L'Ukraine fut la troisième puissance nucléaire

Proposé par
le
dans

A son indépendance, l'Ukraine devint la 3ème puissance nucléaire mondiale. En 1994, elle se débarrassa de ses 1900 têtes nucléaires avec le mémorandum de Budapest qui lui garantissait en contrepartie la reconnaissance de ses frontières par la Russie notamment. Cela n’empêcha pas la crise de Crimée en 2014.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Ça semble pas surprenant quand on sait que la catastrophe de Tchernobyl s'est justement produit dans l'actuel Ukraine et non en Russie. La Russie a peut être voulu éloigner le danger potentiel que representait cette énergie. Aucun rapport, La Russie possède des milliers de têtes nucléaires chez elle et de nombreuse centrales nucléaires.

a écrit : Et elle s'en est débarrassée où de ses têtes nucléaires?
Je demande ça parce que j'ai des bouts de toiture en amiante qui traînent dans mon jardin et parait que je risque la prison en les jetant dans la nature, donc j'me demande... ^^
C'est la Russie qui justement a récupéré ces tètes pour les démanteler en vertu du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires
Mais ces histoires d'armement soviétiques en Ukraine ne se limite pas qu'a l'arsenal nucléaire.

Au moment de l’éclatement du bloc soviétique il y'avait en Ukraine:
780 000 soldats.
6 500 chars de combat
6 900 véhicules blindés
7 200 pièces d'artillerie
412 navires de guerres
1 500 avions de combat
710 hélicoptères d'attaque

Le 24 août 1991 le décret de Verkhovna Rada déclare que tous les soldats et tout le matériel militaire soviétique présent en Ukraine appartient dorénavant aux forces Ukrainiennes.

fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_de_l%27Ukraine

a écrit : Oui mais là tu compares deux pays avec des surfaces bien différentes. Si la Russie a 10x plus de têtes nucléaires, elle fait bien plus que 10x l'Ukraine. Je dois avouer que je ne comprends pas trop ta logique. Le nombre de têtes nucléaires que possède un pays doit être proportionnel à sa superficie ? Pourquoi la Russie aurait-elle voulu se dissocier de l'Ukraine à cause de Tchernobyl, alors qu'elle même pourrait potentiellement connaître une telle catastrophe ?


Tous les commentaires (25)

a écrit : Ça semble pas surprenant quand on sait que la catastrophe de Tchernobyl s'est justement produit dans l'actuel Ukraine et non en Russie. La Russie a peut être voulu éloigner le danger potentiel que representait cette énergie. Aucun rapport, La Russie possède des milliers de têtes nucléaires chez elle et de nombreuse centrales nucléaires.

Ça semble pas surprenant quand on sait que la catastrophe de Tchernobyl s'est justement produit dans l'actuel Ukraine et non en Russie. La Russie a peut être voulu éloigner le danger potentiel que representait cette énergie.

Et elle s'en est débarrassée où de ses têtes nucléaires?
Je demande ça parce que j'ai des bouts de toiture en amiante qui traînent dans mon jardin et parait que je risque la prison en les jetant dans la nature, donc j'me demande... ^^

a écrit : Ça semble pas surprenant quand on sait que la catastrophe de Tchernobyl s'est justement produit dans l'actuel Ukraine et non en Russie. La Russie a peut être voulu éloigner le danger potentiel que representait cette énergie. En fait, l'Ukraine était un état satellite de l'URSS (on pourrait comparer ça aux DOM TOM en france) et quand cet état a acquis son indépendance, ce pays s'est retrouvé avec tout un arsenal nucléaire destiné à la guerre car l'état était proche de l'Europe qui faisait partie de l'OTAN (Organisation Territoriale de l'Atlantique Nord, les "alliés" , en gros) ennemi de l'URSS.
Les missiles nucléaires ne sont pas tous intercontinentaux, ils sont souvent tactiques, à faible portée, un millier de kilomètres à peu près.

a écrit : Aucun rapport, La Russie possède des milliers de têtes nucléaires chez elle et de nombreuse centrales nucléaires. Oui mais là tu compares deux pays avec des surfaces bien différentes. Si la Russie a 10x plus de têtes nucléaires, elle fait bien plus que 10x l'Ukraine.

a écrit : Et elle s'en est débarrassée où de ses têtes nucléaires?
Je demande ça parce que j'ai des bouts de toiture en amiante qui traînent dans mon jardin et parait que je risque la prison en les jetant dans la nature, donc j'me demande... ^^
C'est la Russie qui justement a récupéré ces tètes pour les démanteler en vertu du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires
Mais ces histoires d'armement soviétiques en Ukraine ne se limite pas qu'a l'arsenal nucléaire.

Au moment de l’éclatement du bloc soviétique il y'avait en Ukraine:
780 000 soldats.
6 500 chars de combat
6 900 véhicules blindés
7 200 pièces d'artillerie
412 navires de guerres
1 500 avions de combat
710 hélicoptères d'attaque

Le 24 août 1991 le décret de Verkhovna Rada déclare que tous les soldats et tout le matériel militaire soviétique présent en Ukraine appartient dorénavant aux forces Ukrainiennes.

fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_de_l%27Ukraine

a écrit : C'est la Russie qui justement a récupéré ces tètes pour les démanteler en vertu du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires
Mais ces histoires d'armement soviétiques en Ukraine ne se limite pas qu'a l'arsenal nucléaire.

Au moment de l’éclatement du bloc soviétique il y
'avait en Ukraine:
780 000 soldats.
6 500 chars de combat
6 900 véhicules blindés
7 200 pièces d'artillerie
412 navires de guerres
1 500 avions de combat
710 hélicoptères d'attaque

Le 24 août 1991 le décret de Verkhovna Rada déclare que tous les soldats et tout le matériel militaire soviétique présent en Ukraine appartient dorénavant aux forces Ukrainiennes.

fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_de_l%27Ukraine
Afficher tout
mais ils en ont fait quoi des têtes?

non c'est bon je rigole, merci pour les infos :)

a écrit : Oui mais là tu compares deux pays avec des surfaces bien différentes. Si la Russie a 10x plus de têtes nucléaires, elle fait bien plus que 10x l'Ukraine. Je dois avouer que je ne comprends pas trop ta logique. Le nombre de têtes nucléaires que possède un pays doit être proportionnel à sa superficie ? Pourquoi la Russie aurait-elle voulu se dissocier de l'Ukraine à cause de Tchernobyl, alors qu'elle même pourrait potentiellement connaître une telle catastrophe ?

a écrit : Aucun rapport, La Russie possède des milliers de têtes nucléaires chez elle et de nombreuse centrales nucléaires. Gguigui a raison.

Un flingue dans sa propre main fera toujours moins peur que ce même flingue dans la main du voisin.

a écrit : Ça semble pas surprenant quand on sait que la catastrophe de Tchernobyl s'est justement produit dans l'actuel Ukraine et non en Russie. La Russie a peut être voulu éloigner le danger potentiel que representait cette énergie. Un état doté de l'arme nucléaire étant plus à même de défendre sa souveraineté, peut-être que la Russie a voulu éviter ainsi que l'Ukraine ne puisse un jour sortir trop facilement de son giron. Je crois que l'Ukraine dépend beaucoup de la Russie pour ses exportations et surtout pour son chauffage l'hiver, ça a pu jouer.

C'est pour ça qu'ils sont grave vénére les Ukrainiens. Je comprends mieux !

La Russie a attendu sagement le dementelement pour reprendre la Crimée...bien joué poutine ,à ce petit jeu il peu refaire le bloc de l'est au complet

a écrit : Et elle s'en est débarrassée où de ses têtes nucléaires?
Je demande ça parce que j'ai des bouts de toiture en amiante qui traînent dans mon jardin et parait que je risque la prison en les jetant dans la nature, donc j'me demande... ^^
Tu as le droit de les enterrer

En fait selon le traité de non prolifération (TNP pour les intimes), le nombre de pays dotés de l'arme nucléaire est fixe et lors de l'éclatement de l'URSS (qui était un état doté) en une multitude d'états, un seul pouvait être doté de l'arme (pour être en accord avec le traité).

C'est donc la Russie qui a continué l'URSS et est donc devenue le nouvel EDAN (état doté). Cependant, durant l'URSS les installations nucléaires militaires étaient réparties sur tout le territoire, notamment l'actuelle Russie et l'actuelle Ukraine.

Lors des négociations pour prévoir l'après URSS, il a été convenu que la Russie récupèrerait tout le nucléaire (un seul EDAN, comme prévu dans le TNP) et en contrepartie elle s'engageait entre autres à respecter les frontières ukrainiennes telles que fixées entre les deux états.

Bon après, la Crimée on sait ce qu'il s'est passé. C'était relativement prévisible toutefois (pour ceux que ça intéresse, regarder la date de fin bail de la base de Sébastopol et le fait que le gouvernement ukrainien avait annoncé ne pas vouloir renouveler).

Posté le

android

(6)

Répondre

À noter que l'Ukraine a accepté de rétrocéder son arsenal nucléaire grâce à l'Europe qui a garanti ses frontières face au grand frère (gourmand) russe... De tous les échecs et démissions de l'Europe, celle ci est peut-être la plus lâche depuis Munich.
Les accords de Munich dont Churchill disait à Chamberlain : "Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre."... à méditer !

a écrit : Et elle s'en est débarrassée où de ses têtes nucléaires?
Je demande ça parce que j'ai des bouts de toiture en amiante qui traînent dans mon jardin et parait que je risque la prison en les jetant dans la nature, donc j'me demande... ^^
Pourquoi tu jetterais ça dans la nature de toute façon lol l'amiante se traite...

a écrit : À noter que l'Ukraine a accepté de rétrocéder son arsenal nucléaire grâce à l'Europe qui a garanti ses frontières face au grand frère (gourmand) russe... De tous les échecs et démissions de l'Europe, celle ci est peut-être la plus lâche depuis Munich.
Les accords de Munich dont Churchill disait à C
hamberlain : "Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre."... à méditer ! Afficher tout
Comparaison abusive à mon avis. Les russes ne peuvent laisser l'otan les chatouiller de trop près, ni perdre leur accès à une mer stratégique. Pour le coup à vouloir empêcher la Crimée pleine de Russes sortir de l'Ukraine, ça aurait été la guerre (internationale et civile). Et puis, Poutine n'est pas Hitler, bien que la Russie ait toujours eu, comme l'Allemagne, une tendance prononcée à l'impérialisme.

a écrit : Comparaison abusive à mon avis. Les russes ne peuvent laisser l'otan les chatouiller de trop près, ni perdre leur accès à une mer stratégique. Pour le coup à vouloir empêcher la Crimée pleine de Russes sortir de l'Ukraine, ça aurait été la guerre (internationale et civile). Et puis, Poutine n'est pas Hitler, bien que la Russie ait toujours eu, comme l'Allemagne, une tendance prononcée à l'impérialisme. Afficher tout Toute comparaison est limitée... Il reste que administrer la preuve par l'exemple que la crainte peut faire renoncer aux principes et engagements est dangereux, à la fois parce que cela démonetise notre parole et parce que cela ne calme pas les appétits de puissance.