Dans certains hôtels, les serviettes sont traquées

Proposé par
Invité
le

A l'hôtel, vous avez peut-être eu la tentation de prendre avec vous savon et linge de toilette. Pour lutter contre les vols, certains hôtels équipent leurs serviettes de minuscules étiquettes RFID qui leur permettent de savoir lorsqu'elles quittent l'hôtel et de les facturer par la suite.


Commentaires préférés (3)

Ils mettent des RFID sur le PQ aussi ? Je demande, on sait jamais.

Il y a un moyen plus simple et moins coûteux de savoir si le client est un voleur :
Si il y a 4 serviettes initialement dans la chambre et que la femme de menage en comptabilise 3 à la sortie du client...
Pas besoin de traceur ou autre technologie.

Il faut faire la différence entre les serviettes, sorties de bain, etc, et les petits produits mis à disposition (shampoings, savonnettes, gels douche...).
Embarquer une serviette est un vol ; mais récupérer, sans les avoir utilisés, les produits mis à disposition, n'en est pas un. Ces produits font partie du coût de la chambre ; ils appartiennent au client qui peut les utiliser, ou pas, à sa guise.
Et puis, récupérer ces produits (pas les serviettes !), ce n'est pas forcément parce qu'on est pas content de l'hôtel... Ce n'est pas non plus pour des raisons financières. C'est une forme "d'instinct du collectionneur"... Garder un souvenir.


Tous les commentaires (59)

Ma mère travaille dans un hotel de business, et ça arrive régulièrement que des hommes d'affaires partent avec les serviettes

Ils mettent des RFID sur le PQ aussi ? Je demande, on sait jamais.

Moi j'hésite souvent à embarquer les chaussons... Sont-ils également tracés ?

Prendre une serviette est un bon moyen de se venger du manque de professionnalisme de certains hôtels.

a écrit : Moi j'hésite souvent à embarquer les chaussons... Sont-ils également tracés ? Certainement, seuls les produits simple utilisation sont pas tracés normalement comme le savon, creme et shampoing...

Personnellement ça me fait rager de voir tous ces vols complètement inutiles dans les hôtel. Les services responsables de l'approvisionnement achètent en quantité industrielles tous les biens de consommations de faible valeur (beurre au petit dej, échantillon de shampoing, etc..) alors pourquoi vouloir les embarquer si vous êtes déçus ? Ça ne les pénalisera jamais financièrement.
De plus, à l'heure du tout numérique, c'est plus intéressant de salement noter un hôtel puisque des gens en tiendront compte forcément.

En outre , un hôtel c'est après quoi ? Des centaines voir milliers d'euros d'avion, des dizaines voir centaines d'euros d'hôtel pour la semaine ? Alors en volant une serviette, est-ce que ça va rentabiliser tout cet argent dépensé ?

Puis pourquoi s'en prendre à un hôtel ?! Vous taxez aussi les consommables dans l'avion ? Et en airn'b vous embarquez quoi si vous êtes déçus ?

Chacun fait ce qu'il veut, de mon pdv je ne juge personne mais ça reste un peu puéril.

Il y a un moyen plus simple et moins coûteux de savoir si le client est un voleur :
Si il y a 4 serviettes initialement dans la chambre et que la femme de menage en comptabilise 3 à la sortie du client...
Pas besoin de traceur ou autre technologie.

a écrit : Personnellement ça me fait rager de voir tous ces vols complètement inutiles dans les hôtel. Les services responsables de l'approvisionnement achètent en quantité industrielles tous les biens de consommations de faible valeur (beurre au petit dej, échantillon de shampoing, etc..) alors pourquoi vouloir les embarquer si vous êtes déçus ? Ça ne les pénalisera jamais financièrement.
De plus, à l'heure du tout numérique, c'est plus intéressant de salement noter un hôtel puisque des gens en tiendront compte forcément.

En outre , un hôtel c'est après quoi ? Des centaines voir milliers d'euros d'avion, des dizaines voir centaines d'euros d'hôtel pour la semaine ? Alors en volant une serviette, est-ce que ça va rentabiliser tout cet argent dépensé ?

Puis pourquoi s'en prendre à un hôtel ?! Vous taxez aussi les consommables dans l'avion ? Et en airn'b vous embarquez quoi si vous êtes déçus ?

Chacun fait ce qu'il veut, de mon pdv je ne juge personne mais ça reste un peu puéril.
Afficher tout
La couverture et les écouteurs, on les embarqué dans l'avion :D

a écrit : Personnellement ça me fait rager de voir tous ces vols complètement inutiles dans les hôtel. Les services responsables de l'approvisionnement achètent en quantité industrielles tous les biens de consommations de faible valeur (beurre au petit dej, échantillon de shampoing, etc..) alors pourquoi vouloir les embarquer si vous êtes déçus ? Ça ne les pénalisera jamais financièrement.
De plus, à l'heure du tout numérique, c'est plus intéressant de salement noter un hôtel puisque des gens en tiendront compte forcément.

En outre , un hôtel c'est après quoi ? Des centaines voir milliers d'euros d'avion, des dizaines voir centaines d'euros d'hôtel pour la semaine ? Alors en volant une serviette, est-ce que ça va rentabiliser tout cet argent dépensé ?

Puis pourquoi s'en prendre à un hôtel ?! Vous taxez aussi les consommables dans l'avion ? Et en airn'b vous embarquez quoi si vous êtes déçus ?

Chacun fait ce qu'il veut, de mon pdv je ne juge personne mais ça reste un peu puéril.
Afficher tout
Ce n'est rien d'autre que la nature humaine. Si ça ça te fait rager, alors ne regarde pas le reste du monde sinon tu vas devenir fou.

Ma mère est une spécialiste du vol de serviette rouge que l’on trouve à Buffalo grill. Elle en a une trentaine à la maison

a écrit : Moi j'hésite souvent à embarquer les chaussons... Sont-ils également tracés ? les chaussons ne sont pas tracé normalement les chaussons sont à utilisation unique !

L'anecdote est mal formulée. Au début, j'ai comprendre que j'étais tenté de prendre des serviettes et du savon pour aller à l'hôtel.

Il aurait fallu écrire : En quittant un hôtel...

Il faut faire la différence entre les serviettes, sorties de bain, etc, et les petits produits mis à disposition (shampoings, savonnettes, gels douche...).
Embarquer une serviette est un vol ; mais récupérer, sans les avoir utilisés, les produits mis à disposition, n'en est pas un. Ces produits font partie du coût de la chambre ; ils appartiennent au client qui peut les utiliser, ou pas, à sa guise.
Et puis, récupérer ces produits (pas les serviettes !), ce n'est pas forcément parce qu'on est pas content de l'hôtel... Ce n'est pas non plus pour des raisons financières. C'est une forme "d'instinct du collectionneur"... Garder un souvenir.

a écrit : Ma mère est une spécialiste du vol de serviette rouge que l’on trouve à Buffalo grill. Elle en a une trentaine à la maison Hey pas mal ! Je vois lesquelles c'est, en tissu assez épais là, c'est vrai qu'elles sont pas mal ! Certains diront que c'est du vol mais bon une mousse au chocolat ou une crème brûlée décongeler au micro onde à 6.90 euros ça aussi c'est du vol ...

a écrit : Moi j'hésite souvent à embarquer les chaussons... Sont-ils également tracés ? Moi les chaussons je les embarquent toujours... il les jettent si tu les laissent.

a écrit : Prendre une serviette est un bon moyen de se venger du manque de professionnalisme de certains hôtels. Je préfère vider le minibar en partant... Mais ça m'est arrivé qu'une fois et ils l'avaient bien mérité. Vraiment.

a écrit : Ils mettent des RFID sur le PQ aussi ? Je demande, on sait jamais. la plupart des chambres sont ouvertes après que le client part de sa chambre... Un voleur serait stupide de prendre son linge... Mais celui de son voisin !

a écrit : Il y a un moyen plus simple et moins coûteux de savoir si le client est un voleur :
Si il y a 4 serviettes initialement dans la chambre et que la femme de menage en comptabilise 3 à la sortie du client...
Pas besoin de traceur ou autre technologie.
Oui sauf qu’en général quand la femme de chambre s’en aperçoit, la chambre a déjà été payée et le client est parti

a écrit : Ce n'est rien d'autre que la nature humaine. Si ça ça te fait rager, alors ne regarde pas le reste du monde sinon tu vas devenir fou. C'est plutôt la nature de la racaille, des mal élevés, des incivics, personne ne naît voleur je pense.

a écrit : Hey pas mal ! Je vois lesquelles c'est, en tissu assez épais là, c'est vrai qu'elles sont pas mal ! Certains diront que c'est du vol mais bon une mousse au chocolat ou une crème brûlée décongeler au micro onde à 6.90 euros ça aussi c'est du vol ... Pourquoi allez vous surpayer des chaînes de restauration. ...pour après dire que vous vous faites avoir. ...Buffalo a pris les sous dans ton portefeuille ? Ridicule

Posté le

android

(25)

Répondre