mois...

a écrit : Ce processus de détection de mauvaises odeurs potentilles fonctionne de la manière suivante :
George Aldrich et les quatre membres de son équipe sentent les objets et les classent sur une échelle de 0 à 4, allant de non détectable (0), à peine détectable (1), facilement détectable (2), désagréable (3) et repoussa
nt (4). Si un échantillon possède une moyenne de plus de 2,4 sur l'échelle, il échoue le test et n'est pas autorisé sur le vol.
Parmi les éléments qui ont échoués ce test figurent les pellicules photo, les feutres marqueurs, le mascara et certains types d'animaux en peluche.
George Aldrich a réalisé 765 de ces tests à ce jour.
Afficher tout
Avant de savoir si ça sent mauvais, je me demande avant tout : mais pourquoi amener du mascara ou des animaux en peluche dans l’espace?

a écrit : On parle de la NASA donc peut de chance que ce soit sur une navette soyouz C’est une référence à une série télé « the big bang theory » dont l’un des personnages (Howard) travail pour la NASA.

a écrit : Avant de savoir si ça sent mauvais, je me demande avant tout : mais pourquoi amener du mascara ou des animaux en peluche dans l’espace? Par petit confort personnel, se sentir bien dans sa peau (surtout quand on se filme et que notre tête est potentiellement visionnée par des milliers de gens), pour le moral...
Je pense que, enfermé loin du monde pendant des mois, c'est pas superflu...

Je connais des gens, vous les ferez pas aller dans l'espace s'ils peuvent pas emporter leur doudou. Y'a des trucs, on plaisante pas avec ! :o

a écrit : Avant de savoir si ça sent mauvais, je me demande avant tout : mais pourquoi amener du mascara ou des animaux en peluche dans l’espace? Étant donnée la grande fiabilité du matériel désormais, le plus grand risque de catastrophe pour la NASA est probablement l'équilibre psychologique des astronautes. Plusieurs anecdotes ont déjà été publiées à ce sujet (dont une récente sur le malaise provoqué par une sortie de l'ISS). Tout est fait pour qu'ils se sentent le mieux possible dans un espace extrêmement étroit, avec les mêmes personnes, 24h/24, pendant plusieurs mois... Si des objets de sentimentaux peuvent aider, pourquoi pas ?

a écrit : C’est une référence à une série télé « the big bang theory » dont l’un des personnages (Howard) travail pour la NASA. Oui je sais mais juste Howard dans la série va sur une fusée soyouz avec des russes donc pas de NASA à l’horizon

- Moi, je gère l’electronique de la fusée qui emmène les astronautes dans l’espace... et toi ?
-Moi je sens des trucs...

Glorieux...

Pour ce qui est des Soyouz : depuis un bon moment maintenant, la Nasa n'utilise plus de lanceurs à elle (les fameuses navettes) car trop couteux, entre autre. L'Iss étant un projet international, l envoi des equipages se fait avec des Soyouz depuis Baïkonour. C est Russe, mais ça marche bien.
Hs : Phillipe, depuis l iPhone il m'est impossible de descendre pour voir mon texte lorsque j'écris un commentaire, de ce fait il est caché par mon clavier et je dois "écrire à l'aveugle". Est-ce un beug ?

Soyouz est également lancé de Kourou.

a écrit : Pour ce qui est des Soyouz : depuis un bon moment maintenant, la Nasa n'utilise plus de lanceurs à elle (les fameuses navettes) car trop couteux, entre autre. L'Iss étant un projet international, l envoi des equipages se fait avec des Soyouz depuis Baïkonour. C est Russe, mais ça marche bien.
Hs : Phi
llipe, depuis l iPhone il m'est impossible de descendre pour voir mon texte lorsque j'écris un commentaire, de ce fait il est caché par mon clavier et je dois "écrire à l'aveugle". Est-ce un beug ? Afficher tout
Hello. Je te confirme, c’est bien l’un des bugs de SCMB sur iPhone.
Il y en quelques autres, comme les commentaires qui sont vides dans les heures suivant la publication des anecdotes, l’ouverture des réponses à commentaires qui te baladent n’importe où ...
Faudrait se cotiser ô pour offrir un iPhone à Philippe