Certains soldats de l'armée française ont l'obligation de porter la barbe

Proposé par
le
dans

Les pionniers de la Légion étrangère de l'armée de terre française sont une unité de tradition, reconnaissables à leur tablier, barbe et hache. Ils étaient chargés de déblayer le chemin lors des assauts, ce qui leur donnait une faible espérance de vie. Ils étaient les seuls soldats autorisés à ne pas se raser, et l'unité qui existe encore aujourd'hui n'a plus qu'une fonction de mémoire et d'apparat et a l'obligation de porter la barbe.

Ce sont toujours eux qui ouvrent un défilé de la légion étrangère, en hommage à leur fonction passée.


Commentaires préférés (3)

A noter que pour les Légionnaires "faire Camerone" signifie tenir coute que coute la position, jusqu'à la mort s'il le faut.

Le 30 Avril est d'ailleurs très sérieusement célébré, même lors de la bataille de Dien Bien Phu où, les légionnaires sur Eliane 2 encerclés avaient fait une sortie le 30 avril 1954 pour récupérer une cargaison parachutée de Vinogel (un ersatz de vin innommable) afin de pouvoir fêter Camerone "correctement".

Edit : tiens je vais en faire une anecdote :)

a écrit : A noter que pour les Légionnaires "faire Camerone" signifie tenir coute que coute la position, jusqu'à la mort s'il le faut.

Le 30 Avril est d'ailleurs très sérieusement célébré, même lors de la bataille de Dien Bien Phu où, les légionnaires sur Eliane 2 encerclés avaient fait une
sortie le 30 avril 1954 pour récupérer une cargaison parachutée de Vinogel (un ersatz de vin innommable) afin de pouvoir fêter Camerone "correctement".

Edit : tiens je vais en faire une anecdote :)
Afficher tout
La bataille de Camerone mérite aussi sa propre anecdote : un petit groupe de la légion dépassant a peine les soixante soldats, qui fait face a 2000 soldats mexicains dont presque la moitié est composé de cavalerie...
Certes, ils ont fini par perdre, mais il ne se sont rendu qu’après avoir épuisé leurs stocks de munition et après avoir infligé de lourdes pertes a l'ennemi.
Comme tu le dis, cette bataille est célébré dans la légion, et le récit de Camerone fait partie de leur identitée.

a écrit : Eh oh, eh oh on rentre du boulot. Ils ne chantent pas ça mais plutôt le boudin :
"Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudin
Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,
Pour les Belges, y en a plus, Pour les Belges, y en a plus,
Ce sont des tireurs au cul."
On ne parle pas de charcuterie, mais d'une partie d’équipement qui, enroulé, avait une forme de boudin.
Et quand on dit que les belges n'ont pas droit au boudin, ce n'est pas qu'ils sont privés de repas, mais de guerre. En effet, lors d'un conflit dans lequel la légion était impliqué, le roi des belges interdit aux légionnaires belges, qui durent donc rester a la caserne, contrairement aux Alsaciens, Suisses et Lorrains,


Tous les commentaires (37)

A noter que pour les Légionnaires "faire Camerone" signifie tenir coute que coute la position, jusqu'à la mort s'il le faut.

Le 30 Avril est d'ailleurs très sérieusement célébré, même lors de la bataille de Dien Bien Phu où, les légionnaires sur Eliane 2 encerclés avaient fait une sortie le 30 avril 1954 pour récupérer une cargaison parachutée de Vinogel (un ersatz de vin innommable) afin de pouvoir fêter Camerone "correctement".

Edit : tiens je vais en faire une anecdote :)

Encore et toujours de nos jours, la Légion reste une unité qui reste très utilisée sur les théâtres d'opérations et dans laquelle les risques sont plus grands qu'ailleurs.

"Quatre ans, il a peiné, lutté, saigné, souffert !
Et puis un soir, il est tombé, dans cet enfer.
Qui sait si l'inconnu qui dort sous l'arche immense

Mêlant sa gloire épique aux orgueils du passé
N'est pas cet étranger devenu fils de France
Non par le sang reçu mais par le sang versé."

Bonetti, 1920

a écrit : A noter que pour les Légionnaires "faire Camerone" signifie tenir coute que coute la position, jusqu'à la mort s'il le faut.

Le 30 Avril est d'ailleurs très sérieusement célébré, même lors de la bataille de Dien Bien Phu où, les légionnaires sur Eliane 2 encerclés avaient fait une
sortie le 30 avril 1954 pour récupérer une cargaison parachutée de Vinogel (un ersatz de vin innommable) afin de pouvoir fêter Camerone "correctement".

Edit : tiens je vais en faire une anecdote :)
Afficher tout
La bataille de Camerone mérite aussi sa propre anecdote : un petit groupe de la légion dépassant a peine les soixante soldats, qui fait face a 2000 soldats mexicains dont presque la moitié est composé de cavalerie...
Certes, ils ont fini par perdre, mais il ne se sont rendu qu’après avoir épuisé leurs stocks de munition et après avoir infligé de lourdes pertes a l'ennemi.
Comme tu le dis, cette bataille est célébré dans la légion, et le récit de Camerone fait partie de leur identitée.

Au cours du défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées, la Légion est toujours la dernière troupe à pied à défiler et la seule à ne pas se séparer à la fin de ce dernier.(car "la légion est unie et indivisible")

Elle défile avec sa propre musique.

Enfin, elle est la seule à faire défiler en tête des sous-officiers, en faisant précéder ses troupes à pieds par les pionniers à la tête desquels se trouvent trois sous-officiers.
Source wiki

a écrit : Eh oh, eh oh on rentre du boulot. Ils ne chantent pas ça mais plutôt le boudin :
"Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudin
Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,
Pour les Belges, y en a plus, Pour les Belges, y en a plus,
Ce sont des tireurs au cul."
On ne parle pas de charcuterie, mais d'une partie d’équipement qui, enroulé, avait une forme de boudin.
Et quand on dit que les belges n'ont pas droit au boudin, ce n'est pas qu'ils sont privés de repas, mais de guerre. En effet, lors d'un conflit dans lequel la légion était impliqué, le roi des belges interdit aux légionnaires belges, qui durent donc rester a la caserne, contrairement aux Alsaciens, Suisses et Lorrains,

a écrit : La bataille de Camerone mérite aussi sa propre anecdote : un petit groupe de la légion dépassant a peine les soixante soldats, qui fait face a 2000 soldats mexicains dont presque la moitié est composé de cavalerie...
Certes, ils ont fini par perdre, mais il ne se sont rendu qu’après avoir épuisé leurs stocks de
munition et après avoir infligé de lourdes pertes a l'ennemi.
Comme tu le dis, cette bataille est célébré dans la légion, et le récit de Camerone fait partie de leur identitée.
Afficher tout
« La vie plutot que le courage abandonna ces militaires francais » est l’inscription figurant sur le monument commémoratif. Ils ne sont que 3 légionnaires survivants à cette bataille après avoir lutté jusqu’au bout. Le colonel Milan avec les forces mexicaines dira d’ailleurs: « Ce ne sont pas des hommes mais des démons ».
60 légionnaires auront tué ou blessé 600 des 2000 mexicains.

a écrit : Encore et toujours de nos jours, la Légion reste une unité qui reste très utilisée sur les théâtres d'opérations et dans laquelle les risques sont plus grands qu'ailleurs.

"Quatre ans, il a peiné, lutté, saigné, souffert !
Et puis un soir, il est tombé, dans cet enfer.
Qui sa
it si l'inconnu qui dort sous l'arche immense

Mêlant sa gloire épique aux orgueils du passé
N'est pas cet étranger devenu fils de France
Non par le sang reçu mais par le sang versé."

Bonetti, 1920
Afficher tout
C'est faux, la Légion n'est pas plus utilisée que les autres corps de l'Armée, et les risques y sont similaires qu'ailleurs.

Il y a beaucoup de mythes autour de la Légion (qui est une unité peu ordinaire, il faut l'admettre !). On voit souvent des gens les comparer à des forces spéciales, ou simplement à une troupe d'élite, mais la réalité est qu'à part le recrutement qui est tout à fait extraordinaire (par le principe d'accepter des gens du monde entier), l'entraînement et l'armement sont les mêmes que dans les autres corps de l'Armée francaise. Et elle est employée exactement pareil que les autres troupes conventionnelles.

Dans quels pays se trouvaient ces légionnaires et pendant quel période ? Afrique du nord pendant la WW2 ? Afrique centrale pendant la colonisation ? Guerre du Vietnam ?

a écrit : Dans quels pays se trouvaient ces légionnaires et pendant quel période ? Afrique du nord pendant la WW2 ? Afrique centrale pendant la colonisation ? Guerre du Vietnam ? Attention ! Tu confonds réfléchir à haute voix et écrire en réfléchissant. Va vite voir les sources pour éviter cette situation gênante !

a écrit : Dans quels pays se trouvaient ces légionnaires et pendant quel période ? Afrique du nord pendant la WW2 ? Afrique centrale pendant la colonisation ? Guerre du Vietnam ? Bah c'est un corps d'armée qui a fait plus ou moins toute les guerres et conflits depuis deux siècles, ça commence a faire pas mal. Ça reviendrait a résumer deux siècles d'histoire martiale française, ça fait beaucoup. Donc pour répondre a ta question, oui, oui et oui, mais pas que. Regarde la page Wikipedia de la légion, la liste des guerres et batailles auxquelles ils ont participé est bien trop grande pour être listé ici.

a écrit : Bah c'est un corps d'armée qui a fait plus ou moins toute les guerres et conflits depuis deux siècles, ça commence a faire pas mal. Ça reviendrait a résumer deux siècles d'histoire martiale française, ça fait beaucoup. Donc pour répondre a ta question, oui, oui et oui, mais pas que. Regarde la page Wikipedia de la légion, la liste des guerres et batailles auxquelles ils ont participé est bien trop grande pour être listé ici. Afficher tout Surtout qu'ici on parle des 'pionniers' de la LE, cela revient à demander quels sont les états de services des sapeurs ou des soldats du génie/mortier dans une unité spécifique.

a écrit : La bataille de Camerone mérite aussi sa propre anecdote : un petit groupe de la légion dépassant a peine les soixante soldats, qui fait face a 2000 soldats mexicains dont presque la moitié est composé de cavalerie...
Certes, ils ont fini par perdre, mais il ne se sont rendu qu’après avoir épuisé leurs stocks de
munition et après avoir infligé de lourdes pertes a l'ennemi.
Comme tu le dis, cette bataille est célébré dans la légion, et le récit de Camerone fait partie de leur identitée.
Afficher tout
Il me semble qu'une anecdote est effectivement associée à cet événement.

a écrit : C'est faux, la Légion n'est pas plus utilisée que les autres corps de l'Armée, et les risques y sont similaires qu'ailleurs.

Il y a beaucoup de mythes autour de la Légion (qui est une unité peu ordinaire, il faut l'admettre !). On voit souvent des gens les comparer à des forces s
péciales, ou simplement à une troupe d'élite, mais la réalité est qu'à part le recrutement qui est tout à fait extraordinaire (par le principe d'accepter des gens du monde entier), l'entraînement et l'armement sont les mêmes que dans les autres corps de l'Armée francaise. Et elle est employée exactement pareil que les autres troupes conventionnelles. Afficher tout
Après faut pas se mentir, même si elle est entraînée pareille que les autres, c'est largement pas des enfants de coeurs. C'est quand même une unité dont l'armée française peut être fière au niveau international.

Revoir la vidéo m'a fait penser à ça... C'est pas une histoire comme quoi ils ont un pas plus lent que les autres unités?

a écrit : Après faut pas se mentir, même si elle est entraînée pareille que les autres, c'est largement pas des enfants de coeurs. C'est quand même une unité dont l'armée française peut être fière au niveau international. Parce qu'un Chasseur Alpin ou un Cuirassier est un enfant de coeur ?

a écrit : Attention ! Tu confonds réfléchir à haute voix et écrire en réfléchissant. Va vite voir les sources pour éviter cette situation gênante ! Il confond aussi l'anglais et le français

a écrit : Après faut pas se mentir, même si elle est entraînée pareille que les autres, c'est largement pas des enfants de coeurs. C'est quand même une unité dont l'armée française peut être fière au niveau international. Personnellement la frontière entre le patriotisme et la propagande est très mince, elle dépend du point de vue et est la même qu'entre résistant et terroriste. Je n'ai pas encore assez regarder tf1 et c8 pour être fier d'envoyer des "irréguliers" au casse-pipe. Ça n'enlève rien au mérite de ces hommes ni à celui de l'état et de son armée, mais il faut en général se méfier des images d'Épinal. D'ailleurs dans l'esprit populaire, il s'agit souvent d'un corps d'élite, alors que c'est probablement l'inverse.

a écrit : Parce qu'un Chasseur Alpin ou un Cuirassier est un enfant de coeur ? Personne n'a dit ça... Personne ne pense que ceux que tu cites sont des enfants de coeur... Pourquoi cette colère sur les légionnaires ? ;) Ils t'ont fait quelque chose ? Il y a un contentieux ?
Parce que les légionnaires, que tu le veuilles ou non, sont sur tous les coups tordus ! Et il se trouve que les "coups tordus" sont très souvent en Afrique ; alors qu'on on voit moins de chasseurs alpins dans le désert : c'est comme ça, et il se passe moins de choses à la frontière Suisse ;)
Et pour se rendre bien compte du truc, il faut aller sur les cérémonies du 11 novembre, etc... Quand tu vois des "placards" de décorations sur les poitrines, ce sont très souvent des légionnaires...
Ces gars là, j'en connais, sont souvent les plus discrets, mais quand tu "grattes" un peu ils en parlent un peu et tu te dis que tu n'aurais peut-être pas fait ce qu'ils ont fait.
Je n'ai pas d'admiration particulière pour tout ce qui touche l'armée, mais je dis "respect" aux légionnaires.

Je connais un gars qui a abandonné la Légion fraîchement recruté, à cause des Russes m'a-t-il dit, qui passaient leur temps à frapper les nouveaux.