Le bras de la Statue de la Liberté est abimé suite à une explosion

Proposé par
le

Si vous allez à New-York et que vous décidez de visiter la Statue de la Liberté, vous ne pourrez pas monter dans son bras. La raison ? En 1916, des saboteurs allemands firent sauter un dépôt de munitions sur une île voisine et l'onde de choc fragilisa la statue et l'accès au bras fut interdit.

On dénombra 7 morts et des vitres brisées dans un rayon de 40km !


Commentaires préférés (3)

Il y avait apparemment 1000 tonnes d'explosifs stockées en 1916 dans ce dépôt de munitions.
La force de l'explosion a été mesurée à 5,5 sur l’échelle de Richter.
Les réparations coûtèrent 100 000 dollars de l'époque (environ 2 millions en dollars en 2010).

a écrit : La statue de la liberté à NY est une réplique de la statue qui ce situe à roybon en Isère. Le constructeur venait de ce petit village... A Roybon il s'agit d'une réplique datant de 1906 (la statue de NY datant elle de 1886).
Le sculpteur Bartholdi venait de Colmar (ou l'on retrouve également une réplique de la statue ainsi qu'un musée sur l'artiste).

fr.wikipedia.org/wiki/Roybon

Alors que les USA étaient neutres en 1916, il fournissait officieusement les alliés en munitions, d'où le sabotage allemand caché. D'ailleurs, cette explosion a probablement fait partie des raisons de l'entrée en guerre des États Unis au côté des alliés en 1917.


Tous les commentaires (30)

Il y avait apparemment 1000 tonnes d'explosifs stockées en 1916 dans ce dépôt de munitions.
La force de l'explosion a été mesurée à 5,5 sur l’échelle de Richter.
Les réparations coûtèrent 100 000 dollars de l'époque (environ 2 millions en dollars en 2010).

a écrit : La statue de la liberté à NY est une réplique de la statue qui ce situe à roybon en Isère. Le constructeur venait de ce petit village... Elle n'est pas de Bartholdi ?

La statue de la liberté à NY est une réplique de la statue qui ce situe à roybon en Isère. Le constructeur venait de ce petit village...

a écrit : La statue de la liberté à NY est une réplique de la statue qui ce situe à roybon en Isère. Le constructeur venait de ce petit village... A Roybon il s'agit d'une réplique datant de 1906 (la statue de NY datant elle de 1886).
Le sculpteur Bartholdi venait de Colmar (ou l'on retrouve également une réplique de la statue ainsi qu'un musée sur l'artiste).

fr.wikipedia.org/wiki/Roybon

Alors que les USA étaient neutres en 1916, il fournissait officieusement les alliés en munitions, d'où le sabotage allemand caché. D'ailleurs, cette explosion a probablement fait partie des raisons de l'entrée en guerre des États Unis au côté des alliés en 1917.

Pour revenir à la statue de la Liberté, il faut aussi penser que Bartholdi a fait plusieurs maquettes de différentes tailles, ne serait-ce que pour vérifier la faisabilité de cette statue...
Quant à 100 000 USD de 1916, ça fait environ DEUX CENT million de dollars d'aujourd'hui (à la louche, en fait 197######)

a écrit : Alors que les USA étaient neutres en 1916, il fournissait officieusement les alliés en munitions, d'où le sabotage allemand caché. D'ailleurs, cette explosion a probablement fait partie des raisons de l'entrée en guerre des États Unis au côté des alliés en 1917. Pas du tout car les dégâts furent tel qu'il n'y eu pas de preuve et on cru un a un accident. Ce n'est que bien après la guerre qu'on accusa l'Empire Allemand

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : La statue de la liberté à NY est une réplique de la statue qui ce situe à roybon en Isère. Le constructeur venait de ce petit village... Mais non, mais non... Comme le dit @Kranholm, c'est la statue de Roybon qui est une réplique. Offerte par Bartholdi à un ami pour symboliser "la liberté de Roybon"... Mais peut-être que le syndicat d'initiative de Roybon "vend" cette salade aux touristes ;)
En tous cas ce n'est pas vrai.

Un épisode du petit théatre des opérations y est consacré

l'original de la statue de la liberté, en plâtre, haute de 11m, se trouve au musée des arts et métiers à Paris.
celle de l'esplanade du musée à été réalisée à partir de ce plâtre.

à noter aussi que Batholdi s'est inspiré du visage de sa mère pour la statue

a écrit : La statue de la liberté à NY est une réplique de la statue qui ce situe à roybon en Isère. Le constructeur venait de ce petit village... Malheureusement non, Bartholdi a créé la statue de la liberté bien avant, juste après la construction du grand Lion de Belfort (gage de leur férocité face aux prussiens en 1870)

a écrit : l'original de la statue de la liberté, en plâtre, haute de 11m, se trouve au musée des arts et métiers à Paris.
celle de l'esplanade du musée à été réalisée à partir de ce plâtre.

à noter aussi que Batholdi s'est inspiré du visage de sa mère pour la statue
A Paris, il faut ajouter à cet original la petite réplique qui se situe à l'extrémité de l'île aux cygnes dans le XVème au niveau du pont Mirabeau et la copie du flambeau au dessus du tunnel du pont de l'Alma...

Mince, moi qui voulais justement me promener à l'intérieur du bras de la Statue de la Liberté !

a écrit : La statue de la liberté à NY est une réplique de la statue qui ce situe à roybon en Isère. Le constructeur venait de ce petit village... Il y en a partout des statues de la liberté ...

Aujourd'hui, ces Allemands seraient qualifiés de terroristes.

a écrit : La statue de la liberté à NY est une réplique de la statue qui ce situe à roybon en Isère. Le constructeur venait de ce petit village... Celle de New-York est la "vraie". Les autres, plus petites, sont disséminées un peu partout, dont une effectivement à Colmar, fief de Bartholdi, son créateur.

a écrit : A Paris, il faut ajouter à cet original la petite réplique qui se situe à l'extrémité de l'île aux cygnes dans le XVème au niveau du pont Mirabeau et la copie du flambeau au dessus du tunnel du pont de l'Alma... La flamme étant devenue un lieu de recueil pour les nostalgiques de Lady Di.

a écrit : La statue de la liberté à NY est une réplique de la statue qui ce situe à roybon en Isère. Le constructeur venait de ce petit village... Ou comment réinventer tout une histoire

a écrit : Aujourd'hui, ces Allemands seraient qualifiés de terroristes. Pendant les deux guerres mondiales le terme de terroriste était aussi utilisé pour parler des saboteurs et des combattants "non conventionnels"

a écrit : Alors que les USA étaient neutres en 1916, il fournissait officieusement les alliés en munitions, d'où le sabotage allemand caché. D'ailleurs, cette explosion a probablement fait partie des raisons de l'entrée en guerre des États Unis au côté des alliés en 1917. C'est surtout Pearl Harbor qui a motivé les citoyens américains à vouloir entrer en guerre. Roosevelt voulait depuis longtemps mais il n'était pas soutenu par son peuple et le congrès. D'où les théories du complot au sujet de Pearl Harbor