George Soros a fait sauter la Banque d'Angleterre

Proposé par
le
dans

Une attaque spéculative consiste à parier sur la baisse d’une monnaie jugée surévaluée en l'empruntant en grande quantité pour la convertir dans une autre monnaie. Si la banque centrale du pays attaqué ne peut contrer cette action par ses réserves de change, la monnaie sera alors dévaluée. Le financier Georges Soros est célèbre pour avoir fait "sauter" la Banque d’Angleterre le 16 septembre 1992 avec une attaque de ce type, tirant de l'opération plus d'un milliard de dollars en quelques heures.


Commentaires préférés (3)

Pour simplifier quelque peu, il faut se remettre dans le contexte de l'époque.
En 1992, il existe un système "ancêtre à l'euro" qui s'appelle le SME (Système monétaire Européen) qui fixe des taux de change entre les monnaies de la zone économique.
Le royaume-Uni s'enfonce dans une crise économique qui affaibli naturellement la livre sterling et donc nécessite des taux d’intérêt faible pour supporter l'économie ajouter du combustible dans la machine.
De l'autre coté l’Allemagne qui se porte bien, à besoin de taux d’intérêt élevés pour "calmer la machine".
Le pression économique est alors tellement élevée que le Royaume-Uni est à la limite de devoir sortir du SME et c'est la dessus que le mouvement de Soros repose.

Il a décidé de faire énormément d'emprunt auprès de la banque d’Angleterre, 10 milliard de livres (ce qui fait une belle bibliothèque...).
Disposant alors de tout ce cash, il décide de la mettre en vente en échange d'autre monnaies stables tels que Deutschemarks, Francs etc...
Le mise à disposition massive sur le marché de la devise anglaise fait chuter fortement la monnaie déjà affaiblie, obligeant alors le royaume-uni de sortir du SME. Cette sortie entraîne à son tour une nouvelle baisse du cours du change (comme lors de l'annonce du BREXIT).
La livre étant devenu très faible Soros reconverti alors les monnaies fortes en sa possession afin de rembourser à moindre coût les crédits qu'il avait contracté quelques jours auparavant tout en gardant la monnaie restante (1,1 milliard de dollars).

Pour info, la dernière "grosse" attaque spéculative contre l'euro date de 2011 lors de la crise grecque avec un parie de l'ordre de 8 milliard d'euros.

a écrit : Rassurez moi, l'état en question a le droit de mettre le gars en question en prison pour 20 ans si jamais il remet les pieds dans le pays ? Non, il n'a rien fait d'illégal
C'est le capitalisme, tendance libéralisme-finances
Un célèbre chanteur français a fait la même chose contre le Peso Argentin dans les années 2001-2002, personne ne l'a privé de la liberté de chanter (hélas)
le titre aurait pu être :
FP a fait sauter la Banque d'Argentine

a écrit : Rassurez moi, l'état en question a le droit de mettre le gars en question en prison pour 20 ans si jamais il remet les pieds dans le pays ? Légalement il n'a fait que parier sur un événement qui était sur le point d'arriver, ce n'est pas lui qui a mis le pays en crise volontairement dans le but de l'affaiblir.

Depuis il est extrêmement philanthrope et à créer beaucoup de fondations et organismes gérant plusieurs milliards de dollars de fond pour aider des œuvres et autres.


Tous les commentaires (50)

Et laissant le pays avec un taux de change fracassé...

Quand jouer au monopoly pendant des heures finit par payer..

Je ne sais pas combien il faudrait pour bloquer l'offre et la demande d'une monnaie interchangeable (librement convertible) de nos jours, qui ne sont d'ailleurs qu'une dizaine dont : euros, dollar américain et canadien, yen, dollar hong-kongais...

Pour simplifier quelque peu, il faut se remettre dans le contexte de l'époque.
En 1992, il existe un système "ancêtre à l'euro" qui s'appelle le SME (Système monétaire Européen) qui fixe des taux de change entre les monnaies de la zone économique.
Le royaume-Uni s'enfonce dans une crise économique qui affaibli naturellement la livre sterling et donc nécessite des taux d’intérêt faible pour supporter l'économie ajouter du combustible dans la machine.
De l'autre coté l’Allemagne qui se porte bien, à besoin de taux d’intérêt élevés pour "calmer la machine".
Le pression économique est alors tellement élevée que le Royaume-Uni est à la limite de devoir sortir du SME et c'est la dessus que le mouvement de Soros repose.

Il a décidé de faire énormément d'emprunt auprès de la banque d’Angleterre, 10 milliard de livres (ce qui fait une belle bibliothèque...).
Disposant alors de tout ce cash, il décide de la mettre en vente en échange d'autre monnaies stables tels que Deutschemarks, Francs etc...
Le mise à disposition massive sur le marché de la devise anglaise fait chuter fortement la monnaie déjà affaiblie, obligeant alors le royaume-uni de sortir du SME. Cette sortie entraîne à son tour une nouvelle baisse du cours du change (comme lors de l'annonce du BREXIT).
La livre étant devenu très faible Soros reconverti alors les monnaies fortes en sa possession afin de rembourser à moindre coût les crédits qu'il avait contracté quelques jours auparavant tout en gardant la monnaie restante (1,1 milliard de dollars).

Pour info, la dernière "grosse" attaque spéculative contre l'euro date de 2011 lors de la crise grecque avec un parie de l'ordre de 8 milliard d'euros.

Mais du coup ça s'écrit George ou Georges ?

a écrit : Je ne sais pas combien il faudrait pour bloquer l'offre et la demande d'une monnaie interchangeable (librement convertible) de nos jours, qui ne sont d'ailleurs qu'une dizaine dont : euros, dollar américain et canadien, yen, dollar hong-kongais... La plafond à été revue à la hausse pour rendre la monnaie plus fiable et forte en cas d'attaque et de crise.
Aujourd'hui il faudrait être en mesure de mettre une telle quantité d'euros sur le marché que la monnaie subirait presque immédiatement une baisse de 15% de sa valeur par rapport à une monnaie de référence telle que le dollars ou le Yen.

a écrit : Mais du coup ça s'écrit George ou Georges ? George.

Hmmm décidément, ce type a vraiment trop d'influ€nc€...

Rassurez moi, l'état en question a le droit de mettre le gars en question en prison pour 20 ans si jamais il remet les pieds dans le pays ?

Le capital semblable au vampire, ne s'anime qu'en suçant le travail vivant et sa vie est d'autant plus allègre qu'il en pompe davantage. Karl Marx.

a écrit : Rassurez moi, l'état en question a le droit de mettre le gars en question en prison pour 20 ans si jamais il remet les pieds dans le pays ? Non, il n'a rien fait d'illégal
C'est le capitalisme, tendance libéralisme-finances
Un célèbre chanteur français a fait la même chose contre le Peso Argentin dans les années 2001-2002, personne ne l'a privé de la liberté de chanter (hélas)
le titre aurait pu être :
FP a fait sauter la Banque d'Argentine

a écrit : Rassurez moi, l'état en question a le droit de mettre le gars en question en prison pour 20 ans si jamais il remet les pieds dans le pays ? Légalement il n'a fait que parier sur un événement qui était sur le point d'arriver, ce n'est pas lui qui a mis le pays en crise volontairement dans le but de l'affaiblir.

Depuis il est extrêmement philanthrope et à créer beaucoup de fondations et organismes gérant plusieurs milliards de dollars de fond pour aider des œuvres et autres.

Pourquoi on ne crée pas une monnaie unique ayant la même valeur de partout et pourquoi on ne fait pas plus d'argent, comme çà il y aurait plus de pauvre :-)

Ok je sors !

(1er degré hein!)

a écrit : Pourquoi on ne crée pas une monnaie unique ayant la même valeur de partout et pourquoi on ne fait pas plus d'argent, comme çà il y aurait plus de pauvre :-)

Ok je sors !

(1er degré hein!)
Une monnaie unique dans le monde serait envisageable uniquement si tout les pays avait le même niveau de développement, une même économie et un contexte économique semblable.
Certains pays d’Afrique ont décidé de s'indexer au dollars, offrant une stabilité nécessaire au pays, mais posant d'énorme problème car ils ne sont pas maître de leur monnaie et cela leur met des bâtons dans les roues dans leur accès au développement.

a écrit : Une monnaie unique dans le monde serait envisageable uniquement si tout les pays avait le même niveau de développement, une même économie et un contexte économique semblable.
Certains pays d’Afrique ont décidé de s'indexer au dollars, offrant une stabilité nécessaire au pays, mais posant d'énorme probl
ème car ils ne sont pas maître de leur monnaie et cela leur met des bâtons dans les roues dans leur accès au développement. Afficher tout
On devrait aussi s'en inspirer en Europe et faire une monnaie unique....oh..attend :-)
Merci en tous cas des précisions, je l'ignorais, JMCMB (comme tous les soirs !)

Si comprend bien c'est la banque d'Angleterre qui a tendue le bâton pour se faire battre mais ce que je ne comprends pas c'est pourquoi la banque d'Angleterre a prêté cette somme ,quand tu prête autant tu pose deux trois questions quand même ?

a écrit : Non, il n'a rien fait d'illégal
C'est le capitalisme, tendance libéralisme-finances
Un célèbre chanteur français a fait la même chose contre le Peso Argentin dans les années 2001-2002, personne ne l'a privé de la liberté de chanter (hélas)
le titre aurait pu être :
FP a fait sauter la Banque d'Argentine
Chanteur ?
Et sources ?

a écrit : Pour simplifier quelque peu, il faut se remettre dans le contexte de l'époque.
En 1992, il existe un système "ancêtre à l'euro" qui s'appelle le SME (Système monétaire Européen) qui fixe des taux de change entre les monnaies de la zone économique.
Le royaume-Uni s'enfonce dans
une crise économique qui affaibli naturellement la livre sterling et donc nécessite des taux d’intérêt faible pour supporter l'économie ajouter du combustible dans la machine.
De l'autre coté l’Allemagne qui se porte bien, à besoin de taux d’intérêt élevés pour "calmer la machine".
Le pression économique est alors tellement élevée que le Royaume-Uni est à la limite de devoir sortir du SME et c'est la dessus que le mouvement de Soros repose.

Il a décidé de faire énormément d'emprunt auprès de la banque d’Angleterre, 10 milliard de livres (ce qui fait une belle bibliothèque...).
Disposant alors de tout ce cash, il décide de la mettre en vente en échange d'autre monnaies stables tels que Deutschemarks, Francs etc...
Le mise à disposition massive sur le marché de la devise anglaise fait chuter fortement la monnaie déjà affaiblie, obligeant alors le royaume-uni de sortir du SME. Cette sortie entraîne à son tour une nouvelle baisse du cours du change (comme lors de l'annonce du BREXIT).
La livre étant devenu très faible Soros reconverti alors les monnaies fortes en sa possession afin de rembourser à moindre coût les crédits qu'il avait contracté quelques jours auparavant tout en gardant la monnaie restante (1,1 milliard de dollars).

Pour info, la dernière "grosse" attaque spéculative contre l'euro date de 2011 lors de la crise grecque avec un parie de l'ordre de 8 milliard d'euros.
Afficher tout
Merci de ton explication, c'est plus clair. Je n'arrive jamais à comprendre les anecdotes liées à la finance, je dois faire un blocage. Pourtant comme tout le monde j'aime l'argent, en tout cas le mien. :)
2 questions cependant :
- La banque peut te prêter comme ça autant d'argent sans justifier de ce que tu vas en faire ? Je croyais qu'il fallait un projet très précis. Surtout que là pour 10 milliards ça n'a pas dû facile de les avoir comme ça.
- Pourquoi dans l'anecdote est-il dit que la banque peut éventuellement contrer cela avec des réserves de change ? Comment cela contrebalance le fait que beaucoup de livres se retrouvent sur le marché et que la monnaie perde de sa valeur ?

a écrit : Merci de ton explication, c'est plus clair. Je n'arrive jamais à comprendre les anecdotes liées à la finance, je dois faire un blocage. Pourtant comme tout le monde j'aime l'argent, en tout cas le mien. :)
2 questions cependant :
- La banque peut te prêter comme ça autant d'argent
sans justifier de ce que tu vas en faire ? Je croyais qu'il fallait un projet très précis. Surtout que là pour 10 milliards ça n'a pas dû facile de les avoir comme ça.
- Pourquoi dans l'anecdote est-il dit que la banque peut éventuellement contrer cela avec des réserves de change ? Comment cela contrebalance le fait que beaucoup de livres se retrouvent sur le marché et que la monnaie perde de sa valeur ?
Afficher tout
Pas comme tout le monde

Je connais des politiques qui aiment l'argent, surtout celui des autres ;)

a écrit : Merci de ton explication, c'est plus clair. Je n'arrive jamais à comprendre les anecdotes liées à la finance, je dois faire un blocage. Pourtant comme tout le monde j'aime l'argent, en tout cas le mien. :)
2 questions cependant :
- La banque peut te prêter comme ça autant d'argent
sans justifier de ce que tu vas en faire ? Je croyais qu'il fallait un projet très précis. Surtout que là pour 10 milliards ça n'a pas dû facile de les avoir comme ça.
- Pourquoi dans l'anecdote est-il dit que la banque peut éventuellement contrer cela avec des réserves de change ? Comment cela contrebalance le fait que beaucoup de livres se retrouvent sur le marché et que la monnaie perde de sa valeur ?
Afficher tout
Une attasue avait été tentée contre le franc en convertissant massivement des francs en deutsch Mark mais elle a échoué car la Banque Centrale de la RFA a eu la gentillesse de rendre à la Banque de France les francs au fur et à mesure qu'ils étaient convertis, grâce à la bonne entente entre nos deux pays (et aux accords du SME) ! J'imagine l'attaquant quand il s'aperçoit qu'il s'est attaqué à un puits sans fond !

a écrit : Merci de ton explication, c'est plus clair. Je n'arrive jamais à comprendre les anecdotes liées à la finance, je dois faire un blocage. Pourtant comme tout le monde j'aime l'argent, en tout cas le mien. :)
2 questions cependant :
- La banque peut te prêter comme ça autant d'argent
sans justifier de ce que tu vas en faire ? Je croyais qu'il fallait un projet très précis. Surtout que là pour 10 milliards ça n'a pas dû facile de les avoir comme ça.
- Pourquoi dans l'anecdote est-il dit que la banque peut éventuellement contrer cela avec des réserves de change ? Comment cela contrebalance le fait que beaucoup de livres se retrouvent sur le marché et que la monnaie perde de sa valeur ?
Afficher tout
Je peux répondre à la deuxième question : c'est la loi de l'offre et la demande comme pour fixer le prix de marché de n'importe quelle marchandise dans une économie de marché. Les monnaies doivent être convertibles sinon personne n'en voudrait car elles ne pourraient pas être utilisées pour les échanges et elles perdraient encore plus de valeur. Donc si tu veux convertir tes livres en francs, la banque le fait grâce aux réserves de francs de la Banque Centrale du Royaume Uni qui peut donc te donner les francs que tu demandes. Mais si les réserves sont épuisées les livres restent sur le marché en attendant que quelqu'un veuille bien donner les francs que tu demandes. Et ce qui ne trouve pas preneur perd de sa valeur jusqu'à trouver quelqu'un qui est intéressé par un prix plus bas. C'est comme ça que fonctionne la loi de l'offre et de la demande pour ajuster les prix.